Direction : zéro déchet de plastique au Canada : ce dont vous nous avez fait part

Du 22 avril au 21 septembre 2018, les Canadiens ont été invités à faire part de leurs points de vue sur le thème « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ». Au total, nous avons reçu plus de 1 900 commentaires et courriels de même que 12 000 correspondances à l’issue d’une campagne de lettres d’une campagne de lettres. Voici ce dont vous nous avez fait part!

  • Les Canadiens sont conscients que la pollution plastique, les déchets et la consommation massive d’articles à usage unique représentent un problème qu’il faut résoudre rapidement au Canada et dans le monde entier.
  • Nous reconnaissons également qu’il n’y a pas de solution miracle relativement à la pollution plastique. Les propositions les plus courantes, placées sans ordre particulier, comprennent notamment :
    • Améliorer les normes de recyclabilité et d’emballage.
    • Favoriser l’accès à des solutions de rechange écologiques, comme les articles réutilisables et les plastiques compostables, et encourager leur utilisation.
    • Appliquer des limites ou des frais sur l’utilisation de plastiques à usage unique et d’emballages de ce type (p. ex. interdire la vente d’emballages non recyclables).
    • Investir dans des programmes et une infrastructure de recyclage améliorés.
    • Sensibiliser davantage le public aux déchets plastiques et aux solutions possibles grâce à des campagnes éducatives.

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Ce que nous avons entendu  : Conception durable et production de matières plastiques

Voici les points que vous prenez en compte avant d’acheter des articles contenant du plastique ou fabriqués en plastique :

  • La quantité d’emballage.
  • Les solutions de rechange disponibles et économiques.
  • La recyclabilité.
  • S’il s’agit d’un souhait ou d’un besoin.

Voici vos impressions :

  • Il y a peu de solutions de rechange à l’emballage plastique.
  • La plupart des produits sont présentés dans des emballages superflus.

Voici vos propositions :

  • Le gouvernement devrait mettre en place des réglementations, des interdictions, des taxes ou des normes pour réduire les emballages en plastique.
  • L’industrie devrait participer à la recherche de solutions, en créant des solutions de rechange accessibles, économiques, avec du plastique écologique, de sorte que les produits puissent être recyclés et réutilisés, en se servant d’étiquettes claires, et en limitant au minimum la quantité d’emballage en plastique.
  • La recherche et le développement devraient contribuer à l’élaboration de solutions.
  • L’éducation et la sensibilisation peuvent inciter les gens à réduire, réutiliser et recycler davantage les plastiques.
  • Le gouvernement devrait collaborer avec l’industrie pour réduire la production et la consommation de plastique en offrant des incitatifs financiers, en surveillant la conformité et en appliquant des mesures.
  • Le gouvernement devrait définir des limites strictes sur les plastiques à usage unique ou non recyclables.

« Le gouvernement peut réguler les entreprises d’emballage pour qu’elles se conforment aux règlements de recyclage. Ces règlements s’assurent que les fabricants puissent payer les coûts associés au retour de ces matières vers une installation canadienne qui les réutilisera. » - Doug

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca.

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Ce que nous avons entendu : Collecte et gestion des matières plastiques

Voici vos impressions :

  • Il y a plus de renseignements disponibles sur le « recyclage » que sur la « réduction » et la « réutilisation ».
  • Il est nécessaire d’offrir plus de conseils et de soutien à l’échelle fédérale concernant les programmes de recyclage, en particulier dans les petites municipalités ou les municipalités éloignées.
  • Les protocoles de recyclage sont difficiles à respecter et devraient rester uniformes entre les municipalités.
  • Les personnes et les différents secteurs de l’industrie ne sont pas motivés à recycler.
  • La collecte et la gestion devraient être améliorées afin que les déchets ne soient pas exportés.

Voici vos propositions :

  • Il devrait y avoir des étiquettes de recyclage obligatoires et faciles à comprendre, telles que « souple », « rigide », « décharge » ou « bac bleu ».
  • Il devrait y avoir un système de récompense/sanction pour promouvoir le recyclage et sensibiliser sur ce qui est recyclable et ce qui ne l’est pas.
  • Le gouvernement devrait investir dans des infrastructures et des installations de recyclage en fonction des normes de collecte et de recyclage appliquées dans les municipalités.
  • Tous les détaillants devraient participer à l’élimination, à la réduction et à la collecte de déchets plastiques et d’emballages.

« Les entreprises devraient recycler comme tout le monde. J’ai travaillé à plusieurs endroits – cafés et détaillants – où on ne prend aucune mesure à ce sujet. » - Hana

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca.

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Ce que nous avons entendu : Mode de vie et enseignement durables

Voici vos impressions :

  • Il y a peu, voire pas de solutions de rechange aux produits économiques et écologique en plastique.
  • Les Canadiens devraient être informés davantage sur le cycle de vie du plastique, le recyclage et l’environnement.
  • Il est difficile de réduire votre consommation de plastique, même lorsque vous avez une conscience écologique.
  • Des restrictions sur les plastiques à usage unique favoriseront un mode de vie plus durable.

Voici vos propositions :

  • Le gouvernement devrait appuyer des campagnes d’éducation sur le plastique, le recyclage, l’adaptation et les solutions de rechange écologiques par des canaux tels que les médias sociaux.
  • Le gouvernement devrait augmenter les incitatifs financiers pour favoriser la participation à des programmes incitant, par exemple, à apporter son propre contenant ou sa propre tasse, ou favorisant les consignations.
  • Le gouvernement devrait mettre en place des restrictions concernant les produits à usage unique comme les pailles, les bouteilles et les sacs par rapport aux besoins en accessibilité.
  • L’industrie devrait s’impliquer davantage pour favoriser un mode de vie plus durable et devrait veiller à ce que tous les produits disponibles soient recyclables et réutilisables.

« Proposer davantage d’options pour les emballages réutilisables, biodégradables, etc. Il pourrait s’agir de limites obligatoires que le gouvernement impose aux épiceries et aux entreprises. » - Elizabeth

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca.

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Ce que nous avons entendu : Recherche et innovation

Voici vos impressions :

  • Il est possible de faire plus par rapport à ce que nous savons déjà.
  • La recherche et l’innovation sont importants pour trouver et élaborer des solutions pour un Canada sans déchets plastiques.

Voici vos propositions :

  • Le gouvernement devrait soutenir les entreprises innovantes qui se penchent sur le problème des déchets plastiques et prennent l’initiative de réduire, réutiliser et recycler.
  • Le gouvernement devrait mettre en place des outils de mesure, un langage commun (« compostable » et « biodégradable »), des directives respectant les meilleures pratiques et des normes pour établir des rapports et des audits sur les plastiques.
  • La technologie devrait servir à réélaborer le cycle de vie du plastique, à créer un marché pour tous les plastiques recyclés et à lever les limites actuelles pour favoriser des méthodes de recyclage plus efficaces pour la collecte, le tri et la prévention de la contamination.
  • D’autres solutions de recyclage, telles que l’incinération une bactérie capable de se nourrir de plastique et les matières végétables, devraient être étudiées et considérées.

« La recherche et l’innovation doivent relever du mandat du gouvernement. Nous devrions poursuivre nos efforts pour nous débarrasser des plastiques jetables. » - James

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca.

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Ce que nous avons entendu : Mesures sur le terrain

Voici vos impressions :

  • Les communautés et les entreprises ne participent pas ensemble au recyclage, ce qui décourage les particuliers.
  • Il n’y a pas assez de débats sur le plastique, sur son cycle de vie et sur la mise en œuvre des trois « R » (réduire, réutiliser, recycler).
  • Tout le monde est responsable : le gouvernement, les producteurs de plastiques et les détaillants doivent être davantage présents dans les solutions pour une consommation sans déchets de plastique.

Voici vos propositions :

  • Les organisations devraient réaliser des campagnes éducatives sur le cycle de vie du plastique, le recyclage et son impact pour favoriser la responsabilité collective concernant les déchets de plastique.
  • Une économie du partage devrait être appuyée afin d’encourager la mise en commun d’articles peu utilisés (p. ex. outils, équipement de camping ou articles de cuisine).
  • Les particuliers pourraient s’encourager les uns les autres à prendre des mesures, comme réaliser des achats en vrac avec des contenants réutilisables et refuser les plastiques à usage unique.
  • Il pourrait y avoir des restrictions ou des amendes pour décourager l’utilisation de plastiques à usage unique.

« Chaque organisation communautaire, club, association de contribuables ou mairie devrait être encouragé à ne pas utiliser de mousse de polystyrène, gobelets en plastique, pailles, etc., car il s’agit d’un des efforts les plus visibles vis-à-vis de la communauté, et des incitatifs aideraient à stimuler les particuliers. » – Carmen

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca.

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Ce que nous avons entendu : Dites-nous en plus

Voici vos impressions :

  • Le problème des matières plastiques à usage unique et des emballages en plastique doit être étudié immédiatement.
  • Il n’y a pas assez de solutions de rechange sans plastique ou utilisant du plastique écologique.
  • L’environnement doit être protégé.

Voici vos propositions :

  • Le gouvernement du Canada doit jouer un rôle de premier ordre sur le plan international et national dans la création et la mise en place de solutions pour gérer les matières plastiques.
  • Les industries doivent être tenues responsables de leurs produits.
  • Il faut créer de nouveaux marchés pour les produits de plastiques recyclés et les autres solutions.
  • Les consommateurs doivent réduire leur dépendance aux plastiques à usage unique.

« Je souhaite que nous atteignons un point où le Canada ne rejettera plus aucun déchet dans les océans du monde, mais j’aimerais également que notre pays joue un rôle de leadership dans la réduction des effets à l’échelle mondiale. » - Justin

Votre point de vue est-il représenté ici? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore nous faire part de vos commentaires par courriel à l’adresse : ec.plastiques-plastics.ec@canada.ca.

Environnement et Changement climatique Canada vous remercie de votre rétroaction sur l’initiative « Direction : zéro déchet de plastique au Canada ».

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :