Savoir quand les risques des rayons UV sont les plus élevés


Photo: © istock.com, 2008.

Quand les rayons du soleil sont plus forts, vous recevez plus d’UV et votre peau brûle plus vite. L’indice UV est un bon indicateur de la force des rayons du soleil; toutefois, la quantité de rayons UV que vous recevez peut aussi dépendre d’autres facteurs, par exemple la surface sur laquelle vous vous trouvez et le temps que vous passez au soleil.

Consultez régulièrement l’indice UV; vous constaterez qu’il est plus élevé et que le risque est plus important dans les contextes suivants :

  • Au printemps et à l’été (d’avril à septembre) - les rayons UV sont moins forts à l’automne et le sont encore moins l’hiver.
  • Au milieu de la journée - le soleil est alors au plus haut dans le ciel.
  • Lorsque le ciel est dégagé et qu’il fait soleil - une couche épaisse de nuages lourds peut réduire l’intensité des rayonnements UV; toutefois, des nuages minces, légers ou épars ne bloquent pas les rayons UV. Les rayons du soleil peuvent sembler moins puissants en présence d’une mince couche nuageuse, mais ils peuvent quand même brûler.
  • Si vous vous rendez plus au sud - l’indice est le plus élevé sous l’équateur, et le plus faible aux pôles. (Même si les rayonnements UV sont très faibles aux pôles, ils peuvent néanmoins être préoccupants si vous êtes à l’extérieur pendant de longues périodes, puisque le soleil est bas et peut se refléter sur la neige.)
  • Lorsque la couche d’ozone est plus mince - dans la haute atmosphère, l’épaisseur de la couche d’ozone varie naturellement d’une journée à l’autre. En outre, au Canada, la couche d’ozone continue d’être légèrement appauvrie en raison de l’utilisation de produits chimiques industriels.

Autres facteurs qui peuvent accroître le risque :

  • Neige, sable sec et béton - ces surfaces claires reflètent les rayons du soleil comme un miroir, ce qui accroît la quantité de rayons UV auxquels vous êtes exposé. La neige blanche fraîche peut presque doubler votre exposition! Assurez-vous de porter des lunettes de soleil afin de protéger vos yeux contre les rayons UV qui sont réfléchis.
  • Passer trop de temps au soleil - plus vous êtes longtemps au soleil, plus vous recevez de rayons UV. En restant à l’ombre, vous pouvez réduire votre exposition aux rayons UV de 50 % ou plus.
  • Montagnes - la quantité de rayons UV est plus importante en haute altitude, où l’air est moins dense et plus pur.

Le saviez-vous?

  • Même lorsqu’il fait frais à l’extérieur, on peut attraper un coup de soleil. L’indice UV peut être élevé par une journée fraîche d’été, ou par une journée chaude au printemps. Vérifiez l’indice UV afin de vous assurer qu’il n’y a pas de risque. Vous pouvez même attraper un coup de soleil en hiver, lorsque l’indice UV est faible - la neige blanche fraîche reflète les rayons du soleil, et peut plus que doubler la quantité de rayons UV auxquels vous êtes exposé.
  • La vitre n’offre pas de protection complète contre les rayons UV. Elle filtre les rayons UV-B, mais pas les rayons UV-A. Vous pouvez toujours attraper un coup de soleil. Cela prend simplement plus de temps.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :