Comment écologiser votre entreprise en prévenant la pollution

La prévention de la pollution (P2) consiste à ne pas créer de pollution et de déchets, plutôt que d’essayer de nettoyer les dégâts après coup. Elle peut se traduire par des mesures simples, comme économiser l’eau et l’énergie, ou par des mesures plus exigeantes, comme rehausser les gains d’efficacité du processus de fabrication. Vous pouvez protéger l’environnement tout en réduisant les coûts d’exploitation, tout en rehaussant les gains d’efficacité et tout en atténuant les risques de santé et sécurité auxquels vos employés sont exposés.

Où commencer

Vous disposez de sept techniques principales pour mettre en pratique la P2 dans votre entreprise. Chaque année, nous recueillons l’information qu’envoient les installations à l’Inventaire national des rejets de polluants sur la façon dont elles ont appliqué les techniques. Apprenez-en davantage sur ces techniques et voyez des exemples de la façon dont les entreprises canadiennes les ont utilisées dans les lignes ci-dessous :

La substitution des matières

L’utilisation de produits de rechange plus respectueux de l’environnement aide à éliminer les substances et les produits nocifs, sans compter que cette pratique peut vous faire économiser de l’argent en réduisant les coûts d’élimination des déchets dangereux.

Voici quelques exemples :

  • Utilisez les fibres naturelles plutôt que les fibres synthétiques
  • Utilisez de l’encre végétale plutôt que de l’encre conventionnelle
  • Utilisez les produits à base d’eau plutôt que les produits à base de solvants
  • Utilisez du plastique recyclé en remplacement de nouveau plastique dans vos produits

En 2017, 154 installations ont déclaré avoir mis en œuvre plus de 160 mesures visant à substituer leurs matières.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une usine de fabrication de verre a remplacé l’ammonium par de la résine
  • Une usine de revêtement et de gravure a utilisé le zinc nickel au lieu du cadmium dans ses procédés
  • Une installation de production de vapeur et conditionnement de l’air a utilisé un combustible ayant une faible teneur en soufre
  • Une installation de fabrication de produits aérospatiaux et de leurs pièces a remplacé 95% de leurs apprêts par ceux sans chromates
  • Une installation de fabrication de produits en plastique a utilisé des colles sans solvants pour certains produits
La modification des produits ou de leur composition

L’examen du cycle de vie complet de votre produit, de sa conception à son élimination, peut vous aider à établir des façons de réduire son incidence globale sur l’environnement.

Voici quelques exemples :

  • Utilisez moins de matières pour fabriquer votre produit ou moins de matériel d’emballage lorsque vous l’expédiez
  • Réduisez la quantité d’une substance nocive dans votre produit
  • Accroissez la durabilité, la longévité, la recyclabilité ou l’efficacité énergétique de votre produit

En 2017, 121 installations ont déclaré avoir mis en œuvre près de 140 mesures visant à modifier leurs produits ou leur composition.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une installation de fabrication de savon et de détersifs a changé la composition de certains de ses produits pour en éliminer les substances cancérigènes
  • Une usine de fabrication de produits en mousse de polystyrène a augmenté la quantité de matières recyclées utilisées dans ses produits
  • Une usine de fabrication de produits et de pièces du domaine aérospatial a augmenté la quantité de matières recyclables dans son emballage
  • Une usine de fabrication de produits du bois a réduit la teneur en composés organiques volatils (COV) dans ses produits
  • Une usine de pâte à papier, de papier et de carton a réduit son utilisation de matière première en produisant des papiers plus légers
  • Une installation de fabrication de peintures, de revêtements et d'adhésifs a recyclé ses solvants usés pour les réincorporer dans ses alkydes
Le changement d’équipement ou de procédés

En apportant des changements à votre équipement ou à vos procédés, vous pouvez rehausser les gains d’efficacité et réduire les coûts relatifs à l’utilisation d’eau ou d’énergie.

Voici quelques exemples :

  • Passez à un éclairage plus écoénergétique
  • Utilisez des dispositifs de décapage ou de nettoyage mécaniques au lieu des solvants
  • Choisissez des moteurs de taille appropriée pour en maximiser l’efficacité

En 2017, 281 installations ont déclaré avoir mis en œuvre plus de 420 mesures visant à changer leur équipement ou leurs procédés.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une installation d’extraction conventionnelle de pétrole et de gaz a installé des turbines de production d’énergie servant à utiliser le gaz qui, autrement, serait brûlé à la torche
  • Une centrale électrique a automatisé ses chaudières de manière à optimiser l’efficacité des brûleurs
  • Une installation de fabrication de produits chimiques de base a cessé d’utiliser de l’ammoniac dans son coulis en modifiant l’une de ses enzymes
  • Une usine de pâte à papier, de papier et de carton s’est servie de biogaz produit à partir d’un traitement anaérobie au lieu de l’huile légère
  • Une installation de fabrication de peintures, de revêtements et d'adhésifs a utilisé un mélange composé de 80% d'eau et de 20% de solvant moins volatil au lieu d'un mélange à 100% de solvant
  • Une installation de fabrication de produits chimiques a installé une chaudière à biomasse pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre
La prévention des déversements et des fuites

L’instauration de mesures visant à limiter les dommages causés par les déversements ou par les fuites peut avoir un effet important sur l’environnement.

Voici quelques exemples :

  • Installez des dispositifs de protection contre les éclaboussures et des bacs récepteurs autour de l’équipement pour recueillir et confiner tout liquide drainé
  • Installez du matériel de détection des fuites, des alarmes de débordement ou des vannes d’arrêt automatiques
  • Inspectez et entretenez régulièrement les tuyaux et les récipients de stockage

En 2017, 390 installations ont déclaré avoir mis en œuvre plus de 700 mesures visant à prévenir les déversements et les fuites.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une installation de fabrication de produits chimiques inorganiques a ajouté un dispositif de confinement secondaire et des alarmes à un puisard pour produits chimiques
  • Une installation d’extraction de diamants a mis en œuvre un programme d’entretien préventif de l’équipement mobile dans le but de réduire la fréquence des déversements et la probabilité qu’ils surviennent
  • Une usine de pâte à papier, de papier et de carton a installé des sondes de conductivité dans les égouts pour détecter les déversements
  • Une installation de fabrication de chaux et de produits en gypse a installé des mécanismes de confinement pour le ruissellement de son usine et pour son installation de traitement des eaux
  • Une usine de pâte à papier, de papier et de carton a installé des alarmes de baisse rapide de niveaux dans les réservoirs de certains produits chimiques
  • Une installation de revêtement a acheté de l'acide chromique sous forme de flocons solides uniquement, éliminant ainsi le risque de déversement d'acide chromique
La récupération, réutilisation et réparation sur place

Cette technique peut aider l’environnement en réduisant la quantité de nouvelles matières que vous devez acheter. Elle peut également contribuer à la conservation d’eau et d’énergie.

Voici quelques exemples :

  • Utilisez une petite unité de distillation pour récupérer les solvants
  • Récupérez les métaux par échange d’ions ou par osmose inverse
  • Recyclez l’eau de refroidissement
  • Faites fondre la ferraille pour la réutiliser
  • Utilisez un système de récupération de la chaleur

En 2017, 183 installations ont déclaré avoir mis en œuvre près de 200 mesures visant la récupération, la réutilisation et la réparation.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une installation de fabrication de métaux usinés a réutilisé de l’acide chlorhydrique sur place dans son procédé de traitement des eaux usées en vue de réduire la quantité d’acide chlorhydrique envoyée pour élimination hors site
  • Une usine de fabrication de pellicules et de feuilles de plastique a réutilisé la résine résiduaire
  • Une installation d’impression a recueilli et a distillé des solvants de nettoyage usagés sur place aux fins de réutilisation
  • Une usine municipale de traitement des eaux usées a utilisé l’eau de ses effluents dans de nombreux procédés, de même que pour nettoyer les bassins et les tunnels
  • Une installation d’extraction de minerais non métalliques a utilisé un composteur sur site afin de réduire la quantité de déchets incinérés
  • Une installation de revêtement a acheté une machine de récupération du zinc qui permet à l'installation de conserver plus de zinc dans son processus, réduisant ainsi la quantité de zinc recyclé hors site
La modification des pratiques en matière d’achat et d’inventaire

Cette technique consiste notamment à élaborer des politiques qui peuvent vous aider à limiter le gaspillage inutile résultant des mauvaises décisions d’achat et de gestion des stocks.

Voici quelques exemples :

  • Créez une liste de produits ou de fabricants approuvés qui ont été certifiés conformes aux normes environnementales, comme ENERGY STAR® ou Safer Choice
  • N’achetez que des matières recyclables ou des produits ayant été fabriqués à partir de matières recyclées
  • Utilisez votre pouvoir d’achat pour pousser vos fournisseurs à être plus sensibilisés à l’égard de l’environnement
  • Adoptez un système de livraison « juste à temps » pour que vous receviez les articles au gré des besoins, ce qui réduit la probabilité qu’ils expirent durant l’entreposage

En 2017, 111 installations ont déclaré avoir mis en œuvre près de 200 mesures visant à modifier leurs pratiques d’inventaire et d’achat.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une installation d’extraction de diamants a mis au point une nouvelle procédure relative à la chaîne d’approvisionnement, y compris une initiative d’achat d’un nombre accru de produits écologiques
  • Une installation de production et de transformation de métaux non ferreux (sauf l'aluminium) a réintroduit le zinc inutilisé dans ses processus
  • Un site de services de recherche et de développement scientifiques a adhéré au principe voulant que le « premier entré soit le premier sorti » à des fins d'assurance qualité et de réduction des déchets
La modification des pratiques d’exploitation et offre de formation

Aider vos employés à savoir comment utiliser correctement l’équipement contribue à la conservation de l’énergie et de l’eau ainsi qu’à la réduction des déchets.

Voici quelques exemples :

  • Offrez de la formation liée à la prévention de la pollution (P2) pour donner aux employés les connaissances et les compétences nécessaires pour établir et mettre en œuvre les pratiques de P2
  • Entretenez et manipulez correctement l’équipement d’exploitation en vue d’éviter la production de produits non conformes, de matières et de solutions d’exploitation excédentaires ou épuisées, de produits d’addition inutilisés, et de catalyseurs
  • Améliorez l’horaire ou les procédures d’entretien dans le but de réduire au maximum les émissions ou les déchets produits par l’équipement défectueux ou non entretenu

En 2017, 638 installations ont déclaré avoir mis en œuvre plus de 950 mesures visant à modifier leurs pratiques d’exploitation et à offrir de la formation.

Voici quelques-unes des mesures prises :

  • Une installation de fabrication d’acier a collaboré avec des vérificateurs externes et internes pour optimiser ses horaires d’entretien
  • Une installation d’extraction de minerais de plomb et de zinc a formé des employés sur tous les aspects de la manutention et du stockage appropriés des déchets dangereux
  • Une centrale électrique a instauré des inspections mensuelles pour accroître l’efficacité et pour réduire la consommation de gaz
  • Une installation de production de vapeur et conditionnement de l’air a mis en place un dispositif de régulation plus serrée d’injection d’ammoniac, réduisant ainsi les émissions d’oxyde nitreux
  • Une installation de fabrication d’acier a offert à ses employés des formations. Parmi ces formations, il y avait entre autre une formation sur la sensibilisation à l'environnement, sur la sensibilisation de l'énergie, sur la prévention des déversements et sur le transport des marchandises dangereuses
  • Une usine de fabrication de produits du bois a nettoyé et réglé ses brûleurs de sécheuse afin d'optimiser la combustion de gaz naturel, ce qui a mené à une réduction importante des émissions de monoxyde de carbone

Créer un plan

La planification de la prévention de la pollution (P2) consiste à examiner les activités actuelles d’une entreprise en vue d’élaborer un plan ayant pour but d’éliminer ou de réduire la pollution à la source.

Auto-évaluation

La P2 est bénéfique pour l’environnement, pour les consommateurs et pour vos employés. À l’aide de cette auto-évaluation, voyez dans quelle mesure votre entreprise réussit à prévenir la pollution dans le cadre de ses activités quotidiennes. À une date ultérieure, faites de nouveau de l’auto-évaluation pour déterminer les progrès accomplis.

Dans quelle mesure votre entreprise réussit-elle à prévenir la pollution?

Directives :

  1. Lisez les énoncés ci-dessous (voir les exemples ci-dessus).
  2. Évaluez votre entreprise.
    • Oui = 1
    • No = 0
  3. Faites le décompte de vos points pour connaître votre résultat.

Mesures

  1. Vous connaissez les substances que contiennent vos produits et vous utilisez des solutions de rechange plus écologiques, dans la mesure du possible
  2. Vous examinez le cycle de vie complet de vos produits et vous essayez de réduire les répercussions environnementales globales qu’ils ont en les remaniant ou en en changeant la composition
  3. Vous examinez vos appareils ou vos procédés pour y apporter des changements permettant le rehaussement des gains d’efficacité et de la performance environnementale de votre installation
  4. Vous essayez activement de prévenir les déversements et les fuites
  5. Vous récupérez, vous réutilisez et vous réparez le matériel sur place dans le but de réduire la quantité de nouveaux produits, de matériaux ou de ressources que vous devez acheter
  6. Vos politiques d’achat et de gestion des stocks sont écologiques
  7. Vous formez vos employés sur la façon appropriée d’utiliser et d’entretenir l’équipement. Vous cernez également les occasions de P2, et vous offrez des tribunes pour recueillir les commentaires des employés

Quel est le pointage de votre entreprise?

  • De 6 à 7 points : Excellent travail, mais la prudence reste de mise! Continuez d’essayer d’amener votre entreprise à atteindre son plein potentiel et de la rendre le plus écologique possible.
  • De 3 à 5 points : Vous en faites beaucoup, mais il reste du pain sur la planche. L’amélioration de vos pratiques sera favorable à vos résultats nets, à votre réputation, à la santé de vos employés et à l’environnement.
  • De 0 à 2 points : Il y a beaucoup de mesures que vous pouvez prendre pour que votre entreprise économise de l’argent, pour qu’elle accroisse son efficacité et pour qu’elle soit plus respectueuse de l’environnement.

Pour en savoir plus

Consultez l’outil de recherche sur la prévention de la pollution pour accéder aux liens menant à de nombreuses ressources susceptibles de vous aider à être plus respectueux ou respectueuse de l’environnement. L’outil est mis à jour régulièrement. Il faut donc le consulter souvent.

Autres ressources

Nous voulons connaître votre opinion

Votre organisation met-elle en pratique les principes de prévention de la pollution (P2)? Faites-en la description. Envoyez-nous un gazouillis à @environnementca en utilisant le mot-clic #Préventiondelapollution ou envoyez-nous un courriel à ec.planp2.p2plan.ec@canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :