Fonte des icebergs : chapitre 3


Convection de l'air

Les icebergs de l'Arctique - dont la masse est relativement faible si on les compare aux îles de glace ou aux icebergs de l'Antarctique - sont souvent prisonniers des forts vents dominants dans les régions de la mer du Labrador et des Grands Bancs. L'on estime que ces vents font déplacer les icebergs à des vitesses pouvant dépasser de 10-30 cm/sec celles des courants locaux. De plus, la vitessse de fonte due à la convection de l'air est beaucoup plus importante que celle causée par la convection naturelle de l'eau.

Il est à noter que la différence de vitesses entre l'air situé près de la surface de l'iceberg et du vent engendrent également la fonte de l'iceberg, mais à une vitesse moindre que celle de la convection de l'eau.

Diagramme de la convection de l'air causée par les vents.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :