Réserve nationale de faune de la base des Forces canadiennes Suffield

RNF de la Base des Forces canadiennes Suffield.
Photo : Todd Kemper © Environnement et Changement climatique Canada. Réserve nationale de faune de la Base des Forces canadiennes Suffield

Documents connexes

Description

La Réserve nationale de faune (RNF) de la base des Forces canadiennes (BFC) Suffield a été créée en 2003. Elle a une superficie de 45 836 ha et se trouve sur la BFC Suffield. Cette BFC est une des aires de prairies principalement non cultivées les plus importantes qui restent dans la région des Prairies - sa superficie équivaut à environ la moitié de l'Île-du-Prince-Édouard. En raison de sa grande taille, de l'étendue des prairies indigènes non perturbées et de la concentration d'espèces en péril, la RNF de la BFC Suffield est unique et revêt une importance nationale. C'est la seule RNF qui assure une protection à une échelle suffisamment grande pour garantir la survie et le rétablissement d'espèces de prairies désignées comme étant des espèces en péril. En créant la réserve RNF, on reconnaissait que les prairies indigènes continuaient de disparaître à un rythme alarmant, et qu'il était impératif de désigner une vaste aire pour l'habitat dans l'intérêt local et régional.

Les militaires reconnaissent depuis longtemps que la RNF Suffield a une valeur écologique unique et fragile. L'aire réservée à la RNF à la BFC Suffield est protégée depuis la création de la base en 1971. Elle est relativement non perturbée par les activités d'entraînement militaire. Aucun entraînement terrestre n'est réalisé dans la RNF, afin de protéger l'intégrité des prairies indigènes et l'habitat faunique. Cependant, l'entraînement militaire à proximité, ainsi que d'anciennes stratégies de gestion, ont apporté certains changements au régime des feux dans des parties de la RNF.

Parmi les habitats que comprend la RNF, il y a des prairies indigènes vallonnées, de vastes dunes, des coulées fortement encaissées et des flancs de vallée prononcés sculptés par la rivière Saskatchewan Sud. Des arbustaies à armoise riveraines et des forêts de peupliers se trouvent au bas de la vallée et de petites terres humides et des sources ponctuelles d'eau douce se trouvent ici et là à l'échelle de la RNF.

En raison de la grande taille des habitats diversifiés, des vastes dépôts de sable et de la position de la RNF près de l'extrémité nord des prairies mixtes arides, la région est un refuge pour une grande diversité d'espèces fauniques des prairies. Un groupe diversifié de plantes, de mammifères, d'oiseaux, de reptiles, d'amphibiens et d'insectes - dont plusieurs ont complètement disparu ailleurs dans les prairies au Canada ou s'y trouvent en nombre réduit, est observé dans la RNF Suffield. La BFC Suffield accueille plus de 1100 espèces connues. De ce nombre, 20 sont des espèces en péril au Canada.

Plusieurs espèces de la BFC Suffield sont des espèces emblématiques des prairies, comme la Chevêche des terriers, la Buse rouilleuse et le Pipit de Sprague, évoquant des images de vastes étendues de prairies indigènes vierges où des troupeaux de bisons en liberté paissent. D'autres espèces, comme l'abronie à petites fleurs et le rat kangourou d'Ord, sont des spécialistes de l'habitat qui exigent un habitat ouvert et un sol léger associés aux dunes. Ce sont des caractéristiques peu communes qui se trouvent à quelques très rares endroits dans les prairies. Des régimes climatiques et de feux spécifiques sont requis pour maintenir de tels habitats.

En raison de la vaste superficie de la RNF de la BFC Suffield, on a une rare occasion de protéger des populations d'espèces fauniques uniques et menacées à une échelle suffisamment grande pour promouvoir leur rétablissement et leur persistance permanente. Certaines espèces, comme les sous-espèces de souris des moissons dans les prairies, n'ont pas de populations viables connues ailleurs dans les prairies canadiennes.

Pour plus d'information sur la RNF de la BFC Suffield, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

La RNF de la BFC Suffield est gérée par délégation de pouvoirs d'Environnement et Changement climatique Canada au ministère de la Défense nationale, puisque c'est la BFC Suffield. Cette entente jamais vue représente une nouvelle façon de protéger des habitats fauniques importants sur des terres domaniales au Canada. Le ministère de la Défense nationale est en train d'élaborer un plan de durabilité (plan de gestion durable de Suffield) pour l'ensemble de la BFC Suffield, y compris la RNF.

La RNF de la BFC Suffield est protégée et gérée en vertu du Règlement sur les réserves d'espèces sauvages de la Loi sur les espèces sauvages du Canada et de la Loi sur la défense nationale. Le Règlement sur les réserves d'espèces sauvages décrit brièvement les activités spécifiques interdites (comme la chasse, la pêche, les dommages aux plantes ou l'enlèvement de plantes, les activités agricoles et récréatives et autres), sauf si des avis permettant de telles activités sont affichés ou si une personne a obtenu un permis. Pour plus d'information sur l'obtention d'autorisations et les activités interdites, consulter la section sur la gestion et activités de la page Web des RNF.

Prédation

Comme le bison des plaines, les principaux prédateurs de l'écosystème des prairies, le grizzly des prairies (disparu) et le loup gris (essentiellement éradiqué), ne sont plus présents dans l'écosystème rompant ainsi l'équilibre naturel proie-prédateur. L'absence du seul herbivore d'importance et des prédateurs dominants a causé des changements importants dans le régime de pâture, dont les conséquences ne sont pas connues.

Le principal objectif de gestion de la RNF de la BFC Suffield est la gestion des habitats afin de promouvoir le rétablissement et la survie durable d'espèces en péril au Canada. Par exemple, les pâturages pour le bétail se trouvent à des endroits désignés de la RNF. C'est un outil important de gestion des prairies indigènes et de la faune qui a évolué en parallèle avec un herbivore clé, le bison des plaines maintenant disparu du Canada. Dans les secteurs de la RNF qui ne sont pas désignés pour le pâturage du bétail, les ongulés tels que l'anticlocapre, le cerf mulet et le wapiti sont les herbivores qui dominent. Le wapiti a été réintroduit intentionnellement sur la BFC Suffield en 1997 et 1998 pour en partie remplir le rôle du bison, aujourd'hui disparu de l'écosystème des prairies. Depuis lors, la population de Wapiti a dramatiquement augmenté en absence de prédation. Les wapitis, plus nombreux, étendent leur territoire au-delà de la base créant des problèmes aux propriétaires et fermiers voisins dont le bri de clôtures et la perte de nourritures. Le troupeau de wapiti est géré en tant que ressource provinciale par le ministère du Développement durable des ressources de l'Alberta en collaboration avec le ministère de la Défense nationale.

En vertu de la Loi sur la défense nationale, il est strictement interdit au public d'accéder à la réserve. Cependant, pour gérer la RNF, certaines activités de recherche et de gestion de l'habitat autorisées sont prévues, conformément aux objectifs de conservation inscrits dans le plan de gestion de la RNF. La chasse est interdite sur la Base, pour des raisons de sécurité publique. Pour obtenir davantage de renseignements sur les permis relatifs à la RNF de la BFC Suffield, veuillez communiquer avec le ministère de la Défense, BFC Suffield, Section de la durabilité des champs de tir.

Gaz naturel

Lors de la création officielle de la RNF de la BFC Suffield, plus de 1100 puits de gaz peu profond, en plus d'un réseau connexe de pipelines et d'autres infrastructures, étaient déjà présents sur les lieux. La province de l'Alberta possède les droits miniers dans la RNF, tandis que le gouvernement du Canada possède les droits de superficie. En 1975, le Canada et l'Alberta ont conclu des accords pour assurer un accès au gaz naturel présent sous Suffield. Cependant, en 2012, ces accords n'avaient pas été mis à jour depuis la création de la RNF ni l'adoption de nouvelles lois, comme la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale, la LEP ou l'Alberta Environmental Protection and Enhancement Act.

En 2005, EnCana Corporation a proposé d'installer 1275 puits de gaz peu profond additionnels dans la RNF. La proposition a été transmise à une commission d'examen conjoint en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (LCEE) en raison des répercussions environnementales possiblement importantes, et des nombreuses préoccupations du public à l'égard du projet. Les recommandations de la commission d'examen conjoint en ce qui a trait à cette proposition se trouvent sur le Registre canadien d'évaluation environnementale.

Le 30 Novembre, 2012, le ministre de l'Environnement du Canada, Peter Kent, a annoncé que le projet de forage intercalaire de puits de gaz peu profonds de Cenovus Energy dans la RNF de la Base des Forces canadiennes Suffield, en Alberta, ne recevra pas l'approbation du gouvernement fédérale pour aller de l'avant. Le gouvernement a déterminé que les effets environnementaux négatifs importants que pourrait causer le projet ne sont pas justifiés dans les circonstances.

Pour obtenir d'autres informations, visitez le site Web de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale.

Carte de la réserve

  • RNF de la Base des Forces canadiennes Suffield
Description longue pour la Carte

Carte montrant la région au sud-ouest de l'Alberta. Les limites de la RNF de la base des forces canadiennes Suffield sont indiquées. La réserve de faune est séparée en deux parties toutes deux longent la rivière Saskatchewan sud. L'aire protégée est située à l'ouest de Hilda, au nord et à l'ouest du lac Red Deer et au nord-est de Ralston Suffield. L'échelle de la carte est en dizaines de kms. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un petit encart montre l'emplacement de la RNF dans le Canada.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques. Vous pouvez aussi utiliser Google Maps pour situer la RNF de la base des Forces canadiennes Suffield. Notez cependant que Google Maps est une source d'information complémentaire et ne remplace en aucun cas ni la carte ni le nom officiel du site.

Tableau sommaire

Tableau sommaire affichant diverses données sur la réserve nationale de faune de la Base des Forces canadiennes Suffield
Catégorie Information
Désignation de l'aire protégée RNF
Province/territoire Alberta
Latitude/longitude 50°30' Nord / 110°28'35 Ouest
Superficie 45 836 ha
Raison pour la désignation de l'aire protégée Protéger et conserver les prairies indigènes, la flore et la faune, incluant les espèces en péril.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 2003 - Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) IV - Aire de gestion des habitats ou des espèces
Désignations supplémentaires
  • Inclue 3 Zones écologiquement importante de l'Alberta (Alberta Environmentally Significant Areas (ESA) #292, #286, #287) désignées d'importance nationale
Espèces vedettes ou phares Rat kangourou d'Ord, Buse rouilleuse, Chevêche des terriers, et crotale des prairies.
Espèces inscrites sous la Loi surles espèces en péril (LEP) 20 espèces en péril ont été enregistrées dont : rat kangourou d'Ord, souris des moissons, Chevêche des terriers, abronie à petites fleurs, cryptanthe minuscule, noctuelle sombre des dunes, héliotin d'Aweme, Engoulevent d'Amérique, Buse rouilleuse, Pie-grièche migratrice, Pipit de Sprague, halimolobos mince, chénopode glabre, Hibou des marais, Plectrophane à ventre noir, et Grèbe esclavon.
Type d'habitat principal Prairies mixtes arides, dunes, corridor riverain.
Espèces envahissantes Plusieurs espèces envahissantes sont présentes dont : agropyre à crête, brome confondu, brome du Japon, brome des toits, agropyre intermédiaire, luzerne, mélilot blanc, mélilot jaune, grande absinthe, chardon du Canada, crépis des toits, laiteron des champs, Dalmatian toadflax, euphorbe feuillue, capselle à pasteur, sagesse des chirurgiens, chardon de Russie, kochia faux-cyprès.
Défis et pressions Exploitation de gaz peu profond, régimes de pâturages et des feux modifiés, espèces envahissantes exotiques et agronomiques.
Organisme de gestion Le minisère de la Défense, BFC Suffield, Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation En vertu de la Loi sur la défense nationale, il est strictement interdit au public d'accéder à cette aire.

Remarque : En cas d'incompatibilité entre les renseignements présentés sur cette page web et l'avis affiché sur le site de la RNF, l'avis prévaudra à titre d'instrument juridique autorisant l'activité.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région des prairies et du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et unité d'intendance
Bureaux Eastgate
9250, rue 49 NO
Edmonton (Alberta)
T6B 1K5
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca Base des Forces canadiennes Suffield
Section de la durabilité des champs de tir
Coordonnateur de la RNF
C. P. 6000, Succursale Bureau-chef
Medicine Hat, Alberta
T1A 8K8
Téléphone : 403-544-4011 ext 5184
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :