Dépliant de la Réserve nationale de faune des Îles-de-l’Estuaire

Réserve nationale de faune des Îles-de-l’Estuaire
Photo : M. Dionne © Environnement et Changement climatique Canada, 2015. Réserve nationale de faune des Îles-de-l’Estuaire

Pourquoi la réserve des Îles de l’Estuaire est-elle si particulière?

La réserve nationale de faune (RNF) des Îles de l’Estuaire a été créée en 1986 afin de protéger des sites de nidification importants pour les oiseaux migrateurs, notamment les oiseaux marins coloniaux et en particulier l’Eider à duvet. Elle comprend une dizaine d’îles ou parties d’îles d’une superficie totale de 404 hectares réparties sur environ 120 kilomètres dans les eaux salées de l’estuaire du Saint-Laurent, entre Kamouraska et Rimouski (Le Bic). Ces îles rocheuses sont couvertes de végétation herbacée et de forêts dominées par le sapin et l’épinette. La réserve présente les caractéristiques suivantes :

  • elle abrite d’importantes colonies d’oiseaux marins, tels que l’Eider à duvet, le Petit Pingouin et la Mouette tridactyle;
  • elle accueille environ 10 000 couples d’Eiders à duvet qui forment l’une des plus importantes colonies de cette espèce en Amérique du Nord;
  • elle est fréquentée par des espèces en péril comme le Faucon pèlerin.

Cette aire protégée subit diverses perturbations naturelles telles que des épidémies ponctuelles d’une maladie touchant l’Eider à duvet. La réserve est également exposée à des risques de déversements accidentels d’hydrocarbures dans le Saint-Laurent. Environnement et Changement climatique Canada assure la protection des espèces et des habitats de ce territoire fragile et unique.

Qu’est-ce que le réseau d’aires protégées d’Environnement et Changement climatique Canada?

Environnement et Changement climatique Canada établit des RNF marines et terrestres à des fins de conservation, de recherche et d’interprétation. La création des RNF vise à protéger les oiseaux migrateurs, les espèces en péril et d’autres populations sauvages ainsi que leurs habitats. Les RNF sont établies en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada et sont d’abord et avant tout des territoires destinés aux espèces sauvages.

Les refuges d’oiseaux migrateurs (ROM) sont établis en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et procurent un refuge aux oiseaux migrateurs dans les milieux terrestres et marins. Le réseau d’aires protégées actuel comprend 54 RNF et 92 ROM qui couvrent une superficie de plus de 12 millions d’hectares au Canada.

Que puis-je faire dans la réserve des Îles de l’Estuaire?

En raison de la fragilité des écosystèmes de la réserve, l’accès public est autorisé seulement dans une partie de l’île Le Pot du Phare à des fins de sensibilisation. Les visiteurs sont admis uniquement après la période de nidification des oiseaux marins, soit de la mi-juillet à la mi-octobre, et à condition d’utiliser le service de transport offert par Duvetnor, l’organisme autorisé par Environnement et Changement climatique Canada. La randonnée pédestre, l’observation de la faune et de la flore ainsi que la photographie sont autorisées à des endroits désignés.

Carte illustrée du Canada
Description longue pour la Carte

L’emplacement de la RNF sur une carte illustrée du Canada. L’emplacement de la RNF est indiqué par une annotation générale dans la province de Québec.

Avec qui puis-je communiquer?

Environnement et Changement climatique Canada - Région du Québec
Service canadien de la faune
801-1550, avenue d’Estimauville
Québec (Québec) G1J 0C3
1-800-668-6767
courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Aires protégées Site web
Canada logo
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :