Réserve nationale de faune de St. Clair

Avis

Environnement et Changement climatique Canada s’engage à protéger la santé et à assurer la sécurité des Canadiens, des visiteurs et des employés sur le site. Afin de contribuer aux efforts déployés par le gouvernement pour limiter la propagation de la COVID-19, nous fermons temporairement la réserve nationale de faune de St. Clair jusqu’à nouvel ordre.

Cette mesure vise à réduire les visites et respecte les conseils des experts en santé publique qui recommandent aux Canadiens et Canadiennes de rester à la maison et d’éviter les rassemblements publics.

Les installations pour les visiteurs, les toilettes, les parcs de stationnement et les services connexes à la réserve nationale de faune de St. Clair sont fermés jusqu’à nouvel ordre. L’entretien des sentiers est également suspendu.

Quiconque planifie visiter la réserve nationale de faune de St. Clair devrait éviter de s’y rendre.

Pour plus d’information au sujet des fermetures, consultez notre Foire aux questions

La réserve nationale de faune (RNF) de Sainte-Claire est située à 19 kilomètres (km) à l’ouest de Chatham, en Ontario, au sein du vaste habitat de marais qui s’étends de la baie Mitchell à l’embouchure de la rivière Thames, le long de la rive sud-est du lac Sainte-Claire.

Description

Créée en 1978, cette RNF est composée de deux secteurs : le secteur de Sainte-Claire (244 hectares [ha]) et le secteur du ruisseau Bear (113 ha). Elle est dominée par des milieux humides parsemés de parcelles résiduelles de prairies à herbes hautes. La RNF de Sainte-Claire est également désignée comme un site Ramsar et une réserve internationale pour les monarques, en plus de faire partie de la zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) de l’est du lac Sainte-Claire.

Réserve nationale de faune de Sainte-Claire

Le lac Sainte-Claire et les marais adjacents représentent la plus importante halte migratoire ontarienne pour la sauvagine au sud de la baie James. Les milieux humides sont principalement composés de marais à quenouilles entourés par des digues aménagées de façon à reproduire les variations naturelles du niveau de l’eau. Cette zone est située à la jonction de deux grandes voies migratoires : celle de l’Atlantique et celle du Mississippi.

Chaque année, pendant la migration, des centaines de milliers d’individus des espèces de lasauvagine, dont le cygne siffleur, traversent la RNF. Des canards barboteurs et plongeurs ainsi que des oies y font également halte durant cette période.

La région offre aussi un habitat important à des espèces communes ou rares de reptiles, d’amphibiens, de mammifères et d’oiseaux palustres ainsi que plantes rares des prairies.

Petit blongios photo : Shawn Meyer

La RNF de Sainte-Claire offre un habitat à 20 espèces en péril (en voie de disparition, menacées et préoccupantes), parmi lesquelles figurent des oiseaux, des mammifères, des poissons, des insectes, des reptiles et des plantes. Parmi celles-ci on compte :

  • le petit blongios;
  • le râle élégant
  • le méné camus;
  • le monarque;
  • la couleuvre royale;
  • la couleuvre fauve de l’Est;
  • la ketmie des marais.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur la RNF de Sainte-Claire dans le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

En vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada, les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages. L’objectif premier des RNF est de protéger et de conserver la faune et son habitat. À cette fin et conformément à la loi, toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation de la faune peut être interdite. Par conséquent, la plupart des RNF ne sont pas accessibles au public et toutes les activités y sont interdites. Toutefois, certaines activités peuvent être autorisées par avis public ou délivrance de permis dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs du plan de gestion de la RNF. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section des plans de gestion et activités des RNF.

L’accès à certaines parties de la RNF de Sainte-Claire est limité dans le but de protéger les espèces sauvages et leur habitat contre les perturbations. Certaines activités sont autorisées dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs de conservation du plan de gestion de la RNF. Des avis publics énumérant les activités autorisées sont affichés aux points d’accès de la réserve. L’accès public est autorisé seulement dans les parties désignées du secteur de Sainte‑Claire, et les activités permises sont :

  • l’observation des espèces sauvages à partir des routes et des sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • la randonnée sur les routes et les sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • l’utilisation d’un véhicule, à l’exception des motoneiges ou des véhicules tout terrain, sur les routes et les sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • le ski de fond et la raquette sur les routes et les sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • la pêche sportive, sauf à partir de la rive, conformément à tout permis fédéral applicable et à toute autorisation requise par les lois de l’Ontario en matière de pêche sportive dans la province.

L’accès public au le secteur du ruisseau Bear est interdit, à l’exception de la navigation sur le ruisseau Bear et sur le bassin versant du ruisseau Maxwell. Pour assurer un habitat de repos sans perturbations pour la sauvagine en migration, l’accès à toute autre partie de la RNF est limité, et la pratique de toute autre activité dans la RNF nécessite un permis.

Pour en savoir plus sur l’accès et l’obtention de permis, communiquez avec le bureau régional d’Environnement et Changement climatique Canada.

Carte de la réserve

Description longue

Carte montrant la région de Chatham, en Ontario. Les limites de la RNF de Sainte-Claire sont indiquées. La RNF est séparée en deux secteurs. Le secteur du ruisseau Bear est situé au nord-ouest de Chatham, entre l’autoroute 40 et le lac Sainte-Claire. Le secteur de Sainte-Claire est situé à l’ouest de Chatham, près de la rive du lac Sainte-Claire. L’échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Le médaillon situe la RNF au Canada.

La carte n’a qu’une valeur indicative et ne doit pas être utilisée pour définir des limites officielles.

Tableau sommaire

Tableau sommaire
Catégorie Information
Désignation de l’aire protégée RNF
Province/territoire Ontario
Latitude/longitude
  • Secteur de Sainte-Claire (principal) : 42°366334' N/-82°405108' O
  • Secteur du ruisseau Bear : 42°533290' N/-82°396169' O
Superficie 357 ha
Raison de la désignation de l’aire protégée L’aire abrite une population d’une espèce ou d’une sous-espèce ou d’un groupe d’espèces qui s’y concentre à un moment ou à un autre de l’année. La plus grande partie de la population de l’Est du cygne siffleur (Cygnus columbianus) traverse la région au début du printemps. La RNF accueille plusieurs milliers de canards barboteurs et d’oies. L’aire constitue un habitat d’espèces sauvages rare ou inhabituel, d’un type particulier dans une certaine région biogéographique. Présence d’espèces en péril et d’espèces rares.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1978 – Description légale
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Aire de gestion des habitats ou des espèces – (IV)
Autres désignations
Espèces vedettes ou phares
Espèces inscrites à la Loi sur les espèces en péril (LEP) 20 espèces d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens, de poissions et de plantes évaluées par le COSEPAC, notamment :
Type d’habitat principal
  • Écozone des plaines à forêts mixtes
  • Écorégion des basses terres du lac Érié
Espèces envahissantes
Autres liens Oiseaux : bernache du Canada
Principales menaces et difficultés
  • Lutte contre le roseau commun (Phragmites australis) envahissant
  • Cygne tuberculé
  • Changements de l’utilisation des terres adjacentes
Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation L’accès public est autorisé dans certaines parties du secteur de Sainte-Claire, et les activités suivantes sont permises :
  • l’observation des espèces sauvages à partir des routes et des sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • la randonnée sur les routes et les sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • l’utilisation d’un véhicule, à l’exception des motoneiges ou des véhicules tout terrain, sur les routes et les sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • le ski de fond et la raquette sur les routes et les sentiers désignés ainsi qu’à l’intérieur des zones désignées;
  • la pêche sportive, sauf à partir de la rive, conformément à tout permis fédéral applicable et à toute autorisation requise par les lois de l’Ontario en matière de pêche sportive dans la province.
Seule l’activité suivante est autorisée dans certaines parties du secteur du ruisseau Bear :
  • la navigation sur le ruisseau Bear et le bassin versant du ruisseau Maxwell.

Remarque : En cas de divergence entre les renseignements contenus sur la présente page Web et les avis affichés sur le site de la RNF, les avis prévalent à titre d’instruments juridiques autorisant l’activité.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l'Ontario
Service canadien de la faune
Aires protégées et intendance
4905, rue Dufferin
Toronto, (Ontario) M3H 5T4

Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :