Les nouveaux médicaments entrent au Canada à un rythme constant au cours des cinq dernières années

Communiqué de presse

Le 10 février 2021 — Ottawa (Ontario) — Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés

Selon la dernière édition du rapport Veille des médicaments mis en marché du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB), 40 médicaments ont été approuvés pour une première mise en marché au Canada en 2018, dont 22 avaient enregistré des ventes avant la fin de 2019. Ces chiffres cadrent bien avec le taux annuel d’environ neuf nouvelles approbations par trimestre depuis 2015, une tendance qui s’est maintenue jusqu’en 2019.  

À l’échelle internationale, 51 nouveaux médicaments ont été approuvés pour la première fois aux États-Unis, en Europe et au Canada en 2018. De ceux-ci, plus des deux tiers comportaient des coûts élevés et plus de 60 % étaient indiqués pour le traitement de maladies rares. Quatre des cinq nouveaux médicaments les plus vendus ont reçu une autorisation de mise en marché au Canada au cours de la même année, notamment le médicament antiviral Biktarvy (bictégravir), qui représentait à lui seul plus de la moitié de l’ensemble des ventes de de ces 51 nouveaux médicaments à la fin de 2019.

Ce rapport, publié dans le cadre de l’initiative de recherche du Système national d’information sur l’utilisation des médicaments prescrits (SNIUMP), est la cinquième édition de la série annuelle Veille des médicaments mis en marché, qui présente les derniers renseignements sur les nouveaux médicaments mise en marché au Canada et à l’international.

Faits en bref

  • En 2018, Santé Canada a approuvé 40 médicaments pour une première mise en marché au Canada; 22 d’entre eux avaient enregistré des ventes au T4-2019, ce qui représentait 1,6 % de l’ensemble du marché pharmaceutique canadien. En moyenne, les prix de ces médicaments à l’étranger étaient inférieurs de 19 % aux prix payés par les Canadiens. 

  • En 2018, 51 nouveaux médicaments ont été approuvés à l’échelle internationale, dont plus de 60 % ont reçu une désignation de médicament orphelin de la FDA ou de l’EMA, et plus de 30 % étaient indiqués dans le traitement du cancer.

  • Des 51 nouveaux médicaments, 20 avaient obtenu une autorisation de mise en marché de Santé Canada à la fin de 2019, dont neuf avaient enregistré des ventes au Canada, ce qui place le Canada au neuvième rang des pays de l’OCDE et au même niveau que les pays du CEPMB11, où les prix moyens des médicaments brevetés sont, dans plusieurs cas, inférieurs.

  • Plus de deux tiers des nouveaux médicaments approuvés en 2018 étaient onéreux : 13 avaient des coûts de traitement dépassant les 5 000 $ par cycle de traitement de 28 jours et 21 médicaments non oncologiques avaient des coûts de traitement annuels dépassant les 10 000 $. 

  • Parmi l’ensemble des nouveaux médicaments approuvés à l’échelle internationale entre 2015 et 2018, 38 % avaient des ventes déclarées au Canada à la fin de 2019. Ces médicaments représentaient 87 % des ventes de tous les nouveaux médicaments dans les pays de l’OCDE au T4-2019, ce qui donne à penser que les médicaments les plus vendus sont toujours parmi les médicaments approuvés et vendus au Canada.

  • On a autorisé la mise en marché de 47 nouveaux médicaments en 2019. Parmi ceux-ci, 16 étaient approuvés au Canada au troisième trimestre de 2020. En tout, 40 % (19) des nouveaux médicaments de 2019 ont reçu une désignation de médicament orphelin et près d’un quart étaient des médicaments oncologiques.  

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias du CEPMB
PMPRB.MediaCentre-CentreMedias.CEPMB@pmprb-cepmb.gc.ca
ATS (appareil de télécommunication pour les sourds) – 613-288-9654
Suivez-nous sur Twitter : @PMPRB_CEPMB

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :