Avis de poste vacant pour la position de vice-président(e)

AVIS DE POSTE VACANT

Comité externe d’examen des griefs militaires, anciennement le Comité des griefs des Forces canadiennes

Vice-président(e) (poste à temps plein)

Échelle salariale : 105 900 $ à 124 500 $

Lieu : Région de la capitale nationale

Le Comité externe d’examen des griefs militaires, anciennement le Comité des griefs des Forces canadiennes (CEEGM ou Comité) a été créé en 2000 et est un tribunal administratif doté de pouvoirs décisionnels, et est indépendant du Ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes. Le CEEGM se rapporte au parlement par l’entremise du Ministre de la Défense nationale.

Le CEEGM examine les griefs militaires qui lui sont référés, conformément à l’article 29 de la Loi sur la défense nationale, et rend des conclusions et recommandations au chef d’état-major de la Défense et au membre des Forces canadiennes qui a soumis le grief.

La mission du Comité est de fournier un examen indépendant et externe des griefs militaires. Grâce à cet examen, le Comité renforce la confiance des membres dans le processus des griefs des Forces canadiennes et en accroît l’équité.

Sous la responsabilité du président, le vice-président fournit le soutien exécutif nécessaire à la gestion d’un petit organisme national. Le vice-président est responsable de superviser et de gérer le portefeuille du Comité des griefs et d’assurer la cohérence, qualité et célérité des recommandations faites par les membres du Comité.

Le vice-président peut exercer tous les pouvoirs, responsabilités et fonctions qui lui sont délégués par le président. En cas d’absence ou d’empêchement du président, le vice-président est responsable du fonctionnement du Comité.

La personne recherchée devrait posséder un diplôme d’une université reconnue dans un domaine pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience. Un diplôme en droit serait considéré comme un atout.

La personne qualifiée devrait posséder de l’expérience de gestion dans un organisme du secteur privé ou public, notamment de la gestion des ressources humaines et des ressources financières. La personne idéale devrait également posséder de l’expérience professionnelle dans un ou plusieurs des domaines suivants : expérience en tant que membre ou décideur dans un tribunal d’arbitrage, une agence ou une organisation équivalent; et/ou expérience à émettre des conclusions et des recommandations au sein d’une organisation non arbitrale; et/ou expérience dans l’interprétation et l’application de la législation, des règlements, des politiques et des directives. Une expérience de travail avec les Forces canadiennes serait considérée comme un atout.

La personne recherchée devrait posséder une compréhension des rouages gouvernementaux, notamment de celles qui ont trait aux bonnes pratiques de gestion, à la responsabilisation et à la transparence. Une connaissance des principes de l’équité procédurale ainsi que de l’organisation et de la structure des Forces canadiennes sont requises. Il ou elle devrait également connaître le rôle, le mandat et les responsabilités du CEEGM, de même que la Loi sur la Défense nationale et le chapitre 7 des Ordonnances et règlements royaux applicables aux Forces canadiennes.

Le poste exige une personne qui a la capacité d’interpréter les lois, les règlements et les politiques pertinents et d’analyser des situations complexes afin d’émettre des conclusions et de formuler des recommandations équitables et en temps utile, tout en prévoyant leurs conséquences à court et à long terme. Une aptitude d’exercer un jugement indépendant tout en travaillant seul ou dans le cadre d’un groupe ou d’une équipe est souhaitable. La personne choisie devrait avoir la capacité de réflexion stratégique axée sur la mission et la vision du Comité. La capacité de communiquer de façon efficace, oralement et par écrit, avec des personnes des contextes militaires et civils est également nécessaire.

La personne recherchée devrait posséder de solides compétences en leadership, en gestion, en motivation et en relations interpersonnelles ainsi qu'être une personne intègre et de jugement sûr. Elle devrait adhérer à des normes d’éthique élevées, faire preuve d’initiative, être adaptables et flexibles, et faire preuve de tact et de discrétion lors de la gestion de renseignements de nature délicate.

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

La personne choisie doit demeurer ou être disposée à déménager dans la région de la capitale nationale ou à proximité du lieu de travail.

Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des personnes handicapées et des minorités visibles.

La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Documents de référence ».

La personne sélectionnée sera assujettie à la Loi sur les conflits d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae au plus tard le 17 juin 2013 à la Secrétaire adjointe du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé, 59, rue Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613 957 5006 (télécopieur), GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca (courriel).

Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans les deux langues officielles et en média substitut (audiocassette, disquette, braille, imprimé à gros caractères, etc.). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les Éditions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa, (Ontario) K1A 0S5, 613-941-5995 ou 1-800-635-7943.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :