Le gouvernement du Canada financera des lignes d’assistance téléphonique en cas de crise pour répondre à la violence fondée sur le sexe au Canada 

Communiqué de presse

Le 10 août 2022 – Winnipeg (Manitoba) – Femmes et Égalité des genres Canada

Pendant la pandémie de COVID-19, la demande de services d’assistance téléphonique en cas de crise a considérablement augmenté partout au Canada. Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise sont une bouée de sauvetage pour les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe et sont des services de soutien essentiels.

Aujourd’hui, l’honorable Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, a annoncé 30 millions de dollars pour soutenir les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise partout au Canada. La ministre Ien était accompagnée de l’honorable Rochelle Squires, ministre responsable de la Condition féminine du Manitoba, pour annoncer le premier accord bilatéral visant à soutenir les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise.

Au cours des prochains mois, le gouvernement du Canada travaillera avec chaque province et territoire pour signer des accords bilatéraux similaires.

Ce financement aidera les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise à répondre aux besoins urgents des Canadiennes et Canadiens. Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise offriront des services, des ressources et un soutien plus solides pour prévenir l’escalade de la violence fondée sur le sexe. Cette annonce s’appuie sur l’engagement du gouvernement du Canada à fournir environ 300 millions de dollars en financement d’urgence pour lutter contre la COVID-19 afin de soutenir les personnes victimes de violence fondée sur le sexe.

À ce jour, plus de 230 millions de dollars ont été versés à plus de 1 300 centres d’hébergement pour femmes, centres d’aide aux victimes d’agressions sexuelles et autres organismes. Ainsi, plus de 1,3 million de personnes victimes de violence ont eu un endroit où aller et pu accéder à des services de soutien.

Citations

« Pendant la pandémie de COVID-19, les appels aux lignes d’assistance téléphonique en cas de crise ont considérablement augmenté. La pleine capacité a parfois été atteinte. Nous savons que ces lignes d’assistance téléphonique sont une bouée de sauvetage pour les femmes fuyant la violence familiale, car elles servent de lien avec les services qui assurent leur sécurité. L’investissement historique d’aujourd’hui dans les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise est une autre étape vers le soutien aux personnes survivantes et la création d’un Canada plus sécuritaire pour tout le monde. Nous nous engageons à travailler en étroite collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux pour prévenir et combattre la violence fondée sur le sexe, et y mettre fin. »  

L’honorable Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse

« Le Manitoba enregistre des taux de violence entre partenaires intimes et de violence familiale parmi les plus élevés au Canada. Cette violence touche principalement les femmes et les filles, et de façon disproportionnée celles qui vivent dans les communautés rurales, éloignées et nordiques, les Autochtones, les personnes de couleur et les personnes 2ELGBTQQIA+. Le fait de soutenir l’accès des personnes touchées par la violence fondée sur le sexe à des lignes d’écoute téléphonique est un moyen important de s’assurer que les Manitobaines et les Manitobains affectés peuvent recevoir des services de soutien essentiels. »

L’honorable Rochelle Squires, ministre responsable de la Condition féminine du Manitoba

Faits en bref

  • La violence fondée sur le sexe touche de manière disproportionnée les femmes et les filles. Certaines populations intersectionnelles connaissent également des niveaux élevés de violence, comme les femmes et les filles autochtones, membres des communautés 2ELGBTQQIA+, les personnes en situation de handicap et les femmes vivant dans les collectivités nordiques, rurales et éloignées.

  • Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise ont connu une augmentation spectaculaire des appels au cours des premiers mois de la pandémie de COVID-19 en 2020. 

  • D’après le Klinic Community Health du Manitoba :

    • En 2021, le centre a reçu plus de 38 000 appels téléphoniques d’urgence malgré une perte de bénévoles pour répondre aux appels logés aux lignes d’urgence.
    • Depuis le début de 2022, le centre a déjà formé 75 bénévoles supplémentaires et prévu des formations additionnelles à l’automne.
    • Le nombre d’appels au programme d’aide aux victimes d’agressions sexuelles a augmenté de 231 % entre 2020 et 2022. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Johise Namwira
Attachée de presse et responsable des dossiers
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse
873-353-0985
Johise.Namwira@fegc-wage.gc.ca

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
819-420-6530
CFC.Media.SWC@fegc-wage.gc.ca

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :