Le gouvernement du Canada offre une aide financière aux lignes d’assistance téléphonique en cas de crise en Saskatchewan  

Communiqué de presse

Le 28 février 2023 – Regina (Saskatchewan) — Femme et Égalité des genres

Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise représentent un filet de sécurité pour les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe et constituent une ressource essentielle en matière de services de soutien. Durant la pandémie, la demande pour ces services a considérablement augmenté partout au Canada.  

Aujourd’hui, l’honorable Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, a annoncé un investissement d’un million de dollars en vue d’appuyer des lignes d’aide téléphonique en cas de crise partout en Saskatchewan. La ministre Ien était accompagnée de l’honorable Laura Ross, ministre des Parcs, de la Culture et du Sport, et ministre responsable du Bureau de la condition féminine pour le gouvernement de la Saskatchewan, afin d’annoncer l’entente bilatérale.  

Ce soutien aux lignes d’assistance téléphonique en cas de crise est une initiative importante dans le contexte des efforts continus des gouvernements du Canada et de la Saskatchewan pour réduire la violence fondée sur le sexe (VFS). Ce financement aidera les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise à offrir des services, des ressources et un soutien accru pour répondre aux besoins de toutes les victimes de VFS et leurs familles, où qu’elles soient en Saskatchewan.  

Cette annonce s’inscrit dans le cadre de l’un des accords bilatéraux récemment signés avec les provinces et les territoires afin de soutenir ces lignes téléphoniques. Depuis le mois d’août dernier, le gouvernement du Canada a annoncé des accords avec le Manitoba, le Yukon, la Nouvelle-Écosse, la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Québec et l’Île-du-Prince-Édouard. Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les autres provinces et territoires pour conclure des accords bilatéraux similaires.  

Cette annonce fait suite à l’appui historique au Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe par les ministres fédérale, provinciales et territoriales responsables de la condition féminine en novembre dernier. Depuis avril 2020, plus de 259 millions de dollars ont été versés en fonds d’urgence pour lutter contre la COVID-19 à 1 400 centres d’hébergement pour femmes, centres d’aide aux victimes d’agressions sexuelles et autres organismes, y compris à 138 organismes au service des personnes autochtones.

Citations

« Nous savons que les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise sont un service essentiel pour les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe, particulièrement pour celles qui vivent dans des communautés rurales. Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise sont un espace sécuritaire pour toute personne cherchant de l’aide et elles offrent une oreille attentive dans les moments les plus vulnérables. En fournissant un financement opportun à ces organismes, nous veillerons à ce que ces lignes d’assistance puissent continuer à fournir des services susceptibles de sauver des vies, peu importe où ces personnes vivent. » 

L’honorable Marci Ien, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et de la Jeunesse

« Toute personne touchée par la violence fondée sur le sexe sait que c’est un acte impensable qui touche beaucoup trop de femmes et de filles au Canada et dans le monde entier. Nous nous réjouissons de cet investissement qui nous aidera à augmenter le nombre de lignes d’assistance téléphonique en cas de crise, une étape importante dans notre engagement continu à mettre fin à la violence fondée sur le sexe et à favoriser de résultats meilleurs et plus sûrs pour les femmes dans notre province. »

L’honorable Laura Ross, ministre des Parcs, de la Culture et du Sport, ministre responsable du Bureau de la condition féminine 

« Je suis très heureuse de voir ce premier investissement fédéral versé à la Saskatchewan dans le cadre de l’entente historique entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux pour lutter contre toutes les formes de violence fondée sur le sexe. Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise sont souvent le premier point de contact des victimes et des personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe cherchant la sécurité et du soutien. Il est très important que ces appels soient acheminés directement à des personnes formées en gestion de cas de traumatismes, de violence et de situations de crise. Que les personnes survivantes aient besoin d’un abri d’urgence, de conseils, de recommandations, de sensibilisation et d’un soutien continu, ou simplement d’une oreille attentive, les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise peuvent être un véritable filet de sécurité pour les personnes qui subissent de la violence et de l’abus. »

Jo-Anne Dusel, directrice générale de l’Association provinciale des maisons et des services de transition de la Saskatchewan (PATHS)

Faits en bref

  • Le Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe a été lancé par les ministres fédérales, provinciales et territoriales (FPT) responsables de la condition féminine en novembre 2022. Le Plan établit un cadre pour un Canada exempt de VFS ‒ un Canada qui soutient les victimes, les personnes survivantes et leurs familles d’un océan à l’autre. Il s’agit d’une étape concrète vers la réalisation d’un engagement de longue date des gouvernements FPT à travailler ensemble pour un Canada exempt de VFS.

  • La violence fondée sur le sexe touche de manière disproportionnée les femmes et les filles. Certaines populations intersectionnelles connaissent également des niveaux élevés de violence ou sont mal desservies dans le secteur de la lutte contre la VFS, comme les femmes et les filles autochtones, les femmes noires et racisées, les immigrantes et les réfugiées, les membres des communautés 2ELGBTQIA+, les personnes en situation de handicap, et les femmes qui vivent dans des collectivités rurales, éloignées et nordiques.

  • Les lignes d’assistance téléphonique en cas de crise dans l’ensemble du Canada ont enregistré une hausse spectaculaire des appels de juin à octobre 2020, lorsqu’il y a eu un premier assouplissement des mesures de confinement liées à la COVID.

  • Selon les dernières données de Statistique Canada, en 2019, la Saskatchewan était la province où l’on retrouvait les taux les plus élevés de violence familiale, de violence familiale contre les enfants et les jeunes déclarée par la police, et de violence entre partenaires intimes. Comme partout, ces situations n’ont fait qu’augmenter depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Liens connexes

Personnes-ressources

Riyadh Nazerally
Directeur des communications
Cabinet de la ministre des Femmes, de l’Égalité des genres et de la Jeunesse 
873-455-4846 
Riyadh.nazerally@fegc-wage.gc.ca

Relations avec les médias 
Femmes et Égalité des genres Canada 
819-420-6530 
FEGC.Media.WAGE@fegc-wage.gc.ca

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

Détails de la page

Date de modification :