Le gouvernement du Canada s'associe aux communautés autochtones pour améliorer la sécurité maritime sur la côte du Labrador

Communiqué de presse

Le 24 novembre 2020

Sheshatshiu et Natuashish, (T.-N.-L.) - Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada travaille en partenariat avec les communautés côtières autochtones, en vue d’améliorer la sécurité maritime et la navigation responsable, pour protéger le milieu marin du Canada.

Dans le cadre de ce plan de 1,5 milliard de dollars, la Garde côtière canadienne a lancé en 2017 le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones. Dans le cadre de ce programme, les communautés reçoivent des fonds pour acheter des bateaux et de l'équipement, afin d'améliorer leur capacité de sécurité maritime en tant que membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne.

Aujourd'hui, dans le cadre de la troisième année du programme, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Bernadette Jordan, a annoncé l’octroi de 461 298 dollars aux communautés de la Première Nation innue de Sheshatshiu et de Natuashish, pour acquérir chacune un bateau de recherche et sauvetage, de même que l’équipement connexe.

Grâce à ce nouvel équipement et à la formation, les membres auxiliaires sont mieux équipés et préparés pour intervenir en cas d’urgences maritimes, ce qui contribue à renforcer la sécurité de leurs communautés, ainsi que des eaux et des côtes environnantes. 

La Garde côtière auxiliaire canadienne est un organisme national à but non lucratif qui compte 4 000 membres bénévoles ayant accès à 1 100 navires, qui renforcent la capacité d'intervention du gouvernement du Canada en matière de recherche et sauvetage maritimes. La Garde côtière canadienne finance la Garde côtière auxiliaire par le biais d'un programme de contribution totalisant 7,7 millions de dollars par an. La Garde côtière auxiliaire répond à environ 25 % des appels à l'aide en mer chaque année, offrant un service qui permet souvent de sauver des vies

Le Plan de protection des océans, doté d'un budget de 1,5 milliard de dollars, est le plus grand investissement jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national crée un système de sécurité maritime plus solide, qui offre des possibilités économiques aux Canadiens aujourd'hui, tout en protégeant nos côtes et nos eaux propres pour les générations à venir. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les parties prenantes locales, et les communautés côtières.

Citations

« L'investissement dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones reconnaît le partenariat essentiel que la Première Nation innue entretient avec la Garde côtière canadienne, pour protéger les marins et leurs résidents. Les communautés côtières autochtones sont les gardiennes de l'environnement, de l’océan, et de ses côtes, depuis des générations, et sont sans aucun doute essentielles au système de sécurité maritime du Canada aujourd'hui. Le Programme fournit le financement et l'équipement nécessaires pour soutenir leurs efforts en tant que membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Notre gouvernement s'est engagé à travailler avec les communautés côtières et autochtones en vue de protéger certaines des ressources les plus précieuses, les océans, et les voies navigables du Canada. Grâce aux initiatives prises dans le cadre du Plan de protection des océans, la navigation maritime et notre environnement côtier sont plus sécuritaires que jamais. Les communautés autochtones ont un rôle important à jouer dans la mise en œuvre du Plan de protection des océans. Ce financement supplémentaire permettra d'accroître les capacités de recherche et de sauvetage pour les habitants de Terre-Neuve-et-Labrador, et de jouer un rôle majeur dans les interventions d'urgence et la gestion des voies navigables. »

L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports

« C'est un investissement bienvenu pour les communautés côtières autochtones du Labrador. Ayant accès à d'importantes ressources de recherche et sauvetage, ces communautés sont désormais mieux équipées pour aider celles et ceux qui en ont besoin. Non seulement cet investissement contribuera aux futures missions de sauvetage de la Garde côtière auxiliaire canadienne, mais il permettra de sauver des vies dans les communautés côtières du Labrador. »

Yvonne Jones, députée du Labrador

« La Première Nation innue est heureuse de s'associer à la Garde côtière canadienne dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones pour établir la Garde côtière auxiliaire Innu à Sheshatshiu et à Natuashish. Ces nouveaux bateaux ont été nommés en l'honneur des anciens, Edward Piwas, membre de longue date du conseil d'administration de la Nation Innu, et Antuan Penashue, le premier garde-pêche innu de Sheshatshiu.  Les membres de la Nation innue sont maintenant certifiés en intervention environnementale marine et en formation à la sécurité maritime, dispensée en partenariat avec la Garde côtière canadienne.  Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec le Canada, afin de perpétuer notre tradition de « Nakuatenita » ─ la gestion innue de la terre et de l'eau ─, et de renforcer les capacités et les ressources des Innus. »

Grand chef adjoint Mary Ann Nui, Première Nation innue

Faits en bref

  • Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada s'associe aux communautés autochtones et côtières pour mettre au point un système de sécurité maritime de pointe, qui répond aux besoins uniques des habitants de toutes les côtes.
  • Le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones est un programme pilote de quatre ans, qui a débuté en 2017. La Garde côtière poursuit ses conversations avec les communautés autochtones côtières, en vue d’identifier celles qui sont intéressées à y participer à l'avenir.

  • Les bateaux et autres équipements de recherche et sauvetage achetés dans le cadre de ce programme sont conformes aux normes de la Garde côtière auxiliaire canadienne et de Transports Canada.
  • Depuis le lancement du Plan de protection des océans en novembre 2016, plus de 50 initiatives ont été annoncées dans les domaines de la sécurité maritime, de la recherche, et de la protection des écosystèmes d'un océan à l'autre.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse
Bureau de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594

Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537

Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Suivez la Garde côtière canadienne sur Twitter, Facebook, Instagram et YouTube.

Abonnez-vous pour recevoir nos communiqués de presse et bien plus par fils RSS. Pour de plus amples renseignements ou pour vous inscrire, visitez : http://www.dfo-mpo.gc.ca/media/rss-fra.htm.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :