Notes d’allocution pour Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Discours

À une conférence de presse visant à faire le point sur le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique.

Moncton (Nouveau-Brunswick)
31 mars 2017

Traduction de l’allocution prononcée  

Bonjour tout le monde. Je suis très heureux d'être ici accompagné du ministre Arseneault pour parler du programme-pilote d'immigration au Canada atlantique. 

Merci, et merci également à Dominic LeBlanc, ministre des Pêches et Océans; à Lena Diab, ministre de l’Immigration de la Nouvelle‑Écosse; à Neil Stewart, sous‑ministre de l’Île-du-Prince-Édouard; à la mairesse Dawn Arnold; aux représentants du gouvernement et aux représentants de nombreuses entreprises de la région qui se joignent à nous aujourd’hui. Je tiens également à remercier mon secrétaire parlementaire, Serge Cormier, ainsi que Sean Casey, secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien.

Vous vous rappelez peut-être qu’à la fin de janvier 2017, j’étais à Wolfville, en Nouvelle‑Écosse, pour annoncer le lancement du Programme pilote d’immigration au Canada atlantique. À ce moment‑là, les gouvernements des provinces de l’Atlantique entamaient l’important processus consistant à accepter des demandes provenant d’employeurs qui espéraient recevoir une désignation afin d’embaucher des immigrants qualifiés dans le cadre de ce programme.  

Je suis très encouragé par la réponse des employeurs jusqu’à maintenant. Je laisserai au ministre Arseneault le soin de fournir plus de détails sur cet élément clé de l’initiative. En ce qui concerne mon ministère, j’ai mentionné au moment du lancement que nous allions bientôt commencer à accepter des demandes de résidence permanente dans le cadre de trois nouveaux programmes au sein du Programme pilote d’immigration au Canada atlantique. 

Je suis enchanté d'être de retour au Canada atlantique pour discuter des progrès réalisés. 

Le 6 mars, nous avons commencé à accepter les demandes pour les trois programmes au sein du Programme pilote : le Programme des travailleurs qualifiés intermédiaires du Canada atlantique, le Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique et le Programme des diplômés étrangers du Canada atlantique, lequel vise les étudiants étrangers. Nous traiterons jusqu’à 2 000 demandes pour les demandeurs principaux et les membres de leur famille qui les accompagnent en 2017, et ce nombre pourrait être plus élevé dans les années à venir.  

On parle donc de 2 000 demandes, sans compter les membres de la famille, dont le nombre pourrait être aussi élevé que celui des familles. Je suis heureux de dire que nous avons connu un excellent départ. Les employeurs sont très motivés à participer, et les provinces ont commencé à recevoir des demandes d’employeurs qui souhaitent être désignés afin de participer au programme pilote.   

Selon moi, le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique constitue une initiative emballante, car il permet de veiller à ce que notre système d’immigration continue de servir les intérêts des Canadiens, et particulièrement ceux des Canadiens qui vivent ici, au Canada atlantique. Ce programme pilote innovateur, créatif et dirigé par les employeurs a été élaboré en partenariat avec les quatre provinces de l’Atlantique. Il s’agit du premier programme d’immigration de ce genre, étant donné sa grande souplesse. Il contribuera à fournir une main‑d’œuvre qualifiée et stable qui aidera le Canada atlantique à faire croître ses entreprises, les provinces étant chargées de désigner les employeurs participants.

Par ailleurs, ce programme est suffisamment souple pour aider à remédier aux problèmes démographiques et aux problèmes liés au marché du travail régional au Canada atlantique. Il s'agit d'un excellent exemple de ce que peut être accompli lorsque le gouvernement et l'employeur travaillent ensemble.

Ces nouveaux programmes offrent aux provinces de l’Atlantique la souplesse dont elles ont besoin pour se concentrer sur les enjeux actuels du marché du travail dans les secteurs prioritaires en incluant des emplois nécessitant divers niveaux de compétence de manière à répondre aux besoins de chacune. Tous les demandeurs principaux auront une offre d’emploi fournie par un employeur désigné ainsi que l’appui de la province.  

Dans le cadre de ces programmes, chaque demandeur principal recevra également un plan d’établissement pour lui‑même et les membres de sa famille qui l’accompagnent. Cela leur permettra d’obtenir les services dont ils ont besoin pour s’intégrer avec succès dans leur nouvelle collectivité et de se sentir les bienvenus dans leur nouveau pays. Ils pourront ainsi connaître véritablement le meilleur départ qui soit. Le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique a pour but d’attirer et de retenir les immigrants qualifiés afin de répondre aux besoins démographiques et aux besoins liés au marché du travail du Canada atlantique.  

Le plan d’établissement est mis en place dès l’arrivée du demandeur et de sa famille, ce qui contribue à remédier aux difficultés auxquelles le Canada atlantique fait face pour ce qui est de retenir, non pas seulement d’attirer, mais de retenir les immigrants qualifiés.  

C'est avec enthousiasme que j'envisage de continuer à traveller avec nos partenaires et d'aller de l'avant avec cette composante dynamique de la stratégie de croissance pour l'Atlantique du gouvernement du Canada.  Merci beaucoup.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :