Le gouvernement du Canada offre une aide à Toronto pour l’hébergement des demandeurs d’asile

Communiqué de presse

Le 16 juillet 2018 – Ottawa (Ontario) Faisant fond sur les engagements antérieurs visant à aider Toronto et d’autres municipalités aux prises avec des problèmes touchant les logements temporaires, le gouvernement fédéral a annoncé aujourd’hui qu’il offrira à Toronto une aide au logement relativement aux demandeurs d’asile actuellement hébergés dans deux résidences d’étudiants.

Puisque Toronto a de la difficulté à trouver des logements pour ces personnes, les représentants de cette ville et du gouvernement fédéral se sont engagés à travailler étroitement ensemble, après avoir tenu des discussions approfondies, pour tenter de trouver des solutions à ce problème avant août, moment où ces résidences devront être libérées. Des détails précis seront diffusés à mesure que les plans progressent.

Le gouvernement fédéral continue également de collaborer étroitement avec ses partenaires provinciaux et municipaux à l’élaboration de plans d’urgence pour réduire les tensions causées sur les logements temporaires dans des grandes villes comme Toronto par l’afflux de personnes qui franchissent la frontière de manière irrégulière.

Toronto accueille des réfugiés et de nouveaux arrivants depuis très longtemps, et au cours des derniers mois, elle a accueilli de nombreux demandeurs d’asile dans un réseau de refuge déjà surchargé.

Bien que le nombre de personnes qui traversent irrégulièrement la frontière ait diminué en juin pour le deuxième mois consécutif, et que ce nombre soit le plus bas enregistré dans la dernière année, le gouvernement fédéral continue de travailler activement avec ses partenaires pour élaborer des plans d’urgence en vue d’aider les municipalités à fournir des logements temporaires.

Le 1er juin, le gouvernement du Canada s’est engagé à verser un montant initial de 50 millions de dollars pour aider les provinces et les municipalités ayant assumé la majorité des coûts associés avec l’afflux récent de personnes qui traversent la frontière. De ce montant, 11 millions de dollars seront versés directement à la Ville de Toronto au cours des prochaines semaines. Le financement direct est requis puisque la Province de l’Ontario a décidé de se soustraire à son obligation envers le logement.

Dans le cadre de leurs activités de planification d’urgence, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et l’Agence des services frontaliers du Canada augmentent leur capacité d’offrir des places temporaires aux personnes qui traversent la frontière près du chemin Roxham, à St-Bernard-de-Lacolle, au Québec.

De plus, un marché a été conclu avec le Centre NAV à Cornwall, en Ontario, pour offrir de l’hébergement temporaire additionnel aux demandeurs d’asile, au besoin.

Cet hébergement temporaire permettra au gouvernement de mieux gérer le flux de demandeurs d’asile et d’aider à réduire les tensions qu’ils exercent sur les municipalités.


Citations

« Nous avons un plan clair pour gérer les problèmes relatifs aux demandeurs d’asile, et nous continuons d’agir de façon à appuyer nos partenaires. Nos plus grandes villes ont fait preuve d’un extraordinaire leadership pour donner suite à l’afflux récent de demandeurs d’asile. Ce sont Toronto et Montréal, en leur qualité de grands centres urbains, qui sont confrontés aux plus grandes difficultés pour loger les demandeurs d’asile. Par conséquent, nous continuerons de travailler avec eux pour trouver des solutions pratiques et à long terme à ce problème. »

– L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Faits en bref

  • En juin 2018, 1 263 personnes sont entrées au Canada en franchissant la frontière de manière irrégulière, le nombre le plus bas consigné depuis juin 2017.

  • Pour ce qui a trait aux nombres de demandes d’asiles présentées par jour, en avril 2018, la moyenne était de 83 demandes; en mai, cette moyenne était de 57 demandes. En juin, il y a eu 39 demandes d’asile présentées par jour.

  • En tout, 14 314 permis de travail ont été délivrés à des demandeurs d’asile au Québec entre le 1er avril 2017 et le 31 mai 2018.

  • Du 1er janvier au 30 juin 2018, la GRC a intercepté 10 744 migrants qui avaient traversé la frontière entre les points d’entrée. De ces personnes, 10 261 ont été interceptées au Québec.

  • En avril 2018, au Québec, 2 479 demandeurs d’asile ont été interceptés entre les points d’entrée. En mai 2018, il y a eu 1 775 arrivées et, en juin 2018, il y en a eu 1 179.

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-ressources à l’intention des médias seulement

Mathieu Genest
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :