Demandes d’asile par année

Étant donné le nombre de personnes interceptées à la frontière et le nombre de demandes en cours de traitement qui en découle, les renseignements sur les demandes d’asile tardent à apparaître dans notre système. Lorsqu’une personne ayant traversé la frontière est jugée admissible à présenter une demande d’asile, cette information est inscrite dans notre système et est comptabilisée dans les données sur les demandes d’asile publiées chaque mois sur notre site Web. L’information entrée est antidatée, le cas échéant.

Par conséquent, les données publiées sur le site Web d’IRCC sont considérées comme étant préliminaires et peuvent changer. Les données à jour des mois précédents sont publiées tous les mois sur notre site Web à mesure que les données sont disponibles et selon le calendrier mensuel de publication.

Faits importants sur les demandes d’asile présentées au Canada

Une personne peut présenter une demande d’asile au Canada dans un point d’entrée ou dans un bureau intérieur de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ou d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Les agents de l’ASFC ou d’IRCC détermineront ensuite si la personne peut présenter une demande d’asile.

Si la demande est jugée admissible, elle sera déférée à la Section de la protection des réfugiés de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR) aux fins d’audience. Pour prendre sa décision, le CISR détermine, entre autres, si le demandeur correspond à la définition d’un réfugié au sens de la convention établie par l’Organisation des Nations Unies, laquelle a été adoptée dans les lois canadiennes, ou s’il est une personne à protéger.

En vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, toute personne souhaitant entrer au Canada est tenue de se soumettre au contrôle à un point d’entrée afin que les représentants du gouvernement déterminent si cette personne a le droit d’entrer au Canada, ou si elle peut obtenir l’autorisation d’y entrer et d’y séjourner.

L’ASFC et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) jouent un rôle de premier plan dans la protection des frontières canadiennes. Ils préviennent et interceptent l’entrée illégale au Canada et protègent les Canadiens. L’ASFC, la GRC et leurs partenaires au pays et à l’étranger travaillent de concert pour intercepter les personnes qui entrent illégalement au Canada. Aucune mesure d’application de la loi n’a été prise contre les personnes demandant l’asile en vertu de l’article 133 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. La GRC est responsable de la sécurité des frontières entre les points d’entrée. L’ASFC est responsable de la sécurité des frontières aux points d’entrée et aux bureaux intérieurs.

Le rôle d’IRCC est d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques, des programmes et des services qui facilitent l’arrivée légitime de personnes et leur intégration au Canada d’une façon qui maximise leur contribution au pays, tout en protégeant la santé et la sécurité des Canadiens.

Document d’information : Que se passe-t-il lorsqu’une personne demande l’asile au Canada?

Statistiques sur les demandes d’asile (Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada)

Toutes les données fournies ci-dessous sont provisoires et peuvent être modifiées. Les mises à jour seront fournies chaque mois.

Choisissez une période :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :