Le CHEO mettra sur pied un réseau national de navigateurs pour aider les nouveaux arrivants

Communiqué de presse

Le 30 mai 2019 – Ottawa (Ontario) – Le Canada travaille activement avec de nombreux partenaires pour que les services d’établissement offerts aux nouveaux arrivants au Canada soient plus accessibles et de meilleure qualité, ce qui favorise leur intégration dans les collectivités canadiennes.

Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) lance un nouveau projet qui visera à abaisser les barrières auxquelles se heurtent les nouveaux arrivants, notamment les obstacles linguistiques et culturels à l’accès aux soins de santé, ainsi qu’à les renseigner au sujet du système de soins de santé universel du Canada.

Le programme de navigateur au service des nouveaux arrivants du CHEO aidera les immigrants à s’y retrouver dans le système de soins pédiatriques. Le centre hospitalier a aussi conçu une boîte à outils à l’intention d’autres fournisseurs de services aux nouveaux arrivants; ils pourront y recourir pour aider leurs clients qui veulent avoir accès à des soins de santé.

Dans le cadre de ce nouveau projet, le CHEO entend créer un réseau national de navigateurs destiné aux nouveaux arrivants, afin de normaliser l’offre de services d’organisations qui œuvrent partout au pays dans les secteurs de l’établissement et des soins de santé aux enfants et aux adultes. Le Réseau de navigateurs au service des nouveaux arrivants sera élaboré à partir d’activités de sensibilisation et d’évaluation des besoins tenues conjointement avec les provinces.

Le gouvernement dispose d’un fonds spécial consacré à l’amélioration de la prestation de services, à l’innovation et à l’expérimentation connexes afin de trouver de meilleurs moyens d’offrir des services aux nouveaux arrivants, de répondre à leurs besoins et de soutenir leur processus d’intégration.

Citations

« CHEO a maintes fois démontré qu’il fournissait des services d’établissement de grande qualité aux nouveaux arrivants. Travailler conjointement à la réalisation d’un Réseau de navigateurs au service des nouveaux arrivants est une façon novatrice et bonifiée d’aider les nouveaux arrivants à réussir dans leur nouveau pays, et ce sont tous les Canadiens qui en profitent. »

– L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Je suis très fier du travail que fait le CHEO chaque jour pour les familles de la région. Ce projet prouve que les grands rêves engendrent des choses merveilleuses. Le fait d’élargir ce projet à l’échelle nationale est essentiel pour répondre aux besoins des nouveaux arrivants et pour les aider à réussir. »

– L’honorable David McGuinty, député d’Ottawa-Sud

« Au CHEO, nous savons que chaque jour compte pour les enfants. Ils grandissent, apprennent et se développent à un rythme ahurissant, et de bons soins de santé sont essentiels pour ce faire. Lorsque les familles syriennes commençaient à arriver à Ottawa, en 2015, le CHEO a agi rapidement en élaborant le programme de navigateurs au service des nouveaux arrivants pour aider ces familles à accéder à des soins de santé pour leurs enfants et leurs jeunes. Le CHEO est fier de s’appuyer maintenant sur ce travail et de diriger des travaux à l’échelle nationale pour créer un réseau à l’échelle du Canada et à l’échelle des services du secteur public – montrant ainsi aux plus récents Canadiens qu’ils sont sans aucun doute les bienvenus. »

– Alex Munter, président-directeur général du CHEO

« À l’Université Saint Paul, notre vision consiste à stimuler le changement transformateur et à bâtir une société plus forte, plus inclusive et plus humaine. Pour ce faire, il faut aller au delà de notre établissement afin de trouver de nouvelles approches pour s’attaquer aux enjeux réels. Et, avec le CHEO comme partenaire, nous pouvons y parvenir pour les nouveaux arrivants au Canada. Nous nous réjouissons du rôle que nous jouerons dans l’élaboration d’un programme de formation pour la création et la mise en œuvre d’un Réseau de navigateurs au service des nouveaux arrivants dans des milieux hospitaliers partout au Canada. Je constate une concordance étroite avec notre recherche, nos programmes et la mission de notre établissement. »

– Chantal Beauvais, Ph. D., rectrice, Université Saint-Paul

Faits en bref

  • Le Fonds pour l’amélioration de la prestation de services est un volet spécialisé du Programme d’établissement jouissant de près de 150 millions de dollars sur 5 ans. Les fonds ont été attribués au Ministère dans le cadre du Plan des niveaux d’immigration de 2017.

  • Dans la foulée du premier processus de déclaration d’intérêt pour ce Fonds lancé à l’automne 2017, IRCC finance maintenant plus de 100 projets dans l’ensemble du pays.

  • Le Fonds comprend sept volets de financement : 

    • acquisition linguistique
    • emploi
    • soutien de la jeunesse
    • mobilisation des bénévoles et appui du renforcement des capacités au sein du secteur de l’établissement
    • rémunération au rendement
    • bien-être des nouveaux arrivants et programmes visant à aider les clients vulnérables
    • recherche et analyse comme moteurs de l’innovation et de la compréhension de l’expérience de l’utilisateur

Personnes-ressources

Personnes-ressources à l’intention des médias seulement

Mathieu Genest
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations­RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :