Le Canada élargit ses efforts visant à accueillir davantage de réfugiés yézidis et d’autres survivants de Daech

Communiqué de presse

Le 30 mars 2021 – Ottawa – Au cours des dernières années, le gouvernement du Canada a respecté son engagement d’aider les réfugiés yézidis et les autres survivants de Daech à commencer de nouvelles vies dans ce pays. Plus de 1 400 personnes se sont installées au Canada depuis 2017, échappant ainsi à des horreurs inimaginables de la part de Daech. Toutefois, bon nombre de ces réfugiés ont dû y laisser des membres de leur famille.

S’appuyant sur le succès des efforts de réinstallation du Canada, l’honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a annoncé aujourd’hui une nouvelle politique visant à aider davantage de yézidis et d’autres survivants de Daech à retrouver leurs familles au Canada. Cette politique permettra de réunir les membres de la famille élargie, y compris les frères et sœurs, les grands-parents, les tantes et les oncles, ainsi que les personnes qui n’ont peut-être pas été en mesure de présenter une demande de réinstallation auparavant.

À la suite de l’accueil réussi de 1 200 survivants de Daech à la fin de 2017, le gouvernement du Canada a mis en œuvre une deuxième politique en vue d’aider les membres de ces familles à venir au Canada. Cette politique publique a pris fin en décembre 2020. Désormais, après avoir pris en considération les préoccupations de la communauté sur des questions telles que la définition de membre de la famille immédiate ou de réfugié, et sur les membres de la famille qui étaient portés disparus ou en captivité, le gouvernement lance une nouvelle politique pour permettre à un plus grand nombre de réfugiés de se réinstaller et à un plus grand nombre de familles de se réunir au Canada.

Le Canada a été le chef de file mondial en matière de réinstallation des réfugiés au cours des 3 dernières années. En fait, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés a qualifié le Canada de « lumière brillante dans une année horrible pour la réinstallation des réfugiés. » Face à cette crise mondiale des réfugiés, le Canada continuera d’intervenir et d’offrir un refuge à ceux qui fuient la guerre et la persécution.

Citations

« Ayant survécu à des abus, à la torture et même au génocide de la part de Daech, les Yézidis et d’autres groupes sont parmi les réfugiés les plus vulnérables du monde. C’est pourquoi le Canada a réinstallé plus de 1 400 survivants de Daech. Guidés par la compassion, nous redoublons maintenant nos efforts pour aider leurs familles à se réunir ici. Notre nouvelle politique permettra à un plus grand nombre de Yézidis et d’autres survivants d’être réunis avec leurs proches afin qu'ils puissent commencer une nouvelle vie au Canada. »

– L’honorable Marco E. L. Mendicino, C.P., député, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Faits en bref

  • Les survivants de Daech sont des personnes situées dans le nord de l’Irak, y compris les Irakiens et les Yézidis. Ils ont été victimes de menaces ou d’actes tels que l’esclavage sexuel, l’esclavage, la torture, le traitement inhumain ou dégradant, la séparation familiale, les déplacements forcés ou les transferts forcés causant des lésions corporelles ou mentales graves, de la part de Daech. Les Yézidis sont l’une des minorités les plus anciennes d’Irak.

  • En date du 31 janvier 2021, le Canada a accueilli plus de 1 400 survivants de Daech, dont 1 356 survivants aidés par le gouvernement (1 149 femmes et filles yézidis) et 94 survivants parrainés par le secteur privé (toutes des femmes et des filles yézidis).

  • Les réfugiés peuvent être parrainés par le secteur privé ou recommandés au Canada aux fins de réinstallation par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

  • Les survivants de Daech au Canada ont été réinstallés principalement à Toronto, à London, à Winnipeg et à Calgary. Ces villes ont été choisies à la suite de vastes consultations avec les intervenants pour déterminer où les communautés yézidi existantes ont été établies et où il existe un soutien adéquat, y compris des services médicaux, psychosociaux et d’interprétation.

  • Tous les protocoles relatifs à la COVID-19 sont suivis à l’égard des réfugiés réinstallés au Canada. Avant la réinstallation, tous les demandeurs devront faire l’objet d’un contrôle de sécurité approfondi, d’un contrôle biométrique et d’un examen médical.

Liens connexes

Personnes-ressources

Alex Cohen
Cabinet du ministre 
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-954-1064
alexander.cohen@cic.gc.ca

Relations avec les médias
Direction générale des communications 
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :