Contexte opérationnel

La pandémie de COVID-19 a continué de se répercuter sur les activités d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et sur les clients potentiels en 2021-2022, et son impact devrait se faire ressentir également en 2022-2023. IRCC a été confronté à de multiples défis : son personnel a dû s’adapter au travail à distance; les bureaux des fournisseurs de services nationaux, internationaux et tiers ont été temporairement fermés; le traitement des demandes sur papier dans le contexte a été difficile; le nombre de demandes à traiter a augmenté en conséquence. Les clients d’IRCC continuent également d’être touchés par la pandémie en raison de la fermeture des frontières et des répercussions sur les migrations internationales, ainsi que des répercussions sur les activités d’IRCC en ce qui concerne le traitement des demandes.

Pour relever les défis posés par la COVID-19, tant en ce qui concerne le système d’immigration en général que la capacité organisationnelle du Ministère, IRCC a fait de grands progrès pour délaisser les processus sur papier au profit d’un système numérique moderne et a mis en œuvre un certain nombre de mesures de facilitation. Malgré les défis de la pandémie, IRCC continue à faciliter l’entrée légitime des personnes et des familles, ainsi qu’à traiter les demandes de citoyenneté canadienne, de passeport et d’autres documents de voyage sans compromettre la santé et la sécurité des Canadiens. En réponse aux pressions causées par la pandémie, la Mise à jour économique et budgétaire de 2021 à contribuer 85 millions de dollars en 2022-2023 à IRCC et à ses partenaires afin de réduire les délais de traitement, ainsi que les arriérés des demandes dans les principaux secteurs d’activité. Ce financement visera à combler les arriérés des demandes de résidence temporaire, de résidence permanente, de cartes de résident permanent, ainsi que des demandes de citoyenneté.

Le Ministère gère des pressions concurrentes, notamment la nécessité de répondre à la demande nationale de travailleurs dans un monde où les effectifs sont de plus en plus mobiles, de contribuer à la croissance économique et de déployer des efforts pour rationaliser la prestation des services et améliorer l’expérience des clients, tout en relevant des défis complexes au chapitre de la sécurité.

IRCC interagit chaque année avec des millions de personnes : celles qui veulent entrer au Canada en tant que résidents temporaires ou permanents et qui s’établissent ensuite dans la société canadienne, celles qui cherchent à obtenir la citoyenneté canadienne, les Canadiens qui veulent obtenir un passeport canadien ou d’autres personnes qui souhaitent obtenir des documents de voyage, comme un certificat d’identité ou un titre de voyage pour réfugiés.

Afin de favoriser l’intégration réussie des nouveaux arrivants dans l’économie et la société canadiennes, IRCC travaille régulièrement en étroite collaboration avec ses partenaires fédéraux, les provinces et territoires et d’autres intervenants afin d’aborder divers sujets clés liés à l’immigration, comme la planification des niveaux d’immigration, l’immigration économique ainsi que l’établissement et l’intégration des nouveaux arrivants, y compris les réfugiés et les personnes protégées.

Par ailleurs, IRCC garantit la meilleure expérience client possible grâce à un ensemble d’outils d’analytique avancée et en ligne conçus pour maintenir une expérience client positive et une réduction continue des délais de traitement et des demandes en attente de traitement.

Au cours des dernières années, à l’exception de 2020, le Ministère a observé des augmentations appréciables dans certains de ses secteurs d’activité les plus importants, car de nombreuses personnes dans le monde entier souhaitent entrer au Canada de façon temporaire ou permanente. Les volumes de visiteurs, de travailleurs temporaires et d’étudiants, qui ont également diminué considérablement en 2020-2021, devraient revenir aux niveaux élevés antérieurs dans les années à venir.

Le défi d’IRCC est de gérer efficacement l’augmentation du volume de demandes dans tous ses secteurs d’activité alors que les frontières internationales rouvrent graduellement et que la reprise économique du Canada s’installe, tout en travaillant avec les intervenants pour s’assurer que les nouveaux arrivants ont les meilleures chances de réussir dans la relance économique du Canada à la suite des répercussions économiques négatives découlant de la COVID-19.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :