Quels facteurs de sélection permettent le mieux de prédire les gains des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique?

Recherche sur les politiques, Direction générale de la recherche et de l’évaluation

Mars 2022

Garnett Picot et Li Xu de la Direction générale de la recherche et de l’évaluation, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

Feng Hou et Aneta Bonikowska de la Division de l’analyse sociale et de la modélisation, Statistique Canada.

Numéro de référence du projet : R3c-2020

Table des matières

Introduction

Le présent rapport fournit une analyse empirique à jour de la conception des critères de sélection des immigrants économiques au Canada. L’un des objectifs clés de la sélection d’immigrants économiques par le Canada est de trouver des personnes dont les attributs en matière de capital humain permettraient d’« exploiter au maximum le potentiel à long terme des immigrants économiques dans un marché du travail de plus en plus complexe et une économie axée sur le savoir » (CIC 2010, p. 22). À l’appui de cet objectif, les auteurs du rapport examinent la mesure dans laquelle divers critères de sélection, envisagés seuls ou en combinaison avec d’autres, permettent de prédire les gains en emploi des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique après l’obtention du droit d’établissement. Cette information est pertinente au moment d’établir le niveau de pointage correspondant à divers facteurs dans un système de sélection.

Le présent document fait suite à un rapport antérieur produit par Bonikowska, Hou et Picot (2015). Les conclusions du rapport précédent ont servi de guide technique pour le développement de l’actuel Système de classement global (SCG) utilisé pour sélectionner les immigrants économiques dans le cadre du système d’immigration Entrée express. L’étude précédente reposait sur l‘historique en matière de gains en emploi d’immigrants ayant obtenu le droit d’établissement entre 1997 et 1999 et entre 2002 et 2004.

Depuis le début des années 2000, de nombreuses nouvelles exigences de sélection ont été mises en œuvre, et les attributs des immigrants économiques ont beaucoup changé. Le Programme des candidats des provinces (PCP) a continué de grandir et a dépassé le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral) [PTQF] au chapitre de l’admission d’immigrants économiques. Les immigrants admis dans le cadre du PCP tendaient à présenter un taux d’emploi et des gains en emploi supérieurs à ceux qui avaient été admis au titre du PTQF au cours des années suivant l’obtention du droit d’établissement, principalement parce que cette première catégorie affichait une plus forte proportion de personnes ayant de l’expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement au Canada (Hou, Crossman et Picot, 2020b). La catégorie de l’expérience canadienne (CEC), créée en 2008, facilite la transition des étudiants étrangers ayant de l’expérience de travail au Canada et des travailleurs étrangers temporaires vers la résidence permanente, dans certaines situations. La création de cette catégorie repose sur l’idée selon laquelle les personnes ayant déjà passé du temps au Canada avant leur immigration pourraient avoir plus de facilité à mettre à profit leur capital humain pré-immigration sur le marché du travail et, ainsi, obtenir de meilleurs résultats. L’expansion du PCP et l’instauration de la CEC sont associées à un fort accroissement de la proportion d’immigrants économiques ayant une expérience au Canada préalable à l’obtention du droit d’établissement (Hou, Crossman et Picot, 2020a)Note de bas de page 1. De plus, entre 2008 et 2014, une série d’instructions ministérielles a été mise en œuvre afin d’améliorer la réactivité des programmes d’immigration économique à une demande professionnelle perçue ainsi que de limiter le nombre de demandes. À partir de 2010, les demandeurs principaux du PTQF et de la CEC ont été soumis à des tests linguistiques obligatoires. Des modifications réglementaires apportées au PTQF sont également entrées en vigueur au milieu de 2013 en vue de renforcer les exigences linguistiques et les exigences en matière de scolarité envers les immigrants économiques, y compris de nouvelles exigences linguistiques minimales et des évaluations obligatoires des diplômes acquis à l’étranger. Ces changements allaient probablement améliorer l’appariement entre la demande sur le marché du travail et les compétences des immigrants et, par conséquent, la qualité des chiffres relatifs à la langue et aux études ainsi que leur rôle dans la prévision des gains en emploi après l’immigration.

Par comparaison à la période (1998–2010) visée par l’étude antérieure réalisée par Bonikowska, Hou et Picot (2015), la période visée par l’étude dont il est question ici a connu une conjoncture économique plus favorable. En effet, le taux de chômage national a oscillé entre 7,2 % et 8,3 % au cours de 8 des 13 années de la période de 1998 à 2010, alors qu’il a varié de 6 % à 7 % au cours de 7 des 12 années de la période de 2006 à 2017. Une conjoncture économique favorable tend à favoriser l’amélioration des résultats des immigrants sur le marché du travail.

Étant donné les importants changements apportés aux politiques et l’amélioration des conditions macroéconomiques, il y a lieu de s’interroger sur la pertinence de la comparaison des résultats empiriques par rapport à ceux obtenus par des cohortes d’immigrants antérieures. Pour assurer l’efficacité du SCG dans la sélection d’immigrants économiques, il importe de mettre à jour les données empiriques en utilisant des données plus récentes afin qu’on puisse évaluer à nouveau le rôle des facteurs de sélection et cerner tout nouveau facteur important dans la prévision des gains en emploi après l’immigration. À cette fin, le présent rapport examine les demandeurs principaux qui ont obtenu le droit d’établissement entre 2005 et 2015 ainsi que leurs gains en emploi au cours de la période de 2006 à 2017.

À l’instar de l’étude réalisée par Bonikowska, Hou et Picot (2015), les seuls facteurs étudiés ici sont ceux qui pourraient servir aux fins de la sélection d’immigrants, par exemple ceux qui sont utilisés dans le système de gestion des demandes Entrée express : le niveau de scolarité, la langue, l’âge, les années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, les années d’études au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, le fait d’avoir un conjoint et diverses caractéristiques du conjoint. Tous ces facteurs sont mesurés au moment de l’obtention du droit d’établissement. L’information relative à certains facteurs de sélection pris en compte dans l’actuel SCG, comme le fait d’avoir un emploi réservé ou des frères et sœurs au Canada, n’est pas disponible pour les cohortes étudiées aux fins du présent rapportNote de bas de page 2. Ces facteurs pourraient être examinés dans une étude future des immigrants sélectionnés au moyen du système Entrée express depuis 2015. Un nouveau facteur — les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, dont la forte incidence sur les gains en emploi après l’obtention du droit d’établissement a été démontrée dans des études récentes (Hou, Crossman et Picot, 2020a) — est également examiné dans le présent rapport.

En plus du pouvoir prédictif de ces variables, on a également prêté attention aux effets marginaux des facteurs de sélection sur les gains en emploi après l’obtention du droit d’établissement. Par exemple, quel écart observe-t-on à l’égard des gains en emploi entre les titulaires de baccalauréat et les personnes qui détiennent un diplôme d’études secondaires? Le pouvoir prédictif et les effets marginaux d’une variable sont deux questions différentes. L’une concerne l’importance relative de chaque prédicteur parmi tous les facteurs sélectionnés, alors que l’autre porte sur les écarts dans les gains en emploi entre les divers niveaux d’un facteur donné.

Données, variables et méthodes

Données

L’étude repose sur la Base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM). Cet ensemble de données est construit en reliant les dossiers administratifs relatifs à l’admission d’immigrants et de résidents non permanents ayant un permis avec leurs dossiers fiscaux. Les données comprennent les immigrants admis au Canada depuis 1952 et les résidents non permanents ayant obtenu un permis depuis 1980 qui ont produit au moins une déclaration de revenus depuis 1982. Parmi les immigrants ayant obtenu le droit d’établissement entre 2000 et 2017 qui étaient dans la force de l’âge (de 25 à 54 ans) à ce moment-là, jusqu’à 94 % étaient associés à au moins un dossier fiscal (Statistique Canada, 2019).

La population utilisée aux fins de l’analyse réunit les immigrants qui étaient les demandeurs principaux dans le cadre de quatre programmes de la catégorie de l’immigration économique : Programme des travailleurs qualifiés (fédéral), Programme des candidats des provinces, catégorie de l’expérience canadienne (CEC) et Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral). Seuls les demandeurs principaux sont évalués en fonction des critères de sélection dans le système de pointage utilisé aux fins de la sélection des immigrants économiques. L’analyse est limitée aux immigrants qui étaient âgés de 20 à 54 ans l’année de l’obtention du droit d’établissement et qui affichaient des gains en emploi positifs pour l’année visée. Les immigrants économiques (demandeurs principaux) admis au moyen du système de sélection du Québec sont exclus en raison du caractère unique de ce systèmeNote de bas de page 3.

L’étude porte sur les immigrants de trois cohortes et les analyse en fonction du nombre d’années d’observation dans la BDIM : 2005–2007, 2008–2011 et 2012–2015 (voir le tableau 5 figurant en annexe pour connaître la taille des échantillons et les caractéristiques de chaque cohorte). Bien que les trois cohortes d’immigrants ayant obtenu le droit d’établissement servent à évaluer l’effet des variables liées au capital humain sur les gains en emploi à court terme (les deux années suivant l’immigration), les deux premières cohortes sont utilisées pour évaluer les effets à moyen terme (les 5 à 6 années suivant l’immigration), et seulement la première cohorte est utilisée pour évaluer les effets à long terme (les 10 à 11 années après l’immigration). L’analyse de régression ne comprend que les immigrants affichant au moins 500 $ de gains en emploi (en dollars constants de 2017) dans l’année visée.

Variables

Les gains en emploi annuels (traitements et salaires, commissions tirées de l’emploi et revenu d’un travail indépendant) pour les deux premières années complètes suivant l’obtention du droit d’établissement au Canada représentent les résultats à court terme, ceux pour les 5 à 6 années suivant l’obtention du droit d’établissement, les résultats à moyen terme, et ceux pour les 10 à 11 années suivant l’obtention du droit d’établissement, les résultats à long terme.

Les variables explicatives utilisées dans les modèles comportent certaines restrictions. Pour assurer la pertinence de l’analyse à l’égard de la politique de sélection, il importe d’inclure seulement les variables applicables au moment de l’immigration (obtention du droit d’établissement) qui pourraient servir aux fins de la sélection d’immigrants et pour lesquelles on dispose de données historiques. Par exemple, bien que l’effet important du pays source sur les gains en emploi des immigrants soit connu, le pays source ne fait pas partie du système de pointage utilisé pour la sélection des immigrants économiques, car son utilisation serait discriminatoire. Le pays source est donc exclu de la liste de variables explicatives. Son inclusion dans le modèle de régression pourrait modifier l’effet d’autres variables, comme la connaissance des langues officielles (qui est corrélée avec le pays source), au moment de prédire les gainsNote de bas de page 4.

De plus, la contribution des variables ne pouvait être évaluée qu’à l’aide de données historiques. Par conséquent, on a également limité les variables explicatives à celles qui étaient accessibles dans la meilleure source de données à cette fin, la BDIM. Compte tenu de ces contraintes, les variables explicatives utilisées, toutes traitées comme des variables discrètes et mesurées à l’obtention du droit d’établissement, sont les suivantes : âge à l’obtention du droit d’établissementNote de bas de page 5 (sept niveaux), niveau de scolarité (neuf niveaux), caractéristiques linguistiques (six niveaux), années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (six niveaux), conjoint à l’obtention du droit d’établissement, niveau de scolarité du conjoint (neuf niveaux), années d’expérience de travail au Canada du conjoint avant l’obtention du droit d’établissement (six niveaux), années d’études au Canada du conjoint avant l’obtention du droit d’établissement (sept niveaux). Le tableau 5 figurant en annexe indique les niveaux associés à ces variables. Dans l’analyse supplémentaire, le niveau des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (cinq niveaux) est également compris.

Il convient de fournir quelques explications à l’égard de quatre variables. La variable liée aux caractéristiques linguistiques combine l’information sur la langue maternelle et sur la langue officielle parlée. Cette approche permet de pleinement tirer parti des variables accessibles dans la BDIM. Dans l’actuelle SCG d’Entrée express, cependant, les capacités linguistiques de nombreux immigrants sont déterminées au moyen d’un test linguistique, approche supérieure aux mesures utilisées aux fins de l’étude. La note obtenue lors d’un test linguistique pourrait avoir une valeur supérieure à celle de la variable utilisée ici pour ce qui est de prédire les gains. Par conséquent, le pouvoir prédictif de la variable liée aux caractéristiques linguistiques pourrait être sous-estimé dans le cadre de l’étude.

Pour ce qui est des années d’expérience de travail au Canada, de nombreux immigrants ont travaillé au pays grâce à un visa temporaire avant de devenir résidents permanents et ont donc acquis de l’expérience de travail au Canada avant d’obtenir le droit d’établissement. La variable de l’expérience de travail au Canada est calculée à partir du nombre d’années où une personne affiche des gains en emploi positifs au Canada avant d’obtenir la résidence permanente.

De même, certains immigrants ont étudié au Canada grâce à un permis d’études avant de devenir résidents permanents. La variable de l’expérience d’études au Canada est calculée à partir du nombre d’années qu’une personne a détenu un permis d’études Note de bas de page 6.

Le niveau des gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement a été utilisé pour refléter la qualité de l’expérience de travail au Canada ou le niveau de compétence connexe et sert de complément aux années d’expérience de travail au Canada, qui est principalement une mesure de quantité. Il était fondé sur les gains en emploi annuels maximaux dans les 10 années qui précèdent l’obtention de la résidence permanenteNote de bas de page 7. Il était codé en cinq niveaux, établis en fonction des gains en emploi médians nationaux provenant d’un emploiNote de bas de page 8 (mesuré dans l’année qui précède l’obtention du droit d’établissement) pour tous les travailleurs âgés de 20 à 64 ans affichant des gains en emploi positifs :

Le nombre de catégories utilisées pour chacune des variables discrètes, comme le niveau de scolarité, peut influer sur la contribution de la variable au R-carré d’un modèle de régression, étant donné la méthode choisie (décrite plus bas). En général, plus une variable est précise (p. ex. plus les niveaux de scolarité sont précis), plus la variation des gains en emploi attribuable à cette variable est importante. Pour chaque variable discrète, on a utilisé dans le cadre de l’étude le nombre maximal de catégories disponibles dans les données sources, à moins qu’un tel degré de précision ne soit impossible en raison de la taille insuffisante de l’échantillon.

Méthodes

Diverses analyses de régression ont été réalisées afin de cerner les variables offrant la meilleure capacité de « prévoir» les gains en emploi des demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique. Des modèles de régression distincts (décrits plus bas) ont été établis pour les gains en emploi initiaux, les gains en emploi à moyen terme et les gains en emploi à long terme. Pour tous les modèles de régression, la variable dépendanteest le logarithme des gains en emploi annuels. Deux ensembles distincts de modèles de régression sont exécutés : le premier ensemble de modèles comprend toutes les variables explicatives décrites plus haut, sauf le niveau des gains en emploi avant l’obtention du droit d’établissement. Le deuxième ensemble de modèles de régression ajoute le niveau des gains en emploi avant l’obtention du droit d’établissement au premier ensemble.

L’analyse a pour but d’établir la mesure dans laquelle la variation des gains en emploi des demandeurs principaux est attribuable à une variable explicative. Les variables qui sont à l’origine d’une grande part de la variation des gains en emploi des immigrants sont les plus importantes lorsqu’on tente de prédire les gains en emploi d’un immigrant; celles qui engendrent peu de variation des gains en emploi sont moins importantes. L’approche la plus couramment utilisée pour déterminer les variables explicatives qui permettent le mieux de prédire la variable dépendante est la contribution de chaque variable explicative à la valeur globale du R-carré (c.-à-d. la statistique de qualité de l’ajustement) dans une équation de régression (Nathans et coll., 2012)Note de bas de page 9. La statistique du R-carré permet de mesurer la part de la variation globale de la variable dépendante (gains en emploi) attribuable aux variables explicatives Note de bas de page 10.

L’analyse commence par la contribution unique de chaque variable à la valeur globale du R-carré. On détermine la contribution unique d’un facteur précis au R-carré en exécutant d’abord le modèle complet, puis en retirant la variable d’intérêt de la régression. La réduction du R-carré est considérée comme étant la contribution indépendante ou unique de la variable d’intérêt pour expliquer la variation des gains en emploi des immigrants (c.-à-d. le R-carré)Note de bas de page 11. On peut considérer que cet exercice permet de mesurer le pouvoir prédictif de l’ajout (ou du retrait) de chaque variable, à condition que les autres variables demeurent présentes. En ce qui concerne l’élaboration d’un système de points, cette approche reflète la contribution unique d’une variable à un système de points, qui comprend toutes les autres variables explicatives. Comme seule la contribution explicative ou unique de chaque variable est reflétée, la contribution de toutes les variables ne s’additionne pas à la valeur totale du R-carré pour la régression.

En plus de la contribution unique d’un facteur, celui-ci peut chevaucher d’autres facteurs au chapitre de la prédiction de la variation de la variable dépendante. Autrement dit, un ensemble particulier de facteurs combinés peut servir à prédire la variable dépendante en raison de leur incidence partagée sur la variation de la variable dépendante. Cet « effet de chevauchement » correspond à ce qu’on appelle la contribution commune d’un ensemble de facteursNote de bas de page 12. On détermine la contribution commune au moyen d’une approche qui répartit le R-carré du modèle entre les contributions uniques à chaque variable explicative et les contributions associées à chaque combinaison possible de variables indépendantes (la variation commune). Cette « analyse des éléments communs » (Nathans et coll., 2012; Rowell, 1996; Amado, 1999) produit les valeurs des contributions uniques et communes qui correspondent à la valeur totale du R-carré. L’analyse de la contribution commune des facteurs dans l’étude était axée sur les quatre variables explicatives considérées comme les prédicteurs les plus importants (c.-à-d. qu’elles apportent la plus grande contribution unique au R-carré du modèle), et la combinaison de ces variables contribue probablement le plus au R-carré (c.-à-d. les variables les plus susceptibles d’être corrélées)Note de bas de page 13.

L’évaluation de l’effet causal d’une variable particulière (p. ex. le niveau de scolarité) sur les gains en emploi des immigrants n’est pas l’objectif principal de l’analyse. L’objectif ici consiste à obtenir le meilleur « ajustement » aux données possible au moyen des variables disponibles, ce qui accroît le pouvoir prédictif du modèle. Essentiellement, l’analyse vise à élaborer un modèle prévisionnel au moyen des variables qui contribuent le plus à la « qualité de l’ajustement ». Ce n’est pas un problème, ici, si certaines des variables sont des approximations pour d’autres variables non mesurées, tant que cette approximation demeure plus ou moins constante au fil du temps. Par exemple, l’expérience de travail au Canada peut servir en partie d’approximation pour d’autres variables non mesurées — comme la compréhension du marché du travail canadien et la disponibilité des réseaux — et d’autres variables latentes. Ces relations d’approximation pourraient correspondre aux raisons sous-jacentes de la contribution de l’« expérience au Canada » à la qualité de l’ajustement. Cela est acceptable, car l’inclusion de l’expérience de travail au Canada refléterait les effets de ces facteurs non mesurés sur la prévision des gains en emploi des immigrants. De même, une variable comme les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement pourrait refléter, en partie, des capacités et des attributs personnels latents et non mesurés — comme les relations interpersonnelles, la qualité de la scolarité et la motivation — qui vont au-delà des facteurs liés au capital humain, comme la scolarité, les facteurs linguistiques et l’expérience de travail.

Afin de déterminer si l’importance relative des variables peut varier en fonction de la durée de la période de résidence au Canada, on remplace la variable dépendante correspondant aux gains en emploi durant les deux premières années complètes suivant l’arrivée au Canada par les gains en emploi après 5 et 6 ans et, enfin, les gains en emploi après 10 et 11 ans. La contribution de chaque variable au R-carré dans chacun de ces trois modèles sert à évaluer dans quelle mesure l’importance relative de cette variable change à mesure que la durée de la résidence au Canada augmente.

L’étude permet aussi d’évaluer dans quelle mesure des paramètres d’interaction particuliers peuvent avoir une incidence sur le pouvoir prédictif des régressions. Par exemple, le niveau de scolarité pourrait avoir un pouvoir prédictif beaucoup plus élevé s’il est mis en interaction avec une connaissance du français ou de l’anglais. Autrement dit, le niveau de scolarité pourrait offrir un faible pouvoir prédictif (faible R-carré) si les immigrants ont peu de connaissances en anglais ou en français, mais un pouvoir prédictif élevé si leurs connaissances linguistiques sont approfondies. De faibles compétences linguistiques peuvent empêcher les immigrants de tirer des avantages économiques de leur haut niveau de scolarité. Si les études sont « mises en interaction » avec les compétences linguistiques dans l’équation de régression, ces effets peuvent être pris en compte. Il pourrait également y avoir des effets d’interaction importants entre d’autres variables. On évalue l’importance des effets d’interaction en mesurant l’augmentation du R-carré pour la régression lorsque des paramètres d’interaction particuliers sont ajoutés.

Variation des caractéristiques des demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique au cours de la période visée par l’étude

Les caractéristiques des demandeurs principaux visés par l’étude ont changé quelque peu entre la cohorte de 2005–2007 et celle de 2012–2015. La deuxième cohorte était beaucoup plus jeune, la proportion de demandeurs principaux âgés de moins de 35 ans passant de 45 % dans la première cohorte à 62 % dans la deuxième (tableau 5 figurant en annexe). Les demandeurs principaux sont toujours fortement instruits, même si le niveau de scolarité a baissé quelque peu. En effet, 80 % des demandeurs principaux dans la cohorte de 2005–2007 étaient titulaires d’un diplôme universitaire, alors que la proportion passe à 70 % dans la cohorte de 2012–2015. La maîtrise des langues officielles s’est améliorée, la proportion de demandeurs principaux parlant anglais ou ayant l’anglais comme langue maternelle passant de 80 % à 93 % (rappelons que les demandeurs principaux au Québec sont exclus de l’étude). La proportion de demandeurs principaux ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement a bondi, passant de 24 % dans la première cohorte à 62 % dans la cohorte de 2012–2015. De même, la proportion de demandeurs principaux ayant étudié au Canada avant l’obtention du droit d’établissement est passée de 13 % à 27 %. Enfin, la proportion de demandeurs principaux ayant un conjoint a baissé légèrement (passant de 68 % à 53 %), et le profil des conjoints montre une évolution comparable à celle observée chez les demandeurs principaux.

Résultats des modèles excluant la variable des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement

Quelles sont les variables les plus efficaces pour prédire les gains en emploi ?

Prédiction des gains en emploi à court terme

Pour déterminer les meilleurs prédicteurs des gains en emploi à court terme, pendant les deux premières années de résidence au Canada, on construit un modèle de régression par les moindres carrés ordinaires (MCO). On utilise comme variable dépendante le logarithme de la rémunération annuelle pour les deux premières années complètes de résidence au Canada, et toutes les variables explicatives décrites dans la section relative aux méthodes sont incluses, sauf les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. L’échantillon est constitué de demandeurs principaux de la composante économique qui étaient âgés de 20 à 54 ans à l’obtention du droit d’établissement et qui avaient touché un revenu d’emploi d’au moins 500 $ dans au moins une de leurs deux premières années au CanadaNote de bas de page 14. Des régressions ont été exécutées pour trois cohortes distinctes, à savoir les cohortes de 2005–2007, de 2008–2011 et de 2012–2015.

L’objectif ici est de déterminer la mesure dans laquelle une variable contribue à la « qualité de l’ajustement », mesurée au moyen d’un R-carré. Selon la cohorte, le R-carré pour les modèles de régression applicables aux gains en emploi à court terme (gains en emploi durant les deux premières années complètes après l’obtention du droit d’établissement) oscille entre 14,9 % (c.-à-d. 0,149) et 17,3 % (tableau 1)Note de bas de page 15. Manifestement, les variables incluses dans les modèles n’expliquent pas une part importante de la variation (entre 83 % et 85 %) des gains en emploi initiaux parmi les demandeurs principaux. Le reste de la variation est imputable à d’autres facteurs inconnus, dont un grand nombre sont probablement latents et difficiles à mesurer, ou à des facteurs qui ne peuvent s’inscrire dans les critères de sélectionNote de bas de page 16.

L’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement était le plus important prédicteur des gains en emploi à court terme. Lorsque cette variable était retirée de l’équation de régression, la valeur du R-carré affichait une baisse de l’ordre de 5,3 à 8,4 points de pourcentage, selon la cohorte. La langue avait également un effet important, bien que beaucoup plus modeste, sur le pouvoir prédictif du modèle. Lorsque cette variable était retirée de l’équation de régression, la valeur du R-carré affichait une baisse de l’ordre de 0,9 à 1,5 point de pourcentage. Le carré unique associé à l’« expérience d’études au Canada » oscillait entre 0,009 et 0,023 pour ce qui est de prédire les gains en emploi à court terme. Toutefois, l’utilisation de cette variable pour prédire les gains en emploi est problématique. Une explication approfondie figure à l’annexe A. Essentiellement, les résultats pour la variable relative aux « études antérieures au Canada » ne procurent pas des renseignements convenables sur lesquels pourraient reposer des pointages dans un système de sélection. La contribution d’autres variables était minimale.

Comme l’indique la section relative aux méthodes, certaines des variables explicatives peuvent accentuer l’effet des unes sur les autres au-delà de la contribution unique de chaque variable au R-carré indiqué plus haut. Certaines variables apporteront une contribution au R-carré grâce à une variation commune avec une autre variable; c’est ce que l’on nomme les « composantes communes » dans cette approche (Nathan, Oswald et Nimon, 2012; Rowell, 1996). Parmi les composantes communes, seule la combinaison langue et expérience de travail apporte une contribution considérable au R-carré (au bas du tableau 1). La contribution apportée par cette composante oscillait entre 0,8 % et 1,1 % du R-carré du modèle, selon la cohorte. Aucune des autres combinaisons n’a apporté une contribution commune importante au modèle visant à prédire les gains en emploi à court terme. Par conséquent, parmi les variables accessibles (et exception faite de la variable relative à l’expérience d’études au Canada avant l’obtention du droit d’établissement), la langue et l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sont les deux plus importants prédicteurs des gains en emploi à court terme, du moins pour les cohortes étudiées. Les variables relatives aux conjoints ont peu d’effet sur le pouvoir prédictif du modèle de régression relatif aux gains en emploi à court terme.

Tableau 1 L’importance relative des prédicteurs des gains pour les demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par cohorte
Prédicteurs des gains Cohorte de 2012‑2015 1‑2 ans Cohorte de 2008‑2011 Cohorte de 2005-2007
1‑2 ans 5‑6 ans 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
R‑carré du modèle complet 0,149 0,173 0,097 0,166 0,103 0,092
Contribution unique au R‑carré Âge 0,001 0,002 0,007 0,003 0,010 0,020
Études 0,005 0,006 0,007 0,003 0,004 0,006
Langue 0,010 0,009 0,009 0,015 0,009 0,006
Expérience de travail au Canada 0,075 0,084 0,032 0,053 0,026 0,018
Expérience d’études au Canada 0,009 0,023 0,005 0,020 0,004 0,002
Conjoint 0,006 0,005 0,006 0,005 0,007 0,007
Niveau de scolarité du conjoint 0,002 0,001 0,001 0,001 0,002 0,001
Langue du conjoint 0,002 0,002 0,001 0,002 0,001 0,002
Expérience de travail au Canada du conjoint 0,000 0,001 0,001 0,000 0,000 0,000
Expérience d’études au Canada du conjoint 0,001 0,001 0,001 0,001 0,001 0,001
Contribution des composantes communes sélectionnées au R‑carré Âge, niveau de scolarité 0,000 0,000 0,000 0,000 -0,001 -0,001
Âge, langue 0,000 0,000 -0,001 -0,001 -0,001 -0,001
Âge, expérience de travail au Canada 0,001 0,001 0,001 0,000 0,000 0,000
Niveau de scolarité, langue 0,001 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Niveau de scolarité, expérience de travail au Canada -0,001 0,002 -0,003 0,004 0,002 0,001
Langue, expérience de travail au Canada 0,010 0,008 0,004 0,011 0,006 0,004

Remarque : Les variables indiquées du côté gauche du tableau ont été mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Prédiction des gains en emploi à moyen terme

Un modèle de régression identique a été exécuté pour évaluer le pouvoir prédictif des variables explicatives en ce qui concerne les gains en emploi à moyen terme, c’est-à-dire après cinq ou six années au Canada. L’analyse est appliquée aux cohortes de 2005–2007 et de 2008–2011 de demandeurs principaux qui affichent des gains en emploi positifs à l’année 5 ou 6 suivant l’obtention du droit d’établissement. Le R-carré global passe d’environ 16 % dans le modèle à court terme à environ 10 % (9,7 % et 10,3 %) dans le modèle à moyen terme (tableau 1), ce qui indique que les variables explicatives sont plus efficaces pour prédire les gains en emploi à l’arrivée que les gains en emploi à moyen terme. Cette constatation s’explique probablement par le fait que, à mesure que les immigrants acquièrent de l’expérience au Canada, les valeurs de ces variables convergent pour les immigrants entrants. Par exemple, s’il existe une divergence considérable sur le plan des connaissances linguistiques à l’arrivée, ce qui a une incidence sur les gains, cette divergence diminue au fil du temps. Après quelques années, bon nombre d’immigrants dont les compétences linguistiques étaient faibles les auront améliorées; la variance au chapitre des compétences linguistiques des immigrants s’en trouve réduite, et il en va de même du pouvoir prédictif des compétences linguistiques à l’arrivée.

Parmi les variables incluses dans le modèle pour les gains en emploi à moyen terme, l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement était encore le plus important prédicteur des gains. Lorsque cette variable était retirée de l’équation de régression, la valeur du R-carré affichait une baisse de l’ordre de 2,6 à 3,2 points de pourcentage, selon la cohorte (tableau 1). La langue et l’âge à l’obtention du droit d’établissement contribuaient au R-carré, lequel tombait d’environ un point de pourcentage lorsque chacune de ces variables était retirée de l’équation de régression (tableau 1). La présence d’un conjoint avait peu d’incidence sur le pouvoir prédictif du modèle, car le R-carré ne baissait que de 0,7 point de pourcentage lorsque cette variable était écartée. Autrement, comme c’était le cas pour le modèle à court terme, les caractéristiques du conjoint avaient peu d’incidence sur le pouvoir prédictif du modèle. De même, la contribution au pouvoir prédictif du modèle par des variables explicatives grâce à une variation commune ou à des composantes communes était modeste (au bas du tableau 1). Aucune des composantes communes n’apportait plus de 0,6 point de pourcentage au R-carré. Les variables qui contribuaient le plus au pouvoir prédictif du modèle étaient l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ainsi que l’âge et la langue à l’obtention du droit d’établissement.

Prédiction des gains en emploi à long terme

La cohorte des demandeurs principaux ayant obtenu le droit d’établissement entre 2005 et 2007 a servi à étudier les gains en emploi à long terme, c’est-à-dire après 10 ou 11 années au Canada. Les régressions, identiques à celles utilisées dans les résultats à court et à moyen terme, figurent dans le tableau 1.

Le R-carré global dans le modèle à long terme était de 9,2 % (tableau 1). Autrement dit, après 10 ou 11 années au Canada, les variables utilisées dans le modèle comptaient pour 9,2 % de la variation dans les gains en emploi chez les demandeurs principaux. Les variables incluses dans le modèle se sont avérées moins efficaces pour les prédictions à long terme des gains en emploi que pour les prédictions à court terme. La part de la variation des gains en emploi imputables aux variables, bien que faible dans toutes les années, baisse au fil des années passées au Canada. Parmi les variables incluses dans le modèle de régression, l’âge à l’obtention du droit d’établissement et l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient les plus importants prédicteurs des gains en emploi à long terme. Lorsque l’âge à l’obtention du droit d’établissement était retiré de l’équation de régression, la valeur du R-carré baissait de 2,0 points de pourcentage. L’âge à l’obtention du droit d’établissement est plus efficace pour prédire les gains en emploi à long terme que les gains en emploi à court terme. L’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement a contribué 1,8 point de pourcentage au R-carré. Le pouvoir prédictif de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement était important à long terme, mais pas autant qu’à court terme. Le niveau de scolarité et la langue à l’obtention du droit d’établissement ainsi que le fait d’avoir un conjoint ont tous apporté une contribution modeste — autour de 0,6 point de pourcentage chacun — au R-carré. Aucune des composantes communes sélectionnées dans le tableau 1 n’a contribué de façon importante à la valeur du R-carré, ce qui donne à penser qu’aucune des principales variables explicatives n’a eu un effet substantiel sur le R-carré par le truchement d’une combinaison avec d’autres variables.

Effets d’interaction

Au-delà de variables comme les études, la langue et l’expérience de travail qui ont un effet unilatéral sur les gains, il est possible que d’autres variables aient une incidence lorsqu’elles interagissent. Autrement dit, l’effet de ces variables peut différer en fonction de la valeur d’autres variables. C’est ce qu’on appelle l’effet d’interactionNote de bas de page 17. Par exemple, s’il y a interaction entre le niveau de scolarité et l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, alors l’effet du niveau de scolarité sur les gains en emploi variera selon que l’intéressé a travaillé au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ou pas.

Pour cerner d’éventuels effets d’interaction importants, on ajoute les paramètres d’interaction entre les variables explicatives clés aux modèles décrits dans les sections précédentes. Les paramètres d’interaction sont ajoutés un par un et éliminés de la régression lorsqu’un paramètre d’interaction différent est ajoutéNote de bas de page 18. De cette façon, on peut mesurer l’effet de l’addition du paramètre d’interaction sur la valeur du R-carré. L’effet correspond simplement à la différence dans le R-carré entre la régression comprenant le paramètre d’interaction et la régression sans ce paramètre. Les résultats sont présentés au tableau 2. Parmi les effets d’interaction examinés, ceux entre l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et l’âge à l’obtention du droit d’établissement et entre l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et le niveau de scolarité ont apporté à la valeur du R-carré une augmentation de l’ordre de 0,4 à 0,9 point de pourcentage. Ces effets d’interaction ont influé sur le pouvoir prédictif des modèles à court et à moyen terme et ont eu peu d’incidence sur le modèle à long terme, alors que les effets des autres paramètres d’interaction étaient minimes.

Tableau 2 L’importance relative de l’interaction des facteurs pour expliquer les gains des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par cohorte
Interaction des facteurs Cohorte de 2012‑2015 1‑2 ans Cohorte de 2008‑2011 Cohorte de 2005-2007
1‑2 ans 5‑6 ans 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
R‑carré du modèle complet 0,149 0,173 0,097 0,166 0,103 0,092
Accroissement du R‑carré lorsque l’interaction est ajoutée Âge + niveau de scolarité 0,002 0,001 0,002 0,001 0,002 0,002
Âge + langue 0,003 0,002 0,002 0,001 0,001 0,001
Âge + expérience de travail au Canada 0,007 0,006 0,004 0,004 0,003 0,001
Âge + expérience d’études au Canada 0,001 0,001 0,001 0,001 0,000 0,001
Niveau de scolarité + langue 0,001 0,003 0,002 0,003 0,002 0,001
Niveau de scolarité + expérience de travail au Canada 0,009 0,007 0,006 0,005 0,005 0,004
Niveau de scolarité + expérience d’études au Canada 0,003 0,002 0,001 0,003 0,001 0,001
Langue + expérience de travail au Canada 0,001 0,001 0,001 0,001 0,001 0,001
Langue + expérience d’études au Canada 0,001 0,000 0,001 0,001 0,001 0,001
Expérience de travail au Canada + expérience d’études au Canada 0,003 0,003 0,001 0,004 0,001 0,001

Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Comparaison avec les résultats d’une étude antérieure

Bonikowska, Hou et Picot (2016) ont réalisé une étude très comparable afin de cerner les variables les plus efficaces pour prédire les résultats en matière de gains en emploi des demandeurs principaux ayant obtenu le droit d’établissement en 1997–1999 et en 2002–2004. Les méthodes et les variables adoptées aux fins de cette étude sont pratiquement identiques à celles de l’étude visée par le présent rapport. De nombreuses conclusions sont similaires, mais certaines différences ressortent des deux études. Les valeurs du R-carré étaient supérieures pour les cohortes postérieures utilisées dans la deuxième étude (2005–2007, 2008–2011 et 2012–2014) que pour les deux cohortes de la première étude. Ce constat s’applique aux résultats à court, à moyen et à long terme. Par exemple, les valeurs du R-carré pour les modèles de prédiction à court terme étaient de 9,6 % et de 13,6 % pour les cohortes de la première étude et ont connu une augmentation de l’ordre de 14,9 % à 17,3 % pour les cohortes de la deuxième étude. Autrement dit, la capacité de prédire les gains en emploi des demandeurs principaux s’améliorait au fil du temps entre la cohorte de 1997–1999 et celle de 2012–2015.

Cette amélioration tenait probablement à l’accroissement du pouvoir prédictif de la variable de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Le pouvoir de prédiction des gains en emploi de cette variable était beaucoup plus marqué pour les cohortes de la deuxième étude que pour celles de la première. Parmi les variables examinées, cette variable était la plus efficace pour les prédictions à court, à moyen et à long terme visant les cohortes de la deuxième étude. Ce n’était pas le cas pour les cohortes de la première étude. Le niveau de scolarité n’a pas été aussi efficace en tant que variable prédictive pour les cohortes de la deuxième étude que pour celles de la première. Dans toutes les cohortes, le pouvoir prédictif du niveau de scolarité augmentait à mesure qu’on passait du court terme au long terme. Toutefois, même si le niveau de scolarité comptait parmi les principales variables prédictives à long terme pour les cohortes de la première étude, ce n’était pas le cas pour celles de la deuxième. Néanmoins, l’effet marginal du niveau de scolarité sur les gains en emploi demeurait substantiel. Les gains en emploi de titulaires de baccalauréat étaient de 12 % à 23 % supérieurs à ceux de demandeurs principaux comparables n’ayant fait que des études de niveau secondaire, mais cette « prime universitaire » était plus modeste que celle observée dans les cohortes de la première étude. Enfin, la variable « avec un conjoint à l’obtention du droit d’établissement » a procuré un certain pouvoir prédictif dans le cadre de l’étude visée par le présent rapport, mais il était inférieur à celui de nombreuses autres variables. Cette variable n’était pas prise en compte dans la première étude. Les caractéristiques du conjoint (niveau de scolarité, âge, etc.) avaient un pouvoir prédictif limité dans le cadre des deux études.

En somme, à court terme, la langue et l’expérience de travail au Canada étaient les meilleures variables prédictives pour l’ensemble des cinq cohortes examinées par les deux études, mais l’expérience de travail au Canada avait un pouvoir prédictif beaucoup plus marqué dans les cohortes de la deuxième étude. À moyen terme, la langue et l’expérience de travail au Canada étaient les meilleures variables prédictives pour l’ensemble des cinq cohortes, avec l’âge. Le niveau de scolarité comptait également parmi les variables prédictives efficaces dans les cohortes de la première étude, mais pas dans celles de la deuxième. Enfin, l’expérience de travail au Canada et l’âge étaient les meilleurs prédicteurs à long terme dans les cohortes de la deuxième étude, alors que les variables prédictives du niveau de scolarité et de l’âge se sont avérées plus efficaces dans les cohortes de la première étude. Le niveau de scolarité a été remplacé par l’expérience de travail parmi les meilleures variables prédictives à long terme.

Les effets marginaux des variables explicatives

La section précédente portait sur la mesure dans laquelle les variables explicatives peuvent prédire les gains en emploi après l’obtention du droit d’établissement (la variable dépendante). Toutefois, la plupart des analyses économiques ne s’attachent pas à cette question et se concentrent plutôt sur la relation entre la variable explicative et la variable dépendante (en l’occurrence, les gains), déterminée par la valeur des coefficients liés aux variables explicatives (c.-à-d. les effets marginaux). Dans l’analyse réalisée aux fins du présent rapport, ces relations devraient être considérées comme étant corrélationnelles plutôt que causalesNote de bas de page 19.

Les effets marginaux sur les gains en emploi à court terme

Les coefficients de régression sont présentés au tableau 3, et les résultats concordent avec ceux d’études antérieures. Les demandeurs principaux qui étaient plus âgés à l’obtention du droit d’établissement, en particulier ceux qui avaient plus de 45 ans, ont gagné moins d’argent au cours des deux premières années que les immigrants plus jeunes, après la prise en compte des différences dans les autres caractéristiques liées aux antécédents des immigrants. Dans la plus récente cohorte (2012–2015), les gains en emploi des personnes âgées de 45 à 49 ans à l’obtention du droit d’établissement étaient inférieurs d’environ 6 % à ceux des personnes âgées de 25 à 29 ans. Les différences entre les groupes d’âge étaient plus marquées dans les cohortes antérieures.

Tableau 3 : Coefficients des modèles de régression par les moindres carrés ordinaires visant à prédire les gains des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par cohorte
Coefficients Cohorte de 2012‑2015 1‑2 ans Cohorte de 2008-2011 Cohorte de 2005-2007
1‑2 ans 5‑6 ans 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
Point d’intersection 10,404 Note de bas de page pour tableau 3*** 10,444 Note de bas de page pour tableau 3** 10,830 Note de bas de page pour tableau 3*** 10,527 Note de bas de page pour tableau 3*** 10,836 Note de bas de page pour tableau 3*** 11,025 Note de bas de page pour tableau 3***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,029 Note de bas de page pour tableau 3** -0,005 Note de bas de page pour tableau 3* 0,000 0,043 Note de bas de page pour tableau 3* -0,079 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,002 
De 30 à 34 0,007  0,007 Note de bas de page pour tableau 3** 0,026 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,048 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,058 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,051 Note de bas de page pour tableau 3***
De 35 à 39 0,033 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,009 Note de bas de page pour tableau 3** 0,011 -0,076 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,114 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,143 Note de bas de page pour tableau 3***
De 40 à 44 0,005  -0,030 Note de bas de page pour tableau 3** -0,077 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,133 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,210 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,267 Note de bas de page pour tableau 3***
De 45 à 49 -0,059 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,109 Note de bas de page pour tableau 3** -0,181 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,195 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,314 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,432 Note de bas de page pour tableau 3***
De 50 à 54 -0,031 Note de bas de page pour tableau 3** -0,161 Note de bas de page pour tableau 3* -0,316 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,241 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,423 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,580 Note de bas de page pour tableau 3***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,121 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,214 Note de bas de page pour tableau 3** -0,235 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,111 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,150 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,206 Note de bas de page pour tableau 3***
Certificat professionnel -0,065 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,044 Note de bas de page pour tableau 3** -0,135 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,064 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,061 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,181 Note de bas de page pour tableau 3***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,183 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,189 Note de bas de page pour tableau 3** -0,212 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,063 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,116 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,136 Note de bas de page pour tableau 3***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,159 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,187 Note de bas de page pour tableau 3* -0,184 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,138 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,154 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,131 Note de bas de page pour tableau 3***
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,102 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,059 Note de bas de page pour tableau 3** -0,062 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,031 Note de bas de page pour tableau 3** 0,002  -0,027 Note de bas de page pour tableau 3*
Maîtrise, <= 16 années d’études 0,006  -0,119 Note de bas de page pour tableau 3* -0,099 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,159 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,140 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,146 Note de bas de page pour tableau 3***
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,020 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,108 Note de bas de page pour tableau 3** -0,013 Note de bas de page pour tableau 3* -0,064 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,006  0,018 Note de bas de page pour tableau 3*
Doctorat 0,116 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,052 Note de bas de page pour tableau 3* 0,053 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,114 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,181 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,180 Note de bas de page pour tableau 3***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,474 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,557 Note de bas de page pour tableau 3* -0,553 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,707 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,544 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,424 Note de bas de page pour tableau 3***
Autre langue maternelle, bilingue -0,334 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,364 Note de bas de page pour tableau 3* -0,355 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,349 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,284 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,256 Note de bas de page pour tableau 3***
Autre langue maternelle, français -0,552 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,557 Note de bas de page pour tableau 3* -0,522 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,660 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,559 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,400 Note de bas de page pour tableau 3***
Autre langue maternelle, anglais -0,340 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,317 Note de bas de page pour tableau 3** -0,318 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,337 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,315 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,281 Note de bas de page pour tableau 3***
Français comme langue maternelle -0,219 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,295 Note de bas de page pour tableau 3* -0,267 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,178 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,167 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,241 Note de bas de page pour tableau 3***
Années d’expérience de travail au Canada (référence : non) 1 0,609 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,671 Note de bas de page pour tableau 3** 0,420 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,666 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,464 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,361 Note de bas de page pour tableau 3***
2 0,671 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,740 Note de bas de page pour tableau 3** 0,439 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,798 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,552 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,461 Note de bas de page pour tableau 3***
3 0,711 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,791 Note de bas de page pour tableau 3** 0,475 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,856 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,620 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,525 Note de bas de page pour tableau 3***
4 0,740 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,888 Note de bas de page pour tableau 3** 0,527 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,922 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,663 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,590 Note de bas de page pour tableau 3***
>= 5 0,799 Note de bas de page pour tableau 3*** 1,063 Note de bas de page pour tableau 3* 0,629 Note de bas de page pour tableau 3*** 1,073 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,721 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,584 Note de bas de page pour tableau 3***
Années d’expérience d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,210 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,283 Note de bas de page pour tableau 3* -0,173 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,145 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,155 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,159 Note de bas de page pour tableau 3***
De 1 à moins de 2 -0,183 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,188 Note de bas de page pour tableau 3* -0,119 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,099 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,053 Note de bas de page pour tableau 3* 0,015 
De 2 à moins de 3 -0,194 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,278 Note de bas de page pour tableau 3* -0,188 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,357 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,166 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,111 Note de bas de page pour tableau 3***
De 3 à moins de 4 -0,287 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,591 Note de bas de page pour tableau 3* -0,276 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,600 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,271 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,207 Note de bas de page pour tableau 3***
De 4 à moins de 5 -0,351 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,645 Note de bas de page pour tableau 3* -0,248 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,752 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,301 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,192 Note de bas de page pour tableau 3***
5 ou plus -0,370 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,671 Note de bas de page pour tableau 3* -0,330 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,748 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,379 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,253 Note de bas de page pour tableau 3***
Avec un conjoint à l’admission 0,345 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,253 Note de bas de page pour tableau 3* 0,279 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,279 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,305 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,306 Note de bas de page pour tableau 3***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,093 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,067 Note de bas de page pour tableau 3** -0,083 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,091 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,119 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,105 Note de bas de page pour tableau 3***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,147 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,006 Note de bas de page pour tableau 3* -0,018  -0,038 Note de bas de page pour tableau 3* -0,070 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 3***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,107 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,072 Note de bas de page pour tableau 3** -0,065 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,083 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,089 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,071 Note de bas de page pour tableau 3***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,074 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,034 Note de bas de page pour tableau 3* -0,040 Note de bas de page pour tableau 3* -0,086 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,065 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,029 
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,028 Note de bas de page pour tableau 3** 0,059 Note de bas de page pour tableau 3** 0,031 Note de bas de page pour tableau 3** 0,030 Note de bas de page pour tableau 3* 0,018  -0,006 
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,093 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,158 Note de bas de page pour tableau 3* -0,116 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,133 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,131 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,070 Note de bas de page pour tableau 3***
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,048 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,035 Note de bas de page pour tableau 3** 0,041 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,022 Note de bas de page pour tableau 3* 0,021 Note de bas de page pour tableau 3* 0,016 
Doctorat -0,059 Note de bas de page pour tableau 3** -0,039 Note de bas de page pour tableau 3* -0,055 Note de bas de page pour tableau 3** -0,059 Note de bas de page pour tableau 3* -0,092 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,050 
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,314 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,240 Note de bas de page pour tableau 3* -0,229 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,271 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,208 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,217 Note de bas de page pour tableau 3***
Autre langue maternelle, bilingue -0,160 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,141 Note de bas de page pour tableau 3* -0,152 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,101 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,067 Note de bas de page pour tableau 3** -0,028 
Autre langue maternelle, français -0,217 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,399 Note de bas de page pour tableau 3* -0,351 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,351 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,226 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,244 Note de bas de page pour tableau 3***
Autre langue maternelle, anglais -0,252 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,207 Note de bas de page pour tableau 3* -0,182 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,177 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,137 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,147 Note de bas de page pour tableau 3***
Français comme langue maternelle -0,069 Note de bas de page pour tableau 3* -0,046 Note de bas de page pour tableau 3* -0,014  -0,026  0,092  0,150 Note de bas de page pour tableau 3*
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,080 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,121 Note de bas de page pour tableau 3* 0,135 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,029  0,012  0,021 
2 0,050 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,106 Note de bas de page pour tableau 3* 0,117 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,066 Note de bas de page pour tableau 3** 0,058 Note de bas de page pour tableau 3** 0,123 Note de bas de page pour tableau 3***
3 -0,002  0,015 Note de bas de page pour tableau 3* 0,020  0,072 Note de bas de page pour tableau 3** 0,106 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,029 
4 -0,035 Note de bas de page pour tableau 3* 0,023 Note de bas de page pour tableau 3* 0,014  0,119 Note de bas de page pour tableau 3** 0,013  0,049 
>= 5 -0,100 Note de bas de page pour tableau 3*** 0,000 Note de bas de page pour tableau 3* -0,020  0,100 Note de bas de page pour tableau 3* -0,020  -0,027 
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,026  -0,005 Note de bas de page pour tableau 3* -0,052  -0,020  -0,007  -0,131 Note de bas de page pour tableau 3*
De 1 à moins de 2 -0,096 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,106 Note de bas de page pour tableau 3* -0,075 Note de bas de page pour tableau 3* -0,130 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,043  -0,012 
De 2 à moins de 3 -0,102 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,201 Note de bas de page pour tableau 3* -0,106 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,365 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,214 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,204 Note de bas de page pour tableau 3***
De 3 à moins de 4 -0,217 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,288 Note de bas de page pour tableau 3* -0,199 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,319 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,169 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,184 Note de bas de page pour tableau 3***
De 4 à moins de 5 -0,192 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,276 Note de bas de page pour tableau 3* -0,239 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,350 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,215 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,248 Note de bas de page pour tableau 3***
5 ou plus -0,164 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,252 Note de bas de page pour tableau 3* -0,314 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,345 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,334 Note de bas de page pour tableau 3*** -0,337 Note de bas de page pour tableau 3***
Taille de l’échantillon 288 264 220 185 227 168 144 920 145 981 114 262
R‑carré du modèle 0,149 0,173 0,097 0,166 0,103 0,092

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Le niveau de scolarité était positivement corrélé avec les gains en emploi initiaux, mais on se serait attendu à une corrélation plus forte. Les gains en emploi à court terme des titulaires de baccalauréat (>= 15 années d’études) étaient de 12 % à 24 % (ou de 0,111 à 0,214 point logarithmique) supérieurs à ceux des personnes ayant un diplôme d’études secondaires ou moins, selon la cohorte. Par comparaison aux immigrants détenant un baccalauréat, ceux ayant fait moins d’études affichaient tous des gains en emploi initiaux inférieurs dans les trois cohortes. Comme nous le verrons, les effets du niveau de scolarité étaient plus marqués à moyen et à long terme. Ces résultats concordent avec ceux de travaux de recherche antérieurs, lesquels ont révélé que l’avantage sur le plan des gains en emploi dont jouissaient habituellement les immigrants très instruits par rapport aux autres immigrants durant les premières années au Canada était fortement réduit, voire avait disparu, dans les cohortes arrivant après 2000. Des travaux de recherche antérieurs montrent également que l’avantage sur le plan des gains en emploi des nouveaux immigrants très instruits s’accroît au fil des années passées au Canada parce que leurs gains en emploi augmentent beaucoup plus rapidement que ceux des autres (Picot, Hou et Qiu, 2016).

La corrélation entre le profil linguistique et les gains en emploi était très forte. Par exemple, dans la cohorte de 2012–2015, les demandeurs principaux qui ne parlaient ni anglais ni français à l’obtention du droit d’établissement obtenaient 0,474 point logarithmique (38 %) de moins que ceux dont l’anglais était la langue maternelle, après la prise en compte d’autres variables liées aux antécédentsNote de bas de page 20. Les demandeurs ayant une langue maternelle autre que l’anglais ou le français, mais parlant l’une de ces deux langues à l’obtention du droit d’établissement — la grande majorité des demandeurs — gagnaient beaucoup moins d’argent que ceux dont l’anglais était la langue maternelle, mais plus que ceux qui ne parlaient ni anglais ni français. L’effet défavorable du fait d’avoir une langue maternelle autre que l’une des deux langues officielles du Canada s’atténuait à long terme, mais pas de façon importante.

Le nombre d’années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (c. à d. le nombre d’années de gains en emploi positifs avant l’obtention du droit d’établissement) avait une incidence importante sur les gains. Encore dans la cohorte de 2012–2015, même une seule année d’expérience entraînait une augmentation de 0,609 point logarithmique (84 %) des gains en emploi par rapport au demandeur n’ayant aucune expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. L’augmentation passait à 0,799 point logarithmique (122 %) dans le cas des demandeurs ayant au moins cinq années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Il semble que le fait d’avoir de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (par rapport au fait de n’en avoir aucune) apporte une contribution importante à l’augmentation des gains en emploi après l’obtention du droit d’établissement, mais que le nombre d’années d’expérience soit moins important. En effet, les gains en emploi associés au fait d’avoir davantage d’années d’expérience de travail sont relativement modestes.

Les coefficients de la variable « avec un conjoint à l’obtention du droit d’établissement» au tableau 3 renvoient aux différences dans les augmentations en points logarithmiques entre un demandeur principal ayant un conjoint au moment de l’obtention du droit d’établissement et un demandeur principal ayant un conjoint qui est titulaire d’un baccalauréat, dont l’anglais est la langue maternelle et qui n’a ni expérience de travail ni expérience d’études au Canada (c.-à-d. les groupes de références pour les variables liées aux caractéristiques du conjoint dans le modèle). Le fait d’avoir un tel conjoint était positivement corrélé avec les gains. Les demandeurs principaux ayant un tel conjoint tendaient à gagner de 0,253 à 0,345 point logarithmique (ou de 29 % à 41 %) de plus que ceux n’ayant pas de conjoint, après la prise en compte d’autres variables. L’effet d’un conjoint au moment de l’obtention du droit d’établissement dépend des caractéristiques du conjoint. Par exemple, au cours des deux années suivant l’obtention du droit d’établissement, les demandeurs principaux ayant un conjoint qui ne parlait ni français ni anglais, qui a fait tout au plus des études de niveau secondaire et qui n’avait ni expérience de travail ni expérience d’études au Canada gagnaient de 5 % à 8 % (selon la cohorte) de moins que les demandeurs principaux n’ayant pas de conjoint. Les effets marginaux (coefficients) associés aux variables liées aux antécédents du conjoint tendaient à être comparables, mais généralement plus faibles, que les effets marginaux décrits plus haut pour les demandeurs principauxNote de bas de page 21.

Les effets marginaux sur les gains en emploi à moyen terme

Dans l’ensemble, les effets marginaux des variables explicatives sur les gains en emploi à moyen terme ressemblent beaucoup à ceux observés dans le modèle relatif aux gains en emploi à court terme, mais certaines différences ont été relevées. La corrélation négative entre l’âge à l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi était plus forte. Par exemple, les demandeurs principaux âgés de 50 à 54 ans gagnaient de 0,316 à 0,423 point logarithmique (c.-à-d. de 27 % à 35 %) de moins que les 25 à 29 ans (tableau 3). L’effet de la scolarité était également plus fort. Les personnes ayant fait des études secondaires tout au plus gagnaient de 0,150 à 0,235 point logarithmique (de 14 % à 21 %) de moins que les titulaires d’un baccalauréat. L’association entre la langue parlée à l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi était très comparable à celle observée dans le modèle à court terme. La corrélation entre les années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi était plus faible que celle observée dans le modèle à court terme, mais demeurait très forte. Par exemple, les personnes ayant un an d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement gagnaient de 0,420 à 0,464 point logarithmique (de 52 % à 59 %) de plus que celles n’ayant aucune expérience de travail. Cet écart était de plus de 0,600 point logarithmique dans le modèle relatif aux gains en emploi à court terme. L’effet positif sur les gains en emploi du fait d’avoir un conjoint (qui est titulaire d’un baccalauréat, a pour langue maternelle l’anglais et n’a ni expérience de travail ni expérience d’études au Canada) n’a pas beaucoup changé au fil des années passées au Canada. Comme c’était le cas dans le modèle à court terme, les associations entre les caractéristiques du conjoint et les gains en emploi à moyen terme étaient comparables à celles observées pour les demandeurs principaux eux-mêmes, mais généralement plus faibles. On a observé peu de variation entre les modèles à court et à moyen terme en ce qui concerne ces variables.

Les effets marginaux sur les gains en emploi à long terme

L’association négative entre l’âge à l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi devient encore plus forte dans le modèle à long terme. Par exemple, dans la cohorte de 2005–2007, les personnes âgées de 50 à 54 ans à l’obtention du droit d’établissement gagnaient 0,241 point logarithmique (22 %) de moins à court terme que les 25 à 29 ans, et l’écart s’élargit à 0,423 point logarithmique (35 %) à moyen terme et à 0,580 point logarithmique (44 %) à long terme (tableau 5 figurant en annexe). Dans l’ensemble, l’obtention du droit d’établissement à l’âge de 45 ans ou plus était associée à un désavantage sur le plan des gains en emploi pour les trois cohortes et pour les gains en emploi à court, à moyen et à long terme; l’effet devenait plus fort au fil du temps passé au Canada.

L’effet positif du niveau de scolarité sur les gains en emploi tend à augmenter quelque peu au fil des années passées au Canada. L’avantage sur le plan des gains en emploi dont jouissent les titulaires de baccalauréat par rapport aux personnes ayant fait des études de niveau secondaire tout au plus passe de 0,111 point logarithmique (12 %) dans le modèle à court terme à 0,206 point logarithmique (23 %) dans le modèle à long terme. L’effet positif de la langue à l’obtention du droit d’établissement sur les gains en emploi baisse au fil des années passées au Canada. Cela n’a rien d’étonnant, dans la mesure où les demandeurs principaux ayant des compétences médiocres à l’égard des langues officielles perfectionneraient leurs compétences. Il est donc normal que l’effet de la langue à l’obtention du droit d’établissement sur les gains en emploi s’atténue avec le temps. Par exemple, dans la cohorte de 2005–2007, les personnes qui ne parlaient ni anglais ni français à l’obtention du droit d’établissement obtenaient 0,707 point logarithmique (51 %) de moins que ceux dont l’anglais était la langue maternelle. Ce résultat baissait à 0,544 point logarithmique (42 %) à moyen terme et à 0,424 point logarithmique (35 %) à long terme.

L’effet positif des années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sur les gains en emploi s’atténuait à mesure que les immigrants passaient du temps au Canada. Par exemple, à court terme, les personnes ayant un an d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement gagnaient 0,666 point logarithmique (95 %) de plus que celles n’ayant aucune expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement. Ce résultat baissait à 0,464 point logarithmique (59 %) à moyen terme et à 0,361 point logarithmique (43 %) à long terme. Ce résultat n’a rien d’étonnant, dans la mesure où les immigrants n’ayant aucune expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement accumuleraient de l’expérience une fois arrivés au Canada, réduisant ainsi l’écart lié aux facteurs sur le marché du travail canadien qui les désavantageaient par rapport à ceux qui possédaient de l’expérience avant d’obtenir le droit d’établissement. Cela réduirait ensuite l’écart sur le plan des gains en emploi entre les deux groupes. L’effet positif du fait d’avoir un conjoint variait peu avec le passage du temps au Canada. De même, la corrélation entre les caractéristiques du conjoint et les gains en emploi du demandeur principal variait peu avec le passage du temps.

En somme, au fil des années passées au Canada par les demandeurs principaux, l’effet négatif de l’âge à l’obtention du droit d’établissement sur les gains en emploi se renforçait, tout comme l’effet positif du niveau de scolarité sur les gains. L’effet positif de la langue sur les gains en emploi s’affaiblissait, tout comme l’effet positif des années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sur les gains. L’effet positif du fait d’avoir un conjoint ainsi que la corrélation entre les caractéristiques du conjoint et les gains en emploi du demandeur principal variaient peu avec le passage des années au Canada.

De quelle façon l’expérience de travail au Canada modère-t-elle l’effet du niveau de scolarité et de l’âge sur les gains?

L’interaction entre les variables analysées plus haut donne à penser que l’effet d’une variable peut dépendre de la valeur d’une autre variable. Afin de mieux évaluer les principaux effets d’interaction, des régressions distinctes ont été exécutées pour deux groupes : les personnes ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et les personnes n’en ayant pas. Les coefficients de ces modèles sont présentés au tableau 6 figurant en annexe. La présente section se limite aux résultats à court et à moyen terme pour la cohorte de 2008–2011 : cela permet de réduire la répétition dans l’analyse, car les résultats étaient comparables dans les autres cohortes. La tendance générale s’applique également aux gains en emploi à long terme pour la cohorte de 2005–2007.

Le R-carré est beaucoup plus élevé pour les personnes ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (à 16,4 % à court terme et à 10,1 % à moyen terme) que pour les personnes n’en ayant pas (à 3,8 % et à 4,5 %, respectivement). Ainsi, le pouvoir prédictif des principales variables explicatives est relativement faible dans le cas des demandeurs principaux qui n’ont pas d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Plus de 95 % de la variation des résultats liés aux gains en emploi restent inexpliqués après la prise en compte de l’âge, du niveau de scolarité, de la langue, etc. Le pouvoir prédictif des mêmes variables est beaucoup plus fort dans le cas des demandeurs principaux ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement.

Les effets de l’âge et du niveau de scolarité à l’obtention du droit d’établissement sur les gains en emploi sont tributaires du fait que le demandeur principal possède de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Rappelons que les demandeurs principaux qui étaient plus âgés à l’obtention du droit d’établissement tendaient à réaliser des gains en emploi moins élevés à court et à moyen terme que les demandeurs principaux plus jeunes. Ce résultat s’applique aux personnes n’ayant pas d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, mais pour celles ayant une telle expérience de travail, il n’y a pas d’effet négatif, et les demandeurs principaux plus âgés (à l’obtention du droit d’établissement) tendent à gagner davantage d’argent que les plus jeunes, en particulier à court terme. Autrement dit, les employeurs semblent reconnaître l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement comme étant un atout, comme on l’observe de façon générale sur le marché du travail canadien. En général, les travailleurs plus âgés ayant davantage d’expérience de travail gagnent plus d’argent que les jeunes travailleurs. En ce sens, les demandeurs principaux ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ressemblent davantage aux travailleurs nés au Canada que ceux qui n’en ont pasNote de bas de page 22.

Les résultats touchant l’effet du niveau de scolarité sont similaires. Les demandeurs principaux ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement réalisaient des gains en emploi beaucoup plus élevés lorsqu’ils étaient plus instruits, comme on s’y attendrait sur un marché du travail normal. Toutefois, la prime reliée au niveau de scolarité était beaucoup plus modeste lorsque la personne n’avait pas d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Par exemple, à moyen terme, parmi les demandeurs principaux n’ayant pas d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, les titulaires d’un baccalauréat gagnaient 0,097 point logarithmique (10 %) de plus que ceux n’ayant fait que des études de niveau secondaire tout au plus. Mais pour les demandeurs principaux ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, cette hausse des gains en emploi était de 0,383 point logarithmique (47 %). Encore ici, les demandeurs principaux qui avaient de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ressemblent davantage aux travailleurs nés au Canada pour ce qui est de la reconnaissance de leur niveau de scolarité supérieure, comme en témoignent les gains en emploi supérieurs touchés.

De quelle façon la maîtrise d’une langue officielle modère-t-elle l’effet du niveau de scolarité et de l’âge sur les gains?

L’effet du niveau de scolarité et de l’âge à l’obtention du droit d’établissement (qui sert d’approximation pour l’expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement) sur les gains en emploi dépend de la maîtrise d’une langue officielle par le demandeur principal, comme c’était le cas plus haut à l’égard de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Pour examiner cet effet, des régressions distinctes ont été exécutées à l’égard de trois groupes définis selon le profil linguistique : les personnes dont la langue maternelle est l’anglais ou le français (probablement la meilleure maîtrise d’une langue officielle); celles qui ont une autre langue maternelle que l’anglais ou le français, mais qui parlent l’une de ces langues; et les personnes qui ne parlent ni anglais ni français à l’obtention du droit d’établissement (tableau 7 figurant en annexe)Note de bas de page 23. Encore ici, l’analyse est limitée aux résultats pour la cohorte de demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique de 2008–2011. On obtient des résultats comparables pour les autres cohortes.

L’avantage sur le plan des gains en emploi d’un niveau de scolarité élevé est beaucoup plus grand chez les demandeurs principaux ayant de solides compétences linguistiques à l’obtention du droit d’établissement que chez les personnes ayant des compétences inférieures. Ce résultat ne devrait surprendre personne, puisque de solides compétences linguistiques faciliteraient probablement la réalisation des avantages économiques découlant d’un niveau de scolarité élevé. À court terme, les demandeurs principaux dont la langue maternelle est l’anglais ou le français touchaient des gains en emploi de 0,251 point logarithmique (29 %) supérieurs lorsqu’ils étaient titulaires d’un baccalauréat, par comparaison à ceux qui avaient fait des études secondaires tout au plus. Leurs homologues qui ne parlaient aucune langue officielle à l’obtention du droit d’établissement ne jouissaient d’aucun avantage sur le plan des gains en emploi lorsqu’ils avaient un baccalauréat. À court terme, l’avantage sur le plan des gains en emploi lié au fait d’avoir un baccalauréat plutôt qu’un diplôme d’études secondaires ou moins se situait entre 0,117 et 0,219 point logarithmique (11 % et 20 %) chez les demandeurs principaux qui avaient une langue maternelle autre que l’anglais ou le français, mais parlaient l’une de ces langues. Ces différences changeaient quelque peu à moyen terme, lorsque les immigrants ne connaissant aucune des langues officielles au départ développaient une certaine capacité à ce chapitre, mais un écart demeurait. À moyen terme, l’avantage sur le plan des gains en emploi lié au fait d’avoir un baccalauréat (plutôt qu’un diplôme d’études secondaires ou moins) était de 0,197 point logarithmique (22 %) chez les personnes dont la langue maternelle est l’anglais ou le français et de 0,250 point logarithmique (28 %) chez celles ayant une autre langue maternelle (que l’anglais ou le français) qui parlaient anglais ou français, mais il n’était que de 0,119 (13 %) chez les personnes qui ne parlaient ni anglais ni français à l’obtention du droit d’établissement. L’effet d’interaction du niveau de scolarité et de la langue pourrait également être lié en partie à l’effet du pays d’étudesNote de bas de page 24 ou du pays source, variables non prises en compte dans le cadre de l’analyseNote de bas de page 25.

Les capacités linguistiques ont également influé sur l’association entre l’âge à l’obtention du droit d’établissement (qui sert d’approximation pour l’expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement) sur les gains, en particulier à moyen terme. Parmi les personnes dont la langue maternelle est l’anglais ou le français, les travailleurs âgés de 45 à 49 ans à l’obtention du droit d’établissement obtenaient 0,061 point logarithmique (6 %) de plus que les 25 à 29 ans. Mais chez les personnes qui ne parlaient ni anglais ni français à l’obtention du droit d’établissement, dans les cinq à six années suivant l’obtention du droit d’établissement, les 45 à 49 ans obtenaient 0,418 point logarithmique (34 %) de moins que leurs homologues âgées de 25 à 29 ans, après la prise en compte des différences dans les autres caractéristiques liées aux antécédents des immigrants. Encore ici, le traitement réservé par les employeurs aux immigrants dont la langue maternelle est l’anglais ou le français et qui avaient de l’expérience de travail ressemble davantage à la façon dont ils traiteraient un travailleur né au Canada (Warman, 2010). Les personnes qui ne parlent ni anglais ni français à l’obtention du droit d’établissement ne tirent aucun avantage de l’expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement. Cela tient peut-être en partie au pays d’origine, variable non prise en compte (voir la note de bas de page 9). Fait intéressant, les avantages tirés à l’égard de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sont comparables chez les personnes dont la langue maternelle est l’anglais ou le français et chez celles qui ne parlaient aucune de ces langues à l’obtention du droit d’établissement. En effet, on a observé chez les membres de ces deux groupes qui avaient une année d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement une hausse importante des gains en emploi (environ 0,420 point logarithmique, ou 52 %) par comparaison avec ceux qui n’en avaient aucune (tableau 7 figurant en annexe).

Gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement en tant que prédicteur des gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement

Des travaux de recherche antérieurs ont révélé une forte corrélation entre les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement, à court et à long terme. Les demandeurs principaux affichant des gains en emploi élevés au Canada avant l’obtention du droit d’établissement qui arrivaient vers la fin des années 2010 gagnaient deux fois plus d’argent à court terme que les immigrants n’affichant pas de gains en emploi au pays avant l’obtention du droit d’établissement, après la prise en compte de caractéristiques liées aux antécédents comme le niveau de scolarité et l’âge. Cet avantage sur le plan des gains en emploi persistait, mais il s’atténuait à long terme. En revanche, on a observé peu de différence dans les gains en emploi entre les demandeurs principaux affichant peu de gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et ceux qui n’en avaient pas (Hou, Crossman et Picot, 2020).

Il convient de rappeler que le but premier de l’analyse était de cerner les variables les plus efficaces pour prédire les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Si l’objectif était de déterminer les « causes » des divers niveaux de gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement, il n’aurait pas été raisonnable d’inclure les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement dans la régression. Manifestement, le fait d’avoir des gains en emploi élevés avant l’obtention du droit d’établissement ne « cause » pas la réalisation de gains en emploi élevés par la suite. Toutefois, si l’objectif est la prédiction plutôt que l’explication causale, les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement sont un bon prédicteur des gains en emploi postérieurs. La variable des gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement peut donc s’avérer utile dans le cadre de l’étude. Les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement reflètent probablement un certain nombre de caractéristiques latentes importantes, habituellement reliées au capital humain, qui influent sur les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Les résultats montrent que les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement sont de loin la plus efficace des variables utilisées dans le cadre de l’analyse pour ce qui est de prédire les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement.

Premièrement, le R-carré augmente de façon importante dans tous les modèles lorsque les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement sont ajoutés (tableau 4). La valeur du R-carré pour les modèles à court terme oscille entre 21,0 % et 25,7 %, selon la cohorte. Il s’agit d’une augmentation par rapport aux modèles sans les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement, qui variait entre 14,9 % et 17,3 % (tableau 1). Par conséquent, la part de la variation des gains en emploi à court terme des demandeurs principaux indiquée par les modèles passe d’environ 16 % à environ 23 %. Encore ici, les modèles sont moins efficaces pour prédire les gains en emploi à moyen et à long terme que les gains en emploi à court terme, mais il y a tout de même une amélioration considérableNote de bas de page 26.

La contribution unique des gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement au R-carré du modèle à court terme était plutôt élevée, à 10,7 points de pourcentage (pour la cohorte de 2012–2015). Elle est beaucoup plus élevée que la contribution unique observée pour toute autre variable dans les modèles antérieurs, ce qui démontre le pouvoir prédictif très supérieur de cette variable. Cette contribution unique était quelque peu inférieure dans les cohortes antérieures (tableau 4), peut-être parce que cette variable est devenue plus importante dans les cohortes récentes en raison de l’augmentation de la proportion de nouveaux immigrants affichant des gains en emploi élevés avant l’obtention du droit d’établissement. La contribution des gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement au R-carré diminuait pour ce qui est de prédire les gains en emploi à long terme. Dans la cohorte de 2005–2007, par exemple, sa contribution est passée de 4,4 points de pourcentage dans le modèle à court terme à 2,5 points de pourcentage dans le modèle à moyen terme et à 1,6 point de pourcentage dans le modèle à long terme. Lorsqu’on ajoute les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement au modèle, le pouvoir prédictif unique des autres variables devient presque nul (tableau 3). Sur le plan des prévisions, les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement servent d’approximation pour d’autres variables comme le niveau de scolarité, l’expérience de travail, la langue et l’âge, absorbant une grande part de leur capacité prédictive.

La seule « composante commune » ayant une importance quelconque dans ce modèle était la composante combinant les années d’expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Cette composante a ajouté entre 5,2 et 8,2 points de pourcentage au R-carré dans le modèle à court terme, de 2,4 à 3,0 points de pourcentage dans le modèle à moyen terme et 1,7 point de pourcentage dans le modèle à long terme. Encore une fois, la plus importante contribution de cette composante était la prédiction plus fiable des gains en emploi à court terme. Toutes les autres composantes communes sélectionnées étaient presque nullesNote de bas de page 27.

Tableau 4 L’importance relative des prédicteurs des gains pour les demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par cohorte, avec les gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement comme prédicteur
Prédicteurs des gains Cohorte de 2012‑2015 Cohorte de 2008‑2011 Cohorte de 2005-2007
1‑2 ans 1‑2 ans 5‑6 ans 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
R‑carré du modèle complet 0,257 0,252 0,143 0,210 0,127 0,108
Contribution unique au R‑carré Âge 0,001 0,003 0,009 0,004 0,011 0,022
Études 0,001 0,002 0,003 0,002 0,002 0,004
Langue 0,002 0,004 0,006 0,012 0,007 0,004
Expérience de travail au Canada 0,001 0,002 0,001 0,001 0,001 0,000
Expérience d’études au Canada 0,001 0,002 0,000 0,001 0,001 0,001
Conjoint 0,003 0,003 0,004 0,004 0,006 0,006
Niveau de scolarité du conjoint 0,001 0,001 0,001 0,001 0,002 0,001
Langue du conjoint 0,001 0,001 0,001 0,002 0,001 0,001
Expérience de travail au Canada du conjoint 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Expérience d’études au Canada du conjoint 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement 0,107 0,079 0,047 0,044 0,025 0,016
Contribution des composantes communes sélectionnées au R‑carré Âge, niveau de scolarité 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 -0,001
Âge, langue 0,000 0,000 0,000 0,000 -0,001 -0,001
Âge, expérience de travail au Canada 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Niveau de scolarité, langue 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Niveau de scolarité, expérience de travail au Canada 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Langue, expérience de travail au Canada 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000 0,000
Âge, gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement -0,001 -0,001 -0,002 -0,001 -0,002 -0,001
Niveau de scolarité, gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement 0,004 0,003 0,003 0,001 0,001 0,002
Langue, gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement 0,007 0,004 0,003 0,003 0,002 0,002
Années d’expérience de travail, gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement 0,074 0,082 0,030 0,052 0,024 0,017

Remarque : Les variables indiquées du côté gauche du tableau ont été mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Fait peu étonnant, l’association entre les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement est plutôt forte par comparaison à toutes les autres variables (tableau 8 figurant en annexe). Par exemple, pour la cohorte de 2012–2015, les demandeurs principaux affichant plus du double des gains en emploi annuels médians nationaux avant l’obtention du droit d’établissement gagnaient 1,493 point logarithmique (ou 3,4 fois) de plus que leurs homologues comparables n’ayant pas de gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Il importe de souligner que ce résultat a été obtenu après la prise en compte des écarts éventuels touchant les autres variables explicatives, comme le niveau de scolarité, la langue, l’âge ou les années d’expérience de travail au Canada. Les personnes ayant moins de la moitié des gains en emploi médians nationaux au Canada avant leur arrivée ne jouissaient pas d’un avantage sur le plan des gains en emploi par rapport aux personnes n’affichant pas de gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Les personnes dont les gains en emploi antérieurs se situaient entre 1,0 et 2,0 fois la médiane nationale bénéficiaient d’une hausse des gains en emploi de l’ordre de 0,805 point logarithmique (124 %) par rapport à celles n’ayant pas de gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Cet avantage sur le plan des gains en emploi s’atténuait quelque peu, mais pas beaucoup, lorsqu’on passait des gains en emploi à court terme aux gains en emploi à moyen et à long termeNote de bas de page 28. Ainsi, même après la prise en compte de caractéristiques observables liées aux antécédents, les personnes dont les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient modérés ou élevés jouissaient d’un avantage important à court et à long terme par rapport à celles n’ayant pas de tels gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement.

De plus, l’association entre presque toutes les autres caractéristiques des demandeurs principaux et les gains en emploi était beaucoup plus faible lorsque les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient ajoutés au modèle (tableau 8 figurant en annexe). La seule exception était l’âge au moment de l’entrée, qui avait peu d’incidence. La variable des années d’expérience de travail au Canada, en particulier, est devenue pratiquement non significative sur le plan statistique. Ce phénomène a été observé pour les gains en emploi à court, à moyen et à long terme. Bien entendu, il ne faudrait pas l’envisager sous l’angle de la causalité. En effet, il ne faut pas s’étonner que les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement soient en corrélation avec toutes ces variables et que leur ajout au modèle reflète une grande part de la variance précédemment imputée au niveau de scolarité, à la langue, etc.

De quelle façon les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement modèrent-ils l’effet de l’âge et du niveau de scolarité sur les gains?

On a fait remarquer plus tôt que l’effet du niveau de scolarité et de l’âge (une approximation pour l’expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement) sur les gains en emploi était très différent selon qu’une personne possède de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ou pas. Cela donne à penser que les demandeurs principaux ayant une expérience antérieure au Canada obtiennent des résultats qui s’approchent de ceux qui sont attendus des travailleurs canadiens sur un marché du travail normal. Cela pourrait également s’appliquer aux individus ayant, ou pas, bénéficié de gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, ou selon que leurs gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement soient faibles ou élevés.

Pour examiner cette question, des modèles de régression sont exécutés séparément pour les demandeurs principaux n’ayant pas de gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ainsi que pour ceux dont les gains en emploi sont faibles (<= gains en emploi médians nationaux) ou élevés (> gains en emploi médians nationaux) (tableau 9 figurant en annexe). L’analyse ici est limitée aux gains en emploi à court et à moyen terme pour la cohorte de 2008–2011. Parmi les demandeurs principaux n’ayant pas de gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement, les immigrants qui étaient âgés au moment de l’entrée affichaient beaucoup moins de gains en emploi à court et à moyen terme, et même à long terme, que ceux qui étaient plus jeunesNote de bas de page 29. Chez ceux dont les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient élevés, les travailleurs qui étaient âgés au moment de l’entrée gagnaient davantage que ceux qui étaient plus jeunesNote de bas de page 30. Ils semblent avoir tiré avantage de leur expérience de travail antérieure à l’obtention du droit d’établissement, comme on s’y attendrait, du moins à court terme. Cela ne s’applique peut-être pas à moyen terme, puisque l’âge à l’obtention du droit d’établissement avait peu d’effet sur les gains en emploi à moyen terme.

L’effet du niveau de scolarité sur les gains en emploi était également très différent selon que l’intéressé a des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ou pas. Chez les personnes n’ayant pas de tels gains, il y avait peu de différence dans les gains en emploi à court et à moyen terme entre les personnes ayant fait des études secondaires tout au plus et les titulaires d’un baccalauréat (tableau 9 figurant en annexe). Chez les demandeurs principaux dont les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient élevés, toutefois, le fait d’avoir un baccalauréat influait beaucoup plus sur les gains. En effet, ces personnes obtenaient 0,450 point logarithmique (57 %) de plus à court et à moyen terme que celles ayant fait des études secondaires tout au plus.

Une conclusion importante qui ressort de l’analyse selon le niveau des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement est que les avantages imputables aux variables liées au capital humain (en particulier l’âge à l’obtention du droit d’établissement et le niveau de scolarité) étaient généralement comparables chez les demandeurs principaux n’ayant pas de gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et chez ceux dont les gains en emploi étaient faibles. Autrement dit, les immigrants affichant peu de gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement font face à des difficultés comparables à celles que connaissent les immigrants n’ayant pas d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement pour ce qui est du transfert du capital humain vers le marché du travail. Cette conclusion s’applique à l’ensemble des trois cohortes de demandeurs principaux visés par l’étude.

Conclusion

Le présent rapport vise à déterminer les facteurs de sélection qui permettent le mieux de prédire les gains en emploi des demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique. On évalue la capacité des variables de prévoir les gains en emploi à court (1 ou 2 ans), à moyen (5 ou 6 ans) et à long (10 ou 11 ans) terme après l’obtention du droit d’établissement. Il s’agit de variables pouvant être utilisées dans un système de sélection des immigrants économiquesNote de bas de page 31. En plus d’évaluer le pouvoir prédictif de ces variables, on se penche également sur les effets marginaux de ces variables sur les gains. Il s’agit de deux questions différentes qui supposent d’utiliser des mesures statistiques différentes.

Le pouvoir prédictif des facteurs de sélection est indiqué par la proportion de la variance dans les gains en emploi postérieurs à l’immigration imputable à ces facteurs, mesurée par la valeur du R-carré d’un modèle de régression visant à prédire les gains en emploi postérieurs à l’immigrationNote de bas de page 32. Ensemble, les facteurs de sélection étudiés aux fins du présent rapport comptent pour environ 15 % de la variance des gains en emploi à court terme des demandeurs principaux. Les 85 % qui restent sont imputables à des facteurs latentsNote de bas de page 33. Le pouvoir prédictif de ces facteurs est à son maximum à court terme. Leur capacité de prédire les gains en emploi s’atténue au fil des années passées au Canada, tombant à environ 10 % à moyen terme et à 9 % à long terme. La capacité de ces facteurs d’expliquer la variation des gains en emploi des demandeurs principaux n’ayant pas d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (variable comptant pour environ 4 % de la variation à court terme des gains) est beaucoup plus faible que dans le cas des demandeurs principaux ayant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (environ 16 %).

Parmi les variables comprises, c’est l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement qui apporte la plus grande contribution unique à la prédiction des gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement, en particulier à court terme, mais également à moyen et à long termes. La langue à l’obtention du droit d’établissement est un autre prédicteur clé des gains en emploi à court terme. L’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement ainsi que la langue et l’âge à l’obtention du droit d’établissement sont les meilleurs prédicteurs des gains en emploi à moyen terme. L’âge à l’obtention du droit d’établissement et l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sont les plus importants prédicteurs des gains en emploi à long terme. Le jeune âge à l’obtention du droit d’établissement, souvent utilisé comme approximation pour un faible nombre d’années d’expérience de travail à l’étranger lorsque le niveau de scolarité et l’expérience de travail au Canada sont pris en compte, est un meilleur prédicteur à long terme qu’à court terme.

Le faible pouvoir prédictif à long terme des facteurs de sélection tient probablement en partie au fait que les valeurs de ces facteurs convergent à mesure que les immigrants acquièrent de l’expérience au Canada. Par exemple, après quelques années, bon nombre d’immigrants dont les compétences linguistiques étaient faibles les auront améliorées; la variance au chapitre des compétences linguistiques des immigrants s’en trouve réduite, et il en va de même du pouvoir prédictif des compétences linguistiques à l’arrivée.

L’interaction d’une variable avec une autre pourrait influer sur les résultats en matière de gains. On entend par « interaction » la situation où l’effet d’un facteur est tributaire du niveau d’un autre facteur. Par exemple, une personne possédant des compétences linguistiques médiocres pourrait avoir plus de mal à tirer parti de l’avantage sur le plan des gains en emploi associé au niveau de scolarité. Dans le SCG actuel, des facteurs de transférabilité sont conçus de façon à refléter les effets d’interactionNote de bas de page 34. Il ressort de l’analyse que l’effet des paramètres d’interaction examinés par les modèles sur le pouvoir prédictif des modèles était généralement modeste. Seulement deux interactions ont eu de petits effets : le niveau de scolarité à l’obtention du droit d’établissement et les années d’expérience au Canada; et l’âge à l’obtention du droit d’établissement et les années d’expérience au Canada.

En général, les variables relatives aux conjoints avaient peu d’effet sur le pouvoir prédictif des modèles axés sur les gains en emploi des demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique.

Lorsque les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient ajoutés au modèle avec les variables mentionnées plus haut, le pouvoir prédictif des modèles s’améliorait considérablement. Avec cet ajout, la part de la variation des gains en emploi à court terme indiquée par le modèle passait de 15 % à 26 %. Les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient de loin la plus efficace des variables utilisées pour ce qui est de prédire les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement. La contribution unique des autres variables au pouvoir prédictif tombait à presque zéro lorsque les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement étaient ajoutés. Comme de nombreuses autres variables (sauf l’âge à l’obtention du droit d’établissement), sa capacité prédictive s’atténuait au fil des années passées au Canada, mais demeurait forte.

En ce qui concerne les effets marginaux des variables sur les gains, les résultats étaient comparables à ceux observés dans une étude antérieure (Bonikowska et coll., 2015). Ces effets marginaux devraient être considérés comme corrélationnels plutôt que causaux. Le niveau de scolarité avait un faible effet positif sur les gains en emploi à court terme, mais un effet positif plus fort sur les gains en emploi à long terme. C’est parce que les gains en emploi des immigrants très instruits s’accroissent plus vite au fil des années passées au Canada que ceux des immigrants moins instruits. De plus, le niveau de scolarité a un effet positif beaucoup plus important sur les gains en emploi des immigrants qui ont de solides compétences linguistiques et de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement.

L’âge à l’obtention du droit d’établissement (souvent une approximation pour l’expérience de travail à l’étranger) est important. Les immigrants qui sont âgés à l’obtention du droit d’établissement tendent à gagner moins d’argent que ceux qui sont plus jeunes, mais cet effet négatif n’est pas observé chez les immigrants possédant de l’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement. Ces arrivants ressemblent davantage à des travailleurs nés au Canada, car ils semblent tirer avantage de l’expérience de travail.

Les années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sont en forte corrélation positive avec les gains en emploi après l’obtention du droit d’établissement, mais cette corrélation s’atténue au fil du temps passé au Canada. Il y a une corrélation positive entre le profil linguistique à l’obtention du droit d’établissement et les gains. Les demandeurs de la catégorie de l’immigration économique ayant un conjoint qui maîtrise une langue officielle et qui a fait des études universitaires tendent à gagner davantage que ceux qui n’en ont pas un, après la prise en compte d’autres facteurs. Les variables liées aux antécédents du conjoint (p. ex. : niveau de scolarité, langue et âge à l’obtention du droit d’établissement) tendent à avoir un effet plus faible sur les gains en emploi du demandeur principal que les observations relatives aux demandeurs principaux eux-mêmes. Le faible pouvoir prédictif et le faible effet marginal des variables liées aux antécédents du conjoint sur les gains en emploi du demandeur principal donnent à penser que ces variables contribuent peu à la prédiction des gains en emploi du demandeur principal. Cependant, bien que cela ne fasse pas partie de l’étude, il y a une autre façon d’envisager ces résultats. Il semble probable que ces variables, malgré leur faible effet sur les gains en emploi des demandeurs principaux, soient efficaces pour prédire les gains en emploi des conjoints eux-mêmes. La sélection de conjoints obtenant des pointages plus élevés (et, donc, touchant des gains en emploi plus élevés) accroîtrait probablement le revenu familial et, par conséquent, les résultats des immigrants économiques en général.

Pour les raisons exposées à l’annexe A, les études canadiennes antérieures à l’obtention du droit d’établissement, bien qu’elles soient incluses dans l’analyse, ne procurent pas des résultats utilisables comme renseignements sur les antécédents pour le système de sélection.

Enfin, le niveau des gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement était en forte corrélation positive avec les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Les personnes ayant de faibles gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement ne jouissent pas d’un avantage sur le plan des gains en emploi par rapport aux personnes n’affichant pas de gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement, mais l’avantage était important dans le cas des personnes ayant touché des gains en emploi plus élevés après l’obtention du droit d’établissement. Il importe de rappeler que ce résultat a été obtenu après la prise en compte de l’effet de variables liées aux antécédents comme le niveau de scolarité, la langue et l’âge. Les gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement sont en forte corrélation positive avec les gains en emploi dans les groupes établis par niveau de scolarité, langue et âge.

Les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement comme facteur dans le système de sélection des immigrants

Comme on l’a fait remarquer plus haut, la variable des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement est de loin la plus efficace des variables utilisées dans le cadre de l’analyse pour ce qui est de prédire les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement. Il n’est pas étonnant que les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement soient fortement corrélés avec les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement, puisque les résultats passés sont bien souvent les meilleurs prédicteurs des résultats futurs. Essentiellement, les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement reflètent un certain nombre de caractéristiques autrement latentes de demandeurs potentiels qui sont en corrélation avec des gains en emploi élevés. L’effet de ces caractéristiques est bien supérieur aux effets du niveau de scolarité, des compétences linguistiques et de l’expérience de travail, qui sont pris en compte dans l’analyse. Parmi les caractéristiques latentes probables, mentionnons les relations interpersonnelles, les capacités de résolution de problèmes, des compétences en communication, des aspects du profil linguistique qui ne sont pas mesurés par les variables linguistiques faisant l’objet d’une déclaration par l’intéressé et la qualité de la scolarité reçue. Les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement reflètent probablement « la valeur marchande effective » des compétences et des qualifications des immigrants (Hou et Picot, 2016). Bien que les « années d’expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement » reflètent la quantité d’expérience de travail antérieure, elle ne reflète pas la qualité de l’expérience de travail dans la même mesure que le niveau des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement.

Les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement sont de loin la variable la plus efficace pour prédire les gains en emploi postérieurs à l’obtention du droit d’établissement, comme l’indiquent clairement les résultats de la régression, et l’ajout de cette variable accroît de façon importante le pouvoir prédictif des modèlesNote de bas de page 35. Puisque les résultats en matière de gains en emploi sont une considération importante aux fins de la sélection de demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique, l’ajout des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement améliorerait les résultats économiques des immigrants ainsi que l’efficacité du système de sélection.

Cependant, la prudence s’impose au moment d’inclure ce facteur dans le système de pointage. En effet, l’attribution d’un trop grand nombre de points à ce facteur pourrait amener les travailleurs étrangers temporaires à devenir la principale source d’immigrants économiques. Or, un tel résultat s’accompagnerait du déplacement graduel du pouvoir de sélection du gouvernement vers les entreprises et les employeurs. Les employeurs qui embauchent des travailleurs étrangers temporaires pourraient accorder la priorité aux besoins en main-d’œuvre à court terme; leurs intérêts ne sont pas toujours alignés sur les objectifs à long terme du gouvernement pour ce qui est de la compétitivité et du développement du capital humain (Crossman, Hou et Picot, 2020). Il faudrait donc faire preuve de prudence au moment de déterminer le nombre de points à attribuer aux gains en emploi antérieurs à l’obtention du droit d’établissement.

Bibliographie

AYDEMIR, A., et M. SKUTERUD. « Explaining the deteriorating entry earnings of Canada’s immigrant cohorts, 1966‑2000 », The Canadian Journal of Economics, vol. 38, no 2, (2005) p. 641‑671.

AMADO, A. « Partitioning Predicted Variance into Constituent Parts: A Primer on Regression Commonality Analysis », exposé présenté à la réunion annuelle de la Southwest Educational Research Association, San Antonio, Texas, janvier 1999.

BONIKOWSKA, A., M. DROLET et N. FORTIN. « Inégalité des gains et écart de rémunération entre les sexes au Canada : le rôle de la sous‑représentation des femmes parmi les personnes gagnant les revenus les plus élevés », Aperçus économiques, Statistique Canada, catalogue 11‑626‑X, no 088 (2019).

BONIKOWSKA, A., F. HOU et G. PICOT. « Quelles caractéristiques du capital humain prédisent le mieux les gains des immigrants de la composante économique? », Ottawa, Statistique Canada, Direction des études analytiques : Documents de recherche no 368 (2015).

BOYD, M., et S. TIAN. « Is STEM education portable? Country of education and the economic integration of STEM immigrants », Journal of International Migration & Integration, vol. 19, no 4 (2018), p. 965‑1003.

CITOYENNETÉ ET IMMIGRATION CANADA. Évaluation du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral), 2010.

CROSSMAN, E., F. HOU et G. PICOT. « Sélection des immigrants en deux étapes : examen des avantages et des défis potentiels », Statistique Canada, 2020, à paraître.

FORTIN, N., T. LEMIEUX et J.T. GOMEZ. « Foreign human capital and the earnings gap between immigrants and Canadian‑born workers », Labour Economics, vol. 41 (2016), p.104‑119.

HAWTHORNE, L., et A. TO. « Australian Employer Response to the Study‑Migration Pathway: The Quantitative Evidence 2007‑2011 », International Migration, vol. 52, no 3 (2014), p. 99‑115.

HOU, F., E. CROSSMAN et G. PICOT. « Sélection des immigrants en deux étapes : tendances récentes de la situation des immigrants sur le marché du travail », Aperçus économiques, Statistique Canada, catalogue 11‑626‑X – 2020011, no 113 (2020a).

HOU, F., E. CROSSMAN et G. PICOT. « Sélection des immigrants en deux étapes : pourquoi les résultats des immigrants sur le marché du travail varient‑ils selon le programme d’admission? », Aperçus économiques, Statistique Canada, catalogue 11‑626‑X – 2020015, no 117 (2020b).

HOU, F., et A. BONIKOWSKA. « Selections before the selection: the earnings advantage of host‑country work experience before permanent residence », International Migration Review, vol. 52, no 3 (2018), p. 695‑723.

HOU, F., et S. COULOMBE. « Earnings gaps for Canadian‑born visible minority groups in the public and private sectors », Analyse de politiques, vol. 36, no 1 (2010), p. 29‑43.

HOU, F., et G. PICOT. « Changing immigrant characteristics and pre‑Landing Canadian earnings: Their effect on entry earnings over the 1990s and 2000s », Canadian Public Policy, vol. 42, no 3 (2016), p. 308‑232.

LOWELL, L., et J. AVATO. « The Wages of Skilled Temporary Migrants: Effects of Visa Pathways and job Portability », International Migration, vol. 52, no 3 (2014), p. 85‑98.

NATHANS, L.L., F.L. OSWALD et K. NIMON. « Interpreting multiple linear regression: A guidebook of variable importance », Practical Assessment, Research and Evaluation, vol. 17, no 9 (2012), p. 1‑19.

PENDAKUR, K., et R. PENDAKUR. « Colour my world: Have earnings gaps for Canadian‑born ethnic minorities changed over time? », Canadian Public Policy, vol. 28, no 4 (2002), p. 489‑512.

PICOT, G., et F. HOU. « Utilisation des compétences et gains des immigrants ayant fait des études en STGM au Canada : différences par grade et domaine d’études », Ottawa, Statistique Canada, Direction des études analytiques : Documents de recherche, no 435 (2019).

PICOT, G., F. HOU et H. QIU. « The human capital model of selection and long-run economic outcomes of immigrants in Canada », International Migration, vol. 54, no 3 (2014), p. 73‑88.

ROWELL, R.K. « Partitioning predicted variance into constituent parts: How to conduct regression commonality analysis », dans Advances in Social Science Methodology, sous la direction de B. Thompson, Bingley, Royaume‑Uni, JAI Press, vol. 4, 1996, p. 33‑43.

STATISTIQUE CANADA. Base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) – Rapport technique, 2018, Diversité et statistique socioculturelle, catalogue 11‑633‑X – 2019005, no 024 (2019).

WARMAN, C. « The portability of human capital of male temporary foreign workers: You can bring it with you », dans Canadian Immigration: Economic Evidence for a Dynamic Policy Environment, sous la direction de T. McDonald, E. Ruddick, A. Sweetman et C. Worswick, McGill‑Queen’s University Press, chap. 8, 2010.

Annexe A : Interprétation de l’effet des « années d’études au Canada »

Les résultats de la régression présentés dans le tableau 5 figurant en annexe montrent que le nombre d’années d’études au Canada avant l’obtention du droit d’établissement est en corrélation négative avec les gains, particulièrement dans les premières années suivant l’obtention du droit d’établissement. Par exemple, dans la cohorte de 2012–2015, les personnes ayant deux ou trois années d’études au Canada avant l’obtention du droit d’établissement gagnaient 0,194 point logarithmique (18 %) de moins que celles n’ayant pas fait d’études au Canada. On pourrait penser le contraire, mais cette observation concorde avec les conclusions d’une étude antérieure (Bonikowska, Hou et Picot, 2015). Un certain nombre de raisons expliquent ce résultat.

Premièrement, si aucun autre facteur de sélection n’est pris en compte, il y a une corrélation positive entre les études au Canada avant l’obtention du droit d’établissement et les gains en emploi à court terme après l’obtention du droit d’établissement. Cette association devient négative après la prise en compte de nombreuses autres caractéristiques liées aux antécédents, y compris le niveau de scolarité (p. ex. : le fait de détenir un baccalauréat), les années d’expérience au Canada et la maîtrise d’une langue officielle. Il est possible — les caractéristiques observables étant similaires par ailleurs — que d’ex étudiants étrangers présentent une motivation ou des capacités latentes inférieures à celles d’autres immigrants économiques. Au moment d’expliquer une conclusion analogue aux États Unis, Lowell et Avato (2014) laissent entendre que les personnes qui commencent par faire des études aux États Unis ne sont probablement pas aussi prisées que les immigrants économiques qui doivent démontrer qu’ils sont compétents et prêts à travailler pour être sollicités à l’étranger par des employeurs américains. Une étude australienne révèle également que de nombreux ex étudiants étrangers obtiennent des résultats médiocres sur le plan de l’emploi et des gains en emploi par comparaison à d’autres immigrants qualifiés parce qu’ils ne possèdent pas une solide maîtrise de l’anglais et étudient dans un domaine peu recherché (Hawthorne et To, 2014).

Deuxièmement, les immigrants qui ont étudié au Canada avant d’obtenir le droit d’établissement sont plus susceptibles de poursuivre leurs études après leur établissement. Dans l’échantillon de l’étude, 16,6 % des immigrants ayant étudié au Canada avant d’obtenir le droit d’établissement poursuivaient leurs études tout en déclarant des revenus d’emploi durant la première année complète suivant l’obtention du droit d’établissement, alors que seulement 5,5 % des immigrants n’ayant pas étudié au Canada avant l’obtention du droit d’établissement faisaient la même chose. Par conséquent, les personnes ayant fait des études antérieurement au Canada seraient perçues comme gagnant moins d’argent que les autres.

Troisièmement, le résultat négatif pour les études canadiennes concernant les gains en emploi à court terme était surtout évident chez les demandeurs principaux qui avaient de l’expérience de travail antérieure au Canada. Pour les personnes n’ayant pas une telle expérience de travail, les études antérieures au Canada tendaient à ne pas influer de façon importante sur les gains en emploi à court terme (tableau 6 figurant en annexe). Encore ici, la sélection négative est une explication probable. Il est possible que des travailleurs étrangers temporaires ayant trouvé et conservé un emploi bien rémunéré avant d’obtenir le droit d’établissement n’avaient peut-être pas besoin de poursuivre leurs études au Canada et ont maintenu cet avantage après leur immigration. En revanche, les personnes qui n’ont pas pu trouver un emploi bien rémunéré avant d’obtenir le droit d’établissement pourraient choisir de poursuivre leurs études au Canada afin d’améliorer leur qualification; ainsi, elles seraient plus susceptibles de poursuivre leurs études et de réduire leurs heures de travail après avoir obtenu le droit d’établissement.

Annexe B : Tableaux annexes

Tableau 5 : Statistiques descriptives des variables appliquées aux demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique qui ont produit une déclaration de revenus pour la première année complète après l’obtention du droit d’établissement
Variables Obtention du droit d’établissement
2012 to 2015 2008 to 2011 2005 to 2007
Groupe d’âge à l’admission De 20 à 24 4,2 % 2,8 % 1,5 %
De 25 à 29 29,1 % 23,3 % 16,9 %
De 30 à 34 28,3 % 24,9 % 27,0 %
De 35 à 39 18,4 % 20,7 % 23,2 %
De 40 à 44 11,1 % 15,0 % 17,7 %
De 45 à 49 6,2 % 9,4 % 10,3 %
De 50 à 54 2,7 % 4,0 % 3,5 %
Niveau de scolarité à l’admission Études secondaires tout au plus 10,2 % 9,3 % 4,6 %
Certificat professionnel 6,4 % 6,4 % 4,1 %
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire 9,8 % 12,5 % 9,4 %
Études universitaires (aucun diplôme) 3,9 % 1,1 % 2,2 %
Baccalauréat, <= 14 années d’études 8,6 % 7,6 % 5,5 %
Baccalauréat, >= 15 années d’études 35,4 % 36,6 % 45,5 %
Maîtrise, <= 16 années d’études 2,3 % 2,2 % 3,3 %
Maîtrise, >= 17 années d’études 20,6 % 20,3 % 21,0 %
Doctorat 2,9 % 3,9 % 4,5 %
Langue à l’admission Ne parle ni anglais ni français 3,9 % 7,0 % 12,6 %
Autre langue maternelle, bilingue 2,2 % 4,2 % 5,5 %
Autre langue maternelle, français 0,1 % 0,3 % 0,4 %
Autre langue maternelle, anglais 80,6 % 75,1 % 68,8 %
Français comme langue maternelle 1,2 % 1,1 % 0,8 %
Anglais comme langue maternelle 12,0 % 12,4 % 11,8 %
Années d’expérience de travail au Canada à l’admission 1 4,1 % 5,4 % 4,1 %
2 12,8 % 12,5 % 6,3 %
3 16,5 % 12,3 % 5,8 %
4 12,8 % 6,8 % 4,0 %
>= 5 16,1 % 7,0 % 3,8 %
Aucune expérience de travail au Canada 37,6 % 56,0 % 76,0 %
Années d’études au Canada à l’admission De plus de 0 à moins de 1 1,6 % 0,6 % 0,5 %
De 1 à moins de 2 6,2 % 2,0 % 1,2 %
De 2 à moins de 3 6,0 % 2,3 % 2,0 %
De 3 à moins de 4 3,4 % 2,4 % 2,3 %
De 4 à moins de 5 3,5 % 3,3 % 2,7 %
5 ou plus 6,7 % 7,3 % 4,2 %
Aucune expérience d’études au Canada 72,6 % 82,1 % 87,1 %
Avec un conjoint à l’admission  Non 47,0 % 38,2 % 32,5 %
Oui 53,0 % 61,8 % 67,5 %
Niveau de scolarité du conjoint à l’admission Célibataire 47,0 % 38,2 % 32,5 %
Études secondaires tout au plus 10,1 % 13,4 % 11,9 %
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti 2,5 % 3,1 % 3,3 %
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire 5,0 % 7,9 % 8,8 %
Études universitaires (aucun diplôme) 2,4 % 1,3 % 3,7 %
Baccalauréat, <= 14 années d’études 4,8 % 5,6 % 5,3 %
Baccalauréat, >= 15 années d’études 17,9 % 20,8 % 24,3 %
Maîtrise, <= 16 années d’études 1,4 % 1,5 % 2,0 %
Maîtrise, >= 17 années d’études 8,3 % 7,2 % 7,1 %
Doctorat 0,7 % 1,0 % 1,1 %
Langue du conjoint à l’admission Célibataire 47,0 % 38,2 % 32,5 %
Ne parle ni anglais ni français 5,5 % 8,9 % 17,1 %
Autre langue maternelle, bilingue 0,9 % 1,7 % 2,0 %
Autre langue maternelle, français 0,1 % 0,2 % 0,4 %
Autre langue maternelle, anglais 41,5 % 44,1 % 40,8 %
Français comme langue maternelle 0,3 % 0,3 % 0,3 %
Anglais comme langue maternelle 4,7 % 6,6 % 6,9 %
Expérience de travail au Canada du conjoint à l’admission Célibataire 47,0 % 38,2 % 32,5 %
1 3,6 % 3,5 % 2,1 %
2 3,6 % 3,1 % 2,0 %
3 2,5 % 1,8 % 1,2 %
4 1,5 % 0,8 % 0,5 %
>= 5 1,4 % 0,7 % 0,4 %
Aucune expérience de travail au Canada 40,5 % 51,9 % 61,2 %
Expérience d’études au Canada du conjoint à l’admission Célibataire 47,0 % 38,2 % 32,5 %
De plus de 0 à moins de 1 0,2 % 0,2 % 0,2 %
De 1 à moins de 2 0,7 % 0,4 % 0,4 %
De 2 à moins de 3 0,7 % 0,5 % 0,4 %
De 3 à moins de 4 0,4 % 0,3 % 0,4 %
De 4 à moins de 5 0,4 % 0,3 % 0,3 %
5 ou plus 0,7 % 0,8 % 0,4 %
Aucune expérience d’études au Canada 49,9 % 59,3 % 65,3 %
Gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement à l’admission Aucune expérience de travail au Canada 37,9 % 56,4 % 76,7 %
> 0 et <= 50 % gains médians nationaux 4,8 % 5,6 % 5,8 %
> 50 % gains médians nationaux, <= gains médians nationaux 24,8 % 13,7 % 5,9 %
> gains médians nationaux, <= 2*gains médians nationaux 22,2 % 15,2 % 5,7 %
> 2*gains médians nationaux 10,3 % 9,2 % 6,0 %
Taille de l’échantillon 142 822 108 143 71 379

Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Tableau 6 : Coefficients des modèles de régression par les moindres carrés ordinaires visant à prédire les revenus d’emploi des demandeurs principaux de la catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et expérience de travail au Canada avant l’obtention du droit d’établissement

Cohorte de 2012–2015
Coefficients 1‑2 ans
Sans expérience de travail au Canada Avec de l’expérience de travail au Canada
Point d’intersection 10,455 Note de bas de page pour tableau 6a*** 11,077 Note de bas de page pour tableau 6a***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,067 Note de bas de page pour tableau 6a** -0,006
De 30 à 34 0,042 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,001
De 35 à 39 0,020 Note de bas de page pour tableau 6a* 0,075 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 40 à 44 -0,072 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,117 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 45 à 49 -0,203 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,126 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 50 à 54 -0,220 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,172 Note de bas de page pour tableau 6a***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus 0,047 Note de bas de page pour tableau 6a** -0,156 Note de bas de page pour tableau 6a***
Certificat professionnel 0,089 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,134 Note de bas de page pour tableau 6a***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,102 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,217 Note de bas de page pour tableau 6a***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,087 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,162 Note de bas de page pour tableau 6a***
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,027 Note de bas de page pour tableau 6a* -0,198 Note de bas de page pour tableau 6a***
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,079 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,162 Note de bas de page pour tableau 6a***
Maîtrise, >= 17 années d’études -0,084 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,120 Note de bas de page pour tableau 6a***
Doctorat -0,180 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,254 Note de bas de page pour tableau 6a***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,482 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,440 Note de bas de page pour tableau 6a***
Autre langue maternelle, bilingue -0,379 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,271 Note de bas de page pour tableau 6a***
Autre langue maternelle, français -0,573 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,411 Note de bas de page pour tableau 6a***
Autre langue maternelle, anglais -0,280 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,362 Note de bas de page pour tableau 6a***
Français comme langue maternelle -0,317 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,226 Note de bas de page pour tableau 6a***
Années d’expérience d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,105 -0,216 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 1 à moins de 2 0,079 -0,180 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 2 à moins de 3 -0,050 -0,175 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 3 à moins de 4 -0,056 -0,243 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 4 à moins de 5 0,020 -0,302 Note de bas de page pour tableau 6a***
5 ou plus -0,060 -0,303 Note de bas de page pour tableau 6a***
Avec un conjoint 0,121 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,470 Note de bas de page pour tableau 6a***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,093 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,139 Note de bas de page pour tableau 6a***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,158 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,181 Note de bas de page pour tableau 6a***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,122 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,101 Note de bas de page pour tableau 6a***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,031 -0,137 Note de bas de page pour tableau 6a***
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,016 -0,084 Note de bas de page pour tableau 6a***
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,103 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,029
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,024 Note de bas de page pour tableau 6a* 0,078 Note de bas de page pour tableau 6a***
Doctorat -0,173 Note de bas de page pour tableau 6a*** 0,057 Note de bas de page pour tableau 6a*
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,139 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,385 Note de bas de page pour tableau 6a***
Autre langue maternelle, bilingue -0,081 Note de bas de page pour tableau 6a* -0,052
Autre langue maternelle, français 0,006 -0,257 Note de bas de page pour tableau 6a**
Autre langue maternelle, anglais -0,127 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,262 Note de bas de page pour tableau 6a***
Français comme langue maternelle -0,055 0,053
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,076 -0,031 Note de bas de page pour tableau 6a**
2 0,275 Note de bas de page pour tableau 6a*** -0,054 Note de bas de page pour tableau 6a***
3 0,136 -0,090 Note de bas de page pour tableau 6a***
4 0,165 -0,107 Note de bas de page pour tableau 6a***
>= 5 -0,110 -0,143 Note de bas de page pour tableau 6a***
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,067 -0,090 Note de bas de page pour tableau 6a**
De 1 à moins de 2 -0,070 -0,136 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 2 à moins de 3 -0,122 -0,148 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 3 à moins de 4 0,016 -0,288 Note de bas de page pour tableau 6a***
De 4 à moins de 5 -0,106 -0,242 Note de bas de page pour tableau 6a***
5 ou plus -0,351 Note de bas de page pour tableau 6a** -0,204 Note de bas de page pour tableau 6a***
Taille de l’échantillon 111 604 176 660
R‑carré du modèle 0,026 0,117

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Cohorte de 2008–2011
Coefficients 1‑2 ans 5‑6 ans
Sans expérience de travail au Canada Avec de l’expérience de travail au Canada Sans expérience de travail au Canada Avec de l’expérience de travail au Canada
Point d’intersection 10,431 Note de bas de page pour tableau 6b*** 11,245 Note de bas de page pour tableau 6b*** 10,846 Note de bas de page pour tableau 6b*** 11,288 Note de bas de page pour tableau 6b***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,045 Note de bas de page pour tableau 6b* 0,020 -0,133 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,097 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 30 à 34 0,013 -0,029 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,039 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,027 Note de bas de page pour tableau 6b**
De 35 à 39 -0,043 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,086 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,008 0,033 Note de bas de page pour tableau 6b**
De 40 à 44 -0,109 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,135 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,125 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,031 Note de bas de page pour tableau 6b**
De 45 à 49 -0,200 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,098 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,248 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,009
De 50 à 54 -0,322 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,185 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,430 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,014
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,023 -0,409 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,097 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,383 Note de bas de page pour tableau 6b***
Certificat professionnel 0,158 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,266 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,023 -0,261 Note de bas de page pour tableau 6b***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,082 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,318 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,137 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,303 Note de bas de page pour tableau 6b***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,112 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,346 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,165 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,231 Note de bas de page pour tableau 6b***
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,014 -0,190 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,031 Note de bas de page pour tableau 6b** -0,164 Note de bas de page pour tableau 6b***
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,126 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,036 -0,125 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,019
Maîtrise, >= 17 années d’études -0,114 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,077 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,066 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,129 Note de bas de page pour tableau 6b***
Doctorat -0,130 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,171 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,107 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,228 Note de bas de page pour tableau 6b***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,553 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,491 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,572 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,455 Note de bas de page pour tableau 6b***
Autre langue maternelle, bilingue -0,362 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,296 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,365 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,289 Note de bas de page pour tableau 6b***
Autre langue maternelle, français -0,587 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,331 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,574 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,201 Note de bas de page pour tableau 6b*
Autre langue maternelle, anglais -0,255 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,333 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,293 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,308 Note de bas de page pour tableau 6b***
Français comme langue maternelle -0,250 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,297 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,210 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,295 Note de bas de page pour tableau 6b***
Années d’expérience d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,035 -0,354 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,104 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,198 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 1 à moins de 2 0,124 Note de bas de page pour tableau 6b** -0,241 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,044 -0,177 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 2 à moins de 3 0,073 -0,291 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,076 -0,221 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 3 à moins de 4 -0,146 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,561 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,175 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,283 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 4 à moins de 5 -0,240 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,578 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,142 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,238 Note de bas de page pour tableau 6b***
5 ou plus -0,226 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,540 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,030 -0,276 Note de bas de page pour tableau 6b***
Avec un conjoint 0,172 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,337 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,214 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,338 Note de bas de page pour tableau 6b***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,086 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,113 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,107 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,100 Note de bas de page pour tableau 6b***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti 0,021 -0,075 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,003 -0,090 Note de bas de page pour tableau 6b***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,088 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,066 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,063 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,080 Note de bas de page pour tableau 6b***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,018 -0,078 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,046 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,025
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,088 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,020 0,039 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,004
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,150 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,087 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,110 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,057
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,018 0,058 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,032 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,070 Note de bas de page pour tableau 6b***
Doctorat -0,080 Note de bas de page pour tableau 6b** -0,023 -0,117 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,064 Note de bas de page pour tableau 6b*
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,165 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,266 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,158 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,258 Note de bas de page pour tableau 6b***
Autre langue maternelle, bilingue -0,072 Note de bas de page pour tableau 6b** -0,118 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,094 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,130 Note de bas de page pour tableau 6b***
Autre langue maternelle, français -0,312 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,347 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,276 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,231 Note de bas de page pour tableau 6b*
Autre langue maternelle, anglais -0,163 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,186 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,130 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,189 Note de bas de page pour tableau 6b***
Français comme langue maternelle -0,193 Note de bas de page pour tableau 6b** 0,181 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,083 0,109
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,231 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,012 0,098 0,052 Note de bas de page pour tableau 6b***
2 0,120 -0,004 -0,028 0,044 Note de bas de page pour tableau 6b**
3 0,009 -0,050 Note de bas de page pour tableau 6b** -0,090 -0,032
4 0,160 0,022 0,218 -0,017
>= 5 -0,411 0,064 Note de bas de page pour tableau 6b* -0,179 -0,004
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,114 -0,139 Note de bas de page pour tableau 6b** 0,093 -0,174 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 1 à moins de 2 -0,133 -0,160 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,023 -0,121 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 2 à moins de 3 -0,120 -0,272 Note de bas de page pour tableau 6b*** 0,097 -0,170 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 3 à moins de 4 0,000 -0,362 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,057 -0,246 Note de bas de page pour tableau 6b***
De 4 à moins de 5 0,120 -0,359 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,173 -0,274 Note de bas de page pour tableau 6b***
5 ou plus -0,010 -0,298 Note de bas de page pour tableau 6b*** -0,100 -0,322 Note de bas de page pour tableau 6b***
Taille de l’échantillon 125 808 94 377 139 091 88 077
R‑carré du modèle 0,038 0,164 0,045 0,101

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Cohorte de 2005-2007
Coefficients 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
Sans expérience de travail au Canada Avec de l’expérience de travail au Canada Sans expérience de travail au Canada Avec de l’expérience de travail au Canada Sans expérience de travail au Canada Avec de l’expérience de travail au Canada
Point d’intersection 10,506 Note de bas de page pour tableau 6c*** 11,408 Note de bas de page pour tableau 6c*** 10,838 Note de bas de page pour tableau 6c*** 11,394 Note de bas de page pour tableau 6c*** 11,011 Note de bas de page pour tableau 6c*** 11,522 Note de bas de page pour tableau 6c***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,029 0,134 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,134 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,030 -0,070 0,112 Note de bas de page pour tableau 6c**
De 30 à 34 -0,061 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,047 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,069 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,064 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,047 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,087 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 35 à 39 -0,117 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,056 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,140 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,032 -0,145 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,142 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 40 à 44 -0,184 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,083 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,250 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,016 -0,280 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,168 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 45 à 49 -0,264 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,123 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,370 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,020 -0,448 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,321 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 50 à 54 -0,348 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,185 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,512 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,029 -0,620 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,328 Note de bas de page pour tableau 6c***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus 0,043 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,523 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,035 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,458 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,116 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,445 Note de bas de page pour tableau 6c***
Certificat professionnel 0,225 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,460 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,049 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,417 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,113 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,396 Note de bas de page pour tableau 6c***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire 0,025 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,343 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,048 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,323 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,085 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,285 Note de bas de page pour tableau 6c***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,112 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,304 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,129 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,384 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,122 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,251 Note de bas de page pour tableau 6c***
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,059 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,172 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,007 -0,064 -0,025 -0,098
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,160 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,022 -0,154 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,046 -0,159 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,001
Maîtrise, >= 17 années d’études -0,040 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,137 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,029 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,081 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,010 0,135 Note de bas de page pour tableau 6c***
Doctorat 0,002 0,053 Note de bas de page pour tableau 6c** 0,049 Note de bas de page pour tableau 6c** 0,251 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,048 Note de bas de page pour tableau 6c* 0,288 Note de bas de page pour tableau 6c***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,696 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,565 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,538 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,542 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,408 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,616 Note de bas de page pour tableau 6c***
Autre langue maternelle, bilingue -0,323 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,341 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,277 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,250 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,221 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,316 Note de bas de page pour tableau 6c***
Autre langue maternelle, français -0,636 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,481 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,559 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,287 -0,374 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,583
Autre langue maternelle, anglais -0,309 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,303 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,293 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,299 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,257 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,286 Note de bas de page pour tableau 6c***
Français comme langue maternelle -0,098 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,227 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,120 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,222 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,197 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,319 Note de bas de page pour tableau 6c***
Années d’expérience d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,160 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,372 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,063 -0,193 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,058 -0,201 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 1 à moins de 2 0,111 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,229 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,104 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,128 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,046 -0,029
De 2 à moins de 3 -0,090 -0,454 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,011 -0,218 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,043 -0,154 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 3 à moins de 4 -0,093 -0,671 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,102 -0,287 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,055 -0,235 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 4 à moins de 5 -0,047 -0,790 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,013 -0,310 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,084 -0,200 Note de bas de page pour tableau 6c***
5 ou plus -0,042 -0,727 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,113 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,337 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,011 -0,240 Note de bas de page pour tableau 6c***
Avec un conjoint 0,212 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,378 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,248 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,395 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,264 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,410 Note de bas de page pour tableau 6c***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,090 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,150 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,128 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,121 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,105 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,132 Note de bas de page pour tableau 6c***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,059 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,058 -0,082 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,100 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,084 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,106 Note de bas de page pour tableau 6c*
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,083 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,116 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,162 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,067 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,105 Note de bas de page pour tableau 6c***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,071 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,117 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,057 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,112 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,016 -0,207 Note de bas de page pour tableau 6c**
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,055 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,214 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,030 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,121 Note de bas de page pour tableau 6c* 0,001 -0,088
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,124 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,134 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,121 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,144 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,066 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,014
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,008 0,017 0,004 0,056 Note de bas de page pour tableau 6c* 0,009 0,024
Doctorat -0,113 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,063 -0,124 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,089 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,078 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,062
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,183 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,497 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,140 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,429 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,173 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,425 Note de bas de page pour tableau 6c***
Autre langue maternelle, bilingue -0,060 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,085 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,015 -0,136 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,027 0,021
Autre langue maternelle, français -0,308 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,176 -0,166 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,149 -0,231 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,100
Autre langue maternelle, anglais -0,106 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,250 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,219 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,110 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,207 Note de bas de page pour tableau 6c***
Français comme langue maternelle -0,231 Note de bas de page pour tableau 6c** 0,201 Note de bas de page pour tableau 6c* 0,117 0,011 0,120 0,188
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 -0,073 -0,076 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,132 -0,059 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,078 -0,058 Note de bas de page pour tableau 6c*
2 0,181 -0,004 -0,118 0,013 0,209 Note de bas de page pour tableau 6c* 0,055 Note de bas de page pour tableau 6c*
3 -0,019 0,037 0,045 0,064 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,045 -0,014
4 -0,210 0,132 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,411 -0,011 0,832 Note de bas de page pour tableau 6c* 0,014
>= 5 0,231 0,145 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,170 -0,021 0,286 -0,058
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,104 -0,002 -0,002 0,007 -0,225 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,064
De 1 à moins de 2 -0,063 -0,164 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,020 -0,067 0,030 -0,044
De 2 à moins de 3 -0,229 -0,366 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,077 -0,232 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,328 Note de bas de page pour tableau 6c* -0,203 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 3 à moins de 4 0,016 -0,359 Note de bas de page pour tableau 6c*** 0,133 -0,209 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,050 -0,210 Note de bas de page pour tableau 6c***
De 4 à moins de 5 -0,047 -0,353 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,028 -0,221 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,039 -0,272 Note de bas de page pour tableau 6c***
5 ou plus -0,481 Note de bas de page pour tableau 6c** -0,310 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,006 -0,313 Note de bas de page pour tableau 6c*** -0,264 -0,313 Note de bas de page pour tableau 6c***
Taille de l’échantillon 111 257 33 663 116 181 29 800 92 891 21 371
R‑carré du modèle 0,058 0,220 0,043 0,118 0,045 0,096

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Tableau 7 : Coefficients des modèles de régression par les moindres carrés ordinaires visant à prédire les revenus d’emploi des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par groupe linguistique

Cohorte de 2012–2015
Coefficients 1‑2 ans
Langue maternelle : anglais ou français Autre langue maternelle, parle anglais/ français Autre langue maternelle, ne parle aucune langue officielle
Point d’intersection 10,138 Note de bas de page pour tableau 7a*** 10,082 Note de bas de page pour tableau 7a*** 10,045 Note de bas de page pour tableau 7a***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,094 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,025 Note de bas de page pour tableau 7a** 0,007
De 30 à 34 0,071 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,002 -0,057
De 35 à 39 0,225 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,015 Note de bas de page pour tableau 7a* -0,112 Note de bas de page pour tableau 7a***
De 40 à 44 0,319 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,030 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,194 Note de bas de page pour tableau 7a***
De 45 à 49 0,336 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,109 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,342 Note de bas de page pour tableau 7a***
De 50 à 54 0,467 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,134 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,344 Note de bas de page pour tableau 7a***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,158 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,117 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,027
Certificat professionnel -0,099 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,060 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,028
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,206 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,184 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,149 Note de bas de page pour tableau 7a***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,202 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,151 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,204 Note de bas de page pour tableau 7a**
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,191 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,097 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,043
Maîtrise, <= 16 années d’études 0,054 -0,001 -0,066
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,062 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,010 Note de bas de page pour tableau 7a* -0,033
Doctorat 0,156 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,096 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,143 Note de bas de page pour tableau 7a**
Années d’expérience de travail au Canada (référence : non) 1 0,807 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,584 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,541 Note de bas de page pour tableau 7a***
2 0,903 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,636 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,564 Note de bas de page pour tableau 7a***
3 0,922 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,676 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,745 Note de bas de page pour tableau 7a***
4 0,926 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,710 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,753 Note de bas de page pour tableau 7a***
>= 5 0,962 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,777 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,826 Note de bas de page pour tableau 7a***
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,172 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,213 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,064
De 1 à moins de 2 -0,293 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,166 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,086
De 2 à moins de 3 -0,359 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,167 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,248 Note de bas de page pour tableau 7a***
De 3 à moins de 4 -0,382 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,268 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,156 Note de bas de page pour tableau 7a*
De 4 à moins de 5 -0,367 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,320 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,426 Note de bas de page pour tableau 7a***
5 ou plus -0,396 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,350 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,476 Note de bas de page pour tableau 7a***
Avec un conjoint 0,316 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,327 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,354 Note de bas de page pour tableau 7a***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,179 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,085 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,012
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,244 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,138 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,020
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,089 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,108 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,091 Note de bas de page pour tableau 7a*
Études universitaires (aucun diplôme) -0,147 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,071 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,069
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,188 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,021 Note de bas de page pour tableau 7a* 0,119 Note de bas de page pour tableau 7a**
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,186 Note de bas de page pour tableau 7a** -0,094 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,074
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,044 0,051 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,059
Doctorat 0,018 -0,053 Note de bas de page pour tableau 7a* -0,130
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,387 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,269 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,345 Note de bas de page pour tableau 7a***
Autre langue maternelle, bilingue -0,072 -0,141 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,263
Autre langue maternelle, français -0,638 Note de bas de page pour tableau 7a** -0,197 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,341
Autre langue maternelle, anglais -0,256 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,223 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,319 Note de bas de page pour tableau 7a***
Français comme langue maternelle -0,255 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,026
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,041 0,078 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,005
2 -0,008 0,050 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,182 Note de bas de page pour tableau 7a**
3 -0,022 -0,002 -0,135
4 -0,085 Note de bas de page pour tableau 7a* -0,038 Note de bas de page pour tableau 7a* 0,093
>= 5 -0,177 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,098 Note de bas de page pour tableau 7a*** 0,078
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,172 -0,003 -0,411
De 1 à moins de 2 -0,131 -0,095 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,177
De 2 à moins de 3 -0,352 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,088 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,021
De 3 à moins de 4 -0,143 -0,211 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,870 Note de bas de page pour tableau 7a***
De 4 à moins de 5 -0,348 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,171 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,395 Note de bas de page pour tableau 7a*
5 ou plus -0,310 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,162 Note de bas de page pour tableau 7a*** -0,208
Taille de l’échantillon 37 468 239 205 11 591
R‑carré du modèle 0,186 0,104 0,122

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Cohorte de 2008–2011
Coefficients 1‑2 ans 5‑6 ans
Langue maternelle : anglais ou français Autre langue maternelle, parle anglais/ français Autre langue maternelle, ne parle aucune langue officielle Langue maternelle : anglais ou français Autre langue maternelle, parle anglais/ français Autre langue maternelle, ne parle aucune langue officielle
Point d’intersection 10,214 Note de bas de page pour tableau 7b*** 10,145 Note de bas de page pour tableau 7b*** 9,886 Note de bas de page pour tableau 7b*** 10,682 Note de bas de page pour tableau 7b*** 10,520 Note de bas de page pour tableau 7b*** 10,269 Note de bas de page pour tableau 7b***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,086 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,001 -0,075 -0,027 0,004 -0,022
De 30 à 34 0,080 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,005 -0,056 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,074 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,025 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,036
De 35 à 39 0,169 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,004 -0,154 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,119 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,012 -0,139 Note de bas de page pour tableau 7b***
De 40 à 44 0,240 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,048 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,246 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,114 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,078 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,329 Note de bas de page pour tableau 7b***
De 45 à 49 0,179 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,136 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,333 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,061 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,200 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,418 Note de bas de page pour tableau 7b***
De 50 à 54 0,133 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,209 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,354 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,135 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,337 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,469 Note de bas de page pour tableau 7b***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,251 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,219 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,064 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,197 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,250 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,119 Note de bas de page pour tableau 7b***
Certificat professionnel -0,153 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,058 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,215 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,183 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,157 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,040
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,178 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,185 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,177 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,189 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,202 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,279 Note de bas de page pour tableau 7b***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,334 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,141 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,182 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,259 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,161 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,193 Note de bas de page pour tableau 7b**
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,195 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,065 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,296 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,165 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,065 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,156 Note de bas de page pour tableau 7b**
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,009 -0,137 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,018 -0,040 -0,122 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,127 Note de bas de page pour tableau 7b*
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,020 -0,130 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,056 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,008 -0,029 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,095 Note de bas de page pour tableau 7b***
Doctorat 0,144 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,018 -0,027 0,199 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,004 0,076
Années d’expérience de travail au Canada (référence : non) 1 0,725 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,666 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,535 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,426 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,420 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,414 Note de bas de page pour tableau 7b***
2 0,859 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,707 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,705 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,510 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,417 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,455 Note de bas de page pour tableau 7b***
3 0,944 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,754 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,649 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,592 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,443 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,476 Note de bas de page pour tableau 7b***
4 1,051 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,845 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,743 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,616 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,500 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,473 Note de bas de page pour tableau 7b***
>= 5 1,199 Note de bas de page pour tableau 7b*** 1,019 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,853 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,773 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,582 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,615 Note de bas de page pour tableau 7b***
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,297 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,288 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,085 -0,060 -0,196 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,064
De 1 à moins de 2 -0,304 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,169 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,063 -0,191 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,099 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,104
De 2 à moins de 3 -0,381 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,254 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,157 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,362 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,160 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,077
De 3 à moins de 4 -0,587 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,567 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,539 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,412 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,244 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,240 Note de bas de page pour tableau 7b**
De 4 à moins de 5 -0,628 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,618 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,651 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,391 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,210 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,230 Note de bas de page pour tableau 7b***
5 ou plus -0,740 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,641 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,534 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,463 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,296 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,281 Note de bas de page pour tableau 7b***
Avec un conjoint 0,344 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,311 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,304 0,293 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,350 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,257
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,200 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,052 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,004 -0,133 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,070 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,078 Note de bas de page pour tableau 7b*
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,223 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,033 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,174 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,173 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,043 Note de bas de page pour tableau 7b** 0,098 Note de bas de page pour tableau 7b**
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,077 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,055 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,116 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,063 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,048 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,110 Note de bas de page pour tableau 7b***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,220 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,000 -0,164 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,078 -0,031 -0,064
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,224 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,069 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,129 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,161 Note de bas de page pour tableau 7b** 0,039 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,029
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,173 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,158 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,098 -0,211 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,105 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,161
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,036 0,045 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,037 0,077 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,046 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,027
Doctorat 0,041 -0,045 -0,207 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,122 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,076 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,135
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,106 -0,314 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,240 -0,179 -0,319 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,094
Autre langue maternelle, bilingue -0,160 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,233 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,204 -0,172 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,244 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,270
Autre langue maternelle, français -0,983 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,561 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,270 -0,915 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,506 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,342
Autre langue maternelle, anglais -0,142 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,267 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,227 -0,149 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,251 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,108
Français comme langue maternelle -0,368 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,224 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,502 -0,298 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,242 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,750
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 -0,070 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,166 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,139 Note de bas de page pour tableau 7b** 0,011 0,162 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,156 Note de bas de page pour tableau 7b**
2 -0,051 0,127 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,260 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,026 0,147 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,120 Note de bas de page pour tableau 7b*
3 -0,069 0,009 0,102 -0,077 Note de bas de page pour tableau 7b* 0,034 -0,026
4 -0,138 Note de bas de page pour tableau 7b** 0,052 -0,097 -0,071 0,031 -0,019
>= 5 -0,212 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,054 -0,135 -0,151 Note de bas de page pour tableau 7b** 0,016 -0,066
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,222 -0,043 0,093 0,066 -0,082 0,060
De 1 à moins de 2 -0,291 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,108 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,049 -0,104 -0,096 Note de bas de page pour tableau 7b** 0,015
De 2 à moins de 3 -0,184 -0,218 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,062 -0,131 -0,113 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,183
De 3 à moins de 4 -0,376 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,303 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,009 -0,357 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,221 Note de bas de page pour tableau 7b*** 0,327
De 4 à moins de 5 -0,076 -0,327 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,137 -0,107 -0,282 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,078
5 ou plus -0,372 Note de bas de page pour tableau 7b** -0,277 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,238 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,303 Note de bas de page pour tableau 7b* -0,352 Note de bas de page pour tableau 7b*** -0,250 Note de bas de page pour tableau 7b*
Taille de l’échantillon 29 341 175 136 15 708 28 999 181 225 16 944
R‑carré du modèle 0,218 0,125 0,139 0,116 0,061 0,085

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Cohorte de 2005-2007
Coefficients 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
Langue maternelle : anglais ou français Autre langue maternelle, parle anglais/ français Autre langue maternelle, ne parle aucune langue officielle Langue maternelle : anglais ou français Autre langue maternelle, parle anglais/ français Autre langue maternelle, ne parle aucune langue officielle Langue maternelle : anglais ou français Autre langue maternelle, parle anglais/ français Autre langue maternelle, ne parle aucune langue officielle
Point d’intersection 10,375 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,212 Note de bas de page pour tableau 7c*** 9,738 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,662 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,546 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,265 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,869 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,766 Note de bas de page pour tableau 7c*** 10,589 Note de bas de page pour tableau 7c***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,102 0,049 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,031 -0,034 -0,087 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,115 0,085 0,003 -0,123
De 30 à 34 0,050 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,053 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,080 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,050 -0,064 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,113 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,001 -0,055 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 7c**
De 35 à 39 0,110 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,083 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,151 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,064 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,118 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,233 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,009 -0,143 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,262 Note de bas de page pour tableau 7c***
De 40 à 44 0,100 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,150 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,204 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,018 -0,217 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,352 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,268 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,417 Note de bas de page pour tableau 7c***
De 45 à 49 0,039 -0,217 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,274 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,081 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,317 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,514 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,263 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,421 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,639 Note de bas de page pour tableau 7c***
De 50 à 54 0,027 -0,299 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,257 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,142 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,460 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,543 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,378 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,589 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,800 Note de bas de page pour tableau 7c***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,144 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,163 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,216 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,117 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,195 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,051 -0,176 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,239 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,164 Note de bas de page pour tableau 7c***
Certificat professionnel -0,133 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,013 0,411 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,197 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,077 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,143 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,190 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,199 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,110 Note de bas de page pour tableau 7c**
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,134 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,065 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,016 -0,112 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,124 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,093 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,069 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,146 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,158 Note de bas de page pour tableau 7c***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,204 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,107 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,123 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,190 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,117 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,173 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,144 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,110 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,141 Note de bas de page pour tableau 7c***
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,065 0,037 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,013 -0,090 0,002 0,024 -0,173 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,030 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,029
Maîtrise, <= 16 années d’études 0,013 -0,182 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,034 0,066 -0,168 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,021 -0,056 -0,171 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,039
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,007 -0,085 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,003 0,066 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,021 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,037 0,050 0,010 0,024
Doctorat 0,167 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,084 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,036 0,230 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,160 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,116 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,273 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,156 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,099
Années d’expérience de travail au Canada (référence : non) 1 0,659 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,670 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,495 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,442 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,472 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,354 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,411 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,344 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,066
2 0,867 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,771 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,472 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,655 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,513 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,134 0,568 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,416 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,248 Note de bas de page pour tableau 7c*
3 1,008 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,795 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,769 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,754 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,566 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,405 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,666 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,470 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,298 Note de bas de page pour tableau 7c*
4 1,106 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,855 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,660 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,856 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,592 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,255 0,747 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,529 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,003
>= 5 1,235 Note de bas de page pour tableau 7c*** 1,006 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,862 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,922 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,643 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,586 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,746 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,527 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,293
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,404 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,103 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,423 -0,344 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,102 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,345 -0,290 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,137 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,050
De 1 à moins de 2 -0,335 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,062 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,058 -0,136 -0,023 -0,212 -0,227 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,064 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,089
De 2 à moins de 3 -0,516 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,322 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,281 -0,380 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,124 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,126 -0,480 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,048 -0,125
De 3 à moins de 4 -0,755 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,567 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,324 -0,455 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,231 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,372 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,324 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,172 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,002
De 4 à moins de 5 -0,744 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,724 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,117 -0,536 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,253 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,307 -0,574 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,138 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,442
5 ou plus -0,877 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,710 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,109 -0,592 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,327 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,114 -0,382 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,213 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,128
Avec un conjoint 0,209 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,457 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,770 0,199 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,390 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,532 0,211 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,399 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,445
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,051 -0,109 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,017 -0,014 -0,129 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,099 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,032 -0,114 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,129 Note de bas de page pour tableau 7c***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,085 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,096 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,079 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,081 -0,094 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,029 -0,057 -0,111 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,010
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire 0,031 -0,093 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,059 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,024 -0,101 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,081 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,016 -0,089 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,039
Études universitaires (aucun diplôme) -0,153 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,089 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,012 -0,087 -0,066 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,060 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,065 -0,048 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,007
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,347 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,025 0,168 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,004 0,017 0,021 -0,155 -0,004 0,006
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,053 -0,142 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,002 -0,107 -0,126 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,160 -0,310 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,065 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,017
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,106 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,008 0,061 0,094 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,021 -0,045 0,043 0,012 0,022
Doctorat 0,090 -0,101 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,033 0,190 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,129 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,391 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,151 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,065 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,343 Note de bas de page pour tableau 7c**
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,133 -0,464 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,706 -0,317 -0,334 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,298 0,108 -0,349 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,233
Autre langue maternelle, bilingue -0,068 -0,281 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,495 -0,179 -0,138 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,371 -0,013 -0,116 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,136
Autre langue maternelle, français 0,736 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,649 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,747 0,117 -0,414 Note de bas de page pour tableau 7c*** -1,219 0,531 -0,391 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,028
Autre langue maternelle, anglais -0,134 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,347 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,650 -0,088 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,229 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,305 -0,060 -0,250 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,219
Français comme langue maternelle -0,216 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,050 0,000 -0,114 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,264 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,054 0,073 0,000
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,023 0,027 0,288 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,040 0,030 0,248 -0,070 0,055 0,175
2 -0,061 0,115 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,462 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,042 0,088 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,161 0,002 0,177 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,569 Note de bas de page pour tableau 7c**
3 -0,119 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,129 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,219 -0,051 0,152 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,521 -0,133 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,088 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,331
4 0,038 0,135 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,000 -0,028 0,024 0,012 0,070 0,000
>= 5 -0,218 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,225 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,000 -0,299 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,085 -0,441 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,143 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,000
Expérience d’études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,082 -0,024 -0,113 -0,199 -0,020 0,214 -0,199 -0,156 Note de bas de page pour tableau 7c* 0,150
De 1 à moins de 2 -0,166 -0,133 Note de bas de page pour tableau 7c** 0,095 -0,154 -0,022 -0,510 -0,143 0,002 -0,085
De 2 à moins de 3 -0,171 -0,424 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,424 -0,281 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,212 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,551 -0,269 -0,221 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,097
De 3 à moins de 4 -0,536 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,320 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,601 -0,454 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,168 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,426 -0,230 -0,216 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,733
De 4 à moins de 5 -0,340 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,373 Note de bas de page pour tableau 7c*** -1,344 -0,109 -0,256 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,276 -0,445 Note de bas de page pour tableau 7c** -0,267 Note de bas de page pour tableau 7c*** 0,674
5 ou plus -0,401 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,380 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,495 -0,369 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,353 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,689 -0,465 Note de bas de page pour tableau 7c* -0,356 Note de bas de page pour tableau 7c*** -0,853 Note de bas de page pour tableau 7c*
Taille de l’échantillon 18 080 100 000 18 509 17 558 100 000 19 534 12 862 84 762 16 638
R‑carré du modèle 0,221 0,091 0,035 0,136 0,064 0,031 0,115 0,069 0,048

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Tableau 8 : Coefficients des modèles de régression par les moindres carrés ordinaires visant à prédire les gains en emploi des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par cohorte, avec les gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement comme prédicteur
Coefficients Cohorte de 2012‑2015 1‑2 ans Cohorte de 2008-2011 Cohorte de 2005-2007
1‑2 ans 5‑6 ans 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
Point d’intersection 10,261 Note de bas de page pour tableau 8*** 10,321 Note de bas de page pour tableau 8*** 10,745 Note de bas de page pour tableau 8*** 10,425 Note de bas de page pour tableau 8*** 10,766 Note de bas de page pour tableau 8*** 10,969 Note de bas de page pour tableau 8***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 -0,021 Note de bas de page pour tableau 8* -0,009  0,001  0,044 Note de bas de page pour tableau 8* -0,074 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,004 
De 30 à 34 -0,003  -0,011  0,009  -0,065 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,074 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,062 Note de bas de page pour tableau 8***
De 35 à 39 -0,010  -0,044 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,029 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,107 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,138 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,161 Note de bas de page pour tableau 8***
De 40 à 44 -0,064 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,085 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,119 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,166 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,236 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,287 Note de bas de page pour tableau 8***
De 45 à 49 -0,135 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,168 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,226 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,232 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,341 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,453 Note de bas de page pour tableau 8***
De 50 à 54 -0,135 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,234 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,370 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,284 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,456 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,606 Note de bas de page pour tableau 8***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,040 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,136 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,001  -0,070 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,144 Note de bas de page pour tableau 8***
Certificat professionnel -0,020 Note de bas de page pour tableau 8** 0,024 Note de bas de page pour tableau 8** -0,088 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,137 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,006  -0,137 Note de bas de page pour tableau 8***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,109 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,123 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,165 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,034 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,096 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,120 Note de bas de page pour tableau 8***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,064 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,105 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,132 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,121 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,142 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,124 Note de bas de page pour tableau 8***
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,008  -0,016 Note de bas de page pour tableau 8* -0,034 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,036 Note de bas de page pour tableau 8** 0,005  -0,028 Note de bas de page pour tableau 8*
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,007  -0,113 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,098 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,158 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,140 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,147 Note de bas de page pour tableau 8***
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,009  -0,091 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,010  -0,048 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,001  0,022 Note de bas de page pour tableau 8**
Doctorat 0,010  -0,039 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,015  0,023  0,109 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,120 Note de bas de page pour tableau 8***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,270 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,399 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,437 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,595 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,463 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,359 Note de bas de page pour tableau 8***
Autre langue maternelle, bilingue -0,169 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,219 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,248 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,234 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,202 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,192 Note de bas de page pour tableau 8***
Autre langue maternelle, français -0,363 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,423 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,422 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,546 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,478 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,332 Note de bas de page pour tableau 8***
Autre langue maternelle, anglais -0,138 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,168 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,208 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,218 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,228 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,212 Note de bas de page pour tableau 8***
Français comme langue maternelle -0,100 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,164 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,164 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,094 Note de bas de page pour tableau 8** -0,102 Note de bas de page pour tableau 8** -0,185 Note de bas de page pour tableau 8***
Années d’expérience de travail au Canada (référence : non) 1 0,146 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,180 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,049  0,100 Note de bas de page pour tableau 8** 0,064  0,031 
2 -0,052  -0,071 Note de bas de page pour tableau 8* -0,139 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,108 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,089 Note de bas de page pour tableau 8* -0,062 
3 -0,048  -0,066 Note de bas de page pour tableau 8* -0,133 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,116 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,076 Note de bas de page pour tableau 8* -0,046 
4 -0,039  -0,033  -0,124 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,114 Note de bas de page pour tableau 8** -0,077 Note de bas de page pour tableau 8* -0,014 
>= 5 -0,014  0,033  -0,096 Note de bas de page pour tableau 8** -0,066  -0,085 Note de bas de page pour tableau 8* -0,065 
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,046 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,142 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,072 Note de bas de page pour tableau 8** 0,039  -0,024  -0,047 
De 1 à moins de 2 -0,031 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,016  0,028  0,160 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,130 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,166 Note de bas de page pour tableau 8***
De 2 à moins de 3 -0,045 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,007  0,003  0,083 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,142 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,135 Note de bas de page pour tableau 8***
De 3 à moins de 4 -0,098 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,190 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,005  -0,019  0,131 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,113 Note de bas de page pour tableau 8***
De 4 à moins de 5 -0,130 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,185 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,058 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,116 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,150 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,169 Note de bas de page pour tableau 8***
5 ou plus -0,149 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,211 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,020  -0,106 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,075 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,104 Note de bas de page pour tableau 8***
Avec un conjoint 0,345 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,253 Note de bas de page pour tableau 8* 0,279 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,279 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,305 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,306 Note de bas de page pour tableau 8***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus -0,093 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,067 Note de bas de page pour tableau 8** -0,083 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,091 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,119 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,105 Note de bas de page pour tableau 8***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti -0,147 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,006 Note de bas de page pour tableau 8* -0,018  -0,038 Note de bas de page pour tableau 8* -0,070 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,079 Note de bas de page pour tableau 8***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire -0,107 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,072 Note de bas de page pour tableau 8** -0,065 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,083 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,089 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,071 Note de bas de page pour tableau 8***
Études universitaires (aucun diplôme) -0,074 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,034 Note de bas de page pour tableau 8* -0,040 Note de bas de page pour tableau 8* -0,086 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,065 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,029 
Baccalauréat, <= 14 années d’études -0,028 Note de bas de page pour tableau 8** 0,059 Note de bas de page pour tableau 8** 0,031 Note de bas de page pour tableau 8** 0,030 Note de bas de page pour tableau 8* 0,018  -0,006 
Maîtrise, <= 16 années d’études -0,093 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,158 Note de bas de page pour tableau 8* -0,116 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,133 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,131 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,070 Note de bas de page pour tableau 8***
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,048 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,035 Note de bas de page pour tableau 8** 0,041 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,022 Note de bas de page pour tableau 8* 0,021 Note de bas de page pour tableau 8* 0,016 
Doctorat -0,059 Note de bas de page pour tableau 8** -0,039 Note de bas de page pour tableau 8* -0,055 Note de bas de page pour tableau 8** -0,059 Note de bas de page pour tableau 8* -0,092 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,050 
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français -0,314 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,240 Note de bas de page pour tableau 8* -0,229 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,271 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,208 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,217 Note de bas de page pour tableau 8***
Autre langue maternelle, bilingue -0,160 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,141 Note de bas de page pour tableau 8* -0,152 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,101 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,067 Note de bas de page pour tableau 8** -0,028 
Autre langue maternelle, français -0,217 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,399 Note de bas de page pour tableau 8* -0,351 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,351 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,226 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,244 Note de bas de page pour tableau 8***
Autre langue maternelle, anglais -0,252 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,207 Note de bas de page pour tableau 8* -0,182 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,177 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,137 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,147 Note de bas de page pour tableau 8***
Français comme langue maternelle -0,069 Note de bas de page pour tableau 8* -0,046 Note de bas de page pour tableau 8* -0,014 -0,026 0,092 0,150 Note de bas de page pour tableau 8*
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,080 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,121 Note de bas de page pour tableau 8* 0,135 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,029 0,012 0,021
2 0,050 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,106 Note de bas de page pour tableau 8* 0,117 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,066 Note de bas de page pour tableau 8** 0,058 Note de bas de page pour tableau 8** 0,123 Note de bas de page pour tableau 8***
3 -0,002 0,015 Note de bas de page pour tableau 8* 0,020 0,072 Note de bas de page pour tableau 8** 0,106 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,029
4 -0,035 Note de bas de page pour tableau 8* 0,023 Note de bas de page pour tableau 8* 0,014 0,119 Note de bas de page pour tableau 8** 0,013 0,049
>= 5 -0,100 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,000 Note de bas de page pour tableau 8* -0,020 0,100 Note de bas de page pour tableau 8* -0,020 -0,027
Études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 -0,026  -0,005 Note de bas de page pour tableau 8* -0,052 -0,020 -0,007 -0,131 Note de bas de page pour tableau 8*
De 1 à moins de 2 -0,096 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,106 Note de bas de page pour tableau 8* -0,075 Note de bas de page pour tableau 8* -0,130 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,043 -0,012
De 2 à moins de 3 -0,102 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,201 Note de bas de page pour tableau 8* -0,106 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,365 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,214 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,204 Note de bas de page pour tableau 8***
De 3 à moins de 4 -0,217 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,288 Note de bas de page pour tableau 8* -0,199 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,319 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,169 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,184 Note de bas de page pour tableau 8***
De 4 à moins de 5 -0,192 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,276 Note de bas de page pour tableau 8* -0,239 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,350 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,215 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,248 Note de bas de page pour tableau 8***
5 ou plus -0,164 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,252 Note de bas de page pour tableau 8* -0,314 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,345 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,334 Note de bas de page pour tableau 8*** -0,337 Note de bas de page pour tableau 8***
Gains au Canada avant l’obtention du droit d’établissement (référence : non) > 0 et <= 50 % gains médians nationaux 0,069 Note de bas de page pour tableau 8* 0,032 0,127 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,082 Note de bas de page pour tableau 8* 0,110 Note de bas de page pour tableau 8** 0,121 Note de bas de page pour tableau 8**
> 50 % gains médians nationaux, <= gains médians nationaux 0,313 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,315 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,195 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,360 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,207 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,180 Note de bas de page pour tableau 8***
> gains médians nationaux, <= 2Note de bas de page pour tableau 8*gains médians nationaux 0,805 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,789 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,533 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,762 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,479 Note de bas de page pour tableau 8*** 0,360 Note de bas de page pour tableau 8***
> 2Note de bas de page pour tableau 8*gains médians nationaux 1,493 Note de bas de page pour tableau 8*** 1,572 Note de bas de page pour tableau 8*** 1,203 Note de bas de page pour tableau 8*** 1,631 Note de bas de page pour tableau 8*** 1,238 Note de bas de page pour tableau 8*** 1,019 Note de bas de page pour tableau 8***
Taille de l’échantillon 288 264 220 185 200 000 144 920 100 000 114 262
R‑carré du modèle 0,257 0,252 0,143 0,210 0,127 0,108

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Tableau 9 : Coefficients des modèles de régression par les moindres carrés ordinaires visant à prédire les revenus d’emploi des demandeurs principaux d’une catégorie de l’immigration économique, par nombre d’années depuis l’obtention du droit d’établissement et par niveau des gains en emploi au Canada avant l’obtention du droit d’établissement

Cohorte de 2012–20150
Coefficients 1‑2 ans
Pas de gains Gains faibles Gains élevés
Point d’intersection 10,452 Note de bas de page pour tableau 9a*** 10,560 Note de bas de page pour tableau 9a*** 11,219 Note de bas de page pour tableau 9a***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 - 0,068 Note de bas de page pour tableau 9a** 0,024 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,044 Note de bas de page pour tableau 9a**
De 30 à 34 0,044 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,020 Note de bas de page pour tableau 9a** 0,006
De 35 à 39 0,022 Note de bas de page pour tableau 9a* 0,000 0,074 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 40 à 44 - 0,072 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,048 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,123 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 45 à 49 - 0,201 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,126 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,155 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 50 à 54 - 0,219 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,201 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,216 Note de bas de page pour tableau 9a***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus 0,046 Note de bas de page pour tableau 9a** 0,003 - 0,190 Note de bas de page pour tableau 9a***
Certificat professionnel 0,088 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,002 - 0,171 Note de bas de page pour tableau 9a***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire - 0,103 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,101 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,180 Note de bas de page pour tableau 9a***
Études universitaires (aucun diplôme) - 0,089 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,025 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,162 Note de bas de page pour tableau 9a***
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,025 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,005 - 0,116 Note de bas de page pour tableau 9a***
Maîtrise, <= 16 années d’études - 0,079 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,151 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,137 Note de bas de page pour tableau 9a***
Maîtrise, >= 17 années d’études - 0,086 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,030 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,164 Note de bas de page pour tableau 9a***
Doctorat - 0,172 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,108 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,200 Note de bas de page pour tableau 9a***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français - 0,476 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,188 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,239 Note de bas de page pour tableau 9a***
Autre langue maternelle, bilingue - 0,370 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,131 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,146 Note de bas de page pour tableau 9a***
Autre langue maternelle, français - 0,570 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,052 - 0,449 Note de bas de page pour tableau 9a***
Autre langue maternelle, anglais - 0,276 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,131 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,217 Note de bas de page pour tableau 9a***
Français comme langue maternelle - 0,313 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,067 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,202 Note de bas de page pour tableau 9a***
Années d’expérience de travail au Canada (référence : >= 5) 1 0,000 0,024 Note de bas de page pour tableau 9a* 0,089 Note de bas de page pour tableau 9a***
2 0,000 - 0,087 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,011
3 0,000 - 0,074 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,024 Note de bas de page pour tableau 9a***
4 0,000 - 0,060 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,018 Note de bas de page pour tableau 9a*
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,117 - 0,036 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,158 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 1 à moins de 2 0,119 Note de bas de page pour tableau 9a** - 0,047 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,137 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 2 à moins de 3 0,030 - 0,079 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,143 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 3 à moins de 4 - 0,052 - 0,166 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,155 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 4 à moins de 5 - 0,108 - 0,256 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,123 Note de bas de page pour tableau 9a***
5 ou plus - 0,243 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,273 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,133 Note de bas de page pour tableau 9a***
Avec un conjoint 0,122 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,114 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,409 Note de bas de page pour tableau 9a***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus - 0,091 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,004 - 0,143 Note de bas de page pour tableau 9a***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,083 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,147 Note de bas de page pour tableau 9a***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire - 0,120 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,006 - 0,101 Note de bas de page pour tableau 9a***
Études universitaires (aucun diplôme) - 0,029 0,037 - 0,158 Note de bas de page pour tableau 9a***
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,018 0,125 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,120 Note de bas de page pour tableau 9a***
Maîtrise, <= 16 années d’études - 0,102 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,017 - 0,021
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,026 Note de bas de page pour tableau 9a* 0,075 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,026 Note de bas de page pour tableau 9a*
Doctorat - 0,153 Note de bas de page pour tableau 9a*** 0,141 Note de bas de page pour tableau 9a** - 0,014
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français - 0,146 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,119 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,370 Note de bas de page pour tableau 9a***
Autre langue maternelle, bilingue - 0,089 Note de bas de page pour tableau 9a** 0,021 - 0,025
Autre langue maternelle, français - 0,002 - 0,044 - 0,310 Note de bas de page pour tableau 9a***
Autre langue maternelle, anglais - 0,132 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,058 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,244 Note de bas de page pour tableau 9a***
Français comme langue maternelle - 0,062 - 0,150 0,149 Note de bas de page pour tableau 9a***
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,066 - 0,042 Note de bas de page pour tableau 9a** - 0,034 Note de bas de page pour tableau 9a**
2 0,232 Note de bas de page pour tableau 9a** - 0,106 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,048 Note de bas de page pour tableau 9a***
3 0,140 - 0,100 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,088 Note de bas de page pour tableau 9a***
4 - 0,051 - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,103 Note de bas de page pour tableau 9a***
>= 5 - 0,166 - 0,154 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,152 Note de bas de page pour tableau 9a***
Études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,064 - 0,019 - 0,045
De 1 à moins de 2 - 0,082 - 0,057 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,065 Note de bas de page pour tableau 9a*
De 2 à moins de 3 - 0,105 - 0,098 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,048
De 3 à moins de 4 - 0,065 - 0,219 Note de bas de page pour tableau 9a*** - 0,109 Note de bas de page pour tableau 9a***
De 4 à moins de 5 0,051 - 0,068 Note de bas de page pour tableau 9a* - 0,135 Note de bas de page pour tableau 9a***
5 ou plus - 0,319 Note de bas de page pour tableau 9a** - 0,071 Note de bas de page pour tableau 9a** - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9a***
Taille de l’échantillon 112 339 84 125 91 800
R‑carré du modèle 0,026 0,031 0,107

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Cohorte de 2008–2011
Coefficients 1‑2 ans 5‑6 ans
Pas de gains Gains faibles Gains élevés Pas de gains Gains faibles Gains élevés
Point d’intersection 10,433 Note de bas de page pour tableau 9b*** 10,732 Note de bas de page pour tableau 9b*** 11,405 Note de bas de page pour tableau 9b*** 10,845 Note de bas de page pour tableau 9b*** 10,765 Note de bas de page pour tableau 9b*** 11,477 Note de bas de page pour tableau 9b***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 - 0,045 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,005 0,033 - 0,128 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,097 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,096 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 30 à 34 0,013 - 0,046 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,017 0,040 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,040 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,015
De 35 à 39 - 0,043 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,087 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,129 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,009 - 0,098 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,059 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 40 à 44 - 0,110 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,100 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,184 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,126 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,177 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,080 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 45 à 49 - 0,200 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,246 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,187 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,249 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,238 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,043 Note de bas de page pour tableau 9b*
De 50 à 54 - 0,323 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,263 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,251 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,431 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,400 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,047 Note de bas de page pour tableau 9b*
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus - 0,027 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,107 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,443 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,098 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,122 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,454 Note de bas de page pour tableau 9b***
Certificat professionnel 0,156 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,023 - 0,302 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,024 - 0,058 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,331 Note de bas de page pour tableau 9b***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire - 0,084 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,165 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,287 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,139 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,189 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,290 Note de bas de page pour tableau 9b***
Études universitaires (aucun diplôme) - 0,114 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,105 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,247 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,168 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,041 - 0,150 Note de bas de page pour tableau 9b**
Baccalauréat, <= 14 années d’études - 0,016 - 0,044 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,041 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,032 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,040 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,080 Note de bas de page pour tableau 9b***
Maîtrise, <= 16 années d’études - 0,130 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,150 Note de bas de page pour tableau 9b** 0,035 - 0,126 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,023 0,041
Maîtrise, >= 17 années d’études - 0,119 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,177 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,127 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,067 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,174 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,127 Note de bas de page pour tableau 9b***
Doctorat - 0,127 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,074 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,098 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,105 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,188 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,134 Note de bas de page pour tableau 9b***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français - 0,554 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,255 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,348 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,569 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,235 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,385 Note de bas de page pour tableau 9b***
Autre langue maternelle, bilingue - 0,364 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,152 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,128 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,364 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,127 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,183 Note de bas de page pour tableau 9b***
Autre langue maternelle, français - 0,589 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,004 - 0,180 - 0,565 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,072 - 0,140
Autre langue maternelle, anglais - 0,254 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,171 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,204 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,291 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,155 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,209 Note de bas de page pour tableau 9b***
Français comme langue maternelle - 0,246 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,177 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,258 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,209 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,176 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,255 Note de bas de page pour tableau 9b***
Années d’expérience de travail au Canada (référence : >= 5) 1 0,000 0,009 - 0,048 Note de bas de page pour tableau 9b** 0,000 0,093 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,024
2 0,000 - 0,153 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,135 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,000 - 0,072 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,067 Note de bas de page pour tableau 9b***
3 0,000 - 0,132 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,110 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,000 - 0,036 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,074 Note de bas de page pour tableau 9b***
4 0,000 - 0,068 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,069 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,000 - 0,018 - 0,060 Note de bas de page pour tableau 9b***
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 - 0,037 - 0,208 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,299 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,104 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,025 - 0,192 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 1 à moins de 2 0,172 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,055 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,138 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,094 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,018 - 0,112 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 2 à moins de 3 0,096 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,116 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,178 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,009 - 0,038 - 0,176 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 3 à moins de 4 - 0,279 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,336 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,263 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,221 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,020 - 0,235 Note de bas de page pour tableau 9b***
De 4 à moins de 5 - 0,289 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,330 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,296 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,140 Note de bas de page pour tableau 9b** 0,030 - 0,210 Note de bas de page pour tableau 9b***
5 ou plus - 0,239 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,361 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,326 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,116 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,064 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,210 Note de bas de page pour tableau 9b***
Avec un conjoint 0,174 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,142 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,343 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,217 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,222 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,307 Note de bas de page pour tableau 9b***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus - 0,085 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,032 - 0,126 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,108 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,029 - 0,109 Note de bas de page pour tableau 9b***
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti 0,019 0,041 - 0,117 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,003 0,046 - 0,147 Note de bas de page pour tableau 9b***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire - 0,087 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,012 - 0,073 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,063 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,078 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,060 Note de bas de page pour tableau 9b***
Études universitaires (aucun diplôme) - 0,020 0,021 - 0,074 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,048 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,083 - 0,042
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,089 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,129 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,084 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,039 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,179 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,087 Note de bas de page pour tableau 9b***
Maîtrise, <= 16 années d’études - 0,145 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,031 - 0,167 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,111 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,133 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,016
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,020 0,016 0,017 0,033 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,056 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,045 Note de bas de page pour tableau 9b*
Doctorat - 0,067 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,256 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,018 - 0,112 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,107 0,076 Note de bas de page pour tableau 9b*
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français - 0,166 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,067 - 0,242 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,160 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,159 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,224 Note de bas de page pour tableau 9b***
Autre langue maternelle, bilingue - 0,075 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,058 - 0,089 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,097 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,164 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,072
Autre langue maternelle, français - 0,314 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,291 - 0,324 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,281 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,210 - 0,200
Autre langue maternelle, anglais - 0,167 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,037 - 0,181 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,133 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,068 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,204 Note de bas de page pour tableau 9b***
Français comme langue maternelle - 0,198 Note de bas de page pour tableau 9b** 0,043 0,209 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,086 - 0,204 0,238 Note de bas de page pour tableau 9b***
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 0,213 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,061 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,030 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,148 Note de bas de page pour tableau 9b** 0,050 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,008
2 0,157 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,146 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,005 - 0,009 - 0,049 Note de bas de page pour tableau 9b* 0,037 Note de bas de page pour tableau 9b*
3 - 0,027 - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,090 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,083 - 0,102 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,053 Note de bas de page pour tableau 9b**
4 - 0,129 - 0,093 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,122 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,039 - 0,060 - 0,095 Note de bas de page pour tableau 9b**
>= 5 - 0,376 - 0,186 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,109 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,255 - 0,145 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,101 Note de bas de page pour tableau 9b**
Études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,101 - 0,039 - 0,033 0,078 - 0,082 - 0,155 Note de bas de page pour tableau 9b*
De 1 à moins de 2 - 0,134 - 0,021 - 0,161 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,003 - 0,116 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,080
De 2 à moins de 3 - 0,112 - 0,061 - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9b*** 0,005 - 0,115 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,026
De 3 à moins de 4 - 0,110 - 0,205 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,159 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,160 - 0,117 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,158 Note de bas de page pour tableau 9b**
De 4 à moins de 5 0,094 - 0,176 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,236 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,247 Note de bas de page pour tableau 9b* - 0,185 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,157 Note de bas de page pour tableau 9b**
5 ou plus - 0,037 - 0,101 Note de bas de page pour tableau 9b** - 0,242 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,096 - 0,259 Note de bas de page pour tableau 9b*** - 0,189 Note de bas de page pour tableau 9b***
Taille de l’échantillon 126 742 41 320 52 123 140 087 39 093 47 988
R‑carré du modèle 0,039 0,064 0,147 0,045 0,041 0,108

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Cohorte de 2005-2007
Coefficients 1‑2 ans 5‑6 ans 10‑11 ans
Pas de gains Gains faibles Gains élevés Pas de gains Gains faibles Gains élevés Pas de gains Gains faibles Gains élevés
Point d’intersection 10,503 Note de bas de page pour tableau 9c*** 10,812 Note de bas de page pour tableau 9c*** 11,489 Note de bas de page pour tableau 9c*** 10,833 Note de bas de page pour tableau 9c*** 10,833 Note de bas de page pour tableau 9c*** 11,426 Note de bas de page pour tableau 9c*** 11,008 Note de bas de page pour tableau 9c*** 11,018 Note de bas de page pour tableau 9c*** 11,625 Note de bas de page pour tableau 9c***
Âge (référence : 25 à 29) De 20 à 24 - 0,019 0,120 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,034 - 0,121 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,017 0,036 - 0,048 0,109 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,092
De 30 à 34 - 0,057 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,088 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,045 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,068 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,148 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,073 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,046 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,125 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,045
De 35 à 39 - 0,115 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,101 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,172 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,141 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,182 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,121 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,145 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,271 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,057
De 40 à 44 - 0,182 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,274 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,237 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,250 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,346 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,171 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,281 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,361 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,090 Note de bas de page pour tableau 9c*
De 45 à 49 - 0,262 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,277 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,264 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,369 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,419 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,186 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,449 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,520 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,234 Note de bas de page pour tableau 9c***
De 50 à 54 - 0,345 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,403 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,344 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,511 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,515 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,234 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,621 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,781 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,216 Note de bas de page pour tableau 9c***
Niveau de scolarité (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus 0,042 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,087 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,527 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,035 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,085 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,500 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,117 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,199 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,443 Note de bas de page pour tableau 9c***
Certificat professionnel 0,224 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,092 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,477 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,049 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,184 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,407 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,113 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,195 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,406 Note de bas de page pour tableau 9c***
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire 0,023 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,254 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,329 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,050 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,310 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,255 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,088 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,293 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,193 Note de bas de page pour tableau 9c***
Études universitaires (aucun diplôme) - 0,111 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,286 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,250 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,127 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,446 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,303 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,124 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,180 - 0,247 Note de bas de page pour tableau 9c*
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,058 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,147 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,056 0,006 - 0,049 0,025 - 0,025 - 0,095 - 0,065
Maîtrise, <= 16 années d’études - 0,160 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,150 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,093 - 0,153 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,071 0,128 - 0,159 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,083 0,062
Maîtrise, >= 17 années d’études - 0,041 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,223 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,066 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,030 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,108 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,099 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,010 0,138 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,150 Note de bas de page pour tableau 9c***
Doctorat 0,005 0,002 - 0,044 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,051 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,300 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,114 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,046 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,354 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,197 Note de bas de page pour tableau 9c***
Langue (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français - 0,693 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,223 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,545 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,532 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,227 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,567 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,404 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,328 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,560 Note de bas de page pour tableau 9c***
Autre langue maternelle, bilingue - 0,323 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,205 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,181 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,271 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,135 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,131 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,216 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,198 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,240 Note de bas de page pour tableau 9c***
Autre langue maternelle, français - 0,635 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,076 - 1,342 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,554 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,130 - 1,197 - 0,369 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,067 - 1,623 Note de bas de page pour tableau 9c*
Autre langue maternelle, anglais - 0,307 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,163 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,197 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,286 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,172 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,227 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,252 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,153 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,238 Note de bas de page pour tableau 9c***
Français comme langue maternelle - 0,108 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,201 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,076 - 0,142 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,145 - 0,097 - 0,195 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,294 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,196 Note de bas de page pour tableau 9c*
Années d’expérience de travail au Canada (référence : >= 5) 1 0,000 0,051 - 0,087 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,000 0,136 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,024 0,000 0,078 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,064
2 0,000 - 0,122 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,094 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,000 - 0,035 - 0,031 0,000 - 0,025 - 0,055
3 0,000 - 0,091 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,124 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,000 - 0,002 - 0,041 0,000 - 0,003 - 0,037
4 0,000 - 0,075 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,056 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,000 - 0,027 0,014 0,000 0,022 0,026
Années d’études au Canada (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 0,160 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,110 - 0,200 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,044 0,006 - 0,077 - 0,033 - 0,097 - 0,040
De 1 à moins de 2 0,179 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,087 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,007 0,168 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,156 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,036 0,132 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,257 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,031
De 2 à moins de 3 - 0,050 - 0,006 - 0,188 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,040 0,152 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,070 0,024 0,156 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,038
De 3 à moins de 4 - 0,088 - 0,158 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,332 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,030 0,154 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,205 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,064 0,166 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,272 Note de bas de page pour tableau 9c***
De 4 à moins de 5 - 0,127 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,277 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,311 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,044 0,130 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,132 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,037 0,164 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,165 Note de bas de page pour tableau 9c**
5 ou plus - 0,103 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,274 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,418 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,054 0,070 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,189 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,005 0,124 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,228 Note de bas de page pour tableau 9c***
Avec un conjoint 0,213 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,206 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,394 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,253 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,272 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,359 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,266 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,469 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,346 Note de bas de page pour tableau 9c***
Niveau de scolarité du conjoint (référence : baccalauréat, >= 15 années d’études) Études secondaires tout au plus - 0,092 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,029 - 0,142 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,129 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,042 - 0,098 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,106 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,159 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,050
Certificat officiel d’une école de métiers ou formation d’apprenti - 0,060 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,003 - 0,041 - 0,085 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,061 - 0,068 - 0,085 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,120 - 0,092
Diplôme ou certificat autre qu’universitaire - 0,083 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,050 - 0,142 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,080 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,127 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,066 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,147 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,067
Études universitaires (aucun diplôme) - 0,072 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,063 - 0,190 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,056 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,047 - 0,126 - 0,017 - 0,163 - 0,211 Note de bas de page pour tableau 9c*
Baccalauréat, <= 14 années d’études 0,053 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,128 - 0,250 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,029 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,044 - 0,083 0,001 0,002 - 0,033
Maîtrise, <= 16 années d’études - 0,125 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,126 - 0,095 - 0,123 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,092 - 0,147 - 0,066 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,097 0,030
Maîtrise, >= 17 années d’études 0,003 0,042 0,004 0,002 0,039 0,079 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,008 - 0,005 0,074
Doctorat - 0,112 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,019 - 0,054 - 0,127 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,190 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,000 - 0,079 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,011 - 0,017
Langue du conjoint (référence : anglais comme langue maternelle) Ne parle ni anglais ni français - 0,185 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,244 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,476 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,145 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,215 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,426 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,176 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,315 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,458 Note de bas de page pour tableau 9c***
Autre langue maternelle, bilingue - 0,062 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,170 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,042 - 0,021 - 0,189 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,108 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,030 - 0,078 0,042
Autre langue maternelle, français - 0,308 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,213 0,010 - 0,168 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,595 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,112 - 0,237 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,461 0,273
Autre langue maternelle, anglais - 0,108 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,181 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,178 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,086 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,114 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,183 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,113 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,265 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9c***
Français comme langue maternelle - 0,222 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,315 0,147 0,142 - 0,443 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,028 0,123 - 0,665 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,294 Note de bas de page pour tableau 9c*
Expérience de travail au Canada du conjoint (référence : non) 1 - 0,037 0,007 - 0,099 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,016 - 0,073 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,050 0,002 - 0,069
2 0,150 0,024 - 0,090 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,006 0,020 - 0,054 0,288 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,072 - 0,015
3 - 0,066 0,026 - 0,052 0,050 0,128 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,056 - 0,053 0,106 - 0,185 Note de bas de page pour tableau 9c***
4 0,013 0,063 - 0,042 0,071 0,004 - 0,136 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,344 - 0,012 - 0,092
>= 5 0,250 0,189 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,152 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,132 - 0,060 - 0,168 Note de bas de page pour tableau 9c** 0,246 - 0,121 - 0,157 Note de bas de page pour tableau 9c*
Études au Canada du conjoint (référence : non) De plus de 0 à moins de 1 - 0,058 - 0,074 - 0,001 0,030 0,010 - 0,037 - 0,211 Note de bas de page pour tableau 9c* 0,048 - 0,206
De 1 à moins de 2 - 0,049 - 0,117 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,183 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,036 - 0,044 - 0,047 0,051 - 0,081 0,000
De 2 à moins de 3 - 0,289 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,250 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,125 - 0,061 - 0,217 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,036 - 0,176 - 0,175 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,223 Note de bas de page pour tableau 9c*
De 3 à moins de 4 - 0,184 - 0,176 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,264 Note de bas de page pour tableau 9c*** 0,057 - 0,134 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,194 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,041 - 0,120 - 0,338 Note de bas de page pour tableau 9c***
De 4 à moins de 5 - 0,218 - 0,184 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,298 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,184 - 0,085 - 0,268 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,283 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,156 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,331 Note de bas de page pour tableau 9c**
5 ou plus - 0,347 Note de bas de page pour tableau 9c** - 0,311 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,294 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,143 - 0,362 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,180 Note de bas de page pour tableau 9c* - 0,230 - 0,423 Note de bas de page pour tableau 9c*** - 0,095
Taille de l’échantillon 112 214 16 406 16 300 100 000 14 392 14 460 93 607 10 258 10 397
R‑carré du modèle 0,057 0,061 0,159 0,043 0,061 0,111 0,045 0,088 0,086

Remarque : Les variables indépendantes dans ce tableau sont mesurées à l’obtention du droit d’établissement.
Source : Statistique Canada, Base de données longitudinales sur l’immigration.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :