Événement sur la Stratégie en matière de compétences mondiales

Discours

Notes d'allocution
L'honorable Navdeep Bains, C.P., député
Ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique
Toronto (Ontario)
9 mars 2017
La version prononcée fait foi

Merci beaucoup Ben [directeur général du Conseil des innovateurs canadiens].

Je suis heureux de la présence ici aujourd'hui d'un représentant du Conseil des innovateurs canadiens. Les membres de votre organisation ont fait preuve de leadership en lançant cette initiative. Bravo!

Je suis aussi heureux d'être accompagné de ma collègue, la ministre Hajdu.

Merci à Ron [Ron Glibbery, président et chef de la direction de Peraso Technologies] et à Peraso de nous accueillir aujourd'hui. Vos installations sont impressionnantes.

Toronto est l'endroit par excellence pour discuter de la Stratégie en matière de compétences mondiales du Canada.

L'ampleur et l'importance du talent ici sont sans égal.

La région de Toronto contribue grandement à l'économie canadienne.

Elle génère 20 % du produit intérieur brut du Canada.

Et, 40 % des sièges sociaux d'entreprises installées au pays sont dans la région, des entreprises comme Peraso Technologies.

Menée par son président et chef de direction, Ron Glibbery, Peraso est un exemple parfait d'entreprise canadienne novatrice.

Ses activités portent sur le développement de technologies sans fil de calibre mondial, comme ses jeux de puces Wireless Gigabit.

Et, tout ça est réalisé ici, au Canada.

J'ai eu le plaisir de rencontrer plusieurs PDG et dirigeants d'entreprises canadiennes, des personnes comme Ron. Ils m'ont tous dit qu'en matière de talent et de compétences, il n'est pas question de frontières, et qu'innovation rime avec diversité.

Le Canada est engagé dans une course mondiale à l'innovation.

Nous livrons concurrence aux autres pays pour recruter les gens les plus talentueux, concevoir les technologies les plus récentes et accueillir les entreprises qui connaissent la croissance la plus forte.

Pour les pays et les entreprises, le talent et la créativité de leur main-d'œuvre constituent un avantage concurrentiel.

Le talent représente indéniablement notre avantage sur la concurrence.

C'est la raison pour laquelle Microsoft et Google ont investi récemment dans des entreprises canadiennes en démarrage du domaine de l'intelligence artificielle.

C'est la raison pour laquelle General Motors a engagé 1000 ingénieurs ici dans la région du Grand Toronto afin d'accroître ses recherches sur des logiciels destinés aux véhicules autonomes.

Et, la raison pour laquelle le premier appel public à l'épargne de Shopify, une entreprise de commerce en ligne, a suscité en 2015 le plus grand engouement.

Lorsque les entreprises cherchent à investir, elles ne recherchent pas nécessairement l'endroit où il leur en coûterait le moins cher.

Au contraire, de nombreuses entreprises recherchent les économies les plus novatrices, c'est-à-dire là où se trouvent les personnes les plus créatrices et celles qui ont l'esprit d'initiative et qui peuvent transformer des idées en solutions.

C'est pourquoi nous devons faire du Canada une destination de choix pour les candidats les plus brillants du monde entier.

La Stratégie en matière de compétences mondiales permettra aux entreprises canadiennes de recruter plus facilement des travailleurs ayant une formation de pointe et les compétences les plus recherchées.

C'est l'objectif que vise notre gouvernement en mettant en place ce type de stratégie.

Nous savons qu'attirer les meilleurs talents du monde entier au Canada est une approche qui favorise la création d'emplois pour les Canadiens.

Une embauche clé en entraîne de nombreuses autres. Cette masse critique de talents sert de moteur au démarrage de nouvelles entreprises ou à l'expansion des entreprises existantes. Elle entraîne donc la création d'un grand nombre d'emplois pour les Canadiens.

Notre stratégie en matière de compétences mondiales vise à établir de nouvelles normes, soit une période de deux semaines pour le traitement des visas et également une période de deux semaines pour le traitement des demandes de permis de travail pour les travailleurs hautement qualifiés désireux de travailler au Canada et présentant peu de risques.

Je suis fier que notre gouvernement ait été à l'écoute des préoccupations du milieu des affaires du pays.

En puisant dans un vaste bassin de personnes hautement qualifiées, à la fois au Canada et à l'étranger, notre pays se positionnera comme chef de file de l'innovation.

De cette manière, les entreprises canadiennes à forte croissance pourront se développer encore plus rapidement et s'imposer face à la concurrence mondiale.

Le plan du gouvernement qui vise à créer de bons emplois, bien rémunérés, pour la classe moyenne ainsi que pour ceux et celles qui travaillent fort pour y accéder est un élément important du Programme d'innovation.

L'innovation prend sa source dans des idées géniales. Et ces idées peuvent germer dans l'esprit de n'importe qui, n'importe où.

En améliorant notre capacité à susciter de bonnes idées, nous pourrons stimuler davantage l'innovation, ce qui ultimement se traduira par la création et le maintien d'emplois intéressants pour la classe moyenne.

Voilà assurément l'objectif poursuivi au moyen de la mise en œuvre de la Stratégie en matière de compétences mondiales et du Plan d'innovation du Canada.

Maintenant, je cède la parole à ma collègue, la ministre Hajdu, qui vous expliquera ce qu'est le Volet des talents mondiaux.

Je vous remercie.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Privacy statement

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :