23,3 M$ pour améliorer le réseau de télécommunications sur la Basse-Côte-Nord

Communiqué de presse

Le 23 mai  2018 – Natashquan (Quebec)

Un montant de 23,3 millions de dollars sera investi dans la réalisation d’un projet qui améliorera les services de télécommunications dans la région de la Basse-Côte-Nord. Les gouvernements du Québec et du Canada y contribuent, en parts égales, pour une somme totale de 22,1 millions de dollars. La Société TELUS Communications, qui réalisera les travaux, investit pour sa part 1,2 million de dollars. La mise à niveau du réseau permettra aux citoyens d’accéder à Internet haut débit et, par la même occasion, permettra la mise en place de services de téléphonie cellulaire.

Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Pierre Arcand, en a fait l’annonce aujourd’hui à Natashquan. 

Le réseau de télécommunications de la Basse-Côte-Nord, qui dessert 14 communautés réparties sur près de 400 km, ne répond plus aux besoins de la population. À terme, le projet mené par TELUS augmentera de 40 fois la capacité de transmission de données du service Internet actuel. La planification des travaux est en cours et des relevés effectués sur le terrain débuteront dès juillet 2018. La mise en service se fera graduellement à partir de l’automne 2019.

Le Gouvernement du Québec contribue au projet de la Basse-Côte-Nord, par l’entremise de la Société du Plan Nord (SPN), à hauteur de 11,05 millions de dollars. Les fonds ont été confiés à la SPN par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation dans le cadre des mesures sur l’accessibilité à un réseau numérique performant dans toutes les régions du Québec, annoncé dans la mise à jour de novembre 2017 du Plan économique du Québec. Le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada verse, quant à lui, 11,05 millions de dollars dans le cadre de son programme Brancher pour innover

Citations

« L’implantation d’un réseau Internet haut débit et d’un service de téléphonie cellulaire fiable sur la Basse-Côte-Nord, une région qui présente une géographie particulière, est un défi. L’accès à Internet haut débit demeure cependant essentiel au développement économique et social des régions nordiques. Ces améliorations au réseau de télécommunications permettront sans aucun doute de bonifier les liens avec les villages ainsi que les services à la population. »

— Pierre Arcand, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

« Le Gouvernement du Québec est fier de contribuer financièrement à ce projet qui est primordial pour la Basse-Côte-Nord. Ces investissements contribueront à la mise en place d’une des conditions de réussite du Plan Nord, soit l’amélioration des infrastructures de télécommunications pour assurer le développement socioéconomique au nord du 49e parallèle. »

— Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

« L’accès à Internet haut débit est essentiel aujourd’hui dans toutes les régions du Québec. Cela représente un puissant levier de développement tant économique que social. La réalisation de ce projet nous rapprochera des cibles de la Stratégie numérique du Québec. Elle contribuera notamment à ce que 100 % des citoyens québécois aient accès à des réseaux Internet haute vitesse d’ici cinq ans. »

— Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« L’accès à Internet est maintenant une partie essentielle de la vie au quotidien. Les Canadiens vont en ligne pour communiquer avec leurs amis et leur famille, s’éduquer, obtenir des services de santé, se divertir et magasiner. Un accès plus rapide à Internet permet aux Canadiens d’acquérir les compétences et la formation nécessaires pour décrocher un emploi bien rémunéré. Il leur permet également d’innover. Grâce à un accès à Internet haute vitesse, les très petites entreprises de partout peuvent participer pleinement aux marchés mondiaux en un tour de main. Internet haute vitesse n’est plus un luxe. »

— L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

« TELUS est fière d’être le maître-d’œuvre de l’un des plus importants projets d’infrastructure numérique au nord du 49e parallèle. Jour après jour, nos équipes sont engagées à déployer leur créativité et la meilleure technologie qui soit pour favoriser le développement des régions du Québec. D’ici 2020, nous aurons investi plus de 300 millions de dollars pour offrir Internet à très haut débit partout dans l’Est-du-Québec. Le défi technologique de la Basse-Côte-Nord consiste à faire levier sur une solution sans fil pour connecter tous les citoyens de la région au reste du monde. C’est un véritable pont vers l’avenir que nous allons créer et soutenir pour de nombreuses années. »

— François Gratton, vice-président à la direction, TELUS et Solutions partenaires, et président, Solutions d’affaires Est du Canada et TELUS Québec

Faits en bref

  • La Stratégie numérique définit les priorités, les orientations et les objectifs stratégiques pour faire du Québec une société branchée qui tire le plein potentiel du développement du numérique.

  • Cette stratégie chapeaute les plans d’action gouvernementaux et ceux à venir, tels que le Plan d’action en économie numérique, la Stratégie gouvernementale en technologies de l’information, le Plan culturel numérique du Québec et le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur.

  • La Stratégie numérique du Québec est un projet de société qui vise la cohérence de l’ensemble des actions gouvernementales afin d’accélérer l’essor, dans tous les milieux, d’une véritable culture numérique.

  • Le Plan Nord a pour but de mettre en valeur le potentiel minier, forestier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle. Il crée des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l’ensemble des Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l’environnement. En harmonisant les aspects économiques, sociaux et environnementaux sur lesquels repose le Plan Nord, le Gouvernement du Québec souhaite en faire une référence en matière de développement nordique responsable et durable et un projet rassembleur pour la société québécoise. La Société du Plan Nord est l’organisme responsable de sa mise en œuvre.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez le Ministère sur Twitter : @ISDE_CA

Cynthia St-Hilaire
Attachée de presse
Cabinet du ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Côte-Nord
Tél. : 418 643-5326

Catherine Poulin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 
Tél. : 418 643-7295

Gabrielle Fallu
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique
Tél. : 418 691-5650

Information :

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Tél. : 343 291-1777
Courriel : ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Guillaume Lavoie
Responsable des communications
Société du Plan Nord
Tél. : 418 643-1874
@PlanNord

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :