Des étudiants et des chercheurs de l’Université de l’Alberta recevront une partie du financement historique à l’appui des sciences prévu dans le budget de 2018

Communiqué de presse

Cet investissement dans la science axée sur la découverte — le plus important de l’histoire du pays — bénéficiera au milieu canadien de la recherche

Le 11 octobre 2018 — Edmonton (Alberta)

La découverte est au cœur de la science. Lorsque les chercheurs disposent des outils nécessaires pour repousser les frontières de la connaissance, il se passe de grandes choses. Ces découvertes mènent à des innovations qui favorisent la croissance économique et contribuent à la formation d’une main-d’œuvre apte à relever les défis d’aujourd’hui et de demain au Canada.

Aujourd’hui, le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Amarjeet Sohi, a annoncé, au nom de la ministre des Sciences et des Sports, l’honorable Kirsty Duncan, l’octroi d’une subvention de plus de 39 millions de dollars pour appuyer la recherche fondamentale à l’Université de l’Alberta (anglais). Cette subvention est tirée de l’enveloppe de plus de 558 millions de dollars annoncée plus tôt cette semaine par la ministre Duncan pour les établissements d’enseignement au Canada et s’inscrit dans le plan du gouvernement du Canada pour attirer au pays des talents étrangers et promouvoir la diversité. Le financement national donnera à près de 4 300 chercheurs et étudiants les moyens de réaliser des travaux de calibre mondial axés sur la découverte.

Cet investissement de 558 millions de dollars en recherche — le plus important que le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a effectué cette année — comporte 70 millions de dollars en nouveaux fonds annoncés dans le budget de 2018. En faisant cet investissement qui augmente le financement accordé aux chercheurs et aux étudiants, le gouvernement du Canada concrétise la promesse inédite qu’il a faite en matière de sciences dans le budget.

Cette année, le CRSNG utilisera plus de 5 millions de dollars des 558 millions de dollars afin d’attribuer, au titre du Programme de subventions à la découverte, des fonds supplémentaires aux chercheurs en début de carrière. Ainsi, la nouvelle génération de scientifiques, d’ingénieurs et de chercheurs aura les outils dont elle a besoin pour progresser. À l’Université de l’Alberta, des fonds iront entre autres à Stephanie Green et à Matthew Brown. Mme Green et son équipe travaillent à mettre au point des outils scientifiques pour la conservation des écosystèmes marins. M. Brown, quant à lui, fait partie d’une équipe de recherche sur l’utilisation potentielle de l’intelligence artificielle dans les outils de diagnostic des maladies mentales.


Citations

« Les investissements réalisés à l’Université de l’Alberta démontrent clairement que nous avons fait de la science une priorité dans le budget de 2018. Le soutien que nous donnons aux chercheurs et aux étudiants leur procure l’assise dont ils ont besoin pour explorer de nouvelles pistes de découverte qui profiteront à toute la population. »

— Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Amarjeet Sohi

« Cette journée est marquante pour la science canadienne et les scientifiques qui travaillent très fort à l’Université de l’Alberta et partout au pays. Les investissements que nous faisons aideront les scientifiques à faire avancer leurs recherches et contribueront à générer les idées et les découvertes qui auront pour effet de relancer les entreprises canadiennes axées sur l’innovation et de créer les futurs bons emplois de la classe moyenne. »

— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« Le Canada soutient la science et ses chercheurs de talent. Aujourd’hui, nous donnons suite à notre promesse d’investir comme jamais auparavant dans la recherche et la nouvelle génération de scientifiques. Les chercheurs et les étudiants remarquables dont nous récompensons les efforts s’emploient à améliorer le monde et l’avenir de tous les Canadiens. »

— La ministre des Sciences et des Sports, l’honorable Kirsty Duncan

« Les fonds prévus dans le budget de 2018 permettent d’accroître considérablement le financement des programmes axés sur la découverte du CRSNG, qui appuient les chercheurs en sciences et en génie. Cet investissement marquant comprend également des fonds supplémentaires pour aider les chercheurs en début de carrière et favoriser l’équité, la diversité et l’inclusion. »

— Le vice‑président, Direction des subventions de recherche et bourses, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Pierre Charest

« L’innovation survient lorsque des esprits inquisiteurs posent des questions épineuses, comme : Est-ce que l’intelligence artificielle pourrait nous aider à traiter les maladies mentales? Or, des chercheurs de l’Université de l’Alberta se sont justement posé cette question, parmi bien d’autres, et les résultats de leurs études s’annoncent très prometteurs socioéconomiquement pour les Canadiens. Je tiens à remercier le gouvernement fédéral de soutenir et de rendre possible la recherche fondamentale à l’Université de l’Alberta et dans d’autres établissements du pays. »

— Le recteur et vice-chancelier de l’Université de l’Alberta, David H. Turpin

Faits en bref

  • L’investissement de 558 millions de dollars annoncé par la ministre Duncan le 9 octobre comprend 70 millions de dollars de nouveaux fonds alloués dans le budget de 2018. Les fonds seront attribués aux programmes axés sur la découverte, aux bourses d’études supérieures et postdoctorales ainsi qu’aux subventions d’outils et d’instruments de recherche du CRSNG.

  • La lauréate du Prix Nobel de physique, Mme Donna Strickland, de l’Université de Waterloo, est au nombre des titulaires d’une subvention à la découverte cette année. Elle pourra ainsi poursuivre ses travaux sur l’utilisation des lasers aux fins de l’exploration de la matière à l’échelle moléculaire.

  • Une portion de cet investissement de 558 millions de dollars, soit 5,4 millions de dollars, servira à l’attribution de premières subventions à la découverte pour aider plus de 400 chercheurs en début de carrière.

  • Les investissements dans la science sont essentiels à l’innovation et à la vigueur de l’économie d’un pays.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez l’actualité scientifique canadienne dans les médias sociaux @ScienceCdn : Twitter, Instagram, Facebook

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Suivez le CRSNG sur Twitter : @CRSNG_NSERC

Nyree St-Denis
Conseillère en communications
Cabinet de la ministre des Sciences et des Sports
343-291-4051
nyree.st-denis@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Valérie Levert-Gagnon
Agente des relations avec les médias et des affaires publiques
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
613-996-2341
Valerie.Levert-Gagnon@nserc-crsng.gc.ca

Au sujet du CRSNG

Chaque année, le CRSNG investit plus de 1,2 milliard de dollars dans la recherche en sciences naturelles et en génie au Canada. Grâce à ces fonds, plus de 11 000 professeurs-chercheurs de calibre mondial font des découvertes et produisent des percées scientifiques. Ces fonds favorisent également les partenariats et les collaborations qui rapprochent les entreprises des découvertes et des découvreurs. Les partenariats que le CRSNG permet d’établir entre les chercheurs et les entreprises contribuent à orienter la recherche-développement et à relever les défis que pose le passage du laboratoire au marché.

Le CRSNG offre également des bourses et des possibilités de formation pratique à plus de 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux. Ces jeunes chercheurs forment la prochaine génération de chefs de file en sciences et en génie au Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :