Des investissements majeurs dans la recherche novatrice de calibre mondial profiteront à l’ensemble de la population canadienne

Communiqué de presse

Des établissements de la région de Montréal reçoivent 74,4 millions de dollars afin de soutenir la position de chef de file du Canada en recherche

Le 15 mars 2021 – Montréal (Québec)

La recherche et la science permettent d’offrir des possibilités aux Canadiens et de trouver des solutions aux défis d’aujourd’hui et de demain. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a alloué plus de 10 milliards de dollars à ces domaines depuis 2016 et que ceux-ci ont orienté ses mesures d’intervention dans le contexte de la pandémie de COVID-19. En vue de protéger et de soutenir les Canadiens durant cette crise et de reconstruire en mieux, nous continuerons d’investir judicieusement dans la recherche canadienne et dans les gens qui la conduisent.

Le 3 mars, le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, a annoncé un investissement, par l’entremise de la Fondation canadienne pour l’innovation, qui viendra appuyer plus de 100 projets de recherche et près de 1 000 chercheurs au pays. Aujourd’hui, le secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie (Science), William Amos, a mis en lumière les investissements de plus de 74 millions de dollars réalisés dans divers projets de recherche qui seront menés à l’Université McGill (41,9 millions de dollars), à l’Université Concordia (723 417 $), à Polytechnique Montréal (3,1 millions de dollars), à l’Université de Montréal (23,3 millions de dollars), à l’École de technologie supérieure de l’Université du Québec (4,5 millions de dollars) et à l’Université du Québec à Montréal (722 423 $).

À l’Université McGill, 7 millions de dollars de l’investissement de plus de 41 millions de dollars qu’elle a reçu seront affectés au Nodule de recherche architecturale du bâtiment. Cette équipe interdisciplinaire de chercheurs de McGill élaborera, de concert avec des partenaires des secteurs privé et public, des approches régionales à bilan carbone négatif en construction, en alliant foresterie durable et innovations dans le domaine du bois d’œuvre.

En continuant d’investir dans la science et la recherche, nous contribuons à créer des emplois et à mettre en place un environnement plus propre et des collectivités plus saines dès maintenant et pour des années à venir.

Citations

« La science et la recherche sont des domaines formidables qui constituent la première étape vers l’innovation. Maintenant plus que jamais auparavant, les Canadiens comptent sur les chercheurs pour trouver des solutions innovatrices aux problèmes du monde réel. Notre gouvernement est fier de soutenir les bénéficiaires du financement afin qu’ils puissent mettre leur expertise et leur dévouement à profit et réaliser d’importantes découvertes qui profiteront aux Canadiens aujourd’hui comme demain. »
- Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne

« La pandémie de COVID-19 a fait ressortir l’importance cruciale d’investir dans la science et la recherche. Notre gouvernement a toujours appuyé les chercheurs canadiens alors qu’ils tentaient de relever des défis mondiaux. Le financement annoncé témoigne de notre engagement envers l’excellence en recherche au Canada. »
- Le secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie (Science), William Amos

« En encourageant la recherche et l'innovation, nous appuyons nos chercheurs avec l'infrastructure de pointe dont ils ont besoin pour réussir. Grâce à ce financement, notre gouvernement fédéral montre encore une fois son engagement envers nos institutions qui sont reconnues mondialement pour leur excellence et dont nous sommes si fiers ici dans notre communauté. »
- La secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, Rachel Bendayan

« Investir dans la recherche, c’est aussi investir dans l’avenir du Canada. Les découvertes sont synonymes de croissance économique et elles permettront de résoudre les problèmes qui sévissent actuellement à l’échelle mondiale. Ces projets témoignent de la variété et de la richesse de l’expertise et de l’excellence canadiennes, et le financement reçu se veut un hommage aux chercheurs novateurs qui œuvrent partout au pays. »
- La présidente-directrice générale de la Fondation canadienne pour l’innovation, Roseann O’Reilly Runte

Faits en bref

  • Ces investissements sont effectués par l’entremise du Fonds d’innovation de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Le Fonds d’innovation couvre 40 % des coûts d’infrastructure admissibles des projets de recherche d’un établissement. Les coûts restants sont couverts par des partenaires tels que les gouvernements provinciaux et territoriaux et par l’établissement lui-même.

  • Les fonds annoncés par le premier ministre sont accordés à 35 universités, collèges et établissements de recherche de partout au Canada. Il y a 14 récipiendaires en Ontario, 9 au Québec, 4 en Colombie-Britannique, 2 en Alberta, 2 en Saskatchewan, 1 au Manitoba, 1 en Nouvelle-Écosse, 1 à Terre-Neuve-et-Labrador et 1 dans les Territoires du Nord-Ouest.

    • On peut trouver dans le communiqué de la FCI publié le 3 mars une liste complète des universités, des collèges et des établissements de recherche qui reçoivent des fonds ainsi qu’une description de certains projets.
    • Les projets sont sélectionnés à la suite de concours lancés par le Fonds d’innovation. Ces concours, qui ont lieu tous les deux ou trois ans, se déroulent selon un processus rigoureux d’examen du mérite.
  • Dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada a réalisé un investissement de 763 millions de dollars sur cinq ans dans la FCI afin de maintenir une infrastructure de recherche de pointe dans les universités, les collèges et les hôpitaux de recherche du Canada. Il a également établi une enveloppe de 462 millions de dollars par année, à compter de 2023-2024, en vue d’offrir un financement stable à la FCI.

  • En mai 2020, le gouvernement a annoncé un financement de 450 millions de dollars pour aider le milieu de la recherche universitaire du Canada durant la pandémie de COVID-19. Le financement visait notamment à fournir un soutien salarial aux universités et aux instituts de recherche en santé pour permettre la poursuite des activités essentielles de recherche pendant la crise.

Liens connexes

Personnes-ressources

John Power
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
john.power@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Restez branchés

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Suivez l’actualité scientifique canadienne sur les médias sociaux @ScienceCDN : Twitter, Instagram, Facebook

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :