Le gouvernement du Canada annonce des fonds supplémentaires pour appuyer la formation visant à aider un plus grand nombre de Canadiens à acquérir des compétences numériques

Communiqué de presse

Cet investissement de 17,6 millions de dollars servira à soutenir des initiatives axées sur l’enseignement des compétences numériques à des groupes sous-représentés

Le 28 juillet 2022 – Ottawa (Ontario) 

La littératie numérique est essentielle dans notre monde actuel de plus en plus axé sur le numérique. Les compétences numériques permettent aussi aux Canadiens d’utiliser Internet de façon sécuritaire et efficace, que ce soit pour prendre un rendez-vous médical, faire des transactions bancaires, étudier, travailler ou chercher un emploi. En appuyant des initiatives destinées à favoriser l’acquisition de ces compétences et la compréhension des technologies numériques, nous pouvons non seulement réduire les obstacles liés à l’accès aux renseignements et aux ressources utiles, mais aussi susciter des débouchés pour que tous les Canadiens puissent réussir.

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne, a lancé aujourd’hui, la deuxième phase du Programme d’échange en matière de littératie numérique (PELN) et a annoncé un investissement fédéral additionnel de 17,6 millions de dollars afin que personne ne soit laissé pour compte dans l’économie numérique.

Cet investissement important servira à soutenir des organismes sans but lucratif qui ont comme mission d’enseigner les compétences numériques aux Canadiens qui ont de la difficulté à participer pleinement au monde numérique. Cela inclut les aînés, les personnes qui n’ont pas terminé leurs études secondaires, les Autochtones, les personnes qui ne parlent ni français ni anglais à la maison, les personnes handicapées, les nouveaux arrivants, les personnes à faible revenu et les habitants des collectivités nordiques, rurales et éloignées.

Le PELN est un des nombreux programmes axés sur les compétences numériques qui sont offerts par le gouvernement du Canada pour combler le fossé numérique et aider les Canadiens à acquérir les compétences nécessaires pour utiliser les technologies numériques. Ce programme est conforme au principe d’accès universel de la Charte canadienne du numérique, et a comme objectif d’aider tous les Canadiens à profiter pleinement de l’économie numérique.

Dans le cadre de cette annonce, le ministre Champagne lance aussi un appel de propositions aux organismes sans but lucratif intéressés. Ceux-ci doivent soumettre leurs propositions au plus tard le 7 septembre 2022 sur le site Web du programme.

Citations

« Les compétences numériques sont essentielles de nos jours. Notre gouvernement veut que tous les Canadiens puissent avoir les compétences nécessaires pour accéder aux renseignements et aux débouchés qui sont offerts en ligne, et il s’est engagé en ce sens. Les initiatives qui bénéficient du soutien du Programme d’échange en matière de littératie numérique permettent aux Canadiens d’améliorer leurs compétences et leur confiance en matière de numérique pour pouvoir pleinement participer à l’économie numérique. »
– Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne

Faits en bref

  • Lancé en 2018, le Programme d’échange en matière de littératie numérique (PELN) vise à doter les Canadiens des compétences nécessaires pour utiliser efficacement et en toute sécurité les ordinateurs, les appareils mobiles et Internet. Le programme se veut inclusif, puisqu’il vise à atteindre à la fois ceux qui n’utilisent pas encore Internet et ceux qui sont en train d’apprendre à utiliser les technologies numériques.

  • À partir de 2022-2023, le gouvernement du Canada va investir 17,6 millions de dollars sur trois ans dans le cadre du programme.

  • Pour pouvoir faire une demande de financement, les organismes sans but lucratif doivent être constitués en société au Canada et posséder au moins trois ans d’expérience dans la prestation de formation en littératie numérique. 

  • Au cours de sa première phase, le programme a permis de former plus de 400 000 personnes faisant partie de groupes sous-représentés.

Liens connexes

Personnes-ressources

Laurie Bouchard
Gestionnaire principale, Communications
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
laurie.bouchard@ised-isde.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
media@ised-isde.gc.ca

 

Restez branchés

Pour obtenir plus de renseignements ou pour connaître les services offerts par le Ministère, visitez Canada.ca/ISDE.

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur les médias sociaux.

Twitter : @ISDE_CA; Facebook : @innovationcanadienne; Instagram : @innovationcdn; et LinkedIn

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :