La ministre Ng met en valeur le soutien accordé aux entrepreneurs et aux propriétaires d’entreprise du Manitoba et de la Colombie-Britannique

Communiqué de presse

Le 19 août 2022 – Kelowna (Colombie-Britannique)

Les petites entreprises sont au cœur des communautés canadiennes. Elles sont un moteur important des économies locales, et leur réussite est essentielle pour accélérer une croissance inclusive qui profite à tous.

La ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, l’honorable Mary Ng, a effectué une tournée au Manitoba et en Colombie-Britannique du 15 au 18 août pour rencontrer divers entrepreneurs, propriétaires de petite entreprise et représentants d’organismes de soutien aux petites entreprises. Elle en a profité pour souligner les efforts incessants que déploie le gouvernement pour les aider à surmonter les obstacles qu’ils rencontrent et leur permettre d’accéder à du capital, d’adopter des technologies numériques, d’exporter leurs produits vers de nouveaux marchés et de créer de bons emplois à l’échelle locale.

Le 15 août dernier, à Winnipeg, la ministre Ng a annoncé qu’Organisations d’entreprises de femmes du Canada (OEFC) fournirait, dès l’automne, des prêts pouvant atteindre 50 000 $ à des femmes entrepreneures et propriétaires d’entreprise dans le cadre du Fonds de prêts pour les femmes en entrepreneuriat. Le Fonds de prêts pour les femmes en entrepreneuriat est un élément clé de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE), qui est dotée d’une enveloppe de 6 milliards de dollars. Ce fonds donne aux femmes entrepreneures de tout le pays un accès au capital dont elles ont bien besoin pour lancer, faire croître et faire prospérer leur entreprise. Avec l’expansion du Fonds de prêts par le truchement d’OEFC, près de 30 millions de dollars pourront être investis dans des entreprises détenues par des femmes.

Lors d’une rencontre avec des propriétaires philippins d’entreprises locales du Manitoba, la ministre Ng a annoncé qu’elle se rendrait aux Philippines les 19 et 20 septembre prochains pour renforcer les liens commerciaux et interpersonnels qui existent entre les deux pays.

En Colombie-Britannique, la ministre Ng a rencontré des membres de la South Asian Business Association of British Columbia, à Surrey. Elle en a profité pour parler de la poursuite des négociations en vue de la conclusion d’un accord commercial des premiers progrès avec l’Inde, et des autres formes de soutien qui existent pour aider les petites et moyennes entreprises à prendre de l’expansion sur les marchés du monde entier.

Lors de ses rencontres avec des propriétaires d’entreprise et des représentants d’organismes de soutien aux entreprises à Osoyoos et à Kelowna, la ministre Ng a souligné l’importance du développement économique rural et autochtone. Elle a rencontré, entre autres, des représentants de Nk'Mip Cellars, de Crush Dynamics, de Gorman Bros. Lumber et de Northern Cherries. Elle a terminé sa tournée en se joignant aux représentants d’Accelerate Okanagan, un accélérateur d’entreprises, pour discuter du soutien qu’apportent les investissements fédéraux effectués par l’entremise de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat et de l’Initiative de catalyse du capital de risque aux femmes entrepreneures qui œuvrent dans des domaines liés aux sciences, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques (STIM), notamment un accès à du capital, à des réseaux et à des services de mentorat.

Les mesures visant à stimuler la reprise économique, à soutenir une diversité d’entrepreneurs et à accélérer la transformation numérique des entreprises canadiennes aideront ces entrepreneurs et ces entreprises à rester concurrentiels ainsi qu’à créer des emplois et à faire croître l’économie.

Citations

« Les entrepreneurs et les propriétaires de petite entreprise du Manitoba et de la Colombie-Britannique se surpassent en matière d’innovation, de talents et de résilience. Ils constituent de réels pivots économiques au sein de leurs collectivités et sont source de bons emplois locaux. Grâce à ses investissements sans précédent dans l’adoption du numérique, l’entrepreneuriat au féminin et le développement économique rural, notre gouvernement continuera de défendre les intérêts des propriétaires d’entreprise et des entrepreneurs, tout comme ceux-ci continuent de soutenir les Canadiens de tout l’Ouest canadien. »
– La ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, l’honorable Mary Ng

Faits en bref

  • La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE), assortie d’une enveloppe de plus de 6 milliards de dollars en investissements, comporte les éléments suivants :

  • Le gouvernement fait également des investissements pour éliminer les obstacles systémiques qui se dressent devant les entrepreneurs issus de la diversité, notamment par l’entremise du Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires.

  • Afin de s’assurer que les femmes ont un accès égal aux possibilités et aux avantages qui découlent des investissements internationaux, le Canada a adopté une approche inclusive à l’égard du commerce en intégrant des dispositions relatives à l’égalité des genres dans tous ses accords de libre-échange. Le gouvernement a également cosigné l’Arrangement mondial sur le commerce et le genre, une initiative indépendante à laquelle toute économie peut participer.

  • Le Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN), annoncé dans le budget de 2021, représente un investissement dans la réussite des entreprises. Il devrait permettre de soutenir quelque 160 000 petites entreprises et aider à créer des milliers d’emplois, y compris jusqu’à 28 000 stages pour étudiants et récents diplômés qui pourront ainsi acquérir une précieuse expérience.

  • Dans le cadre du PCAN, on offre 1,4 milliard de dollars en subventions et des services-conseils pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) à se tourner vers le commerce en ligne, ainsi que jusqu’à 2,6 milliards de dollars en prêts de la Banque de développement du Canada (BDC) pour aider les PME à couvrir les coûts liés à la mise en œuvre de leur plan de transformation numérique.

    • La première option, Développez vos activités commerciales en ligne, offre des microsubventions maximales de 2 400 $ et des services consultatifs en matière de commerce électronique pour aider les petites entreprises à établir des boutiques numériques et à renforcer leurs capacités de commerce électronique.
    • Dans le cadre de l’option Améliorez les technologies de votre entreprise, on offre des subventions pouvant couvrir 90 % des coûts déboursés par les entreprises, jusqu’à concurrence de 15 000 $, pour retenir les services de conseillers qui aideront à l’élaboration d’un plan d’adoption du numérique; un accès à des prêts sans intérêt de BDC; et des occasions de stage pour étudiants.
  • Les PME qui désirent présenter une demande de subvention ou de prêt dans le cadre du PCAN peuvent répondre à quelques questions rapides en ligne afin de déterminer le financement qui est le mieux adapté à leurs besoins.

  • Le commerce de détail en ligne a connu une croissance rapide durant la pandémie. Selon des données de Statistique Canada, il a augmenté de plus de 110 % de mai 2019 à mai 2020.

Personnes-ressources

Alice Hansen
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique
613-612-0482
alice.hansen@international.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
media@ised-isde.gc.ca

Restez branchés

Suivez Entreprises Canada sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur le monde des affaires : Twitter, Facebook et Instagram.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :