Niveau 2 – Toit, murs, et portes mal assujetties

Ce niveau offre une meilleure protection contre les éléments. Le contenu peut être exposé à la précipitation poussée par le vent, aux rayons obliques du soleil, aux vents extrêmes, aux particules de sol soufflées par le vent, à la neige, aux spores et aux graines. Dans votre plan d'action, inclure les mesures pertinentes des niveaux précédents.

Exemples

Enceinte peu résistante ou passable : dépendance, remise, habitation mal entretenue.

Plan B

Aucun

Site

Habituellement rural, parfois urbain. Le drainage peut avoir été amélioré grâce à une légère surélévation du terrain sous les fondations ou le long des fondations. Les fondations souterraines ne sont pas étanches. La structure peut être saine si le toit a été bien entretenu; autrement, on peut prévoir des dommages structuraux.

Plan B

Dans la mesure du possible, débarrasser les murs de toute racine envahissante, afin de réduire les dommages causés par l'humidité et d'empêcher les racines d'endommager les fondations du bâtiment. Enlever le bois mort pouvant se trouver à proximité afin de réduire l'incidence des organismes perceurs du bois ainsi que le risque de chute de branches mortes sur la structure. Améliorer le drainage s'il y accumulation d'eau le long des fondations ou infiltration d'eau dans le bâtiment après une chute de pluie.

Bâtiment

Murs, bois, bardage poreux, portes rudimentaires mal ajustées, sol de terre battue ou recouvert de planches, de contreplaqué, de gravier, d'asphalte ou d'une plateforme cimentée distincte. La structure n'empêchera pas les ravageurs fouisseurs ou les rongeurs tenaces de s'attaquer au bâtiment, car ses matériaux et ses murs ne sont pas robustes. Protège contre les précipitations poussées par le vent, et prévient donc la contamination importante par des champignons. N'arrête pas les insectes, puisqu'il y a des brèches dans la structure. Peut empêcher la pénétration de gros rongeurs et d'oiseaux, mais les brèches permettent aux animaux de petite taille de pénétrer dans le bâtiment pour s'y abriter. Peut attirer les oiseaux percheurs et nicheurs dans les saillies de toit, et les insectes dans les matériaux de construction.

Plan B

L'installation de filets anti-oiseaux par-dessus les saillies de toit ou d'un grillage sur les ouvertures, dans la mesure du possible, permet de limiter les possibilités d'accès pour les animaux, ainsi que l'accumulation de détritus autour et à l'intérieur du bâtiment. Tenir compte des besoins de protection physique (par exemple, améliorer simultanément la sécurité et la protection contre les ravageurs) au moment de la fabrication de l'enceinte. Améliorer ou réparer l'enveloppe extérieure si elle est endommagée.

Équipement et matériel

Le contenu placé directement sur le plancher dur peut s'imprégner de l'humidité provenant du sol, ce qui peut favoriser la croissance de champignons.

Plan B

La présence d'étagères rudimentaires limite le transfert d'humidité du sol ou de la dalle de fondation aux objets. En plaçant les objets sur des étagères, on réduit le risque que les avageurs les découvrent. S'il n'y a pas d'étagères convenables, utiliser au moins des palettes traitées thermiquement ou du bois enveloppé de feuilles de plastique pour éviter tout contact entre les objets et l'humidité provenant d'un sol de terre. Pour prévenir les dommages causés par les infiltrations d'eau et l'humidité persistante, ne pas poser les articles lourds et encombrants directement sur le sol, mais les placer plutôt sur des socles de béton ou des blocs de bois traité sous lesquels on a installé une barrière contre l'humidité, afin d'empêcher son transfert aux objets. Veillerà ce que les objets lourds ne s'enfoncent pas dans le sol, car cela les rendrait directement accessibles aux microorganismes et autres ravageurs s'attaquant au bois.

Mesures

Élimination des nids d'animaux. L'entretien autour du bâtiment consisteà tailler les herbes et le feuillage tous les mois ou une fois par année.

Plan B

Le balayage régulier des espaces intérieurs élimine les détritus poussés par le vent et les nids d'araignées. éliminer les nids de guêpes et d'oiseaux dès leur découverte. Recouvrir d'une bâche de tissu (perméableà l'humidité) tout objet dont la forme irrégulière rend le nettoyage difficile. On réduit ainsi l'accumulation de poussière, on empêche les mouches de tacher les surfaces, on permet le séchageà la suite de périodes humides, et on réduit la croissance de moisissures en surface.

Pronostic

Prévoir des chiures de mouches, des invasions de rongeurs, du grignotage par des insectes, et la présence d'insectes sur les objets en réserve, surtout dans les endroits encombrés dont le contenu n'est pas souvent déplacé ou examiné. S'attendre également à l'apparition de taches d'humidité ouà la présence de champignonsà la suite de fortes pluies accompagnées de vents. Les ravageurs peuvent circuler librement, donc tous les objets entreposés peuvent être touchés.

Plan B

Élimination des nids d'animaux altérant la structure pour réduire leur nombre, et lutte précoce contre les attaques de ravageurs par l'utilisation de pesticides ciblés, ou d'autres méthodes physiques.

Détérioration prévisible

Les effets prévus se manifestent dans un délai de 100 ans, dans le cas d'éléments robustes, de 10 ans, dans le cas d'éléments mous, et dans un délai d'un an, dans le cas d'éléments fragiles.

Plan B

Fréquence réduite des attaques de nombreux insectes, par rapport à une situation de moindre protection. Activité microbienne minime, et activité considérablement réduite en surface.

Bulletin technique de l'ICC 29.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :