Planification d'une nouvelle murale

L'objectif n'est pas nécessairement de produire une peinture murale pouvant résister aux éléments pendant une période indéfinie, mais plutôt de créer une œuvre qui restera en bon état pendant sa durée de vie prévue. Afin de réduire la vitesse de la détérioration et l'ampleur des dégâts, il convient d'intégrer au projet des stratégies préventives et des mesures d'entretien adéquates, et ce, dès les premières étapes de la planification. Il est important de planifier, dès les premières étapes d'un projet, la mise en œuvre de mesures d'entretien et de conservation, et d'assurer le financement requis pour leur exécution.

Sur cette page :

La planification attentive des activités permettra de garantir qu'une nouvelle murale demeurera en bon état et constituera une source de fierté pour la communauté pendant encore de nombreuses années.

Les murales ne peuvent pas être évaluées en ne tenant compte que d'un seul point de vue, par exemple, celui de sa valeur commerciale ou économique ou d'un quelconque égocentrisme intéressé. Elles sont créées dans une communauté donnée et doivent avoir une signification particulière pour celle–ci. Les comités de planification qui tiennent compte des besoins de la communauté et favorisent la participation de ses membres profiteront d'avantages significatifs comme l'estime, le soutien et la collaboration d'une communauté bien informée. Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter la publication Web intitulée Mural Production: A Resource Handbook (en anglais seulement) (Mural Routes Inc., ).

Afin d'assurer à la peinture murale une longévité maximale, il est essentiel de choisir un site et un support principal, entre autres un mur, qui sont adéquats, d'exécuter une préparation efficace du support et d'utiliser exclusivement des matériaux durables. Il faut de plus planifier, dès les premières étapes du projet, la mise en œuvre de méthodes d'entretien simples (y compris des inspections et des travaux de nettoyage et de réparation périodiques) et assurer le financement requis pour leur réalisation. Il faut finalement établir quelles mesures de traitement devront être prises si la peinture murale est endommagée et où elle pourrait être réinstallée si le site ne convient plus.

Fresque de navire sur le côté du bâtiment.
Side Launch ,de John Hood et Alexandra Hood, ; murale de la ville de Collingwood, Collingwood (Ontario); (peinture acrylique pour artistes sur panneau d'enseigne commercial, mousse de polystyrène et mur en béton).

Créer des partenariats avec des spécialistes

La composition même du comité de planification, ou le réseau de relations de ses membres, doit permettre d'avoir accès aux spécialistes et professionnels suivants :

  • un architecte principal — pour fournir des conseils sur la nature adéquate du mur choisi et toute modification que devra subir le site, et, au besoin, offrir l'accès à son propre réseau de relations professionnelles;
  • des architectes paysagistes et des architectes spécialisés en bâtiments, des ingénieurs, des fabricants de peintures et des restaurateurs — pour fournir des conseils relatifs aux facteurs qui influent sur la longévité de la peinture murale, soit les matériaux utilisés et les méthodes de construction et d'installation, et résoudre des questions liées au site (emplacement, orientation, mise en place et possibilité de vandalisme), aux dommages accidentels et à la détérioration causée par les conditions ambiantes, ainsi qu'aux coûts d'entretien et à la simplicité des mesures connexes;
  • d'autres intervenants du domaine des murales extérieures — pour fournir des conseils basés sur leur expérience, notamment les diverses mesures utilisées, avec succès ou non;
  • l'artiste, le mécène et le restaurateur — pour évaluer la permanence et la longévité du site proposé et des matériaux, la pertinence des méthodes de construction et du motif choisis, ainsi que les mesures d'entretien adéquates;
  • des membres de la communauté — pour avoir accès à des connaissances particulières sur les risques et les avantages associés au choix du site et renforcer l'estime, le soutien et la collaboration d'une communauté bien informée.

Choisir un site adéquat

Le choix du site a d'importantes répercussions sur la longévité de la peinture murale. Un site présentant des conditions médiocres peut entraîner une détérioration précoce causée entre autres par des dommages physiques, l'eau ou des polluants. L'emplacement du site peut aussi accroître ou réduire les probabilités d'actes de vandalisme tels que les graffitis.

Voici certains des facteurs dont il faut tenir compte lors du choix du site :

  • À quelles fins le site est–il actuellement utilisé et quelles sont les activités pratiquées à proximité? Le site est–il par exemple utilisé pour la pratique de sports comme le hockey de rue?
  • Quelles sont les conditions ambiantes? Le site est–il exposé à des vents forts, à des agents abrasifs, à des polluants ou à des sources importantes de saletés? Est–il constamment exposé au soleil ou à l'ombre?
  • Est–ce un site propice au vandalisme?
  • Quelles sont les activités d'entretien municipal exécutées dans le quartier (par exemple, enlèvement de la neige au chasse–neige, présence de dispositifs d'aspersion d'eau, etc.)?
  • Le site peut-il être aspergé par de l'eau provenant d'une rue adjacente ou peut-il subir les effets de projections de sel ou de gravier?
  • L'emplacement particulier de la murale sur le site permettrait–il de réduire les risques de dommages? Par exemple, le choix d'un emplacement élevé peut réduire les risques de vandalisme et celui d'un emplacement avec exposition au nord (ou à l'ouest) peut réduire la vitesse de dégradation causée par l'exposition à la lumière.
  • Le site peut–il être modifié afin de prévenir les dommages? Par exemple, est–il possible d'aménager le paysage ou de mettre en place des barrières, entre autres des barrières de stationnement, de manière à diriger la circulation routière et le déplacement des piétons et réduire ainsi au minimum les contacts avec la murale?

Choisir un support et des médiums durables et une méthode d'installation adéquate

Le support principal peut consister en un mur, un support distinct fixé à un mur existant ou une armature autoportante; il constitue le plus important élément responsable de la stabilité et de la longévité de la peinture murale.

L'état du mur envisagé doit être évalué par un architecte et, au besoin, par des membres de son réseau de relations professionnelles, par exemple des spécialistes de la maçonnerie ou des toitures et des ingénieurs en conception de structures, afin de s'assurer qu'il constitue un support adéquat pour la peinture murale et qu'il ne présente aucun problème d'humidité.

Il ne faut en aucun cas considérer l'utilisation d'édifices à valeur patrimoniale à ces fins, car une murale pourrait altérer ou endommager la « structure patrimoniale » de l'édifice.

Les matériaux utilisés doivent être durables, dans un milieu extérieur ou un environnement public, et les méthodes d'installation employées doivent être adéquates. Il faut exclusivement utiliser des pigments possédant une stabilité élevée à la lumière. Les composants métaux, incluant des vises, doivent être inoxydable. L'emploi de revêtements de surface peut être envisagé pour protéger la peinture contre les saletés, la détérioration du liant et, dans une certaine mesure, comme barrière contre les graffitis (consultez la section Création d'une nouvelle murale).

Fresque de personne assise à une table de salle à manger.
Détail de Almonds and Wine, de Cristina Delago, ; ville de Toronto (Ontario); photographie de Tomasz Majcherczyk, . Une mosaïque murale constitue un médium de substitution durable à une peinture murale extérieure.

Élaborer un plan d'entretien et une politique de conservation de l'œuvre

Afin de s'assurer que la durée de vie de la murale est la plus longue possible, il faut entreprendre son entretien, dans la mesure du possible, tout de suite après l'installation. Il est important de planifier, dès les premières étapes d'un projet, la mise en œuvre de mesures d'entretien et de conservation, et d'assurer le financement requis pour leur exécution.

Le plan d'entretien et la politique de conservation doivent comprendre :

  • un calendrier d'inspections régulières;
  • un plan des activités d'entretien (par exemple, celles de nettoyage et les réparations mineures);
  • les coordonnées des personnes devant être consultées lorsqu'un traitement est nécessaire;
  • la documentation de l'état de l'œuvre et des travaux d'entretien et de traitement réalisés.

De plus, il faut clairement établir les rôles et les responsabilités de tous les intervenants, au chapitre de l'entretien continu de la murale et du site. Consultez la section Soins des murales existantes pour obtenir plus de renseignements sur la conservation des murales.

Conclure une entente contractuelle

Avant d'entreprendre les travaux, les mécènes doivent établir une entente contractuelle portant sur les droits et responsabilités respectifs du propriétaire du mur, de l'organisme ou du mécène qui commande l'œuvre (le propriétaire de la peinture murale) et de l'artiste. Voici une liste des éléments dont il faut tenir compte :

  • Qui sera responsable de l'entretien du site?
  • Qui sera responsable de l'entretien du mur? (C'est habituellement le propriétaire du mur qui assume cette responsabilité pour une période déterminée.)
  • Quelle est la durée de vie prévue de la peinture murale?
  • Qui sera responsable de l'entretien de la murale? (C'est habituellement l'organisme qui commande l'œuvre qui assume cette responsabilité.)
  • Quelles sont les mesures à prendre si le mur doit être modifié ou démoli ou si la peinture murale doit être déplacée et installée en un autre endroit?
  • Quelles sont les questions de droit en matière de droits d'auteur et de droits moraux? (consultez Mural Production: A Resource Handbook [en anglais seulement])
  • Quels sont les outils de gestion et de financement qui permettront d'assurer l'entretien continu de la peinture murale? Quels seront les critères de décision utilisés si des traitements de conservation ou de restauration sont nécessaires?
  • Qu'arrive–t–il en cas de modification de la nature du site?
  • Qu'arrive–t–il en cas d'aliénation de l'œuvre?

Mettre en place la signalisation nécessaire et créer des programmes de sensibilisation communautaire

Il faut planifier la mise en place d'une signalisation adéquate et la création de programmes de sensibilisation qui permettent au public de « s'approprier » l'œuvre et de la considérer comme une source de fierté communautaire. La publication Web intitulée Mural Production: A Resource Handbook (en anglais seulement) contient des recommandations pertinentes, y compris les suivantes :

  • documenter les différentes étapes de la production de la murale et créer des archives contenant des photographies et des renseignements utilisés à diverses fins, notamment pour des activités de promotion et les recherches de rédacteurs touristiques;
  • regrouper les murales d'une zone donnée en un réseau pouvant faire l'objet de visites à pied guidées;
  • rédiger des brochures ou même un livre, créer un site Web, élaborer une visite audio–guidée;
  • établir des partenariats avec d'autres organismes comme les associations d'horticulture, les responsables des programmes de troupes théâtrales, les groupes de jeunes et les organismes de développement touristique.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :