Débats des chefs de partis politiques

Les débats des chefs jouent un rôle essentiel dans les élections fédérales au Canada. Ils mobilisent les Canadiens lors des campagnes électorales. Ils vous aident à faire un choix éclairé en vous permettant de voir les premiers ministres potentiels et de les comparer, tout en améliorant votre connaissance des partis politiques et de leur programme électoral.

Étant donné l’importance des débats, le premier ministre a demandé à la ministre des Institutions démocratiques de présenter des options pour établir un poste de commissaire indépendant chargé d’organiser les débats des chefs des partis politiques pendant les futures campagnes électorales fédérales.

Le 30 octobre 2018, la ministre a annoncé la création d’une commission aux débats des chefs.

Le mandat initial de cette nouvelle commission consistera à organiser deux débats des chefs — un dans chaque langue officielle — lors des élections fédérales de 2019. La Commission aux débats des chefs, qui devrait être bien en place d’ici le printemps 2019, sera dirigée par un commissaire et appuyée par un comité consultatif composé de sept membres.

Pour en arriver à cette annonce, le gouvernement du Canada a sollicité des commentaires par :

  • une consultation en ligne ouverte à tous les Canadiens;
  • une série de tables rondes dirigées par la ministre des Institutions démocratiques, auxquelles ont participé les médias, le milieu universitaire et les groupes d’intérêt public;
  • une étude du Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre des communes.

Les participants ont exprimé les opinions générales suivantes :

  • Les débats des chefs des partis politiques contribuent de façon essentielle à la santé de la démocratie au Canada.
  • La création d’un poste de commissaire guidé par l’intérêt public et chargé d’organiser les débats de manière équitable, ouverte et transparente bénéficie d’un vaste soutien et est jugée utile.
  • Il faut établir des paramètres clairs en vue des débats des chefs, notamment en ce qui concerne la participation, le format et le contenu.
  • Les débats des chefs doivent être diffusés le plus librement et le plus largement possible pour qu’un maximum de Canadiens y ait accès.

Les trois rapports ci-dessous détaillent les commentaires reçus durant les consultations ainsi que les constatations et les recommandations qui aident à orienter les prochaines étapes du gouvernement du Canada.

Consultation en ligne

Du 11 janvier 2018 au 12 février 2018, plus de 400 commentaires ont été reçus. En outre, plus de 14 000 courriels ont été acheminés ailleurs que sur le portail consacré à la consultation en ligne à la suite d’une campagne de rédaction de lettres types.

Tables rondes

En janvier 2018, cinq tables rondes ont eu lieu dans tout le Canada, soit à Halifax, Montréal, Toronto, Winnipeg et Vancouver. Elles avaient toutes un programme commun et comptaient des participants du milieu universitaire et des domaines des services de diffusion et du journalisme, ainsi que des groupes d’intervenants et des gens possédant une expérience des partis politiques.

Étude du Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre des communes

Le 21 novembre 2017, le Comité a entrepris une étude sur la création d’un poste de commissaire indépendant responsable des débats des chefs. Il a écouté le témoignage de la ministre des Institutions démocratiques et de 33 témoins au cours de huit réunions. Le Comité a également reçu des observations écrites de partis politiques et de personnes intéressées.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :