Biographie des lauréats d’un prix Feuille d’or des IRSC

Document d'information

Prix Feuille d’or des IRSC pour l’impact

Centre d’excellence de la Colombie-Britannique sur le VIH/sida

Depuis 1992, le Centre d’excellence de la Colombie-Britannique sur le VIH/sida fournit des soins et des traitements aux personnes vivant avec le VIH. Son influence s’étend à tous les niveaux, de la molécule à la communauté, et englobe de nombreux domaines, dont les essais cliniques sur les médicaments contre le VIH, la sensibilisation des professionnels de la santé à l’échelle de la province et la promotion de politiques fondées sur des données probantes visant à protéger la population de l’infection par le virus.

Le Centre, qui assure la réalisation, la surveillance et la diffusion de programmes de recherche et de traitement de pointe dans le domaine du VIH/sida, constitue une ressource cruciale pour les 13 000 Britanno-Colombiens aux prises avec le VIH/sida.

Le VIH/sida demeure un défi majeur pour le système de soins de santé. En Colombie-Britannique seulement, on dénombre 350 nouveaux cas d’infection par le VIH chaque année, alors que le virus touche actuellement plus de 75 000 Canadiens.

L’impact du Centre n’est toutefois pas limité à la province. Les chercheurs affiliés au Centre ont joué un rôle de premier plan pour faire du traitement antirétroviral hautement actif la norme de soins internationale, et jusqu’à présent, le personnel clinique et les chercheurs du Centre ont publié plus de 450 articles scientifiques dans des revues à comité de lecture.

Le prix sera accepté au nom du Centre par son directeur, le Dr Julio Montaner, ancien président de la Société internationale sur le sida.

Information : Centre d’excellence de la Colombie-Britannique sur le VIH/sida [en anglais seulement]

Le prix Feuille d’or des IRSC pour l’impact est remis à une personne ou à une équipe dont les recherches ont eu une réelle incidence sur la santé des personnes, sur les pratiques, les politiques ou le système de santé.

Prix Feuille d’or des IRSC pour les découvertes

Dr John Dick

Le Dr John Dick est scientifique principal au Centre de cancérologie de l’Hôpital Princess Margaret, professeur au Département de génétique moléculaire de l’Université de Toronto, directeur du Programme sur les cellules souches cancéreuses de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer et titulaire de la chaire de recherche du Canada en biologie des cellules embryonnaires.

Dans le cadre de ses travaux de recherche, le Dr Dick se consacre à explorer la « boîte noire » de la leucémie, dans le but de mieux comprendre ce qui différencie les voies moléculaires dans le système sanguin des sujets en santé de celles des sujets atteints de la maladie. Il espère utiliser ces connaissances pour mettre au point des traitements permettant de perturber le processus moléculaire qui mène à la leucémie et, ultimement, d’en prévenir l’apparition.

Le Dr Dick est réputé pour ses travaux novateurs sur les cellules souches cancéreuses, qui ont marqué un tournant majeur dans la recherche sur le cancer. Son hypothèse sur les cellules souches cancéreuses a fait germer l’idée que certaines cellules cancéreuses pourraient persister dans l’organisme après la radiothérapie et la chimiothérapie, ce qui provoquerait le développement de nouvelles tumeurs et la propagation de la maladie. Ses travaux de recherche permettent d’envisager une amélioration des traitements et de la qualité de vie pour les nombreux Canadiens – pas moins de deux sur cinq – qui développeront un cancer au cours de leur vie.

Information : John E. Dick, titulaire de la chaire de recherche du Canada en biologie des cellules embryonnaires

Le prix Feuille d’or des IRSC pour les découvertes est remis à une personne ou à une équipe dont les résultats de recherche sont uniques, inspirants et révolutionnaires, et qui a considérablement fait progresser les connaissances dans son domaine.

Prix Feuille d’or des IRSC pour les réalisations remarquables d’un chercheur en début de carrière

Dr Gregory Steinberg

Le Dr Gregory Steinberg est professeur aux départements de médecine et de biochimie de l’Université McMaster, titulaire d’une chaire de recherche du Canada sur le métabolisme et l’obésité, titulaire de la chaire J. Bruce Duncan sur les maladies métaboliques, et codirecteur du programme de recherche sur le métabolisme et l’obésité infantile à l’Université McMaster.

Les recherches du Dr Steinberg portent sur les voies moléculaires régulant le métabolisme des lipides et des sucres et sur le rôle des hormones, telles que l’insuline et la sérotonine, dans la régulation de ces effets. Son programme de recherche translationnelle a en outre révélé de nouveaux mécanismes par lesquels l’exercice et certains médicaments d’usage courant améliorent la santé. Son ultime ambition est de mettre au point de nouvelles stratégies et de nouveaux traitements préventifs contre les maladies métaboliques interdépendantes que sont l’obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et la stéatose hépatique non alcoolique.

Les travaux du Dr Steinberg sont tout à fait pertinents au Canada, où l’on dénombre 6 millions de personnes obèses et plus de 10 millions de personnes atteintes de diabète ou de prédiabète. 

Information : Dr Gregory Steinberg, Département de médecine de l’Université McMaster [en anglais seulement]

Les IRSC sont résolus à contribuer à la formation de la prochaine génération de grands esprits scientifiques. Le prix Feuille d’or des IRSC pour les réalisations remarquables d’un chercheur en début de carrière est remis à un nouveau chercheur qui montre un énorme potentiel quant à la poursuite de recherches de qualité exceptionnelle.

Prix Feuille d’or des IRSC pour la transformation : engagement des patients

Dre Charlotte Loppie

La Dre Charlotte Loppie est professeure à l’École de santé publique et de politique sociale de l’Université de Victoria et directrice du Centre de recherche autochtone et d’engagement dirigé par la communauté. Le Centre offre un cadre de travail positif et respectueux qui permet aux étudiants, aux chercheurs et aux communautés de participer à des activités de recherche visant à résoudre les inégalités en matière de santé auxquelles font face les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada.

La Dre Loppie a pour principe directeur de servir les communautés autochtones en réalisant des travaux de recherche qui leur sont bénéfiques. À cette fin, elle emploie ses efforts à encourager la participation des Autochtones à des projets de recherche qui ont une incidence sur leur vie. Elle cherche à donner les moyens d’agir aux communautés, à renforcer les capacités de recherche et à s’attaquer aux inégalités en matière de santé auxquelles se heurtent les Autochtones.

Elle travaille à divers projets en collaboration avec les communautés des Premières Nations, les organisations autochtones régionales et nationales, les organismes caritatifs dans le domaine de la santé et les instances gouvernementales.

Ses travaux de recherche portent notamment sur les inégalités en santé chez les Autochtones, le VIH/sida chez les Autochtones, les obstacles à l’accès aux déterminants sociaux de la santé, le racisme et la sécurité culturelle, le cancer chez les Autochtones, le renforcement des capacités de recherche et la santé sexuelle et reproductive des femmes autochtones.

Information : Dre Charlotte Loppie, professeure, École de santé publique et de politique sociale [en anglais seulement]

Le prix Feuille d’or des IRSC pour la transformation : engagement des patients récompense le leadership transformationnel dans l’engagement des patients. Les IRSC croient beaucoup en l’importance d’engager les patients dans le processus de recherche. Le lauréat de ce prix collabore avec les patients, favorise leur engagement et met l’accent sur les résultats qui leur tiennent à cœur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :