Le gouvernement du Canada investit près de 23 millions de dollars dans la recherche sur le VIH/sida

Communiqué de presse

L’investissement soutiendra la recherche sur la prévention et le traitement du VIH, et sur la mise au point d’un remède curatif

26 juin 2019 – Vancouver (Colombie-Britannique) – Instituts de recherche en santé du Canada

Plus de 35 ans après la découverte du VIH, le virus demeure une menace pressante pour la santé mondiale, avec un nombre toujours croissant de personnes infectées et un besoin d’accès à des traitements susceptibles de sauver des vies.

Aujourd’hui, l’honorable Hedy Fry, députée de Vancouver-Centre, au nom de l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé un investissement de 22,85 millions de dollars du gouvernement du Canada dans la recherche sur le VIH/sida, par le biais des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Cet investissement appuie le renouvellement du Réseau canadien pour les essais VIH (le Réseau) des IRSC. Depuis 1990, ce groupe soutient une communauté florissante de chercheurs, de personnes vivant avec le VIH et de leurs aidants naturels, d’intervenants en santé, et de sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, afin de générer des connaissances sur la prévention, le traitement, la prise en charge et la guérison du VIH/sida et d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang.

Leurs découvertes et outils contribueront à la recherche mondiale de moyens sûrs et efficaces d’améliorer la santé de nos populations.

Pour maximiser son impact et assurer de meilleurs résultats en matière de santé pour les Canadiens, le Réseau travaillera en collaboration avec des réseaux et partenaires nationaux et internationaux. Par exemple, il créera un environnement inclusif de recherche sur le VIH réunissant un ensemble de disciplines, secteurs et perspectives en allant chercher la participation de spécialistes du VIH en sciences fondamentales, de chercheurs cliniques, d’utilisateurs de connaissances, de membres de la communauté, de personnes à risque et de personnes vivant avec le VIH.

La députée Fry a fait cette annonce au Centre national du Réseau, au St. Paul’s Hospital de Vancouver, Colombie-Britannique. Au cours de sa visite, elle a rencontré des chercheurs et des personnes ayant une expérience vécue pour en apprendre davantage sur leurs projets et écouter leurs histoires personnelles.

Citations

« Les investissements dans la recherche sur le VIH sont essentiels pour continuer à créer des connaissances scientifiques qui se traduiront par les stratégies de prévention et le traitement les plus efficaces pour les Canadiens vivant avec le VIH et touchés par cette maladie. Les bénéficiaires célébrés aujourd’hui devraient être fiers de leur travail, car il offre un potentiel considérable de sauver des vies. Merci pour vos approches novatrices et pour bâtir un Canada en meilleure santé. »

L’honorable Hedy Fry, députée de Vancouver-Centre

« Je félicite les chercheurs dont les efforts visent à réduire la propagation du VIH et à l’éliminer complètement. Le VIH est une maladie complexe et chronique qui a des conséquences négatives sur la santé et qui s’accompagne de la stigmatisation associée à l’infection par le VIH chez les personnes séropositives. Les IRSC saluent les efforts de collaboration proposés pour exploiter les nouvelles technologies et saisir les occasions permettant de mieux intégrer la prévention, la recherche et les soins, ce qui devrait contribuer à répondre aux besoins complexes des personnes tout au long de leur vie. »

Dre Charu Kaushic, directrice scientifique de l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC

 « Grâce au soutien continu des IRSC, le Réseau continuera de jouer un rôle clé dans la réalisation des objectifs 90/90/90 fixés par l’ONUSIDA pour le VIH, à l’échelle mondiale. Pour atteindre ces objectifs, le RCEV s’efforcera de dialoguer avec les populations autochtones et d’autres populations sous-représentées, se concentrera sur les besoins en soins de santé d’une population vieillissante atteinte du VIH et contribuera à l’avancement de stratégies de prévention efficaces. »

Dr Aslam Anis, directeur national du RCEV

Faits en bref

  • L’annonce d’aujourd’hui est financée par l’Initiative de recherche sur le VIH/sida des IRSC, l’organe de recherche de l’Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada. Cette initiative investit 21 millions de dollars chaque année dans des activités de recherche, de renforcement des capacités et d’application des connaissances dans quatre domaines clés : la recherche clinique et biomédicale, la recherche sur la santé des populations et les services de santé, la recherche communautaire, et le Réseau.

  • Grâce à ce dernier investissement, les IRSC ont versé environ 100 millions de dollars au Réseau, élément central de l’intervention nationale face à l’épidémie du VIH, depuis 2001. 

  • Le Centre national du Réseau est hébergé par le Centre d’évaluation et des résultats en matière de santé (CHÉOS) et est appuyé par la Faculté de médecine de l'Université de la Colombie-Britannique, Providence Health Care et l’Institut de recherche de Providence Health Care.

  • Selon la Fondation canadienne de recherche sur le sida, plus de 63 000 personnes vivent avec le VIH au Canada et 2 165 personnes contractent l’infection chaque année. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Thierry Bélair
Cabinet de l’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour favoriser les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :