Biographies de la nouvelle présidente et de nouveaux membres du conseil d’administration des IRSC

Document d'information

La Dre Jeannie Shoveller (présidente), B.Sc., M.A., Ph.D., est professeure à la Faculté de médecine (École de la santé publique et des populations) de l’Université de la Colombie‑Britannique. Elle est directrice de la recherche au Centre on Substance Use de la Colombie‑Britannique et directrice associée du Centre for Gender and Sexual Health Equity. La professeure Shoveller a contribué de façon importante aux sciences de la santé, avec plus de 200 publications. Elle a été souvent citée pour ses travaux sur les dépendances, la violence fondée sur le genre, les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), et la santé des adolescents. Elle a également supervisé la formation de plus de 70 candidats au doctorat et à la maîtrise, ainsi que de chercheurs postdoctoraux de 12 pays. La professeure Shoveller a obtenu plusieurs prix et bourses de recherche, notamment une chaire de recherche appliquée en santé publique des IRSC et de l’ASPC, et une bourse de chercheur émérite de la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé. Elle siège au conseil d’administration des IRSC depuis 2017 et a fait partie de plusieurs comités d’évaluation par les pairs des IRSC, dont celui sur les bourses postdoctorales Banting. Elle a aussi été membre du conseil consultatif de l’ISPP des IRSC de 2005 à 2013. En 2015, la professeure Shoveller a été intronisée à l’Académie canadienne des sciences de la santé.

M. Don Ferguson est titulaire d’un baccalauréat en géologie de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il s’est joint à la fonction publique du Nouveau-Brunswick en 1977 comme géologue au ministère des Ressources naturelles. De 1981 à 1987, il a travaillé comme agent de rémunération au Conseil de gestion. Il est devenu gestionnaire des programmes de pensions au ministère des Finances en 1987, où il est demeuré pendant cinq ans. En 1992, il s’est joint au ministère de l’Aide au revenu de l’époque à titre de directeur des programmes, avant d’être promu en 1996 sous-ministre adjoint de la Division de la sécurité du revenu du ministère du Développement des ressources humaines. M. Ferguson a été sous-ministre de la Formation et du Développement de l’emploi de 2001 à 2003, sous-ministre de la Famille et des Services communautaires jusqu’à septembre 2007, et sous-ministre de la Santé de 2007 à 2012.

Plus récemment, il a été nommé conseiller technique auprès de l’Organisation panaméricaine de la santé, stratège en chef pour l’Institut de la recherche, des données et de la formation du Nouveau-Brunswick, et membre temporaire du conseil de l’Office national de l’énergie. En 2016, M. Ferguson a reçu un doctorat honorifique en administration publique de l’Université de Moncton. Il parle couramment l’anglais, le français et l’espagnol.

Mme Debbie Fischer, B.Sc., M.G.S.S., est cadre en résidence à l’École de gestion Rotman, où elle a enseigné au Programme de perfectionnement des cadres supérieurs, à l’Université de Toronto. Elle fait fonction de mentore universitaire auprès des étudiants en administration des affaires qui souhaitent faire carrière dans le domaine des soins de santé.

Mme Fischer a occupé des postes de haute direction dans les services de consultation professionnelle, les hôpitaux et la fonction publique. Elle est actuellement dirigeante associée aux services consultatifs de KPMG, où elle offre des services de consultation sur le changement organisationnel et la transformation à grande échelle des systèmes dans le secteur des soins de santé et le secteur public. Elle siège également à plusieurs conseils d’administration, dont ceux de l’Hôpital général de North York, du groupe consultatif sur les soins de santé de GS1 et de ProDemnity. Elle a été la première présidente du conseil d’administration de Joule, une filiale de l’Association médicale canadienne, et elle en fait encore partie. Elle a également été présidente de Plexxus, administratrice des Centres d’excellence de l’Ontario et membre du comité de direction du Ontario Genetics Secretariat.

Mme Fischer était jusqu’à récemment vice-présidente directrice à la stratégie et au développement organisationnel, à l’Hôpital Mount Sinai de Toronto. À ce titre, elle était responsable des services cliniques et généraux, en plus de diriger des initiatives et des programmes de partenariat stratégique qui ont valu à l’hôpital une reconnaissance nationale pour la diversité, ainsi que la qualité, le bien-être et la culture organisationnels. Tout en continuant de jouer un rôle actif à l’Hôpital Mount Sinai, elle a dirigé une transformation en profondeur du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, où elle avait été détachée comme sous-ministre adjointe, Transition.

Mme Fischer détient un baccalauréat ès sciences en neurobiologie et physiologie comparative de l’Université McGill et une maîtrise en gestion des services de santé de l’Université d’Ottawa. Elle possède également les titres de leader en ressources humaines agréée et d’administratrice de l’Institut des administrateurs de sociétés.

M. Dominic Giroux est président-directeur général d’Horizon Santé‑Nord et de l’Institut de recherches d’Horizon Santé‑Nord, l’un des 40 principaux hôpitaux de recherche du Canada et le plus important du Nord de l’Ontario. Il compte plus de 20 années d’expérience comme cadre supérieur au sein de deux conseils scolaires de l’Ontario, ancien sous‑ministre adjoint dans deux ministères de l’Ontario, et recteur et vice‑chancelier de l’Université Laurentienne – affichant le plus long état de service dans ce rôle.

Sous sa direction, le financement fédéral de la recherche à l’Université Laurentienne a augmenté de 143 %, comparativement à 13 % à l’échelle nationale. L’université est passée du 18e au 10e rang au classement de la revue Maclean’s dans sa catégorie.

En 2011, M. Giroux a été reconnu comme l’une des 40 personnalités de moins de 40 ans au Canada et a été vice-président et président désigné d’Universités Canada.

M. Giroux a présidé le conseil de l’École de médecine du Nord de l’Ontario, coprésidé le Consortium national de formation en santé, et a fait partie ou assuré la direction d’une douzaine d’autres conseils en éducation, en santé, en innovation minière, en politique publique ainsi qu’en développement communautaire et économique.

Il a en outre siégé à la Commission de la réforme des services publics de l’Ontario (Commission Drummond) et à des conseils consultatifs pour la Banque du Canada, le ministère des Finances de l’Ontario, le Globe and Mail, Hydro One et le Centre Mowat.

M. Giroux est titulaire d’un baccalauréat en sciences sociales (politiques publiques, gestion et science politique) et d’un baccalauréat en éducation de l’Université d’Ottawa, ainsi que d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des hautes études commerciales (HEC), à Montréal.

Il a été nommé par le gouvernement de la France Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques de la République française pour sa contribution à l’influence de la langue française au Canada et a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Dre Brianne Kent, Ph.D., est boursière de recherche à la Division des troubles du sommeil et des rythmes circadiens de l’Hôpital Brigham and Women et à l’École de médecine de l’Université Harvard. Elle est également boursière postdoctorale à l’Université de la Colombie‑Britannique. Sa recherche porte sur la maladie d’Alzheimer, en particulier sur la façon dont la perturbation des rythmes circadiens et les troubles du sommeil contribuent à la perte de mémoire qui accompagne la maladie.

La Dre Kent a reçu une formation de neuroscientifique, obtenant un doctorat de l’Université de Cambridge grâce à une bourse Gates Cambridge après avoir fait une maîtrise en sciences et une maîtrise en philosophie à l’Université Yale, et un baccalauréat ès arts avec spécialisation à l’Université Simon-Fraser.

Pour soutenir sa formation postdoctorale à l’Université de la Colombie‑Britannique, la Dre Kent a reçu une bourse postdoctorale Banting des IRSC, une bourse de stagiaire de la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé et une bourse de recherche postdoctorale Izaak-Walton-Killam. Elle bénéficie actuellement d’une bourse Pathway to Independence du National Institute of Neurological Disorders and Stroke, un institut des National Institutes of Health des États-Unis, pour achever sa formation postdoctorale à l’Hôpital Brigham and Women.

De plus, la Dre Kent préside le Early Career Advisory Group à eLife Sciences, organisme sans but lucratif et revue à libre accès qui s’efforce de catalyser une vaste réforme de l’évaluation et de la communication en sciences.  


Recherche d'information connexe par mot-clés: Santé | Instituts de recherche en santé du Canada | Canada | Santé | grand public | documents d'information
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :