L’Armée canadienne réagit au rapport de l’ombudsman sur les Rangers canadiens

Déclarations

Le 5 décembre 2017 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Déclaration du brigadier-général Roy MacKenzie, chef d’état-major – Réserve de l’Armée, concernant le rapport de l’ombudsman sur les Rangers canadiens :

« Au nom de l’Armée canadienne, j’aimerais remercier l’ombudsman pour son rapport intitulé Rangers canadiens : Une enquête systémique des facteurs qui ont une incidence sur les droits aux soins de santé et aux prestations connexes des rangers. Je suis reconnaissant pour les recommandations, nous les acceptons et l’Armée canadienne travaille activement à les mettre en œuvre, ainsi qu’à donner suite aux quatre préoccupations soulevées. »

« La santé et le bien-être de nos membres sont d’une importance capitale. Dans cette optique, nous avons collaboré avec le Bureau de l’ombudsman depuis le début de l’enquête. Nous lui avons donné accès à nos procédures de traitement et de gouvernance internes, pour mieux comprendre de quelles façons nous pouvons améliorer la vie de nos rangers. L’Armée canadienne et le Bureau de l’ombudsman entretiennent depuis longtemps un lien axé sur la transparence et le dialogue. Nous lui sommes reconnaissants pour son excellent travail. 

« L’Armée canadienne a entrepris un examen des Rangers canadiens en 2015 pour faire la lumière sur certaines questions de politique, d’administration et d’instruction, dans le cadre d’un examen holistique du programme. Nous souhaitions ainsi déterminer comment mieux appuyer les rangers dans leur travail, pour assurer la pertinence et la viabilité à long terme du programme des Rangers canadiens. Nous nous engageons à assurer la santé et le bien-être à long terme de nos membres. Pour ce faire, nous prendrons une série de mesures concrètes visant à améliorer l’aide, les services et les soins que nous offrons aux rangers et à leurs familles. 

« L’Armée canadienne travaille de concert avec les Services de santé des Forces canadiennes et des organismes de santé provinciaux pour mettre en œuvre les recommandations contenues dans le rapport de l’ombudsman. Il est important de continuer à offrir le meilleur soutien et les meilleurs soins possible à notre personnel, pour que notre organisation de défense soit forte, agile, maintenue en puissance et formée de membres en bonne santé et résilients. 

« Dans le cadre de la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement, nous mettons tout en œuvre pour assurer le soutien, la diversité et la résilience de nos membres et de leurs familles, sur les plans physique, psychologique et social. L’efficacité de l’Armée canadienne dépend de ses membres, et nous nous engageons à prendre soin d’eux du mieux possible. »

- 30 -

Personne-ressource
Anne Génier
Direction des affaires publiques
Quartier général de l’Armée canadienne
613-971-7119


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :