Début des activités de l’opération NANOOK 2021 dans la région arctique du Canada

Communiqué de presse

Le 3 août 2021 – Ottawa – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Du 3 août au 12 septembre 2021, environ 250 membres des Forces armées canadiennes (FAC) prendront part à l’opération (Op) NANOOK 2021, qui sera exécutée dans plusieurs collectivités le long du passage du Nord-Ouest et du détroit de Davis.

Aux côtés des partenaires et alliés du Nord, comme la Garde côtière des États-Unis, les FAC mèneront une série d’activités visant à exercer la défense du Canada et à sécuriser les régions les plus septentrionales du Canada. Par le biais d’activités de présence terrestre, aérienne et maritime, d’exercices de défense et de sécurité du domaine maritime, les FAC travailleront en collaboration avec d’autres ministères et organismes gouvernementaux, ainsi qu’avec des partenaires nationaux et internationaux, afin d’améliorer les capacités collectives à répondre aux problèmes de sécurité dans le Nord canadien.

Cet été, l’Op NANOOK comprendra trois opérations distinctes :

  • Op NANOOK-TUUGAALIK : Détroit de Davis, 3 au 10 août
    • Un exercice de défense et de sécurité maritimes au large des côtes du Labrador et de l’île de Baffin, conçu pour aider les FAC à renforcer leurs capacités dans les régions du Nord du Canada.
  • Op NANOOK-TATIGIIT : Détroit de Davis, 10 au 15 août
    • Un exercice territorial interorganismes mobilisant d’autres ministères et organismes gouvernementaux en réponse à un incident majeur dans le Nord. 
  • Op NANOOK-NUNAKPUT : Passage du Nord-Ouest, 9 août au 12 septembre
    • Une série d’activités de présence le long du passage du Nord-Ouest afin de démontrer la capacité du Canada à déployer des forces dans l’Arctique et d’accroître la connaissance du domaine des FAC dans la région.

Le point commun de toutes les opérations NANOOK est le renforcement des connaissances des FAC sur l’Arctique canadien et l’occasion de renforcer les relations avec les partenaires fédéraux, territoriaux et autochtones – un élément clé de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement.

Citations

« À une époque où nos concurrents cherchent à renforcer leur présence et à accroître leurs opérations militaires dans l’Arctique, nous devons rester vigilants – prêts à protéger notre nation et à dissuader, à repousser et à vaincre les menaces potentielles. Notre nation n’est plus un sanctuaire géographique. Il y a de plus en plus de concurrence dans les airs, sur terre et en mer. L’Op NANOOK nous prépare à anticiper, à nous adapter et à agir dans tous ces domaines pour défendre le Canada et l’Amérique du Nord. »

Vice-amiral Bob Auchterlonie, commandant, Commandement des opérations interarmées du Canada

« Notre contribution annuelle à l’opération NANOOK témoigne de l’engagement de la Marine royale du Canada envers la région de l’Arctique et souligne notre travail de surveillance et de sécurité dans toutes les zones océaniques du Canada. Elle offre également une occasion unique de travailler aux côtés de nos alliés et autres partenaires du gouvernement du Canada pour renforcer nos capacités dans le Nord. »

Contre-amiral Brian Santarpia, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique et de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique)

« L’opération NANOOK vise à renforcer la capacité des Forces armées canadiennes à opérer dans des environnements difficiles tout en améliorant l’état de préparation de tous les participants. Elle nous donne également l’occasion de travailler avec nos partenaires du Nord, de partager les connaissances et les expériences ministérielles, d’améliorer la collaboration interorganismes et d’accroître la sensibilisation à tous les domaines. »

Brigadier-général Pascal Godbout, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord)

Faits en bref

  • La série d’opérations NANOOK vise à renforcer la sécurité des Canadiens et à établir des lignes de communication et des pratiques exemplaires avec des partenaires régionaux et internationaux.

  • Cette année, l’opération NANOOK comprendra des membres de la Force régulière et de la Force de réserve de tous les milieux des FAC, d’autres ministères et organismes gouvernementaux et des partenaires nationaux et internationaux.

  • Au sol, les soldats du 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada et les Rangers canadiens du 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens effectueront des patrouilles de présence le long du passage du Nord-Ouest et mèneront des activités d’interopérabilité avec la Marine royale canadienne.

  • Dans les airs – Le CC-130J Hercules transportera des troupes, des fournitures et de l’équipement à Resolute Bay. De plus, le CC-138 Twin Otter sera déployé à divers endroits pour assurer le transport aérien local.

  • Navigation en mer – La Marine royale canadienne déploiera les navires canadiens de Sa Majesté Goose Bay et Harry DeWolf pour effectuer des patrouilles de présence maritime et de reconnaissance, ainsi que pour répéter les pratiques et les procédures d’intervention maritime aux côtés des partenaires du Nord de la Garde côtière canadienne et de la Garde côtière des États-Unis. Il est à noter que ce déploiement marque également la première participation du NCSM Harry DeWolf, le premier navire de patrouille extracôtier et arctique du Canada, à l’Op NANOOK et le début de sa circumnavigation de quatre mois et demi de l’Amérique du Nord, y compris un transit par le passage du Nord-Ouest.

  • Le personnel déployé des FAC respectera les ordonnances et les restrictions sanitaires liées à la COVID-19 du ministère de la Défense nationale et des territoires tout au long de l’exécution des activités de l’Op NANOOK 2021.

  • Le personnel militaire en visite au Canada adoptera les mêmes mesures d’atténuation des risques liés à la COVID-19 que les FAC. Cela comprend le respect des directives de l’Agence de la santé publique du Canada, des mesures de santé publique provinciales ou territoriales et de toute autre politique et procédure des FAC, le cas échéant.

  • Tout au long de leur séjour au Canada, les militaires en visite doivent également surveiller l’apparition de symptômes associés à la COVID-19 et doivent s’isoler et subir un test de dépistage en pareil cas. Si le résultat du test de dépistage de la COVID-19 est positif, ils doivent continuer de s’isoler et suivre les conseils des fournisseurs de soins des Services de santé des Forces canadiennes. La recherche des contacts sera effectuée afin de limiter la propagation de la COVID-19 à d’autres membres du personnel militaire et civil.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-904-3333
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :