Livraison du troisième nouveau navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique au Canada

Communiqué de presse

Le 2 septembre 2022 – Halifax (N.‑É.) – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Aujourd’hui, le Canada a souligné une autre étape importante dans le cadre du renouvellement de la flotte de la Marine royale canadienne (MRC) avec la livraison du troisième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA), le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Max Bernays.

Construit par Irving Shipbuilding Inc., de Halifax, en Nouvelle‑Écosse, il s’agit du troisième des six nouveaux NPEA livrés à la MRC dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), une initiative qui soutient l’industrie canadienne et la création d’emplois. Conçus avec une coque épaisse et robuste, les NPEA améliorent considérablement les capacités et la présence des Forces armées canadiennes (FAC) dans l’Arctique, permettant ainsi à la MRC d’y affirmer et d’y maintenir sa souveraineté. Grâce à leur espace considérable pour le transport de marchandises et à leur capacité d’embarquer un hélicoptère Cyclone, de petits véhicules et des embarcations déployables, les NPEA ont la polyvalence nécessaire pour soutenir une gamme complète d’opérations des FAC au pays, tout en contribuant à la paix et à la sécurité mondiales en collaboration avec nos alliés et partenaires.

Le NCSM Max Bernays restera amarré à l’arsenal canadien de Sa Majesté Halifax pendant que les travaux de post-acceptation et les derniers travaux de préparation du navire seront achevés. En 2023, le navire sera transféré sur la côte ouest, et la BFC Esquimalt sera son port d’attache désigné. Les travaux de construction du sixième NPEA ont commencé par la coupe d’acier le 15 août 2022.

À l’appui de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, le gouvernement du Canada continue de livrer les navires modernes, fonctionnels et efficaces dont la MRC a besoin pour soutenir ses opérations, tout en rebâtissant l’industrie maritime du Canada en créant des centaines de nouveaux emplois dans le cadre de la SNCN.

Multimédia supplémentaire

NCSM Max Bernays.
Le NCSM Max Bernays rentre au port après avoir effectué des essais en mer à Halifax, en Nouvelle Écosse.

Citations

« Aujourd’hui, nous soulignons une autre étape importante pour la Stratégie nationale de construction navale et la Marine royale canadienne avec l’arrivée de son troisième nouveau navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique, le NCSM Max Bernays. Je tiens à souligner l’important travail de nos constructeurs navals et de milliers de Canadiens qui ont mis à contribution leur temps et leur expertise ainsi que les matériaux nécessaires à la construction de ce nouveau navire. Bravo à tous ceux qui ont contribué à faire de cette livraison un succès. »

L’honorable Anita Anand, ministre de la Défense nationale

« Pour un troisième été de suite, nous soulignons la livraison d’un navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA). Le NCSM Max Bernays est un important jalon dans le projet des NPEA puisque nous avons atteint la mi-chemin pour la livraison de ces navires pour la Marine royale canadienne. Le 15 août, Irving Shipbuilding a officiellement commencé la production du sixième et dernier NPEA pour la Marine royale canadienne. Nous sommes fiers du travail effectué par les chantiers canadiens dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, ainsi que des retombées économiques générées par cette dernière pour les collectivités partout au Canada. »

L’honorable Helena Jaczek, ministre des Services publics et Approvisionnement Canada

« La livraison aujourd’hui de notre troisième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique, le NCSM Max Bernays, constitue pour la Marine royale canadienne (MRC) un pas de plus vers la constitution d’une flotte complète de six navires modernes et résistants aux glaces. Chacun des NPEA représente une nouvelle capacité importante pour la Marine, et nous sommes ravis que ce navire soit bientôt officiellement accueilli au sein de la flotte de la MRC. »

Le vice‑amiral Angus Topshee, commandant de la Marine royale canadienne

« La livraison du NCSM Max Bernays, le troisième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique, est un moment de fierté et une étape importante pour notre équipe de plus de 2000 constructeurs navals qualifiés. Nous nous sommes engagés envers le Canada à nous améliorer constamment. Bien que le NCSM Max Bernays ait été construit en pleine pandémie,  le navire est livré plus tôt que prévu, puisque le nombre d’heures de production est inférieur de 8 % à celui du navire précédent, le NCSM Margaret Brooke (NPEA 2). Nous souhaitons bon vent, bonne mer à l’équipage de ce magnifique navire ainsi qu’un retour à la maison en toute sécurité après chaque mission. »

Dirk Lesko, président de Irving Shipbuilding

Faits en bref

  • Les NPEA constituent des navires très polyvalents qui peuvent être utilisés dans le cadre de diverses missions nationales et internationales, comme la surveillance côtière, la recherche et le sauvetage, la lutte contre le trafic des drogues, le soutien aux partenaires internationaux, l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe.

  • Les NPEA sont connus sous le nom des navires de la classe Harry DeWolf, nommés en l’honneur du vice-amiral Harry DeWolf, un héros naval canadien en temps de guerre. Le navire principal, le NCSM Harry DeWolf, a été livré au Canada le 30 juillet 2020 et a été officiellement mis en service par la MRC le 26 juin 2021.

  • Le deuxième NPEA, le NCSM Margaret Brooke, a été nommé en l’honneur de l’infirmière militaire de la Marine royale canadienne, la lieutenante-commandante Margaret Martha Brooke, qui a été décorée pour sa bravoure pendant la Seconde Guerre mondiale. La désignation du navire est NPEA 431.

  • Le troisième NPEA, le NCSM Max Bernays, a été mis à l’eau avec succès le 23 octobre 2021. Une cérémonie de baptême du navire a eu lieu le 29 mai 2022. Le troisième NPEA a été nommé en l’honneur du premier maître de 1re classe Max Bernays, un héros naval canadien qui a servi à titre de capitaine d’armes à bord du NCSM Assiniboine pendant la bataille de l’Atlantique de la Seconde Guerre mondiale.

  • Les quatrième, cinquième et sixième NPEA sont à différents stades de production, et la livraison d’un nouveau navire est prévue chaque année jusqu’en 2025.

  • Les navires seront utilisés par la Marine royale canadienne pour effectuer des opérations de protection de la souveraineté et de surveillance dans les eaux canadiennes, y compris dans l’Arctique, et pour diverses opérations à l’étranger.  

  • La Politique sur les retombées industrielles et régionales (RIR) s’applique à ce marché. La politique sur les RIR et celle qui lui a succédé, soit la Politique sur les retombées industrielles et technologiques (RIT), obligent les entreprises qui se voient attribuer des contrats d’approvisionnement en matière de défense à mener des activités commerciales au Canada, dont la valeur équivaut à celle du marché qui leur a été accordé. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-904-3333
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :