DOAD 2010-1, Gestion de la modélisation et simulation


1. Introduction

Date de publication : 2006-09-08

Application : Le présent document est une directive qui s'applique aux employés du ministère de la Défense nationale, ci-après nommés « employés du MDN », et une ordonnance qui s'applique aux officiers et aux militaires du rang des Forces armées canadiennes (FAC), ci-après nommés « militaires ».

Autorité approbatrice : La présente DOAD est publiée avec l'autorisation du vice chef d'état major de la Défense (VCEMD).

Demandes de renseignements : Directeur général – Analyse du développement des forces (DGADF)

2. Aperçu

Contexte

2.1 Dans le document de travail Mettre sur pied les FC de 2020 : Élaboration de concept et expérimentation et modélisation et simulation, on reconnaît l'importance d'un bureau de coordination pour la modélisation et simulation (M et S) au sein du MDN et des FAC. Les objectifs du bureau de coordination incluent notamment :

  1. l'élaboration des normes et la coordination de leur mise en application;
  2. l'établissement d'un cadre technique commun;
  3. la représentation du MDN et des FAC dans les forums de M et S internationaux.

2.2 Pour que ces objectifs soient atteints, on doit assurer la gestion et la coordination des activités de M et S aux échelons supérieurs, afin de pouvoir optimiser les avantages et les gains d'efficacité obtenus grâce à la réutilisation et à l'interopérabilité entre tous les utilisateurs. On vise à offrir des environnements synthétiques rapidement utilisables, opérationnels et vérifiables, qui permettent de créer des interactions entre des modèles, simulations, personnes (réelles ou simulées) et des équipements (réels ou simulés) à l'intérieur d'une représentation du monde commune.

2.3 Le MDN et les FAC peuvent se servir des environnements synthétiques pour :

  1. l'élaboration de concept et l'expérimentation;
  2. l'acquisition et le soutien du matériel;
  3. l'entraînement interarmées et interalliés et la répétition de mission;
  4. l'élaboration de la doctrine et de la tactique;
  5. l'établissement de nouvelles ressources et de nouveaux plans opérationnels;
  6. l'évaluation de la capacité de mener la guerre;
  7. l'évaluation technologique, la mise à niveau de système, le développement de prototypes, le développement à grande échelle et la structuration des forces.

2.4 Le Bureau de coordination de l'environnement synthétique (BCES) du MDN et des FAC est le bureau de coordination en matière de M et S pour l'ensemble du MDN et des FAC.

But

2.5 La présente DOAD a pour but de fournir :

  1. une orientation aux chefs d'état-major de chacune des trois armées (CEMA), aux chefs de groupe et les Commandants des Opérations en ce qui concerne :
    1. l'établissement d'une autorité de M et S dans leurs organisations respectives;
    2. la définition de leurs objectifs et de leurs besoins en matière de M et S;
    3. la participation à l'élaboration et le maintien des politiques, plans et normes de M et S au sein du MDN et des FAC;
    4. l'établissement des méthodes de gestion requises pour faciliter et assurer la réalisation des objectifs susmentionnés, conformément au plan stratégique de M et S du MDN et des FAC;
  2. une orientation, des conseils et l'identification des responsabilités, pour la gestion de la M et S au sein du MDN et des FAC, afin d'intensifier la réutilisation et d'améliorer l'interopérabilité de façon valable et vérifiable dans le MDN et les FAC et avec les pays alliés.

3. Éléments de gestion

Principes clés

3.1 Au MDN et dans les FAC, des activités efficaces de M et S devraient :

  1. procurer des résultats utiles, ayant été correctement documentés, vérifiés, validés et accrédités, qui répondent aux besoins des utilisateurs dans le monde réel;
  2. reposer sur un cadre commun, pour les divers environnements synthétiques, qui permet aux composants comme les modèles, le terrain et les simulations, ainsi que les services communs comme la production et la validation de scénarios, d'être partagés et réutilisés, d'où une meilleure interopérabilité;
  3. employer une architecture commune et ouverte et des normes durables , dans toute la mesure du possible, y compris les accords de normalisation de l'OTAN, qui permettent de relier des simulations réelles, virtuelles et constructives entre les réseaux et dans un environnement réparti;
  4. exploiter les ressources commerciales;
  5. faire partie d'un plan de soutien en matière de simulation pour démontrer comment la M et S facilite la gestion du cycle de vie du matériel dans le cadre des projets d'acquisition;
  6. pouvoir être modifiées de façon à répondre aux besoins de sécurité;
  7. permettre aux utilisateurs de s'entraîner avec des interfaces, si cela est possible, aussi similaires que possible aux systèmes réels; idéalement, le matériel qui est réellement utilisé pendant les opérations devrait être simulé, afin que les utilisateurs puissent s'entraîner en travaillant;
  8. favoriser autant que possible la coordination et la collaboration pangouvernementales, interarmes, interorganisations, industrielles et universitaires.

Plan stratégique M et S du MDN et des FAC

3.2 Un plan stratégique de M et S du MDN et des FAC doit être élaboré et mis en œuvre afin d'établir des directives et des lignes de conduite pour l'analyse, la conception et l'exécution d'initiatives de M et S coordonnées et coopératives au sein du MDN et des FAC, les autres ministères, les pays alliés, l'industrie et le milieu universitaire. Le CDF approuve ce plan.

3.3 Le plan stratégique de M et S du MDN et des FAC doit :

  1. exposer clairement la stratégie requise pour mettre en œuvre la politique dans ce domaine;
  2. établir la gestion et la répartition des ressources pour l'interopérabilité et la réutilisation des outils de M et S communs;
  3. définir le cadre technique requis pour appuyer l'interopérabilité et la réutilisation;
  4. établir les initiatives de M et S liées à l'utilisation commune et le service de soutien commun requis;
  5. définir le processus et les critères de conception ou d'acquisition des environnements synthétiques, des simulations et des outils communs, ainsi que le soutien connexe;
  6. établir un processus d'échange et de contrôle des données, modèles, simulations et éléments documentés connexes, ainsi que des documents pertinents;
  7. décrire les méthodes d'intégration des innovations et des progrès technologiques.

Bureau de coordination de l'environnement synthétique du MDN et des FAC

3.4 Le BCES du MDN et des FAC est l'autorité responsable de l'information, de la coordination, de l'orientation et du soutien relativement aux questions de M et S qui touchent plus d'un élément de capacité.

3.5 Le BCES du MDN et des FAC :

  1. sollicite les commentaires des intervenants en M et S;
  2. rédige et fait approuver les ébauches des politiques et normes de M et S ainsi que du plan stratégique de M et S du MDN et des FAC;
  3. s'assure que les autorités responsables du MDN et des FAC en matière de M et S sont bien identifiées relativement à des ressources précises dans ce domaine;
  4. coordonne le développement d'un répertoire des ressources de M et S, lequel sert de banque de modèles, de données et de renseignements partageables;
  5. définit et établit les procédures appropriées d'approbation des plans, politiques et normes en matière de M et S;
  6. établit le processus de définition des capacités de simulation, dont :
  7. la supervision de l'exécution du plan stratégique de M et S du MDN et des FAC;
  8. la définition des applications, outils, normes et bases de données de M et S, employés par, ou communs à, au moins deux CEMA, chefs de groupe ou le SCEMD;
  9. formule les normes de M et S concernant :
  10. l'interopérabilité nationale et internationale;
  11. le rôle et les responsabilités des autorités responsables relativement à leur domaine de responsabilité et de compétence particulier;
  12. un processus de vérification, de validation et d'accréditation communs;
  13. un cadre de gestion et un cadre technique communs;
  14. une représentation commune en environnement synthétique;
  15. la réutilisabilité.

Groupe de travail sur les environnements synthétiques du MDN et des FAC

3.6 Le Groupe de travail sur les environnements synthétiques (GTES) du MDN et des FAC est composé de représentants des CEMA, des chefs de groupe, du VCEMD et des Commandants des Opérations, qui détiennent habituellement le grade de major ou capitaine de corvette ou de lieutenant-colonel ou capitaine de frégate, ou qui se trouvent à un niveau civil équivalent. Le chef du BCES du MDN et des FAC agit à titre de président du GTES du MDN et des FAC.

3.7 Le mandat du GTES du MDN et des FAC consiste à :

  1. être la principale entité de coordination en matière de M et S au MDN et dans les FAC;
  2. promouvoir la collaboration entre les directions du MDN et des FAC et leurs partenaires;
  3. créer un consensus autour des politiques et des plans de M et S;
  4. faire office de première entité de production, de coordination et d'examen du plan stratégique de M et S du MDN et des FAC;
  5. optimiser le rendement et l'efficacité dans le contexte de la M et S;
  6. participer à la définition, la détermination des priorités, l'établissement et le soutien des initiatives de M et S interarmées et communes;
  7. optimiser et documenter l'interopérabilité, la communité et la réutilisabilité des outils de M et S.

Autorité chargée de la M et S

3.8 Chaque CEMA, chef de groupe, ainsi que les Commandants des Opérations, doivent mettre en place une autorité chargée de la M et S au sein de leur organisation.

3.9 L'autorité chargée de la M et S, suivant les instructions de son conseiller de niveau un, comme énoncé dans le Plan de la Défense en direct, doit :

  1. agir comme autorité approbatrice de la planification du développement et des politiques en l'espèce au sein de son organisation;
  2. représenter son conseiller de niveau un pour les questions relatives à la M et S au sein du MDN et des FAC;
  3. s'assurer que les autorités fonctionnelles et approbatrices appropriées sont désignées pour participer à l'établissement et à la réalisation des activités communes approuvées, dont l'établissement des politiques, normes, initiatives et plans de M et S communs;
  4. s'assurer que sont allouées les ressources requises pour que son organisation assume sa part des initiatives communes approuvées;
  5. veiller à la réalisation de la part des initiatives communes approuvées qui revient à son organisation;
  6. assurer une représentation appropriée dans toutes les entités du MDN et des FAC impliquées dans le demaine de l'environnement synthétique.

4. Responsabilités

Tableau des responsabilités

4.1 Le tableau suivant énonce les responsabilités en matière de gestion de la M et S :

Le ou les... est ou sont chargés de ou d'...

CEMA, chefs de groupe, VCEMD et les Commandants des Opérations

  • mettre en place une autorité chargée de la M et S dans leurs organisations respectives.

CDF

  • approuver le plan stratégique de M et S du MDN et des FC.

Autorités chargées de la M et S

  • affecter un représentant pour siéger comme membre du GTES du MDN et des FAC;
  • établir les politiques, procédures et plans en matière de M et S et d'environnement synthétique correspondant à leur sphère de responsabilité;
  • mettre en œuvre le plan stratégique de M et S du MDN et FAC à l'intérieur de leur sphère de responsabilité.

Chef du BCES

  • rédiger le plan stratégique de M et S du MDN et des FAC;
  • établir le processus de définition des futures capacités de M et S;
  • mettre au point un processus commun de vérification, de validation et d'accréditation des ressources de M et S;
  • coordonner la mise en œuvre du plan stratégique de M et S du MDN et des FAC, approuvé par le CDF;
  • coordonner le développement d'un répertoire des ressources de M et S, lequel sert de banque de renseignements et de ressources de M et S documentée et partageable.

GTES

  • analyser les besoins, les lacunes et les problèmes en ce qui concerne les techniques et les outils de M et S communs;
  • examiner les nouveaux outils et les nouvelles technologies dans le secteur de la M et S;
  • recommander des politiques, des solutions et des projets pouvant être incorporés au plan stratégique de M et S du MDN et des FAC, dans le but de corriger les lacunes d'utilisation commune dans ce domaine;
  • formuler des recommandations à l'intention du Comité des besoins des capacités interarmées, par l'intermédiaire du DGDFI, au sujet de n'importe quelle question soulevée pendant le processus d'examen.

5. Références

Lois, règlements, politiues des organismes centraux et DOAD – politique

  • DOAD 2010-0, Modélisation et simulation
  • Mettre sur pied les FC de 2020 : Élaboration de concept et expérimentation et modélisation et simulation (document de travail approuvé par le VCEMD, le SCEMD et le Sous-ministre adjoint [Science et technologie]), 1er novembre 2000

Autres références

  • Plan de la Défense en direct
  • Plan de la Défense 2001
  • Modelling and Simulation: Enabling the Creation of Affordable, Effective 2020 Canadian Forces (concept paper), April 2000 (en anglais seulement)
  • Instruction du VCEMD 04/91, Politique régissant l'emploi de la simulation dans l'instruction des Forces canadiennes
  • Instruction du SMA(Per) 09/94, Cadre stratégique en matière de technologie de l'instruction
  • Record of Decisions, Synthetic Environment Working Group, 13 October 2001 (en anglais seulement)
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :