Le suicide dans les communautés des Forces Armées Canadiennes et d’Anciens Combattants

Stratégie conjointe de prévention du suicide
des Forces armées canadiennes et d'Anciens Combattants Canada


Les FAC publient annuellement un Rapport sur la mortalité par suicide dans les Forces armées canadiennes, le plus récent ayant été publié en novembre 2016. Le rapport se penche sur une approche à long terme de tous les suicides commis par le personnel des FAC, analyse les tendances et la démographie et compare le taux de suicide des FAC avec celui de la population canadienne. Les données proviennent de la base de données de la Direction – Protection de la santé de la Force. Depuis 2010, un Examen technique des suicides par des professionnels de la santé (ETSPS) est ordonné par le Médecin-chef adjoint, immédiatement après la confirmation de chaque suicide, et généralement effectué par une équipe de deux personnes, soit un médecin militaire généraliste (un médecin dans la famille militaire) ainsi qu’un psychiatre militaire ou autre spécialiste de la santé mentale. Ces cliniciens peuvent rencontrer la famille, les amis, les collègues, la chaîne de commandement et les fournisseurs de soins de santé afin d’obtenir une compréhension des circonstances entourant la mort. Les leçons retenues peuvent être utilisées pour améliorer les programmes de prévention du suicide ou tout autre programme de services de santé. À ce jour, ces examens ont fourni une meilleure compréhension du suicide dans les FAC et sur la façon d’améliorer les soins et services de santé mentale promulgués par les FAC.

Une étude de Statistique Canada a comparé le taux de suicide des membres actifs des FAC à celui des membres libérés (les anciens combattants) qui se sont enrôlés entre 1972 et 2006. L’étude a révélé que les anciens combattants masculins étaient plus susceptibles de mourir par suicide que les hommes de même âge, parmi la population générale, durant cette période d’étude s’échelonnant sur 35 ans. En général, les anciens combattants féminins étaient beaucoup moins susceptibles de mourir par suicide que les hommes, et n’étaient pas plus susceptibles de mourir par suicide que les femmes de la population générale. Les critères d’évaluation associés au suicide chez les anciens combattants dans cette étude étaient : personne de sexe masculin, âgée de 30 ans ou plus, être membre non commissionné, ayant moins de 10 ans de service, ayant obtenu une libération pour raison médicale ou une libération involontaire. À compter de décembre 2017, en collaboration avec Statistique Canada, les taux de suicide chez les anciens combattants des FAC seront annoncés chaque année.

Pour mieux comprendre l’ampleur du problème chez les anciens combattants, nous pouvons considérer l’idéation suicidaire comme l’indicateur clé, car elle a cours chez une personne qui peut s’acheminer vers une tentative de suicide. L’Enquête sur la vie après le service (EVAS) ‒ grande enquête menée tous les trois ans depuis 2010 ‒ donne un portrait clair de l’ampleur de l’idéation suicidaire et des tentatives de suicide, tout comme des facteurs liés à ces comportements chez les anciens combattants des FAC libérés du service militaire depuis 1998. Ceux de la Force régulière sujets de l’enquête de 2010 avaient vécu de l’idéation suicidaire à hauteur de 5,8 p. cent au cours de l’année précédente et des tentatives de suicide à hauteur d’un p. cent au cours de l’année précédente. Comparativement, les anciens combattants ayant pris part aux programmes d’ACC avaient connu davantage d’idéation suicidaire, soit 10 p. cent. Ce résultat n’étonne guère, puisque la grande majorité des anciens combattants ayant pris part aux programmes d’ACC souffrent de maladies physiques ou mentales chroniques et qu’il est bien connu que les gens éprouvant des problèmes de santé connaissent un taux de suicidalité supérieur.

Les chiffres nous renseignent et nous instruisent. Mais au-delà des statistiques, nous avons été interpellés et amenés à agir en raison de véritables personnes, familles et communautés. Ce sont nos proches, nos camarades et les membres de nos familles; l’ensemble des communautés des Forces armées canadiennes et des anciens combattants sont appelées à continuer de faire tout en leur pouvoir pour réduire les risques de suicide et prévenir celui-ci. Nous ne pouvons empêcher toutes les tragédies, mais les chefs dans l’ensemble de nos organisations sont unanimes à croire qu’un seul suicide en est un de trop.

Stratégie conjointe de prévention du suicide des FAC et d'ACC
Stratégie conjointe de prévention du suicide des FAC et d'ACC. Version texte ci-dessous :
Stratégie conjointe de prévention du suicide des FAC et d'ACC
    • Lignes d'effort
      • Plus de 160 mesures sont en cours de réalisation ou d'élaboration. Voici quelques exemples de ces efforts.
        1. Communication, participation et instruction
          • Plan de communication sur la prévention du suicide
          • Sensibilisation à la santé mentale et au suicide
          • Obtenir la participation du Groupe consultatif
          • Obtenir que les médias rendent compte du suicide de façon responsable
        2. Rendre résilients les membres des FAC et d'ACC et les soutenir
          • Instruire les chefs en matière de prévention du suicide
          • Assurer la bonne forme physique individuelle et en groupe
          • Améliorer les programmes pour instaurer la résilience
          • Initiative d'ACC Accès à la justice pour aider les anciens combattants en affaires juridiques
          • Fonds d'urgence pour anciens combattants pour répondre à des besoins urgents
        3. Mettre en relation membres des FAC et anciens combattants et les renforcer dans leur famille et leur communauté
          • Allocation d'études et d'instruction aux anciens combattants
          • Protocole encadrant des personnes-ressources pour des crises en santé mentale
          • Coordination des interventions dans l'ensemble de nos communautés
          • Soutien des familles endeuillées
          • Programme national de soutien par les pairs
        4. Accès en temps utile à des soins de santé et à un soutien adéquats
          • Nouvelle stratégie de prévention du suicide lors d'un déploiement
          • Expansion des cliniques de traitement des traumatismes liés au stress opérationnel
          • Instruction sur les premiers soins en santé mentale
          • Secours 24 h et 7 jr en cas de crise par téléphone, par texto ou par clavardage
        5. Promotion du Bien-être des membres des FAC durant leur transition à la vie civile
          • Nouveau Groupe de transition et centres de transition dotés de ressources des FAC/d'ACC
          • Uniformisation du soutien en gestion des cas dans les FAC/ACC
          • Fonds de bien-être pour anciens combattants et leur famille
          • Promouvoir les offres d'emplois civils
          • Programme de soutien aux familles militaires
        6. Alignement des Protocoles, politiques et processus servant à mieux gérer les risques et le stress
          • Révision complète de toutes les politiques et lignes directrices
          • Amélioration du système de résolution des plaintes
          • Création d'un poste de Coordonnateur national de la prévention du suicide
          • Nouvelle Allocation pour relève d'un aidant familial
        7. Amélioration continuelle par de la recherche, de l'analyse et l'intégration des leçons retenues et des meilleures pratiques
          • Révision des meilleures pratiques de sélection en recrutement et en pré-affectation
          • Programme de recherche en prévention du suicide
          • Centre d'excellence sur l'état de stress post-traumatique (ESPT) et les états de santé mentale connexes
          • Étude conjointe du MDN et de Statistique Canada sur les taux, les tendances et les facteurs en matière de suicide

Vous pouvez consulter la liste exhaustive des mesures prises par les FAC et ACC ici.

Haut de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :