Mobilisation des idées nouvelles en matière de défense et de sécurité (MINDS) – Rapport annuel 2019-2020

Message du sous-ministre adjoint (Politiques)

Peter Hammerschmidt, Sous-ministre adjoint (Politiques)

Je suis très heureux de présenter le premier rapport annuel du programme Mobilisation des idées nouvelles en matière de défense et de sécurité (MINDS). Comme vous le verrez dans les pages qui suivent, MINDS s'est rapidement imposé au cours de sa première année d'existence et a fait preuve de souplesse et d'adaptabilité dans le cadre de sa mission de transformation et d'amélioration des relations entre l'Équipe de la Défense et la communauté des experts.

Lancé à l'été 2019, MINDS répond à l'engagement pris dans Protection, Sécurité, Engagement (PSE) de renforcer les fondements de l'élaboration par ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes (MDN/FAC) de politiques fondées sur des données probantes en intensifiant la collaboration avec les universitaires et d'autres experts.

MINDS a été fondé sur l'idée que l’élaboration de politiques et la prise de décision sont renforcées lorsque les hypothèses sont remises en question et que les différents points de vue sont pris en compte. Pour donner vie à cette idée, les premiers efforts ont porté sur l'établissement de deux conditions préalables à la réussite : une portée élargie pour garantir l'accès à une variété de voix et d'opinions, et un sentiment de confiance renforcé entre l'Équipe de la Défense et la communauté des experts pour permettre une communication ouverte. Pour atteindre ces objectifs, il faut un changement de culture au sein de l'Équipe de la Défense et de la communauté d'experts – un changement qui crée un réflexe chez les décideurs de demander des conseils extérieurs et qui permet à la communauté d'experts de proposer des recherches pertinentes et opportunes. L'équipe MINDS a jeté les bases de ce changement de culture et nous sommes en bonne voie pour atteindre ces objectifs.

Cela dit, tout au long de cette année, le contexte de défense et de sécurité a considérablement évolué, offrant de nombreux enseignements et présentant de nouveaux défis et possibilités. MINDS continue de s'adapter à ces changements et d’en tenir compte dans ses travaux en cours. Je suis fier de ce que MINDS a réalisé et j'ai hâte de le voir grandir et consolider son rôle de partenaire indispensable pour faire face aux priorités actuelles et futures de l'Équipe de la Défense. La crise de la COVID-19 et la multitude de changements qu'elle a entraînés ont souligné que, maintenant plus que jamais, la collaboration avec des experts externes est nécessaire pour aider à comprendre et à gérer un monde en mutation rapide et y répondre. MINDS est particulièrement bien placé pour soutenir l'Équipe de la Défense dans ses efforts pour mieux comprendre ces changements et s'y adapter.

Peter Hammerschmidt
Sous-ministre adjoint (Politiques)
Ministère de la Défense nationale

Sommaire

S'appuyer sur le passé pour faire avancer la défense et la sécurité

Cette première année a été passionnante pour MINDS. Le présent rapport décrit le parcours du programme jusqu'à ce jour, en mettant en évidence les principales réalisations et en traçant la voie pour l'année à venir. Cette année inaugurale a été essentielle pour assurer le succès du programme et faire de MINDS une source fiable d'expertise externe pour l'ensemble de l'Équipe de la Défense; la prochaine année consistera à tirer parti de ce succès et à continuer de répondre aux besoins et aux priorités en constante évolution de l'Équipe de la Défense.

MINDS n'était pas à l'abri des effets de la COVID-19, mais a continué à promouvoir la collaboration entre l'Équipe de la Défense et la communauté des experts en utilisant la technologie pour s'assurer que le programme puisse s'adapter et continuer à progresser pendant cette période d'incertitude. Nous sommes déterminés à continuer de nous adapter à cette nouvelle réalité et à maintenir l'élan acquis au cours de la première année.

Parmi les faits marquants de la première année d'activités, citons :

La mise en contact de l’Équipe de la Défense avec des experts de premier plan pour l'aider à mieux comprendre comment relever les défis complexes auxquels est confronté le MDN/FAC, grâce à la Série de conférences d’experts, notamment un symposium sur la guerre hybride et des séances d’information sur l’inconduite sexuelle dans les FAC.

 

La contribution au financement de 49 demandes de subvention, notamment pour des conférences sur l’approvisionnement militaire et la modernisation de la défense nord-américaine, et pour de la recherche sur le recrutement par les FAC et la guerre hybride.

 

L’établissement de partenariats de trois ans avec trois réseaux de collaboration composés d'équipes multidisciplinaires d'éminents experts de la défense et de la sécurité de tout le Canada et de l'étranger.

 

L’encouragement de la prochaine génération de chercheurs dans le domaine de la défense et de la sécurité grâce à 600 000 $ de bourses de recherche et de suppléments pour les études de maîtrise, doctorales et postdoctorales, dont 35 000 dollars destinés spécifiquement aux étudiants autochtones.

 

La réponse aux besoins urgents de l’Équipe de la Défense en matière de recherche sur les activités de renseignement de défense et les initiatives en faveur de la paix et de la sécurité internationales.

 

Protection, Sécurité, Engagement

Transformation des relations avec les experts

Non seulement la collaboration avec les universitaires et d’autres spécialistes renforce t elle les fondements d’un processus d’établissement d’une politique de défense axée sur des preuves, mais elle aidera à stimuler l’innovation et formera les maîtres à penser de demain.

- - Protection, Sécurité, Engagement

 

Publié en juin 2017, Protection, Sécurité, Engagement (PSE) présente la vision et l'approche du Canada pour gérer avec succès les contextes de sécurité national, continental et international actuels et futurs. Grâce à un engagement financier à long terme envers les FAC, PSE vise à renforcer la capacité du MDN/FAC à répondre aux défis modernes de défense et de sécurité avec souplesse et dynamisme.

.Comme le souligne PSE, l'approche « Anticiper, S'adapter, Agir » en matière de défense sert à mettre en œuvre cette vision. Pour « anticiper » efficacement les changements dans le contexte de sécurité, il faut renforcer l'élaboration de politiques fondées sur des preuves en comprenant mieux les causes profondes et dynamiques des conflits. À ce titre, PSE s'est engagée à investir davantage dans les relations et les partenariats avec des experts externes.

Par conséquent, le financement des relations avec le milieu universitaire est passé de 500 000 $ à 4,5 millions de dollars par an. Ce nouvel investissement s'accompagne de l'obligation non seulement d'en faire plus, mais aussi de le faire différemment. Dans le respect de cette obligation, les relations de la Défense avec la communauté des experts ont été repensées, en mettant l'accent sur l'établissement de relations à long terme mutuellement bénéfiques, et MINDS a été officiellement lancé en juin 2019.

Outre un budget accru, MINDS se distingue de son prédécesseur sur quatre points principaux : l'accent mis sur les avantages réciproques, l'ajout de réseaux de collaboration à long terme, la capacité de réaction rapide et le retour d'un programme de bourses. Plus précisément, le programme a pour but de stimuler l'innovation dans la sphère de la politique de défense – en allant au-delà du statu quo pour encourager de nouvelles analyses des événements, possibilités et crises mondiales émergentes. Le programme MINDS cherche notamment à :

Haut de page

Répondre aux besoins du MDN/FAC en matière de conseils opportuns de la part des experts de la défense et de la sécurité

Encourager la prochaine génération d'experts dans le domaine de la défense et de la sécurité

Contribuer à la compréhension des questions de défense et de sécurité par le public canadien

Offrant une plateforme d'interaction constructive, solide et diversifiée, MINDS réunit les décideurs des FAC et du MDN avec des experts canadiens et internationaux issus du milieu universitaire, des groupes de réflexion, des organisations non gouvernementales et du secteur privé.

Le programme MINDS

Relever les défis de la défense et de la sécurité d'aujourd'hui et de demain

Piliers du programme

Le programme MINDS offre une variété d'outils uniques grâce auxquels l'Équipe de la Défense peut mobiliser des experts externes et avoir accès à des recherches et à une expertise de haut niveau.

Bien que chaque pilier représente un processus, une plate-forme et un champ d'engagement distincts, chacun a un rôle unique à jouer dans la fourniture d'une contribution et de conseils d'experts équilibrés, diversifiés et complets. En outre, le rythme de l'engagement est varié pour permettre la fourniture de conseils stratégiques opportuns et pertinents dans un contexte de sécurité en évolution rapide et imprévisible.

Défis stratégiques en matière de défense

Les défis stratégiques de MINDS sont une composante centrale du nouveau programme, qui lie les différents éléments du programme entre eux et garantit que les décisions de financement sont alignées sur les priorités de l'Équipe de la Défense et de l’ensemble du gouvernement du Canada. Les candidats aux subventions de coopération ciblées, aux réseaux de collaboration et aux bourses d’études doivent démontrer comment leurs propositions de recherche sont liées à au moins un des défis stratégiques. De plus, l'équipe du programme MINDS utilise ces défis pour guider les décisions sur la façon de programmer notre Série de conférences d’experts. Ces défis sont actualisés chaque année et sont le résultat de consultations approfondies avec les hauts responsables de l'Équipe de la Défense.

Pour l'année financière 2019-2020, les défis stratégiques ont été regroupés en six thèmes PSE :

La liste complète des défis et des questions clés associées est présentée à l'annexe A.

Conformément à l'engagement du gouvernement du Canada en faveur de la diversité et de l'inclusion, MINDS a mis l'accent sur la nécessité de veiller à ce que le programme fasse sa part pour amplifier les voix non traditionnelles dans le domaine de la défense et de la sécurité, y compris celles des femmes, des peuples autochtones et des jeunes. En conséquence, l'analyse comparative entre les sexes Plus (ACS+) a joué un rôle important dans la création et le lancement du programme et continue d'éclairer ses activités. Les candidats doivent démontrer comment ils ont pris en compte les considérations ACS+ dans la conception de leurs propositions de projet et sont encouragés à rechercher une diversité de participants et de perspectives dans leurs activités.

L'objectif de l'ACS+ ne consiste pas seulement à garantir l'équité entre les sexes dans les groupes d’experts, et MINDS s'engage à poursuivre son partenariat avec le Directeur général – Diversité et inclusion et la communauté d'experts au sens large afin de garantir que le secteur de la défense et de la sécurité continue à se développer et à se renforcer grâce à l'ajout de ces voix.

Gouvernance

La gestion quotidienne de MINDS est assurée par la Direction – Coordination et relations stratégiques. La direction fait partie de l’organisation du sous-ministre adjoint (Politiques), qui est responsable de l’élaboration et de la gestion de la politique de défense.

Le Comité directeur de MINDS (CDM), qui est composé de hauts représentants des organisations de l'Équipe de la Défense, est un organe consultatif ministériel de haut niveau qui s'attache à assurer la transparence et l'efficacité de la gestion du programme. Cela comprend, sans s'y limiter, le soutien à l'élaboration des priorités et des défis de MINDS, l'examen et l'approbation des recommandations en matière de subventions et de contributions, la communication des besoins de la Défense en matière d'expertise externe et la promotion du programme MINDS.

Haut de page

Collaboration de l’Équipe de la Défense

MINDS est différent, mais complémentaire, du programme Innovation pour la défense, l’excellence et la sécurité (IDEaS) du MDN/FAC. Alors qu’IDEaS propose des solutions essentielles aux défis liés à l’application des capacités et des technologies, MINDS est axé sur la réflexion stratégique et la production de connaissances dans le domaine des politiques officielles. Ensemble, MINDS et IDEaS stimulent l'innovation et aident à relever les défis en matière défense.

Rétrospective de la première année :

Célébrer les réussites et préparer l'avenir

Au cours de son année de lancement, MINDS s'est imposé comme un mécanisme très efficace pour soutenir à la fois l'Équipe de la Défense et la communauté des experts dans la réponse aux défis en matière de défense et de sécurité. Grâce à ses diverses possibilités de financement et de coopération, MINDS a non seulement augmenté son soutien à des experts renommés, mais a également élargi sa portée afin de mobiliser de nombreux nouveaux partenaires.

Le site Web remanié de MINDS s'est révélé être un mécanisme efficace pour les candidats intéressés à obtenir des informations sur le programme. Entre mai 2019 et mars 2020, la page a connu une augmentation considérable de ses visites quotidiennes, avec un nombre record de 2 924 visiteurs par jour en janvier 2020. Ces augmentations sont liées au lancement des processus de subventions de coopération ciblées et de réseaux de collaboration de MINDS. La diffusion sur les médias sociaux, via les comptes Twitter et Facebook du MDN et des FAC, a également contribué à promouvoir le programme et ses possibilités. Conjugués à des communications ciblées visant les organisations et les communautés d'experts concernées, ces efforts ont permis d'étendre la portée du programme et de démontrer les avantages qu'il y a à rechercher de nouveaux partenaires et de nouvelles façons de collaborer.

Chacun des cinq piliers du programme a été exploité au maximum cette année pour aider l'Équipe de la Défense et la communauté des experts à faire avancer leur réflexion collective sur les questions prioritaires de défense et de sécurité.

A – Série de conférences d’experts

Conformément à l'engagement de MINDS de s'adapter aux besoins de l'Équipe de la Défense, au cours de l'année écoulée, la série a évolué du format standard de conférence, pour se concentrer sur l'établissement de relations nouvelles et durables entre les représentants du MDN/FAC et les experts externes, par le biais de discussions plus ciblées et plus intimes. La nature de cette coopération s'est également élargie pour inclure la sous-traitance de travaux de recherche et de la production de rapports, en plus des conférences.

En 2019-2020, MINDS s'est associé à des parties prenantes de l'ensemble de l'Équipe de la Défense pour organiser 18 activités sur des questions qui reflètent les défis divers et complexes auxquels est confronté le MDN/FAC. Le tableau suivant présente leurs sujets, qui vont de l'impact des nouvelles technologies à l'inconduite sexuelle et aux comportements haineux. Une liste détaillée de toutes les activités figure à Annex B.

Tableau 1
Version texte

Ce graphique montre la fréquence des sujets abordés lors des événements de la série de conférences d’experts (SCE) au cours de l’année financière 2019-2020.

Sujets abordés une fois : Moyen-Orient, politique de défense du Canada.

Sujets abordés deux fois : médias, inconduite sexuelle, nouvelles technologies, terrorisme, partenariats de défense.

Sujets abordés trois fois : ressources humaines, Asie-Pacifique. 

Haut de page

Aperçu des activités de la SCE

L'année a été marquée par une grande variété de conférences sur des questions traditionnelles et nouvelles, notamment :

Femme à un podium

Figure 2 : Stefanie von Hlatky, de l’Université Queen’s

Femme à un podium

Figure 3 : Mary Donohue, de Donohue Learning

B – Subventions de coopération ciblées

Les subventions de coopération ciblées MINDS stimulent l'innovation, amplifient les voix des experts et suscitent des discussions plus larges sur des questions importantes en matière de défense et de sécurité. Ces subventions offrent un soutien financier non récurrent pouvant atteindre 50 000 dollars pour des projets tels que des conférences, des tables rondes, des ateliers, des recherches et des publications. Afin de continuer à encourager la prochaine génération d'experts, des subventions d'une valeur de 10 000 dollars sont également offertes dans le cadre de l'Initiative du programme MINDS à l’intention des jeunes pour les étudiants de premier cycle intéressés par la défense et la sécurité.

Possibilités de financement

Version texte

Un graphique fournit diverses données numériques concernant les demandes de subventions de coopération ciblée qui ont été reçues et accordées. 

  • Au total, 49 des 89 demandes de subventions ont été financées.
  • Des 3 186 403 $ demandés, 1 732 918 $ ont été déboursés.
  • Au total, 45 des 84 demandes de subvention ont été financées.
  • Au total, 4 des 5 demandes de subventions du programme Young MINDS ont été financées. 

Au cours de sa première année, le programme MINDS a lancé deux appels à candidatures, en juin et en octobre 2019. Les demandes de subvention ont été reçues de tout le Canada et du monde entier, et couvraient les 13 défis stratégiques. Au total, plus de 1,7 million de dollars de subventions ont été accordés. Ce financement a permis d'organiser des événements et des projets qui ont directement soutenu les activités du MDN/FAC et ont éclairé les priorités de la défense.

 
Tableau 2 : Provenance des demandes reçues
Version texte

Une carte du Canada montre la répartition géographique des demandes reçues. Les rectangles figurant sur la carte indiquent les différentes régions. Dans chaque rectangle se trouve le pourcentage de demandes reçues dans cette région.

Les régions sont les suivantes : 

  • Colombie-Britannique, 16 %; 
  • Prairies, 8 %; 
  • Ontario, 31 %; 
  • Québec, 9 %; 
  • Atlantique, 6 %; 
  • autres, 4 %; 
  • États-Unis, 7 %. 

Haut de page

Tableau 3
Version texte

Un graphique à barres et à lignes ayant trois axes indique le nombre de demandes de subvention demandées et reçues, ainsi que le montant en dollars du financement demandé et reçu au cours de deux séries de demandes pour l’année financière 2019‑2020.

Au cours de la première série, le financement demandé atteint presque les 1,6 M$ et le financement accordé est d’un peu plus de 800 000 $. Pour la deuxième série, le financement demandé est d’un peu plus de 1,6 M$, et le financement accordé est de 900 000 $.

Au cours de la première série, 44 demandes ont été reçues et 23 ont été financées. Dans la deuxième série, 45 demandes ont été reçues et 26 ont été financées. 

Faits marquants de 2019-2020

Les subventions de coopération ciblées ont financé un certain nombre d'activités intéressantes et innovantes qui ont permis la collaboration et la communication entre les experts de la défense et de la sécurité et les membres de l'Équipe de la Défense. Les défis de la Défense ont été soutenus, les voix des experts ont été amplifiées et une discussion plus large avec les Canadiens a été suscitée de plusieurs façons :

Une liste de tous les projets financés figure à l'annexe C. Parmi les événements marquants et les recherches financées figurent :

C – Réseaux de collaboration

Les réseaux de collaboration MINDS rassemblent des équipes pluridisciplinaires d'experts éminents de tout le Canada et de l'étranger. Chaque réseau reçoit 750 000 $ sur trois ans pour soutenir le MDN/FAC par le biais de recherches visant à apporter de nouvelles perspectives aux défis stratégiques du programme MINDS. Ils contribuent également à encourager la prochaine génération d'experts en intégrant de façon sérieuse les voix nouvelles et celles des jeunes.

Chaque réseau est dirigé par un directeur qui assure la direction intellectuelle d'un groupe dynamique d'experts qui sont encouragés à établir des relations de travail collaboratives avec les intervenants à l’échelle de l'Équipe de la Défense. Le MDN/FAC profite de leur analyse approfondie et nuancée car elle complète les travaux en cours ou apporte un nouvel éclairage dans les domaines d'intérêt prioritaires.

Appel à tous les experts!

Le premier appel à candidatures pour les réseaux de collaboration MINDS a été lancé en avril 2019 et est resté ouvert pendant six semaines. Dix candidatures au total ont été reçues, principalement d'institutions universitaires (sept), mais aussi de groupes de réflexion (deux) et d'une organisation sans but non lucratif. Les candidats représentaient les provinces de l'Ontario (60 %), du Québec (30 %) et de l'Alberta (10 %). Dans l'ensemble, les candidatures couvraient 11 des 13 défis stratégiques. Après un processus d'évaluation approfondi, les trois premiers réseaux de collaboration MINDS ont été sélectionnés et mis sur pied.

Cohorte 2019-2020

Dirigé par Bessma Momani, Ph. D., de l'Université de Waterloo, le Groupe de prospective en matière de défense et de sécurité (Groupe PDS) explore trois défis stratégiques à travers cinq groupes régionaux : la sécurité nord-américaine; l’Afrique subsaharienne et les opérations multinationales de stabilisation; la Russie, l’Europe orientale et l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN); l’Asie-Pacifique. Le Groupe PDS contribue aux efforts en cours pour anticiper les nouveaux défis en fournissant des recherches à court et moyen terme sur les points chauds de la sécurité.

Les principales réalisations pour 2019-2020 sont les suivantes :

Restez informés de toutes leurs activités en visitant leur site web : uwaterloo.ca/defence-security-foresight-group/ (Anglais seulement).

Le Réseau de défense et de sécurité de l'Amérique du Nord et de l'Arctique (RDSANA), basé à l'Université Trent, est dirigé par le Whitney Lackenbauer, Ph. D. Le RDSANA traite du rôle de la défense dans l'Arctique et au sein du NORAD en menant des recherches avec des étudiants, des universitaires actuels et émergents, ainsi que des intervenants et détenteurs de droits dans le Nord. Le réseau joue un rôle important dans la mise en œuvre des engagements de PSE concernant l'Arctique et le NORAD en fournissant des recherches de pointe et en testant les hypothèses sur l'évolution du contexte de sécurité.

Les principales réalisations pour 2019-2020 sont les suivantes :

De plus amples informations sur les activités du réseau sont disponibles sur le site web du RDSANA : NAADSN.ca

Basé à l'Université Concordia, le Security/Policy Nexus of Emerging Technologies (SPNET) (Liens entre sécurité/politiques et technologies émergentes) est dirigé par Kash Khorasani, Ph. D. Le SPNET se concentre sur les implications de l'utilisation des systèmes autonomes, de l'intelligence artificielle et du cyberespace. Les nouvelles technologies, telles que l'intelligence artificielle, sont très prometteuses mais comportent également des risques. SPNET contribue à l'élaboration d'instruments de politique efficaces pour atténuer ces risques.

Les principales réalisations pour 2019-2020 comprennent l'embauche, la formation et le financement de plusieurs étudiants diplômés pour lancer des recherches sur les applications militaires des technologies émergentes.

D - Bourses

MINDS s'engage à encourager la prochaine génération d'experts en matière de défense et de sécurité et à mettre en valeur leur travail et leur expertise grâce à son financement.

Pour atteindre cet objectif, MINDS s'est associé au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour mettre en œuvre l'Initiative de bourses MINDS, et également au Collège de défense de l'OTAN (situé à Rome, en Italie) pour offrir une bourse de cinq mois dans la division de recherche du Collège.

Bourses MINDS

Pour mettre en œuvre son initiative de bourses, MINDS s'est appuyé sur les antécédents de longue date du CRSH en matière de promotion et de soutien de la recherche et de la formation postsecondaires. L'initiative offre des bourses de formation en recherche et des suppléments aux niveaux de la maîtrise, du doctorat et du postdoctorat aux étudiants et aux chercheurs dont les travaux sont liés à un ou plusieurs des défis stratégiques de MINDS ou à PSE.

Conformément à l'engagement du programme à favoriser l'inclusion et un bassin diversifié d'experts, des bourses de maîtrise d'un an sont également offertes aux étudiants autochtones dont les études sont liées aux questions de défense et de sécurité.

Après un essai réussi en 2018-2019, le partenariat entre MINDS et le CRSH a permis le lancement officiel de l'Initiative de bourses MINDS dans son intégralité en 2019-2020.

Haut de page

Version texte

Ce graphique montre deux encadrés avec une flèche allant de l’encadré de gauche à l’encadré de droite. À gauche, il est écrit « 52 demandes » et à droite « 30 demandes financées »

Certains candidats se sont vu offrir un financement complet, tandis que d'autres ont reçu un supplément à leur bourse existante du CRSH ou de MINDS. Un financement total de 600 000 dollars a été accordé en 2019-2020.

Tableau 4 :
Type de bourse de formation à la recherche Nombre de bourses distribuées Valeur ($)
Bourses postdoctorales de l’Initiative de bourses MINDS (jusqu’à 2 ans) 1 45 000
Bourses de doctorat de l’Initiative de bourses MINDS (jusqu’à 3 ans) 2 70 000
Bourses de doctorat d’un an de l’Initiative de bourses MINDS 8 280 000
Suppléments de l’Initiative de bourses MINDS (1 an, non renouvelable) – Maîtrise 9 90 000
Suppléments de l’Initiative de bourses MINDS (1 an, non renouvelable) – Doctorat 8 80 000
Bourse de maîtrise MINDS pour les étudiants autochtones 2 35 000
Bourse du Collège de défense de l’OTAN

Le Collège de défense de l'OTAN (NDC) est le principal centre de formation, de rayonnement et de recherche de l'Alliance sur les questions de sécurité transatlantique.

MINDS s'est associé au NDC pour offrir une occasion unique de mener des recherches directement avec des experts de tous les pays membres de l'OTAN à son siège à Rome, en Italie.

Édifice du Collège de défense de l'OTAN (NDC)

Source : https://www.ndc.nato.int/index.php?&lang=fr (Anglais seulement)

Chaque année, la Bourse MINDS du NDC offre à un membre chevronné de la communauté des experts canadiens en matière de défense et de sécurité la possibilité, en plus d'une subvention de 100 000 dollars, de mener des recherches pertinentes pour le Canada et l'OTAN, et conformes aux défis stratégiques de MINDS.

Pour le tout premier concours de la Bourse du NDC, MINDS a reçu 10 candidatures, provenant de tout le Canada. Après une évaluation minutieuse, Howard Coombs, Ph. A., s’est vu décerner la bourse pour 2020. M. Coombs est un officier retraité des FAC et le titulaire associé de la Chaire d'études sur la guerre du Collège militaire royal du Canada.

De plus amples informations sur le NDC se trouvent sur le site Web du Collège de défense de l’OTAN (Anglais seulement) website.

E - Mécanisme d’intervention rapide

Le MDN/FAC doit être prêt à répondre aux défis évolutifs de la sécurité et de la défense, et doit avoir accès à des conseils rapides et de qualité de la part d'experts externes pour prendre des décisions stratégiques judicieuses. Le Mécanisme d'intervention rapide de MINDS répond à ce besoin en fournissant un soutien financier et une souplesse de financement pour faire face à l'évolution du contexte de sécurité et aux besoins de conseils qui évoluent rapidement.

En 2019-2020, le Mécanisme d’intervention rapide a été bien utilisé pour soutenir les efforts continus liés à la paix et la sécurité internationales, ainsi que les activités de renseignement du MDN/FAC. Cela comprenait le financement de :

Quelle est la prochaine étape pour minds?

Préparer l’avenir à venir

Alors que MINDS entame sa deuxième année, il sera important de continuer à adapter le programme à la nouvelle réalité et de maintenir l'élan qui a été créé au cours de la première année.

Le programme restera axé sur l'application des leçons retenues afin de renforcer son soutien à l'Équipe de la Défense et à la communauté des experts en matière de sécurité et de défense. Il s'agit notamment de consolider et d'étendre les liens de MINDS avec la communauté par le biais de relations ciblées, de fournir à l'Équipe de la Défense un meilleur accès aux projets qu'il finance et de continuer à promouvoir son rôle de vecteur de changement.

MINDS continuera à faire sa part pour favoriser un changement de culture et une plus grande collaboration entre le gouvernement et la communauté des experts en matière de sécurité et de défense.

De nouvelles pistes de coopération

AAlors que le monde continue à se débattre pour répondre à la COVID-19, MINDS a cherché des possibilités pour soutenir les conseils d'experts et la recherche sur l'évolution des questions de sécurité et de défense dans le contexte de la crise mondiale actuelle.

Tout au long de la première année du programme, le contexte de défense et de sécurité a considérablement évolué et a permis de tirer de nombreux enseignements, présentant de nouveaux défis et possibilités. MINDS continue de s'adapter à ces changements.

En outre, MINDS continuera à mettre l'Équipe de la Défense en contact avec de l’expertise externe pertinente et opportune, notamment par le biais de deux cycles de subventions de coopération ciblées, au printemps et à l'automne 2020, et encouragera la future génération d'experts grâce à une autre série de bourses d'études de deuxième et troisième cycles et à la bourse du Collège de défense de l'OTAN.

Suite à un appel à candidatures réussi, MINDS élargira également l'accès à une expertise opportune et pertinente en finançant trois nouveaux réseaux de collaboration en 2020-2021 :

Restez en contact!

Suivez-nous. Partagez. Soumettez votre candidature.

Haut de page

Annexe A : Défis stratégiques de MINDS pour l’année financière 2019-2020

Chaque année, le programme MINDS publie une série de défis stratégiques en matière de défense. Ils reflètent les défis stratégiques du MDN/FAC et sont le résultat de consultations avec les hauts responsables de l'Équipe de la Défense. Ces défis représentent des domaines clés dans lesquels le MDN/FACC pourrait bénéficier d'une expertise externe pour remettre en question ou compléter leur réflexion. Lors de leur candidature au programme, les candidats sont invités à aligner leur travail sur ces priorités, en se concentrant sur les questions clés suivantes, ainsi que sur d'autres questions d'orientation supplémentaires.

Les candidats ont également été encouragés à tenir compte de l'évolution future du domaine (c.-à-d. les prévisions), des implications pour le MDN/FAC et des priorités du gouvernement du Canada (GC), notamment les peuples autochtones, l'innovation, l'environnement et le changement climatique, la diversité et l'inclusion, etc.

Thème un : Personnes et familles bien soutenues, diversifies et résilientes

Défi 1 : Modèles créatifs de recrutement et de maintien de l’effectif

Défi 2 : Approches novatrices en matière de composition et de structure des forces

Thème deux : Environnement de Sécurité changeant

Défi 1 : La montée des conflits en zone grise / guerre hybride

Défi 2 : L’évolution du rôle des grandes puissances

Thème trois : Engagement international en matière de défense

Défi 1 : La modernisation du NORAD et l’avenir de la défense nord-américaine : Repérer les menaces et les lacunes

Défi 2 : Les relations du Canada en matière de défense

Thème quatre : Approche en matière de défense : Anticiper

Défi 1 : Prévoir les défis à venir

Thème cinq : Approche en matière de défense : S’adapter

Défi 1 : Le cyberspace et l’espace comme domaines opérationnels

Défi 2 : Le rôle de l’intelligence artificielle

Défi 3 : Les technologies émergentes et les applications militaires

Défi 4 : Le rôle de la défense dans l’Arctique

Défi 5 : L’approvisionnement en matière de défense

Thème six : Approche en matière de défense : Agir

Défi 1 : L’avenir du renforcement des capacités

Haut de page

Annexe B : Série de conférences d’experts 2019 2020

Emerson Brooking
Digital Forensics Research Lab, Atlantic Council
2 avril 2019
« La militarisation des médias sociaux »

M. Brooking a expliqué comment les médias sociaux offrent de nouvelles voies permettant aux acteurs de « gagner » des conflits sans recourir à la violence cinétique.

Thomas Juneau
Université d’Ottawa
25 avril 2019
« Le Yémen, l'Arabie Saoudite, les ÉAU et le coût croissant de la guerre »

M. Juneau, Ph. D., a exploré les causes et les conséquences de la décision de l'Arabie saoudite de lancer son intervention au Yémen en mars 2015, y compris une analyse de la décision des EAU de s'aligner pleinement sur l'Arabie saoudite et des conséquences qui en découlent.

Chris Kilford
Conseil international du Canada
9 mai 2019
« La Turquie et l’OTAN : passé, présent…futur? »

M. Kilford a discuté des relations entre la Turquie et l'OTAN et des raisons pour lesquelles la Turquie est de plus en plus considérée comme « l’intrus » de l'OTAN, en mettant l'accent sur le nouveau système présidentiel de la Turquie et sa contestation éventuelle de l'engagement de l'OTAN envers les principes de liberté individuelle, de démocratie et d'état de droit.

Johanna Blakley
Norman Lear Center, Université de la Californie du Sud
23 mai 2019
« Comment les médias nous influencent : Mesurer l’impact social de la narration »

La présentation de Mme Blakley, Ph. D., a exploré l'impact des médias sur les attitudes et le comportement du public, ainsi que le développement de stratégies de communication efficaces.

Nina Jankowicz
Kennan Institute, Wilson Center, États-Unis
6 juin 2019
« Tape-troll : Comment perdre la guerre de l’information »

Mme Jankowicz a discuté des stratégies de régulation et de coopération avec les plateformes de médias sociaux pour lutter contre la guerre de l'information. Elle a présenté les résultats de son travail sur le terrain en Ukraine, en abordant plus particulièrement la campagne d'influence de la Russie et la réponse de l'Ukraine lors de la dernière élection présidentielle.

Michael Brown et Pavneet Singh*
Unité d’innovation de la Défense, département de la Défense des États-Unis
21 juin 2019

Mssrs Brown et Singh ont dirigé une série de tables rondes avec les partenaires de la sécurité, de la défense et de l'innovation sur leur rapport intitulé « Stratégie de transfert de technologie de la Chine », concernant l'interventionnisme économique d’État de la Chine ciblant les technologies militaires sensibles.
* En tant qu'employés d'un gouvernement national, aucune indemnité n'a été versée à Mssrs Brown et Singh pour leur collaboration avec la Défense nationale.

Christopher O’Dea
Cadre retraité de la gestion des investissements internationaux
25 juillet 2019

D'après son article dans la revue du Naval War College intitulé « Asia Rising: Ships of State? », M. O'Dea a présenté une série de tables rondes sur les implications de la stratégie maritime chinoise pour la défense et la sécurité nationales.

Anne-Marie Brady
Université de Canterbury, Christchurch, Nouvelle-Zélande
2 octobre 2019
« Activités d’ingérence politique du PCC : évaluation du risque, établissement d’une stratégie de résilience »

Mme Brady, Ph. D., a discuté du rôle du Parti communiste chinois dans les activités d'ingérence politique, y compris les activités du Front uni.

David Coletto
Abacus Data
9 octobre 2019
« Comment survivre et réussir à l’époque des milléniaux »

M. Coletto a fait une présentation sur le changement générationnel et le monde de travail moderne, en explorant l'intersection entre les technologies perturbatrices et une génération d'employés qui ont été élevés avec des valeurs et des attentes différentes.

Erin Huner et Danielle Carr
Université Western
31 octobre 2019
« Éducation dans la zone grise : Établir des liens entre l’exploration d’un corps sain, la sexualité et la communication pour prévenir la violence fondée sur le sexe »

Mme Huner, Ph. D., et Mme Carr ont abordé la question de la violence sexiste, de son origine et des moyens de la prévenir. Elles ont exploré ce qui constitue la violence sexiste, présenté une approche de santé publique de la question et discuté des différentes approches historiques de la prévention.

Andrea Charron et James Fergusson
Centre for Defence and Security Studies, Université du Manitoba
5 novembre 2019
« NORAD version quasi 2.0 »

Mme Charron, Ph. D., et M. Fergusson, Ph. D., ont discuté des changements qui motivent la modernisation du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) et ont examiné les défis associés, tels que la modernisation du Système d'alerte du Nord et la relation du NORAD avec le Plan de commandement unifié.

William Eggers et Joe Mariani
Deloitte Center for Government Insights, États-Unis
20 novembre 2019
« L’avenir du travail à la défense  »

Mssrs Eggers et Mariani ont exploré les nouvelles tendances technologiques, démographiques et stratégiques qui remodèlent les exigences imposées au personnel de la défense.

Jamil Jivani
Citizen Empowerment Project
12 novembre 2019
« Radicalisation et extrémisme »

M. Jivani a abordé les questions de la radicalisation et de l'extrémisme chez les jeunes et les idées destructrices qui peuvent conduire les jeunes hommes vers la radicalisation, l'extrémisme et la violence.

Natalie Sambhi
Verve Research
5 février 2020
« De retour des casernes : pourquoi l’Indonésie veut (et a besoin de) son armée en politique et sécurité »

Mme Sambhi a souligné les perspectives de l'Indonésie en matière de défense et de sécurité au niveau national et régional, ainsi que les vues de ce pays sur l’ensemble de la région indo-pacifique et sur le concept d’une région indo-pacifique libre et ouverte.

Symposium sur les activités hostiles des acteurs étatiques : Les méthodes hybrides dans la zone grise
Janvier 2020

MINDS a co-organisé un symposium avec le Programme de liaison-recherche du Service canadien du renseignement de sécurité, qui a exploré les dimensions politique, économique et militaire des menaces hybrides. L'événement a réuni les experts suivants : Carl Miller (Centre for the Analysis of Social Media, Royaume-Uni), Charles Burton (Institut Macdonald-Laurier, Ontario), Jonathan Manthorpe (correspondant des affaires étrangères, Colombie-Britannique), Adam Segal (Council on Foreign Relations, États-Unis), Suzanne Spaulding (Center for Strategic and International Studies, États-Unis), Sergey Sukhankin (Jamestown Foundation, États-Unis), Jeffrey Edmonds (Center for Naval Analyses, États-Unis), Kristine Lee (Centre for New American Security, États-Unis) et Margaret McCuaig-Johnston (Université d'Ottawa).

Mary Donohue
Donohue Learning
21 février 2020
« Message reçu : réduire le stress en milieu de travail »

Mme Donohue, Ph. D., a exploré les liens entre la diversité, la communication et la gestion du stress, et a donné des conseils sur la manière de favoriser une communication efficace pour assurer une communication et des interactions saines et productives en milieu de travail.

Stéfanie von Hlatky, Ph. D., et Jo-Anne Wemmers, Ph. D.
Université Queen’s / Université de Montréal
19 février 2020
« Interprétation des résultats de l’inconduite sexuelle dans les FAC »

Mme von Hlatky, Ph. D., et Mme Wemmers, Ph. D., ont apporté leur point de vue et leurs idées sur les résultats des deux enquêtes volontaires de Statistique Canada sur l'inconduite sexuelle dans l'armée canadienne, et ont fait des recommandations à l'Équipe de la Défense et au Centre d’intervention sur l'inconduite sexuelle quant à la réponse globale aux enquêtes.

Liam Ennis
Forensic Behavioural Science Group
5 mars 2020
« Auteurs d’actes d’inconduite sexuelle : Ce qu’il faut savoir et faire »

M. Ennis, Ph. D., a fait part de ses réflexions sur les résultats des enquêtes de Statistique Canada sur l'inconduite sexuelle dans l'armée canadienne, du point de vue de ceux qui commettent des actes d'inconduite sexuelle.

David McMahon
Clairvoyance Cyber Corp
12 mars 2020
« Défense contre les forces du mal »

M. McMahon a évoqué les menaces qui existent dans le cyberespace, notamment sa militarisation potentielle et la manière dont les acteurs étatiques et non étatiques s’en servent pour leurs activités illicites.

Haut de page

Annexe C : Résultats du financement des subventions de coopération ciblées pour 2019-2020

Remarque : En raison de la COVID-19, certains de ces événements et projets peuvent ne pas avoir eu lieu aux dates indiquées ci-dessous.

Cycle 1 – Juin 2019

Université Saint-Paul

Designing Security: A New Methodology to Address the Intractable Challenges of the 21st Century
Ottawa, Ontario
50 000 $

Financement accordé pour soutenir un atelier visant à concevoir une plateforme d'éducation qui facilitera l'enseignement et la diffusion d'une théorie de conception commune et indépendante, afin de garantir que les commandants alliés puissent se parler et collaborer entre eux en utilisant un « langage commun ». Cette plateforme sera testée sur le terrain avec une cohorte d'officiers de rang supérieur et intermédiaire en 2023.

Homewood Research Institute

The Gendered Experience of Operational Deployment among Female and Female-Identified Service Members and Veterans
Guelph, Ontario
50 000 $

Financement accordé pour soutenir la tenue d'une série de groupes de discussion avec des militaires et des vétérans qui sont femmes ou qui s’identifient en tant que femmes, afin d'explorer l'expérience sexospécifique du déploiement, ainsi qu'un atelier pour : discuter de l'expérience unique, des possibilités et des défis du déploiement opérationnel chez les femmes militaires et les vétéranes canadiennes; recenser les facteurs uniques liés au maintien à l’effectif et à la libération; et mobiliser des universitaires, des cliniciens et des décideurs canadiens autour de ces questions.

Université de Waterloo

Lessons Learned So Far: The Enhanced Forward Presence in Northeastern Europe, 2017-2019
Mars 2020 – Riga, Lettonie
30 622,85 $

Financement accordé pour soutenir un atelier de deux jours organisé à l'Institut letton des affaires internationales (LIIA), réunissant des experts de la défense des pays du cadre de la présence avancée renforcée (eFP) (Royaume-Uni, Canada, Allemagne et États-Unis) et des pays hôtes (Estonie, Lettonie, Lituanie et Pologne) pour discuter des expériences de leurs pays en matière de déploiements eFP afin de rassembler les enseignements tirés de la mission d’assurance et de dissuasion à ce jour.

Université Queen’s

Women's Integration in the Military: Optimizing the CAF’s Career Cycle
Mai 2020 – Kingston et Ottawa, Ontario
10 908 $

Financement accordé pour soutenir un examen systématique de l'évolution des relations entre les sexes au sein des FAC, en se concentrant sur les différentes étapes du cycle de carrière militaire, afin d'évaluer les politiques qui ont été mises en œuvre au Canada et ailleurs, et de comprendre les conditions dans lesquelles ces initiatives réussissent à recruter, retenir et mieux intégrer les femmes dans les forces armées.

Institut canadien des affaires mondiales

New Procurement Models for DND
20 novembre 2019 – Ottawa, Ontario
50 000 $

Financement accordé pour soutenir une conférence d'une journée à Ottawa axée sur l'examen de la manière dont l’approvisionnement peut être rationalisé pour mieux fournir les capacités décrites dans PSE, en mettant en lumière les préoccupations dans les processus d'approvisionnement en matière de défense et en proposant des modèles d'approvisionnement de rechange pour atténuer ces problèmes.

Université Saint-Paul

Supporting the Defence Team to Face Hybrid Warfare and the Grey Zone: An International Seminar on Operational and Strategic Design
20-24 octobre 2019 – Ottawa, Ontario
50 000 $

Financement accordé pour soutenir un séminaire international de trois jours réunissant des universitaires, des militaires et des fonctionnaires internationaux spécialisés dans la conception opérationnelle et stratégique innovante dans des environnements complexes et la guerre hybride.

Université de Montréal

Guerre hybride, opérations d'information et médias sociaux
Septembre 2019 – avril 2020 – Montréal, Québec
49 463,57 $

Financement accordé pour soutenir une conférence publique sur les opérations d'information à source ouverte et le développement d'algorithmes à apprentissage automatique pour l'analyse des campagnes de désinformation.

Université Laval

Stratégies de défense des alliés américains face aux menaces multidimensionnelles de la Chine et de la Russie
7-8 mai 2020 – Québec, Québec
24 259,84 $

Financement accordé pour soutenir un symposium visant à mieux comprendre la réponse des principaux alliés des États-Unis aux menaces telles que la manipulation de l'information, les cyberattaques et l'ingérence dans les processus démocratiques, ainsi qu'à comparer leurs réactions.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA)

AI: Implications for Defence, National Security, and Intelligence
Mars 2020 – Ottawa, Ontario
48 433,90 $

Financement d'une conférence universitaire de deux jours examinant le lien entre l'intelligence artificielle (IA) et défense nationale, sécurité nationale et renseignement. La conférence aboutira à la présentation d'un numéro spécial d’une revue (septembre 2020) sur l'IA et la sécurité internationale.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA) et Centre for Security, Intelligence, and Defence Studies (CSIDS)

Canadian Capstone
Février 2020 – Toronto, Ontario
12 986 $

Financement accordé pour soutenir un événement d'une journée au Collège des Forces canadiennes à Toronto, lequel offrait aux nouveaux chercheurs une plate-forme pour présenter des recherches de pointe sur des questions liées à la défense et à la sécurité.

Université du Québec à Montréal

Colloque international : « Cybersécurité, ingérence politique et manipulations de l’information : Enjeux et défis à l’approche des élections fédérales canadiennes »
11-13 octobre 2019 – Montréal, Québec
34 453,51 $

Financement accordé pour soutenir une conférence internationale d'une journée sur les vulnérabilités et les perspectives du Canada face aux stratégies « hybrides » déployées par des puissances étrangères, notamment un hackathon de 72 heures auquel ont participé près de 50 spécialistes de la sécurité informatique.

Université de la Colombie-Britannique

Space Debris and National Security: An Interdisciplinary Solutions-Oriented Examination
Septembre 2019 – mai 2020 – Vancouver, Colombie-Britannique
36 456 $

Financement accordé pour soutenir un atelier et faire rapport sur les problèmes d'identification, de suivi, d'évitement et de désorbitation des débris spatiaux; les aspects technologiques, stratégiques et juridiques des armes antisatellites; les risques posés par les constellations commerciales de satellites; les défis de la coopération avec la Russie, la Chine et l'Inde; ainsi que pour recommander des solutions à l'Équipe de la Défense.

Université St. Francis Xavier, Brian Mulroney Institute of Government

Identifying and Assessing Search and Rescue and Emergency Response Capabilities in the North American Arctic
Novembre, 2019 – Ottawa, Ontario
27 400 $

Financement accordé pour soutenir la collecte et l'évaluation des leçons retenues des opérations annuelles canadienne et américaine, Nanook et Arctic Shield, concernant les capacités de recherche et sauvetage et d'intervention d'urgence, ainsi qu'un atelier de deux jours sur les leçons retenues, les pratiques exemplaires et les technologies en évolution, avec un accent particulier sur les opérations de sauvetage de masse, les trousses de survie dans l’Arctique, la coopération et la coordination interinstitutions et l'utilisation des ressources communautaires comme multiplicateurs de force.

Valens Global et Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA)

How to Master the Strategic Environment through Applied Artificial Intelligence: Anticipation of Sub-State Threats as a Case Study
Septembre 2019 – janvier 2020 – Washington, DC et Ottawa, Ontario
49 860,20 $

Financement accordé pour soutenir l'élaboration d'un rapport complet expliquant comment l'intelligence artificielle (IA) peut réussir à prévoir l'avenir stratégique des acteurs non étatiques violents (y compris les modèles d'attaque, les activités criminelles et l'expansion géographique), et comment la conception de l'IA dans ces contextes peut éviter les préjugés involontaires.

Project Ploughshares

MOSAIC: Exploring Future Defence and Global Security Challenges
Août – décembre 2019 – Ottawa, Ontario; Montréal, Québec; Vancouver, Colombie-Britannique; Halifax, Nouvelle-Écosse
38 000 $

Financement accordé pour soutenir une série de laboratoires de politiques à travers le Canada, faisant participer les membres du public et les intervenants concernés sur les défis en matière de défense et de sécurité à court, moyen et long terme.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA) et le Centre for Security, Intelligence, and Defence Studies (CSIDS)

The Year Ahead: An International Security, Intelligence, and Defence Outlook for Canada for 2020
8 décembre 2019 – Ottawa, Ontario
20 840 $

Financement accordé pour soutenir activité d’une journée visant à recenser et à aborder les défis les plus pressants en matière de sécurité, de renseignement et de défense auxquels le Canada et le monde entier seront probablement confrontés au cours de l'année à venir.

Université du Québec à Montréal

La coopération canadienne en matière de renseignement
25-26 mai 2020 – Montréal, Québec
37 132 $

Financement accordé pour soutenir un symposium examinant la coopération du Canada en matière de renseignement dans un contexte de remise en cause de l'ordre international libéral, ainsi que les questions liées à l’échange et à l'utilisation du renseignement dans un environnement international en mutation.

Université de Montréal

The Politics of Foreign Military Training in Fragile States
14-15 novembre 2019 – Montréal, Québec
18 497 $

Financement accordé pour soutenir une conférence de deux jours avec des universitaires et des responsables de politiques afin de comprendre les moteurs, les conséquences et l'efficacité des programmes de renforcement des capacités militaires et d'aide à la sécurité à l’étranger, en se concentrant sur les missions canadiennes et américaines dans les États fragiles.

Haut de page

Alixima Solutions Ltd.

Improving Defence Procurement: Aligning Government and Industry Interests during the Procurement Process
2020 – Ottawa, Ontario
49 000 $

Financement accordé pour soutenir la mobilisation de trois cadres supérieurs indépendants de l'industrie de la défense afin qu’ils produisent un livre blanc décrivant la motivation des entreprises de défense. Le projet élaborera des recommandations pour améliorer le processus d'appel d'offres et l'exécution des projets au Canada afin de mieux aligner les objectifs du gouvernement canadien en matière de marchés publics sur les mesures de réussite de l'industrie. Les recommandations porteront également sur l'alignement des objectifs d'équité entre les sexes entre le Canada et l'industrie.

Université Queen’s, Centre for International and Defence Policy (CIDP)

Anticipating Defence Challenges in the Asia-Pacific: Canada as a Pacific Nation
20-21 février 2019 – Ottawa, Ontario
31 750 $

Financement accordé pour soutenir une conférence de deux jours visant à évaluer le contexte de sécurité dans la région Asie-Pacifique au cours de la prochaine décennie et à explorer les incidences pour le Canada de l'évolution des relations entre les grandes puissances dans cette région. La conférence s'est concentrée sur l'Australie, le Canada, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande, en examinant comment ces pays peuvent coopérer entre eux et avec les États-Unis pour faire progresser la paix et la sécurité dans la région.

Université Carleton, Norman Paterson School of International Affairs (NPSIA)

Planning Informed by Design: Canadian Operational Art and How We Fight
Septembre 2019 – juin 2020 – Ottawa, Ontario
50 000 $

Financement accordé pour soutenir la recherche sur les pratiques de conception et de planification existantes dans les FAC, ainsi que sur pratiques exemplaires et émergentes dans d'autres armées comparables et les écarts entre elles. Le projet comprend un atelier réunissant des experts civils et militaires dans le domaine de l'art et de la conception opérationnels, un article de recherche et un ensemble de notes de politique se concentrant sur les besoins et les capacités des FAC.

SCC du programme MINDS à l’intention des jeunes

Université Queen’s

Servicewomen’s Salute Portal Project
Kingston, Ontario
10 000 $

Financement accordé pour soutenir le développement d'une meilleure possibilité de communication en ligne pour les étudiants et les universitaires qui s'intéressent à la défense et à la sécurité par l'intermédiaire du projet de portail du salut des femmes de l'Université Queen’s. Ce portail permet au gouvernement du Canada et aux organisations de défense et de sécurité de soutenir la prochaine génération d'universitaires et de contribuer à la création d'un plus grand nombre d'idées de  prochaine génération » sur les défis stratégiques de MINDS.

2e cycle – Octobre 2019

Université Queen’s

The Many Faces of Diversity in Military Employment
Ottawa, Ontario
29 260 $

Financement accordé pour soutenir un atelier sur la meilleure façon de recruter, développer, soutenir et retenir les membres des FAC. En mettant l'accent sur la capacité des FAC à répondre à leurs besoins en personnel en se basant sur l'établissement d'une culture organisationnelle axée sur l'inclusion et la cohésion, l'événement donnera lieu à une note de politique et à la publication d'un article dans une revue universitaire.

Université Queen’s

Getting to 25% in the CAF: A Critical Analysis of Recruitment Efforts Targeting Women
Kingston, Ontario
48 950 $

Financement accordé pour soutenir la recherche sur les activités de recrutement des FAC destinées aux femmes, y compris les campagnes publicitaires nationales et les communications officielles. La recherche vise à déterminer si les stratégies de relations publiques passées et actuelles sont efficaces pour le recrutement des femmes et pour positionner les FAC comme un employeur de choix pour les femmes.

Université Queen’s

Defence and Security in the Asia-Pacific (DESAP)
Kingston, Ontario
$9 651 $

Financement accordé pour soutenir un atelier sur la défense et la sécurité dans la région Asie-Pacifique, en mettant l'accent sur la dynamique des grandes puissances, les conflits civils et les menaces non conventionnelles.

Université de la Colombie-Britannique

Re-entering rocket stages and satellites in the Canadian Arctic
Vancouver, Colombie-Britannique; Iqaluit, Nunavut
50 000 $

Financement accordé pour soutenir un atelier à Iqaluit explorant les risques sécuritaires et environnementaux associés aux étages de fusées et aux satellites désaffectés qui rentrent dans l'atmosphère au-dessus de l'Arctique canadien, et comment le Canada et le MDN/FAC pourrait y répondre.

Centre for a New American Security

The Future of Russia and China in the Arctic
Washington, DC, États-Unis
42 452 $

Financement accordé pour soutenir un projet visant à examiner l'évolution des relations sino-russes dans l'Arctique au cours des 10 à 15 prochaines années, avec un accent sur l'Arctique canadien et une étude approfondie des relations sino-russes.

Université Monash

Diversity and Inclusion in Canadian Security Studies: Implications for the CAF
Ottawa, Ontario; Melbourne, Australie
37 991 $

Financement accordé pour soutenir la recherche sur la diversité démographique et intellectuelle des études sur la sécurité au Canada, afin de déterminer si un manque de diversité dans ce domaine a des répercussions sur le recrutement dans les FAC, notamment en agissant comme un élément dissuasif pour les recrutement éventuel de femmes et de membres des minorités.

Center for Strategic and International Studies

Implications of Hybrid Warfare on Capacity Building
Washington, DC, États-Unis
49 787 $

Financement accordé pour soutenir l'élaboration d'un cadre stratégique et décisionnel visant à améliorer l'utilisation par le Canada du renforcement des capacités et des forces substitutives dans les contextes hybrides et de zone grise.

Valens Global

“And the Truth Will Set You Free”: A Response Framework for Countering In-Theater Disinformation Operations
Washington, DC, États-Unis; Edmonton, Alberta
49 916 $

Financement accordé pour soutenir la recherche sur les tactiques de désinformation et de guerre de l'information des adversaires et les techniques de réponse des alliés afin de recenser les pratiques exemplaires pour les déploiements à l'étranger.

Institut canadien des affaires mondiales

Modernizing North American Defence
Ottawa, Ontario
48 149 $

Financement accordé pour soutenir une conférence sur les menaces actuelles et futures en Amérique du Nord, les lacunes qu'elles présentent et les moyens d'y remédier. L'événement a permis d'explorer un certain nombre de questions connexes, notamment la modernisation du NORAD, les capacités des FAC dans l'Arctique, la connaissance du domaine maritime, ainsi que le remplacement du Système d'alerte du Nord.

Université Saint-Paul

L’approche émergente du leadership partagé et inclusif en gestion et sa pertinence pour les FAC (The Emerging Approach to Shared and Inclusive Leadership in Management and its Relevance for the CAF)
Ottawa, Ontario
50 000 $

Financement accordé pour soutenir le développement d’une formation sur le leadership partagé et inclusif pour les FAC, qui peut également être utilisée pour la formation de forces alliées. La formation est soutenue par un site Web présentant des ressources pour l'apprentissage continu.

Université de Windsor

Recent Developments in AI and its Applications in Defence and Security as a Dual-Use Technology
Windsor, Ontario
42 500 $

Financement accordé pour soutenir une conférence sur l'intelligence artificielle (IA) et la production d'un rapport sur la recherche et les chercheurs en IA, avec un accent particulier sur les technologies à double usage. Le projet vise à mettre en place un groupe de travail multidisciplinaire, avec la participation de l'industrie, des universitaires et des professionnels de la défense et de la sécurité.

Institut de la Conférence des associations de la défense

400 000 Strong on CAF Recruitment: Tracking the Storyline
Ottawa, Ontario
49 396 $

Financement accordé pour soutenir une évaluation de la perception des Canadiens à l'égard du MDN/FAC, afin d'éclairer l'élaboration ou la modification des stratégies de recrutement actuelles des FAC. Les résultats préliminaires seront communiqués dans le cadre d'un groupe d'experts sur le recrutement et le maintien en poste lors de la Conférence d'Ottawa sur la sécurité et la défense, qui devrait se tenir en 2020.

Security Implications of Commercial Infrastructure in an Era of Grey-Zone Conflict with China
Chicago, Illinois, États-Unis; Ottawa, Ontario
48 050 $

Financement accordé pour soutenir une évaluation des tendances en matière d'investissement dans les infrastructures essentielles, des pratiques actuelles en matière d'accords de sécurité et de l'impact de la politique chinoise de fusion civilo-militaire sur ces actifs.

Université du Nouveau-Brunswick

Enhanced Learning for Combat Team Command Readiness
Fredericton, Nouveau-Brunswick
27 400 $

En partenariat avec l'École de la tactique du Centre d'entraînement au combat de l'Armée canadienne, des fonds ont été alloués pour soutenir la recherche, la conception et l'essai d'études de cas fondées sur des preuves concernant les combats de haute intensité entre pairs. Ces efforts devraient déboucher sur un rapport et une conception de simulations virtuelles qui seront inclus dans le cycle d’instruction des chefs de l'Armée de terre de l'année prochaine.

Project Ploughshares

From safety to security: reducing the threat environment through the responsible use of outer space
Waterloo, Ontario; Ottawa, Ontario; Montréal, Québec
50 000 $

Financement accordé pour soutenir un atelier sur la manière dont les normes existantes et émergentes de comportement responsable dans l'espace extra-atmosphérique peuvent s'appliquer aux capacités et activités militaires spatiales. L'objectif est de produire une feuille de route des pratiques éthiques et juridiques pertinentes et réalisables qui éclairent les activités militaires.

Université Carleton

Hostile State Activity in Cyber and Space: Converging Domains, Future Threats and Canada’s Response
Ottawa, Ontario
31 417 $

Un financement a été accordé pour soutenir la recherche sur la manière dont la Chine, la Russie, la Corée du Nord et l'Iran intègrent militairement leurs efforts dans l'espace et le cyberespace, ainsi que pour évaluer si les modèles de cyberattaques passées pourraient être indicatifs de ce à quoi pourraient ressembler les futures opérations d'États hostiles dans l'espace.

Chaire Raoul-Dandurand, UQAM

Repenser la sécurité à l’ère des changements climatiques : a-t-on besoin d’un nouveau paradigme?
Montréal, Québec
42 754 $

Financement accordé pour soutenir une conférence sur le lien entre le changement climatique et les questions liées à la sécurité et à la défense.

Fondation Asie-Pacifique du Canada

The Free and Open Indo-Pacific (FOIP): Charting a Common Approach
Vancouver, Colombie-Britannique
42 169 $

Financement accordé pour soutenir une conférence sur l'approche émergente des relations Asie Pacifique, baptisée stratégie « Indo-Pacifique libre et ouverte » (FOIP), comprenant des groupes d’experts sur l'économie, la gouvernance et la sécurité, ainsi qu'une discussion sur la réaction des acteurs régionaux à la croissance de la Russie et de la Chine.

One Earth Future

Women, Peace and Security Curriculum Consortium
Ottawa, Ontario
42 749 $

Financement fourni pour soutenir une conférence sur la mise en œuvre du Plan d'action national du Canada sur les femmes, la paix et la sécurité (FPS), en mettant l'accent sur la manière dont le programme FPS et les considérations de genre sont intégrés dans l'enseignement post-secondaire et militaire.

Balsillie School of International Affairs

Simplifying Emerging Technologies: Risks and How to Mitigate Them
Waterloo, Ontario
14 579 $

Financement accordé pour soutenir un atelier sur la cybersécurité (y compris l’informatique quantique, les mathématiques et l'ingénierie) avec des experts techniques et en sciences sociales, notamment dans les domaines des sciences politiques, de la sociologie et de l'éthique. Son but est de combler les écarts de compréhension entre les aspects techniques et sociaux des technologies à double usage ayant des applications militaires.

Women in International Security Canada

Future Security Challenges Facing Canada: Vital Insights from Women in International Security
Toronto, Ontario
17 000 $

Financement d'un atelier co-organisé par l'Université de Toronto et le Collège des Forces canadiennes, présentant le travail de 20 étudiantes des cycles supérieurs de tout le Canada. L'atelier est organisé autour de quatre thèmes clés : 1) les menaces nouvelles et émergentes pour la sécurité; 2) les conflits et les guerres complexes; 3) le genre et la sécurité; 4) la sécurité, la justice et le droit.

Université d’Ottawa

Action for Peacekeeping? Middle Powers, Liberal Internationalism, and the Future of UN Peace Operations
Ottawa, Ontario
27 486 $

Financement accordé pour soutenir un atelier sur la façon dont les changements géopolitiques (c. à d. les préoccupations concernant le multilatéralisme, la montée de la Chine et de la Russie) affectent les considérations stratégiques, sur le terrain, des opérations de paix des Nations Unies, et le rôle que des puissances moyennes comme le Canada peuvent jouer dans ce contexte.

Centre sur la sécurité internationale, Université Laval

11ème Rencontre internationale Université-Défense de Québec (UNIDEF) 2020
Quebec, Québec
22 956 $

Financement accordé pour soutenir une conférence intitulée « Froid ou chaud : la guerre est-elle rentable à l'avenir? », visant à encourager les échanges entre les universités, les militaires et les membres de la société civile sur les questions liées à ce thème.

SCC du programme MINDS à l’intention des jeunes

Université Queen’s, Centre for International and Defence Policy

Applying an Intersectional Lens to analysis of Sexual Misconduct in the CAF
Kingston, Ontario
9 920 $

Financement accordé pour soutenir la recherche sur l'inconduite sexuelle dans les FAC, en se concentrant sur les expériences des autochtones et d’autres groupes racialisés, et en comparant l'opération HONOUR à des initiatives similaires dans le monde entier. Les résultats de ce projet seront axés sur l'amélioration de l'efficacité des stratégies et des programmes existants.

Université de l’Alberta

Canadian-Chinese Bilateral Relations in the Grey Zone: How Canada Can Learn from China’s Hybrid Strategies
Edmonton, Alberta
8 500 $

Financement accordé pour soutenir l'analyse de l'utilisation par la Chine de technologies dans la zone grise, ainsi que les stratégies de dissuasion militaire du Canada et de la Chine pour les menaces hybrides, à travers un regard critique fondé sur le genre. L'étude examine également le renforcement de la coopération entre le Canada et la Chine, ainsi que la consolidation de la défense collective.

Université Saint-Paul

L’ère de la guerre hybride: série d’ateliers et conférences étudiantes de sensibilisation aux défis sécuritaires du Canada
Ottawa, Ontario
10 000 $

Financement accordé pour soutenir une série d'ateliers et de conférences sur la guerre hybride et l'utilisation des technologies dans la zone grise, dans le but de forger une discussion et un dialogue accrus entre les jeunes universitaires et les membres de l'Équipe de la Défense.

Haut de page

Annexe D : Résultats du financement des réseaux de collaboration pour 2019-2020

North American and Arctic Defence and Security Network (NAADSN) /
Réseau sur la defense et la sécurité nord-américaines et arctiques (RDSNAA)

Directeur du réseau : M. P. Whitney Lackenbauer, Ph. D., Université Trent

Défis stratégiques en matière de défense abordés : rôle de la défense dans l'Arctique, modernisation du NORAD et évolution du rôle des grandes puissances

Le Réseau de défense et de sécurité de l'Amérique du Nord et de l'Arctique (RDSANA) explore les trois défis indiqués en menant des recherches avec des étudiants, des universitaires actuels et émergents, ainsi que des intervenants et des détenteurs de droits dans le Nord. Le RDSANA contribue aux travaux en cours du MDN/FAC liés à l'opérationnalisation et à la mise en œuvre des engagements de la politique de défense concernant l'Arctique, en donnant accès à des recherches de pointe et en testant les hypothèses sur l'évolution du contexte de sécurité.

Defence and Security Foresight (DSF) Group /
Groupe de prospective en matière de défense et de sécurité (Groupe PDS)

Directrice du réseau : Mme Bessma Momani, Ph. D., Université de Waterloo

Défis stratégiques en matière de défense abordés : Anticiper les défis futurs, évolution du rôle des grandes puissances et avenir du renforcement des capacités

Le Groupe de prospective en matière de défense et de sécurité explore les trois défis indiqués à travers cinq groupes régionaux, en se concentrant sur la sécurité de l'Amérique du Nord; l'Afrique subsaharienne et les opérations multinationales de stabilisation; la Russie, l'Europe orientale et l'OTAN; le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord; et l'Asie-Pacifique. Le Groupe PDS contribue aux efforts continus du MDN/FAC pour anticiper les nouveaux défis en fournissant des recherches prévisionnelles à court et moyen terme sur les points chauds de la sécurité, ainsi qu'en développant des outils analytiques pour éclairer l’élaboration des politiques et le développement des forces des FAC.

Security/Policy Nexus of Emerging Technologies (SPNET) /
Liens entre sécurité/politiques et technologies émergentes (SPNET)

Directeur du réseau : M. K. Khorasani, Ph. D., Université Concordia

Défis stratégiques en matière de défense abordés : cyberespace et espace, rôle de l'IA, et technologies émergentes et applications militaires

Ce réseau explore les trois défis indiqués, en se concentrant sur les systèmes autonomes, l'intelligence artificielle (IA) et les systèmes du cyberespace, dans l’optique de la responsabilité, de la transparence et la confiance, et de l'égalité et l'inclusion. La recherche est guidée par des questions liées aux instruments de politique efficaces pour atténuer les risques et créer un espace de combat connecté. Le réseau cherche à contribuer aux efforts actuels du MDN/FAC pour mieux comprendre les considérations éthiques liées aux opérations dans les domaines de l’espace et du cyberespace, ainsi que l'application militaire des technologies émergentes et de l'IA, en étudiant et en développant les pratiques exemplaires et les lignes directrices sur l'utilisation de ces technologies.

Haut de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :