Évaluation des Forces navales prêtes

Portrait global

  • Le programme Forces navales prêtes comble un besoin continu et cadre avec les rôles et les responsabilités du gouvernement.
  • Le programme Forces navales prêtes a satisfait à toutes les exigences opérationnelles, mais a eu des difficultés à répondre aux exigences en matière de posture de la force et de disponibilité opérationnelle (PF&DO).
  • La MRC cherche activement à résoudre des difficultés importantes relatives aux Forces navales prêtes, notamment le manque d’effectif dans les groupes professionnels essentiels et les demandes de maintenance croissantes.
  • Le programme Forces navales prêtes a utilisé ses ressources de façon efficiente.
  • La MRC a eu largement recours à l’Analyse des programmes de défense pour gérer efficacement les ressources limitées et maximiser l’efficacité du programme.
Tableau 1. Principales constatations et recommandations. Ce tableau offre un aperçu des constatations et des recommandations du rapport.
Principales constatations Recommandations
Pertinence
1. Il existe un besoin continu et futur à l’égard du programme Forces navales prêtes en vue d’appuyer les intérêts nationaux du pays et de sa population. -
2. Il y a concordance entre la mise sur pied et l’exécution du programme Forces navales prêtes et les rôles et responsabilités du Ministère et du gouvernement fédéral. -
3. Les Forces navales prêtes sont harmonisées avec les priorités du MDN et des FAC et constituent un élément clé des résultats stratégiques du Ministère. -
Rendement – Efficacité
4. Les équipages des navires ont réussi à obtenir l’instruction et la certification du Groupe d’entraînement maritime à l’égard de leurs exigences obligatoires relatives à la disponibilité opérationnelle. -
5. Les équipages des navires ont atteint le niveau initial d’instruction collective (instr coll) requis pour l’état de disponibilité opérationnelle qui leur a été attribué, mais ils ont eu de la difficulté à maintenir ce niveau d’instruction. -
6. La MRC a de la difficulté à doter les unités du personnel et de l’instruction requis conformément aux exigences en matière de disponibilité opérationnelle. -
7. Le nombre relativement élevé et la proportion de membres du personnel affectés à des unités plus petites, comme les NDC, ont nui à la capacité de ces navires d’atteindre et de maintenir les niveaux requis de disponibilité opérationnelle. -
8. La MRC suit de près le manque d’effectif essentiel et a mis en place plusieurs initiatives importantes pour gérer les enjeux liés à l’équipage, à l’instruction et à la qualité de vie. -
9. Les installations de maintenance de la flotte (IMF) ont eu de plus en plus de difficulté à maintenir les plateformes vieillissantes et les systèmes de plus en plus désuets des frégates de classe Halifax et des sous-marins de classe Victoria afin de satisfaire aux exigences techniques de disponibilité opérationnelle. -
10. Les sous-marins de classe Victoria sont utilisés conformément aux règlements en vigueur en matière de sécurité des sous-marins et aux restrictions de sécurité pertinentes, s’il y a lieu. -
11. Les systèmes des navires et des sous-marins sont mis à jour périodiquement afin de maintenir la pertinence opérationnelle des unités dans un environnement opérationnel de plus en plus complexe. Les unités déployées dans le cadre d’opérations peuvent être dotées de systèmes particuliers pour répondre aux besoins prévus de la mission. -
12. Les ressources navales sont gérées efficacement par une structure d’organisation et de gouvernance navales qui surveille étroitement les données de gestion du rendement afin d’appuyer sa méthode de gestion « planifier, exécuter, mesurer et adapter » (PEMA) du programme Forces navales prêtes. -
13. La MRC a vécu une période de réorganisation continue pendant la période d’évaluation, mais les changements officiels d’organisation et d’effectif (O&E) n’ont pas été effectués au même rythme, ce qui a entraîné dans certains cas un manque de clarté en matière de pouvoirs, de responsabilités et d’obligations de rendre compte (PRO) au sein des organisations visées par les changements. 1. Il est recommandé que la MRC élabore un moyen de communiquer les changements d’O&E, en attendant leur approbation et leur annonce officielles, afin de garantir la clarté des voies de communication revues et des PRO connexes.
14. La MRC a eu de la difficulté à générer certains éléments de la force navale prête au combat exigés par les directives du CEMD sur la PF&DO, mais elle a satisfait à toutes les exigences relatives aux opérations assignées. -
Rendement – Efficience
15. Le nouveau Système d’instruction navale a commencé à générer des gains d’efficience grâce à sa réorganisation, à l’exploitation optimale de la technologie et à la consolidation de l’infrastructure. -
16. Le Système d’instruction navale pourrait être plus efficient grâce à une meilleure harmonisation de l’instruction prévue et de la demande d’instruction. 2. Il est recommandé que la MRC examine les raisons de l’écart entre la demande d’instruction prévue et l’instruction réelle fournie afin de déterminer les gains d’efficience possibles et de les intégrer au plan de production du Système d’instruction navale.
17. L’augmentation du coût de l’instr coll est attribuée à l’augmentation de la disponibilité des frégates pour l’instruction au cours de la période visée par le rapport. -
18. Depuis l’AF 2015-2016, les jours en mer de mise sur pied de la force (MPF) ont augmenté d’une année à l’autre, tandis que le coût par jour en mer a diminué, ce qui représente une efficience générale au sein de la MPF navale. -
19. Le coût du maintien du matériel de la MRC augmente à mesure que des ressources additionnelles sont nécessaires pour entretenir la flotte vieillissante de la MRC. -
20. L’effectif réduit de l’état-major du Quartier général (QG) a géré un programme Forces navales prêtes comportant une complexité et des dépenses croissantes au cours de la période visée par le rapport, ce qui indique que la nouvelle structure de la MRC entraîne une meilleure efficience. -
21. L’état-major supérieur de la MRC utilise de plus en plus de renseignements opportuns et crédibles dans son processus décisionnel à l’égard de l’ensemble des segments des principaux programmes grâce à un logiciel d’analyse des activités. -
Rendement – Économie
22. La réduction des dépenses dans le cadre d’autres activités de la MRC a permis à cette dernière d’augmenter annuellement la proportion de son budget allouée aux dépenses des Forces navales prêtes pendant la période de l’évaluation. -
23. La MRC cherche activement des moyens de tirer parti des ressources disponibles, en particulier pour combler son manque d’effectif. -
Détails du tableau 1 - Principales constatations et recommandations 
Tableau 2. MRC et programme Forces navales prêtesNote de bas de page 5. Ce tableau offre un aperçu des dépenses du programme Forces navales prêtes, de la MRC et du MDN, ainsi que des ressources humaines de la MRC au cours de la période de l’évaluation.
Renseignements sur les dépenses (en millions de $) et le personnel AF 2013-2014 AF 2014-2015 AF 2015-2016 AF 2016-2017 AF 2017-2018Note de bas de page 6
Dépenses relatives au programme 341,7 $ 367,4 $ 363,4 $ 392,3 $ 445,1 $
Dépenses de la MRC 708 $ 692,3 $ 523,9 $ 529,3 $ 601,4 $
Dépenses du MDN 18 764,4 $ 18 453,9 $ 18 666,1 $ 18 606,2 $ 18 682,9 $
MRC – F rég 9 393 9 036 8 749 8 464 8 405
MRC – F rés 3 171 3 038 3 024 3 186 3 309
Civils 4 362 4 180 4 046 3 839 3 702
Détails du tableau 2 - MRC et programme Forces navales prêtes 
Figure 1
Figure 1. Disponibilité opérationnelle de l’élément de la force en fonction de l’instr collNote de bas de page 24 . Cette figure présente l’état de disponibilité opérationnelle des frégates de classe Halifax, des sous-marins de classe Victoria, des NDC de classe Kingston et des équipes du GOTM en fonction de l’instr coll exécutée par chaque unité.

Détails de la figure 1 - Disponibilité opérationnelle de l’élément de la force en fonction de l’instruction collective 
Tableau 3a. Priorités de la PF&DO et état de l’équipage du CC 1 – classe HalifaxNote de bas de page 25. Ce tableau présente le pourcentage de l’équipage requis qui a été comblé pour les groupes professionnels principaux des frégates de classe Halifax en fonction de leur niveau de disponibilité opérationnelle attribué par la PF&DO.
FMAR(A)
Nombre de postes/unité 10 12 9 6 7 6 8 6 11 7 15 6 37 18 18 15 14 12 217 -
- Direction Opérations PONTS GSM GSC LOG -
- Divers Capteurs Sonar GI Communication - - - -
PF&DO attribuées - Mat 3 - Capf Mat 3 - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv Moyenne Moyenne de la flotte
HNP1 jusqu’en juin 2018 STJ 100 % 100 % 67 % 100 % 71 % 100 % 88 % 100 % 73 % 100 % 80 % 100 % 86 % 100 % 89 % 93 % 93 % 100 % 91 % 91 %
HNP1 juin 2018 – janv. 2019 VDQ 100 % 92 % 100 % 83 % 100 % 83 % 100 % 100 % 91 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 93 % 93 % 100 % 96 %
HNP1 oct. 2018 – juin 2019 TOR 100 % 92 % 89 % 83 % 100 % 67 % 100 % 83 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 93 % 100 % 95 %
DON jusqu’en août 2018 HAL 100 % 92 % 100 % 67 % 86 % 67 % 88 % 67 % 82 % 86 % 100 % 100 % 89 % 100 % 89 % 100 % 100 % 100 % 89 %
DON jusqu’en août 2018 CHA 90 % 92 % 100 % 83 % 71 % 83 % 100 % 100 % 82 % 100 % 100 % 100 % 84 % 100 % 100 % 100 % 79 % 100 % 92 %
DON jusqu’en août 2018 MON 100 % 83 % 100 % 83 % 43 % 83 % 100 % 83 % 100 % 86 % 100 % 83 % 95 % 100 % 100 % 100 % 86 % 100 % 90 %
DOLP FRE 100 % 58 % 89 % 100 % 100 % 33 % 63 % 33 % 82 % 71 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 87 % 71 % 83 % 82 %
Détails du tableau 3a - Priorités de la posture de la force et disponibilité opérationnelle et état de l’équipage du CC 1 – classe Halifax. Réduction des postes de dotation des quartiers généraux opérationnels
Tableau 3b. Priorités de la PF&DO et état de l’équipage du CC 1 – classe Halifax. Ce tableau présente le pourcentage de l’équipage requis qui a été comblé pour les groupes professionnels principaux des frégates de classe Halifax en fonction de leur niveau de disponibilité opérationnelle attribué par la PF&DO.
FMAR(P)
Nombre de postes/unité 10 12 9 6 7 6 8 6 11 7 15 6 37 18 18 15 14 12 217 -
- Direction Opérations PONTS GSM GSC LOG -
- Divers Capteurs Sonar GI Communication - - - -
PF&DO attribuées - Mat 3 - Capf Mat 3 - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv <Mat 1 Matc - Ltv Moyenne Moyenne de la flotte
HNP3 janv. – oct. 2018 VAN 100 % 100 % 100 % 100 % 86 % 100 % 100 % 83 % 73 % 86 % 100 % 100 % 97 % 100 % 100 % 100 % 100 % 92 % 95 % 88 %
HNP3 avr. 2018 – mars 2019 CAL 100 % 100 % 67 % 67 % 71 % 50 % 100 % 67 % 45 % 100 % 73 % 83 % 89 % 100 % 100 % 87 % 93 % 100 % 83 %
HNP3 nov. 2018 – juin 2019 REG 100 % 100 % 100 % 83 % 86 % 83 % 100 % 67 % 91 % 100 % 100 % 83 % 95 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 94 %
DON jusqu’en avr. 2019 OTT 100 % 100 % 89 % 100 % 100 % 83 % 100 % 67 % 55 % 57 % 100 % 83 % 95 % 94 % 100 % 100 % 86 % 100 % 89 %
DOLP WIN 90 % 75 % 100 % 50 % 86 % 50 % 100 % 100 % 45 % 57 % 100 % 67 % 37 % 100 % 100 % 100 % 79 % 100 % 80 %
Détails du tableau 3b - Priorités de la posture de la force et disponibilité opérationnelle et état de l’équipage du CC 1 – classe Halifax. Réduction des postes de dotation des quartiers généraux opérationnels
Détails du tableau 4 - Affectations temporaires – Du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017
Détails du tableau 5 - Séjours loin du domicile – Du 1er décembre 2016 au 30 novembre 2017
Recommandation du SMA(Svcs Ex)
Tableau 6. Missions des frégates à HNP de la MRC pour 2017-2018Note de bas de page 49. Ce tableau présente les affectations des frégates à HNP sur une période de deux ans afin de répondre aux besoins de la MRC en matière de PF&DO pour le DINU et le GON.
- 2017 2018
J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D
DINU STJ (SK) - - - - - STJ (SK) - - - - - -
CHA
(SK)
- - - - - - CHA (SK) - - - - - VDQ (CY)
-
GON FRE WIN CHA CAL
STJ CHA STJ VDQ
WIN OTT STJ VAN REG
Détails du tableau 6 - Missions des frégates à HNP de la MRC pour 2017-2018
Tableau 7. Disponibilité prévue des sous-marins de classe VictoriaNote de bas de page 50. Ce tableau illustre la disponibilité et l’état de disponibilité opérationnelle des quatre sous-marins de classe Victoria pour une période de deux ans. Les sous-marins dont l’état est DOLP ne sont pas disponibles. Le tableau indique qu’au moins un sous-marin à HNP ou à DON a été requis.
Élément de la force 2017 2018
J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D
SSK VICTORIA DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
- - PCSP -
-
- WINDSOR DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P1
DOL
P1
DON
2
DON
1
DON
1
DON
1
DON
1
DON
1
DON
1
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
-
- CORNER BROOK DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
-
- CHICOUTIMI DOL
P1
DON
2
DON
2
DON
1
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
HNP
3
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
DOL
P2
-
TOTAL DE SSK À HNP/DON 0 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 0 0 0
Détails du tableau 7 - Disponibilité prévue des sous-marins de classe Victoria
Figure 2
Figure 2. Pourcentage des jours requis d’unité prête à l’emploi atteints par les principaux éléments de la force au cours des AF 2014-2015 à 2017-2018Note de bas de page 53 . Cette figure présente le pourcentage des jours requis des unités prêtes à l’emploi de la PF&DO (p. ex., 3 frégates à HNP = 3 x 365 jours par unité à HNP = 1 095 jours requis d’unité prête à l’emploi pour atteindre 100 %).

Détails de la figure 2 - Pourcentage des jours requis d’unité prête à l’emploi atteints par les principaux éléments de la force au cours des AF 2014-2015 à 2017-2018
Figure 3
Figure 3. Besoins de production en matière d’instruction – Demandes totales par rapport aux demandes satisfaitesNote de bas de page 55 . Cette figure représente l’ensemble des besoins de production en matière d’instruction (p. ex., jours d’instruction) qui était prévu par rapport à l’instruction réelle effectuée.

Détails de la figure 3 - Besoins de production en matière d’instruction – Demandes totales par rapport aux demandes satisfaites

Recommandation du SMA(Svcs Ex)

Tableau 8. Historique de l’effectif du GPIMNote de bas de page 56. Ce tableau présente l’ensemble de l’effectif d’instruction de la MRC avant la mise en place du GPIM de la MRC (avant le GPIM), après la mise en place du GPIM (après le GPIM), les besoins accrus révisés pour l’AF 2018-2019 (demande actuelle).
Effectif 2014 (avant le GPIM) 2016 (après le GPIM) 2018-2019 (demande actuelle)
F rég 1 279 (comprend la Rés) 780 835 (+ 55)
Réserves S/O 109 129 (+ 20)
Civils 175 129 164 (+ 35)
Total 1 454 1 018 (- 436) 1 128 (+ 110)
Détails du tableau 8 - Historique de l’effectif du GPIM
Détails du tableau 9 - Coût annuel de l’instruction collective de la Marine
Détails du tableau 10 - Jours en mer et coûts annuels de la mise sur pied de la force principale (frégates)
Détails du tableau 11 - Coût de l’entretien courant du matériel naval
Tableau 12. Dépenses d’approvisionnement national de la GPEMNote de bas de page 60. Ce tableau présente les dépenses annuelles d’approvisionnement national et la variation annuelle en pourcentage.
- 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017 2017-2018
Dépenses d’approvisionnement national de la GPEM 603 M$ 710 M$ 749 M$ 767 M$ 805 M$ (estimation)
Variation annuelle S/O + 18 % + 5,5 % + 2,4 % + 5,0 %
Détails du tableau 12 - Dépenses d’approvisionnement national de la GPEM
Détails du tableau 13 - Productivité annuelle des IMF de la MRC
Détails du tableau 14 - Coût de la gestion de la disponibilité opérationnelle des Forces navales
Détails du tableau 15 - Personnel du QG de la MRC par rapport aux dépenses annuelles du programme des Forces navales prêtes
Détails du tableau 16 - Coûts du programme Forces navales prêtes
Tableau 17. Dépenses du programme en tant que pourcentage des dépenses annuelles de la MRC et du MDNNote de bas de page 68. Ce tableau compare la variation annuelle du pourcentage des dépenses du programme Forces navales prêtes à la variation du pourcentage des dépenses de la MRC et du MDN et à la variation de pourcentage entre les dépenses de la MRC et du MDN.
- AF 2013-2014 AF 2014-2015 AF 2015-2016 AF 2016-2017 AF 2017-2018 Changement global (5 ans)
Proportion du programme au sein des dépenses de la MRC (en %) 48,25 % 53,07 % 69,36 % 74,12 % 74,01 % + 53,4 %
Proportion du programme au sein des dépenses de la MRC (en %) 1,82 % 1,99 % 1,95 % 2,11 % 2,38 % + 30,8 %
Proportion du programme au sein des dépenses de la MRC (en %) 3,77 % 3,75 % 2,81 % 2,84 % 3,22 % - 14,6 %
Détails du tableau 17 - Dépenses du programme en tant que pourcentage des dépenses annuelles de la MRC et du MDN

Recommandation du SMA(Svcs Ex)

Recommandation du SMA(Svcs Ex)

Détails du tableau B-1 - Limitations de l’évaluation et stratégies d’atténuation
Figure C-1

Figure C-1. Modèle logique pour le programme Forces navales prêtes. Ce diagramme montre les liens entre les principales activités du programme, ses indicateurs et les résultats visés.

 

Détails de la figure C-1 - Modèle logique
Détails du tableau D-1 - Matrice d’évaluation – Pertinence
Tableau D-2. Matrice d’évaluation – Rendement (Efficacité). Ce tableau indique les méthodes de collecte des données utilisées pour évaluer les enjeux et questions afin de déterminer le rendement du programme Forces navales prêtes en matière d’atteinte des résultats (efficacité).
Rendement : Efficacité
Questions posées par les évaluateurs Indicateurs Données sur le programme Recension des écrits et examen de la documentation Entrevues avec des informateurs clés Sondage destiné aux commandants
2.1 Les équipages des navires et les équipes spécialisées répondent-ils aux exigences en matière de disponibilité opérationnelle? 2.1.1 Les équipages des navires ont réussi l’instruction relative à la disponibilité opérationnelle et ont obtenu les attestations requises pour le niveau de disponibilité opérationnelle attribué Oui Oui Oui Oui
2.1.2 Les équipages des navires et les équipes spécialisées ont terminé l’instr coll requise pour le niveau de disponibilité opérationnelle attribué Oui Oui Oui Non
2.2 Les équipages des navires et les équipes spécialisées sont-ils dotés d’un personnel qualifié conformément aux exigences en matière de disponibilité opérationnelle? 2.2.1 Les équipages des navires et les équipes spécialisées sont dotés du nombre requis de membres du personnel pour le niveau de disponibilité opérationnelle attribué Oui Oui Oui Non
2.2.2 Les équipages des navires et les équipes spécialisées sont dotés de personnel ayant la formation professionnelle et les attestations requises à l’égard du navire, de l’équipement ou des systèmes Oui Oui Oui Oui
2.3 Les unités de la flotte sont-elles soutenues du point de vue matériel et pertinentes sur le plan opérationnel? 2.3.1 Les systèmes des navires et des sous-marins sont en bon état et en mesure de satisfaire aux exigences établies en matière de disponibilité opérationnelle sans restrictions opérationnelles Oui Oui Oui Oui
2.3.2 Les navires et les sous-marins en déploiement opérationnel disposent de matériel adapté à la mission pour exécuter les tâches assignées ou probables Oui Oui Oui Non
2.3.3 Les systèmes des navires et des sous-marins sont maintenus conformément aux directives d’ingénierie et de maintenance en vigueurs Oui Oui Oui Non
2.3.4 Les systèmes des navires et des sous-marins sont mis à jour régulièrement afin d’éviter l’obsolescence et de maintenir la pertinence Oui Oui Oui Non
2.4 Les ressources des Forces navales sont-elles gérées efficacement? 2.4.1 La MRC a une organisation efficace pour gérer les Forces navales prêtes Oui Oui Oui Non
2.4.2 L’orientation stratégique et la planification de la MRC sont complètes et à jour Oui Oui Oui Non
2.4.3 La gouvernance de la MRC informe efficacement les dirigeants des Forces navales des enjeux actuels et futurs de la force et fournit un soutien solide à l’appui des décisions Oui Oui Oui Non
2.5 Est-ce que les Forces navales sont générées et maintenues au niveau requis, conformément à la directive du CEMD sur la PF&DO? 2.5.1 Les éléments de la force de la MRC sont disponibles conformément à la PF&DO Oui Oui Oui Non
Détails du tableau D-2 - Matrice d’évaluation – Rendement (efficacité)
Tableau D-3. Matrice d’évaluation – Rendement (efficience et économie). Ce tableau indique les méthodes de collecte des données utilisées pour évaluer les enjeux et questions afin de déterminer le rendement du programme Forces navales prêtes en matière d’efficience et d’économie.
Rendement : Efficience
Questions posées par les évaluateurs Mesures et indicateurs Données sur le programme Recension des écrits et examen de la documentation Entrevues avec des informateurs clés Sondage destiné aux commandants
3.1 La MRC a-t-elle utilisé les ressources de façon efficiente? [extrants] 3.1.1 Tendances des coûts d’instr indiv Oui Oui Non Non
3.1.2 Tendances des coûts d’instr coll et d’instruction sur l’intégration Oui Oui Non Non
3.1.3 Tendances des coûts d’entretien du matériel Oui Oui Oui Non
3.1.4 Tendances des coûts de gouvernance Oui Oui Non Non
3.1.5 Recours à de l’information de nature commerciale pour optimiser l’efficacité des ressources Oui Oui Oui Non
3.2 La MRC a-t-elle utilisé les ressources de façon économique? [intrants] 3.2.1 Tendances du coût du programme Forces navales prêtes Oui Oui Non Non
3.2.2 Efforts manifestes pour réduire ou stabiliser la contribution des ressources (p. ex., collaboration) Oui Oui Oui Non
3.2.3 Adéquation de la contribution des ressources en vue de produire un effet opérationnel (atteindre les niveaux de disponibilité opérationnelle requis) Oui Oui Oui Non
Détails du tableau D-3 - Matrice d’évaluation – Rendement (efficience et économie)
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :