Opération Caribbe

L’opération CARIBBE se déroule dans la mer des Caraïbes et dans l’Est de l’océan Pacifique. Le Canada envoie des navires et des aéronefs des Forces armées canadiennes (FAC) pour aider au déroulement de l’opération MARTILLO. Cette opération dirigée par les États-Unis implique quatorze pays et vise à faire cesser la contrebande.

Attention: Mise à jour

Le 15 août 2019, le Navire canadien de Sa Majesté Goose Bay est rentré de son déploiement dans le cadre de l’opération CARIBBE.

Combien de personnes sont déployées?

Cette opération comprend des déploiements périodiques, ce qui signifie que des navires et des aéronefs y prennent part à différentes périodes de l’année. Le nombre de membres des FAC déployés dans le cadre de l’opération CARIBBE a varié au fil du temps selon le nombre de navires et d’aéronefs déployés et leur taille.

Que font-elles?

Le Canada envoie des navires de guerre de la Marine royale canadienne et leur équipage pour participer à cette mission. Ils travaillent avec la United States Coast Guard (USCG). Le Canada envoie également des aéronefs de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora de l’Aviation royale canadienne.

Les navires de guerre trouvent et traquent des navires d’intérêt. Puis, les équipes de maintien de l’ordre de la USCG les approchent et les interceptent. Les équipes arraisonnent alors le navire et l’inspectent, de même que sa marchandise.

Les aéronefs CP-140 Aurora et leur équipage détectent et traquent des navires et des aéronefs d’intérêt. Ils effectuent des patrouilles dans l’espace aérien international. La zone couvre la mer des Caraïbes, le golfe du Mexique et l’Est de l’océan Pacifique.

Histoire et contexte de l’opération

L’opération CARIBBE a commencé en novembre 2006. En octobre 2010, elle a été étendue avec la signature d’un protocole d’entente (PE) entre les États-Unis et le Canada. Le PE permet à des équipes de la US Coast Guard d’opérer à partir de navires de guerre canadiens.

Relation des Forces armées canadiennes avec leurs partenaires américains

L’opération MARTILLO a commencé en janvier 2012. Elle couvre la mer des Caraïbes, l’Est de l’océan Pacifique et les eaux internationales au large de la côte de l’Amérique centrale. Quatorze pays travaillent ensemble pour freiner la contrebande. Les États-Unis dirigent l’opération.

Il existe une grande force opérationnelle américaine constituée de ministères fédéraux du gouvernement des États-Unis. Ces ministères sont Homeland Security (Sécurité intérieure) (principalement la US Coast Guard), Treasury (Trésor), State and Justice (État et Justice) et Defense (Défense).

La Force opérationnelle interarmées et interinstitutions Sud dirige l’opération. Elle relève du United States Southern Command. Elle rassemble d’autres pays et d’autres institutions en vue de réduire la contrebande. Elle fournit également des renseignements de toutes sources pour l’opération.L’opération MARTILLO démontre que les pays y participant sont déterminés à freiner la menace que représente le crime organisé à grande échelle. Elle démontre également à quel point il est important que les organismes d’application de la loi travaillent ensemble

Déploiements antérieurs – Les résultats

Les Forces armées canadiennes mènent l’Op CARIBBE depuis 2006 par l’entremise de déploiements successifs de navires de la Marine royale canadienne et d’aéronefs de l’Aviation royale canadienne.

Pendant les derniers douze ans, les FAC ont contribué à l’interception ou à la saisie d’environ 102,7 tonnes de cocaïne et de plus de 6,7 tonnes de marijuana.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :