Le gouvernement du Canada procède à une réduction d'impôt pour la classe moyenne et les gens qui travaillent fort pour en faire partie

Communiqué de presse

Le 9 décembre 2019 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

Au cours des quatre dernières années, les Canadiens se sont mobilisés pour accomplir de réels progrès. Grâce à leur travail acharné, notre économie est forte et en pleine croissance, mais en raison de l'augmentation du coût de la vie, certaines personnes ne peuvent pas profiter de ce succès. Il reste beaucoup à faire pour s'assurer que l'économie canadienne fonctionne pour tout le monde.

En s'appuyant sur la réussite de la réduction d'impôt pour la classe moyenne de 2015, dont plus de neuf millions de Canadiens ont pu profiter, le gouvernement du Canada y va d'une proposition qui permettrait de mettre plus d'argent dans les poches des Canadiens. Aujourd'hui, le ministre des Finances, Bill Morneaua déposé à la Chambre des communes un avis de motion de voies et moyens qui propose de modifier la Loi de l'impôt sur le revenu afin de réduire les impôts de la classe moyenne et des gens qui travaillent fort pour en faire partie, en faisant passer le montant personnel de base (MPB) à 15 000 $ d'ici 2023.

Le MPB bonifié, ainsi que les mesures que le gouvernement a prises par le passé comme l'Allocation canadienne pour enfants, une meilleure aide financière aux étudiants et des prestations plus généreuses pour les aînés, contribuerait à rendre le coût de la vie plus abordable pour les Canadiens. Cette bonification signifierait que les Canadiens de la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie ne paieraient aucun impôt fédéral sur les premiers 15 000 $ qu'ils gagnent. Cette augmentation réduirait l'impôt de près de 20 millions de Canadiens et serait échelonnée sur quatre ans, à compter de 2020.

Lorsque cette augmentation aura été pleinement mise en œuvre, en 2023, les personnes seules économiseront chaque année près de 300 $ d'impôt, et les familles, y compris les familles monoparentales, près de 600 $. Cette mesure signifierait que près de 1,1 million de Canadiens de plus ne paieraient plus aucun impôt fédéral sur le revenu.

Pour s'assurer que cet allègement fiscal s'applique aux personnes qui en ont le plus besoin, le gouvernement éliminerait progressivement l'augmentation du MPB pour les personnes fortunées.

Le gouvernement propose également d'augmenter à 15 000 $ deux montants connexes, soit le montant pour époux ou conjoint de fait et le crédit pour personne à charge admissible, d'ici 2023.

De plus amples renseignements sur l'incidence de l'augmentation du MPB pour les Canadiens, et sur la façon dont il serait déployé, figurent dans le document d'information ci–joint.

Citations

« Nous savons ce qui peut se produire lorsque nous investissons dans les Canadiens : ils en tirent profit et, en y ajoutant leur travail acharné, il en résulte une économie forte et croissante qui permet de créer plus d'un million d'emplois et de faire baisser les taux de chômage et de pauvreté à des creux historiques, en seulement quatre ans. Aujourd'hui, nous proposons une aide supplémentaire pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie, car nous savons que lorsque la classe moyenne se porte bien, tout le monde en profite. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

« Même si notre économie se porte bien, nous savons que la classe moyenne et les gens qui travaillent fort pour en faire partie ont encore du mal à joindre les deux bouts, à cause de l'augmentation du coût de la vie. L'annonce d'aujourd'hui aiderait les gens à conserver une plus grande part de l'argent qu'ils gagnent, et rendrait le coût de la vie plus abordable pour un plus grand nombre de Canadiens. »

- Mona Fortier, ministre de la Prospérité de la classe moyenne et ministre associée des Finances

Faits en bref

  • Les hausses proposées au MPB se traduiraient par une réduction d'impôt pour près de 20 millions de Canadiens.

  • D'ici 2023, les personnes seules économiseront chaque année près de 300 $ d'impôt, et les familles, y compris les familles monoparentales, près de 600 $.

  • Près de 1,1 million de Canadiens de plus ne paieraient plus d'impôt en 2023, et les plus fortunés, soit 1 % des ménages les plus riches, n'auraient pas droit à cette augmentation proposée.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
Directeur des relations avec les médias
Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
613-369-5696

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :