La vice-première ministre conclut une réunion fructueuse des ministres des Finances du G7

Communiqué de presse

Le 5 juin 2021 - Londres, Royaume-Uni - Ministère des Finances Canada

Aujourd’hui, l’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, a conclu sa participation en personne à la réunion de deux jours des ministres des Finances du G7, à Londres, au Royaume-Uni.

Les ministres des Finances du G7 ont réalisé des progrès dans de nombreux dossiers importants, notamment : les défis économiques découlant de la pandémie auxquels les pays font toujours faire face et leurs effets inégaux sur les gens, y compris les femmes, les jeunes et les populations vulnérables, la vulnérabilité de la dette dans les pays à faible revenu par habitant, l’importance de l’appui aux priorités en matière de santé mondiale, les initiatives pour lutter contre les changements climatiques et la fiscalité internationale.

Les discussions sur l’imposition internationale équitable des sociétés multinationales ont abouti à un accord historique du G7 sur les paramètres d’un cadre international élargi. Le Canada se réjouit de poursuivre sur cette lancée dans le cadre des discussions mondiales qui se tiendront lors de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale du G20 (en anglais seulement) en juillet, à Venise. Cette réunion vise à obtenir un accord entre les membres du G20 et le Cadre inclusif sur l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices (en anglais seulement) de l’OCDE.

La vice-première ministre a tenu des réunions bilatérales pour faire avancer les priorités du Canada, notamment avec Janet Yellen, la secrétaire au Trésor des États-Unis, Rishi Sunak, le chancelier de l’Échiquier du Royaume-Uni et hôte du G7, Bruno Le Maire, le ministre des Finances de France, Paolo Gentiloni, le commissaire européen à l’Économie, Olaf Scholz, le vice-chancelier et ministre des Finances de l’Allemagne, Kristalina Georgieva, la directrice générale du Fonds monétaire international, Mathias Cormann, le secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques et David Malpass, le président du Groupe de la Banque mondiale.

Citations

« Les 16 derniers mois ont marqué une période extraordinaire pour les gens partout dans le monde. Nos discussions au G7 ont constitué une occasion critique de faire progresser l’intérêt économique national du Canada et de coordonner étroitement nos efforts avec ceux de nos partenaires démocratiques sur les défis qui nous attendent. De plus, nous avons montré aujourd’hui qu’il est possible de mettre fin à la course au moins-disant fiscal des sociétés. Les multinationales doivent payer leur juste part d’impôts et le G7 a défini une voie pour rendre cela possible. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les Canadiens et les entreprises canadiennes, car cela leur assurera des gains équitables dans l’économie mondiale. »

- L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

Faits en bref

  • Le G7 est composé du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis. Des représentants du FMI, de la Banque mondiale, de l’OCDE et de l’Eurogroupe ont aussi participé à la réunion des ministres des Finances du G7.

  • Le Sommet des dirigeants du G7 se tiendra à Carbis Bay, au Royaume-Uni, du 11 au 13 juin 2021.

  • Le Canada s’est engagé à faire en sorte que les sociétés de tous les secteurs, y compris les sociétés numériques, paient leur juste part sur l’argent qu’elles gagnent en faisant affaire au Canada. Il préconise une approche multilatérale de cette question et est optimiste quant aux progrès réalisés cette année. Entre temps, le Canada a l’intention d’agir. C’est pourquoi, à compter du 1er janvier 2022, une taxe sur les services numériques s’appliquera jusqu’à ce qu’une approche multilatérale acceptable entre en vigueur.

  • Le dernier budget du gouvernement fédéral, Une relance axée sur les emplois, la croissance et la résilience, créera près de 500 000 nouvelles possibilités d’emploi et de formation, dont 215 000 destinées aux jeunes, soutiendra les petites entreprises, investira dans la relance économique verte du Canada et contribuera à établir un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour permettre aux parents, plus particulièrement les mères, de participer pleinement au marché du travail.

  • La vice-première ministre et les membres de la délégation canadienne qui se sont rendus au Royaume‑Uni ont suivi des protocoles et des procédures de santé publique stricts pendant leur visite et leurs déplacements. Ils respecteront aussi toutes les exigences du Canada relatives à la quarantaine, y compris une période de quarantaine à leur retour dans un hôtel autorisé par le gouvernement.

Produits connexes

Personnes-ressources

Les médias peuvent s’adresser à :

Katherine Cuplinskas
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre et ministre des Finances
Katherine.Cuplinskas@dpmo-cvpm.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
mediare@fin.gc.ca
613-369-4000

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 1-833-712-2292
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : financepublic-financepublique@fin.gc.ca

Restez branchés

Twitter : @financescanada

RSS

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :