Examen du dossier de la Commission d'enquête sur une blessure grave

En l’automne 2000, le plaignant, élève-officier en première année au Collège militaire royal du Canada, s’est effondré pendant une course de cinq kilomètres. Il a souffert de graves blessures en raison d’une enflure inhabituelle des muscles des jambes. L’affection en cause, connue sous le nom de « syndrome des loges aigu », était si grave qu’elle a entraîné une insuffisance rénale et des complications qui ont mis sa vie en danger. L’élève-officer a survécu, mais il a été libéré des Forces canadiennes pour des raisons médicales et n’a pas pu poursuivre sa carrière.

Rapport


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :