Le Canada restitue des objets patrimoniaux au Royaume hachémite de Jordanie

Communiqué de presse

GATINEAU, le 26 novembre 2018

Aujourd’hui, M. Andy Fillmore, secrétaire parlementaire du ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, a rencontré Son Excellence Rima Alaadeen, ambassadrice du Royaume hachémite de Jordanie, pour discuter de la première restitution à la Jordanie de biens culturels par le gouvernement du Canada. La rencontre a eu lieu à l’Institut canadien de conservation, à Ottawa. Monsieur Fillmore a pris part à la rencontre au nom de l’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme.

Les objets patrimoniaux d'importance restitués sont des antiquités qui comprennent des poteries, des flacons de verre, des sculptures et des lampes à l’huile, certaines datant d’aussi loin que les IIIe et IVe siècles de l’ère chrétienne et que la période romaine. Les objets avaient été interceptés puis conservés par l’Agence des services frontaliers du Canada en 2015. Des experts du Musée royal de l’Ontario ont examiné les antiquités et ont confirmé leur authenticité. La Jordanie a revendiqué les objets à titre de biens culturels et a demandé leur restitution.

Cette restitution démontre bien que le Canada a à cœur de prévenir le trafic de biens culturels et d’assurer leur retour à leur pays d’origine. Voilà un bel exemple de collaboration réussie entre des ministères et des agences qui travaillent ensemble à l’exécution de la Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels.

Citations

« Le Canada est enchanté de restituer ces objets patrimoniaux d’importance au Royaume hachémite de Jordanie, conformément à ses obligations découlant de la Convention de 1970 de l’UNESCO sur le trafic de biens culturels. Nous sommes heureux de la collaboration soutenue entre le personnel du ministère du Patrimoine canadien et de l’Agence des services frontaliers du Canada, sans oublier la coopération des experts de la communauté muséale du Canada. »

—L’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme

« Nous vivons un moment historique, alors que le Canada restitue des biens culturels d’importance au Royaume hachémite de Jordanie. Notre gouvernement sait qu’il est important de préserver notre patrimoine ainsi que de mettre les arts et la culture à la portée de la population. »

—M. Andy Fillmore, secrétaire parlementaire du ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme

« Le gouvernement du Royaume hachémite de Jordanie tient à exprimer sa gratitude face aux efforts remarquables de l’Agence des services frontaliers du Canada et du ministère du Patrimoine canadien, qui ont mené à la restitution de ces antiquités jordaniennes inestimables. Voilà qui témoigne des excellentes relations bilatérales que nous entretenons avec le Canada et de la coopération multidimensionnelle dont nous bénéficions depuis des décennies. »

—Son Excellence Rima Alladeen, ambassadrice du Royaume hachémite de Jordanie au Canada

Faits en bref

  • Le Canada et le Royaume hachémite de Jordanie sont signataires de la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels de l’UNESCO. En vertu de la Convention, les États signataires ont accepté de contribuer à la restitution de biens culturels volés ou exportés illégalement.

  • Au Canada, le ministre du Patrimoine canadien assure le respect des obligations du Canada découlant de la Convention de 1970 par l’entremise de la Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels. Selon cette loi, il devient illégal d’importer au Canada tout bien culturel exporté illégalement d’un autre pays signataire de la Convention de l’UNESCO de 1970 à partir de la date à laquelle ce pays et le Canada ont signé ladite Convention.

  • Depuis 1997, le Canada a restitué des biens culturels exportés illégalement à 13 pays en 24 occasions, dont celle-ci.

  • L’Institut canadien de conservation, un organisme de service spécial au sein du ministère du Patrimoine canadien, contribue à l’avancement de la conservation des collections patrimoniales du Canada et en fait la promotion grâce à son savoir-faire en science de la conservation, en restauration et en conservation préventive.

  • L’Agence des services frontaliers du Canada a des responsabilités précises en ce qui concerne l’application et l’exécution de la Loi sur l'exportation et l'importation de biens culturels au nom du ministère du Patrimoine canadien. Ses agents sont formés pour détecter et intercepter les marchandises suspectes qui entrent au pays.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Simon Ross
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme
819-997-7788 

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155

pch.media-media.pch@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :