Déclaration du ministre Rodriguez à l’occasion du Mois national de l’histoire autochtone

Déclaration

OTTAWA, le 1er juin 2019

Aujourd’hui, nous soulignons le début du Mois national de l’histoire autochtone.

En 2009, la Chambre des communes du Canada adoptait à l’unanimité une loi désignant juin comme Mois national de l’histoire autochtone, en reconnaissance de l’apport des peuples autochtones à l’édification du Canada et de la force des communautés autochtones du pays.

Tout au long du Mois national de l’histoire autochtone, les Canadiens sont invités à prendre part aux nombreuses activités qui auront lieu d’un bout à l’autre du pays, y compris les festivités à l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, le 21 juin. Autant de belles occasions de mettre en valeur le patrimoine unique, les cultures, les traditions, la vision du monde et les réalisations remarquables des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

Le Canada est fier de souligner en 2019 l’Année internationale des langues autochtones de l’UNESCO avec les nations du monde entier, en vue de mettre en lumière la situation critique des langues autochtones et la nécessité pressante de les maintenir, les revitaliser et les promouvoir. Au Canada, les trois quarts des 90 langues autochtones encore vivantes sont désignées par l’UNESCO comme « en danger ».

Les langues autochtones contribuent à la diversité et à la richesse des patrimoines linguistiques et culturels du Canada. Elles font partie intégrante du processus de réconciliation. Notre gouvernement s’est engagé à mener à bien la réconciliation au moyen d’une relation renouvelée avec les peuples autochtones, axée sur la reconnaissance des droits, le respect, la confiance, la collaboration et le partenariat. Pour ce faire, nous avons appuyé pleinement et sans réserve la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones ainsi que les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. De plus, nous avons mis en place dix principes régissant la relation du gouvernement du Canada avec les peuples autochtones.

Le 5 février dernier, j’ai présenté le projet de loi sur les langues autochtones visant la réappropriation, la revitalisation, le maintien et le renforcement des langues des Premières Nations, des Métis et des Inuits. C’est une étape historique et un pas vers la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones.

À titre de ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, je vous invite à profiter de ce mois et à rendre hommage au rôle crucial que jouent les peuples autochtones dans l’édification d’un pays meilleur pour les jeunes autochtones et leur famille, tous les Canadiens ainsi que les générations à venir. Nous avons un devoir collectif, basé sur la compréhension et le respect, de reconnaître et de mettre en œuvre les droits des peuples autochtones, ainsi que de s’ouvrir aux langues et cultures autochtones. Ensemble, célébrons le Mois national de l’histoire autochtone!

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Simon Ross
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme
819-997-7788


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :