Document d'information – Soutenir la transition verte dans les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport

Document d'information

L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, a annoncé aujourd’hui la création de deux comités consultatifs ministériels pour favoriser le soutien de la transition verte dans les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport. L’un des comités se consacrera au secteur des arts, de la culture et du patrimoine, tandis que l’autre se consacrera au secteur du sport.

Mandat

Les comités ont pour but de guider l’élaboration de politiques au sein du ministère du Patrimoine canadien afin d’aider les deux secteurs à adopter des pratiques respectueuses de l’environnement, à les intégrer à leurs activités ou à améliorer celles qu’elles possèdent déjà. Patrimoine canadien reconnaît le rôle important que jouent les secteurs des arts et du sport dans la communication des enjeux touchant l’environnement et les changements climatiques. Le Ministère reconnaît aussi que l’écologisation de ces secteurs peut agir comme vecteur de changement pour mobiliser l’ensemble de la société et la faire participer aux efforts de lutte contre les changements climatiques. Ce processus requiert des efforts soutenus de la part de tous les intervenants clés. De multiples initiatives ont déjà été adoptées. Le Ministère souhaite maintenant se donner les moyens d’agir le plus efficacement possible dans ce cadre.

Composition

  • Chaque comité est composé d’environ 12 membres sélectionnés par le ministre.
  • La composition générale de chaque comité reflète les principaux sous-secteurs de chaque secteur ainsi que la diversité de la population canadienne dans son ensemble.
  • Les membres du comité du secteur des arts, de la culture et du patrimoine sont les suivants :
    • Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du Fonds des médias du Canada;
    • Marcia Douglas, directrice principale, Affaires commerciales, de la Canadian Media Producers Association;
    • Jérôme Dupras, professeur en économie écologique à l’Université du Québec en Outaouais et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique à l’Institut des Sciences de la Forêt tempérée (ISFORT);
    • Ian Garrett, professeur agrégé de conception écologique pour la performance à l’Université York à Toronto, cofondateur et directeur du Centre for Sustainable Practice in the Arts (CSPA) et producteur au ToasterLab;
    • Clara George, présidente du comité vert de la Guilde canadienne des réalisateurs;
    • David Hardy, vice-président, Durabilité et Affaires avec les intervenants, chez William F. White International;
    • Zena Harris, présidente et fondatrice du Green Spark Group;
    • David Maggs, directeur artistique du Gros Morne Summer Music, expert en durabilité, auteur, boursier de recherche en innovation de la Metcalf Foundation et agrégé supérieur de l’Institute for Advanced Studies in Sustainability;
    • Benoit Mathieu, conseiller, Stratégie et Économie circulaire, chez Écoscéno;
    • Caroline Voyer, directrice du Conseil québécois des événements écoresponsables;
    • Keith Woods, président désigné de l’International Alliance of Theatrical Stages Employees (IATSE) et président du comité vert national de l’Alliance.
  • Les membres du comité du secteur du sport sont les suivants :
    • James Lavallée, athlète de canoë et de kayak, plusieurs fois médaillé et membre de l’équipe nationale de kayak junior du Canada;
    • Geneviève Marchand, gestionnaire des opérations de Tennis Canada;
    • Rob Millington, professeur adjoint en kinésiologie à l’Université Brock;
    • Michele O’Keefe, Présidente du conseil d’administration de SPORT4ONTARIO;
    • Madeleine Orr, professeure adjointe de gestion du sport à SUNY Cortland, chercheuse à l’Université de la Colombie-Britannique, campus Okanagan, fondatrice et codirectrice du Sport Ecology Group et conférencière et défenseure de l’action climatique;
    • Sarah-Ève Pelletier, directrice, Affaires sportives et Développement durable, au Comité olympique canadien;
    • Crystal Rabley, présidente du Comité de la durabilité des Jeux d’été du Canada 2022 de Niagara et analyste de la performance d’entreprise, Division de l’environnement, chez Walker Industries;
    • Oluseyi (Seyi) Smith, membre du groupe de défense des écoathlètes et de la Commission de la durabilité et de l’héritage du Comité international olympique;
    • Dan Wilcock, président-directeur général du Conseil des Jeux du Canada;
    • Brian Wilson, professeur et directeur du Centre for Sport and Sustainability (CSS) de l’Université de la Colombie-Britannique.
  • Le mandat de chaque membre de comité est d’un an et est renouvelable à la discrétion du ministre.
  • Toutes les délibérations, tous les travaux et tous les documents associés aux travaux des comités sont considérés comme confidentiels.
  • Toutes les demandes de renseignements des médias doivent être adressées au ministère du Patrimoine canadien.

Attentes

Les activités attendues de chaque comité sont les suivantes :

  • Fournir des renseignements sur les initiatives en cours visant à réduire l’empreinte environnementale des activités du secteur tout en tenant compte des sous-groupes concernés au sein du secteur.
  • Aider à relever les défis ou à surmonter les obstacles les plus importants auxquels le secteur est confronté dans l’adoption de pratiques axées sur l’environnement.
  • Cerner les actions pouvant soutenir le travail en cours afin de sensibiliser le public et de le renseigner sur les enjeux touchant l’environnement et les changements climatiques.
  • Fournir des observations sur le rôle le plus approprié que pourrait exercer le ministère du Patrimoine canadien afin de soutenir les efforts du secteur dans l’adoption de pratiques respectueuses de l’environnement.

Rencontres

  • Les deux comités se sont réunis pour la première fois en août 2021.
  • Compte tenu des restrictions dues à la COVID-19 et des directives actuelles, les réunions se tiendront virtuellement jusqu’à nouvel ordre.
  • Chaque réunion durera environ deux heures.
  • Les réunions se dérouleront dans les deux langues officielles.
  • Tous les renseignements à l’appui seront fournis aux membres dans les deux langues officielles.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :