Déclaration commune de Patrimoine canadien et de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada sur le retour du drapeau national du Canada au haut du mât le dimanche 7 novembre, au coucher du soleil

Déclaration

OTTAWA, le 5 novembre 2021

Nous sommes conscients que cette initiative survient pendant une période difficile pour beaucoup de personnes et que nos efforts visant à rendre hommage aux survivants et à leur famille peuvent constituer un rappel indésirable pour les personnes qui ont vécu des situations difficiles, et celles qui en vivent encore, en raison de politiques gouvernementales passées qui ont été appliquées pendant des générations et étaient préjudiciables aux Autochtones.

Le drapeau national sur la Tour de la Paix, à Ottawa, et sur tous les édifices et établissements du gouvernement fédéral, partout au pays, sera de nouveau hissé au sommet du mât le dimanche 7 novembre, au coucher du soleil. Le drapeau sera remis en berne le 8 novembre, au lever du soleil, en l’honneur de la Journée des anciens combattants autochtones, puis hissé au sommet du mât à l’aube le lendemain. Le 11 novembre, à l’occasion du jour du Souvenir, le drapeau sera mis en berne au lever du soleil.

Le drapeau national du Canada avait été mis en berne le 30 mai, après l’identification de sépultures anonymes sur les terrains de l’ancien pensionnat à Kamloops. Il est resté en berne en mémoire des enfants autochtones qui ont été envoyés dans les pensionnats, pour ceux qui ne sont jamais retournés chez eux, ainsi qu’en hommage aux familles dont la vie a été changée à jamais. Le drapeau national du Canada est le symbole par excellence de notre pays. Sa mise en berne pendant la plus longue période dans l’histoire de notre pays témoigne d’un exceptionnel sentiment de deuil.

En hissant le drapeau dimanche, nous pourrons nous rappeler de moments importants qui ont marqué l’histoire du Canada et ainsi témoigner tout notre respect. De nombreuses discussions ont eu lieu entre des partenaires autochtones et le gouvernement du Canada afin de trouver la meilleure voie à suivre pour honorer les victimes des pensionnats et de veiller à ce qu’elles ne tombent jamais dans l’oubli.

À l’avenir, le drapeau national du Canada sera mis en berne le 30 septembre de chaque année pour marquer la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. De plus, le gouvernement fait avancer les travaux pour donner suite à l'appel à l'action no 81 et pour commander et ériger un monument national à Ottawa en hommage aux survivants des pensionnats et à tous les enfants qui ne sont jamais rentrés chez eux. Le gouvernement hissera aussi le drapeau des survivants du Centre national pour la vérité et la réconciliation à un endroit approprié de la Cité parlementaire, avec la permission du Centre. Par ailleurs, le travail se poursuivra en partenariat avec les survivants, les familles et les organisations représentatives afin de trouver des protocoles adéquats pour reconnaître les futures identifications dans les anciens pensionnats et afin de faire en sorte que l’héritage des pensionnats reste imprégné dans la mémoire des Canadiens et Canadiennes.

Enfin, le gouvernement poursuivra également ses efforts, avec des partenaires autochtones, pour accélérer la mise en œuvre des 94 appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation, en mettant particulièrement l'accent sur les appels à l'action entourant le Conseil national de réconciliation.

Le gouvernement du Canada reste déterminé à faire en sorte que l’histoire tragique et l’héritage permanent des pensionnats ne soient jamais oubliés. Il continuera à prendre des mesures concrètes et efficaces pour cheminer sur la voie de la réconciliation, notamment en donnant suite aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation. Nous nous tenons aux côtés des peuples autochtones et nous reconnaissons notre responsabilité partagée dans la guérison du traumatisme intergénérationnel que le système des pensionnats continue d’avoir sur les survivants, leur famille et leurs communautés.

Prendre soin de vous :

Une ligne d’écoute nationale concernant les pensionnats, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, offre aux anciens élèves des pensionnats pour Autochtones un soutien émotionnel et des services d’orientation en situation de crise. Il est possible de parler à un conseiller en composant le 1-866-925-4419 ou d’obtenir de plus amples renseignements en consultant le site Web du Programme de soutien en santé : résolution des questions des pensionnats.

La Ligne d’écoute d’espoir pour le mieux-être fournit une intervention en cas de crise et une aide immédiate et adaptée au plan culturel à tous les Autochtones, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il suffit de composer le 1-855-242-3310 ou d’accéder au site espoirpourlemieuxetre.ca pour clavarder. L’équipe de la Ligne d’écoute peut compter sur des conseillers expérimentés et sensibilisés aux réalités culturelles.

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :