Vidéo — Mise à jour du Compte satellite de la culture (CSC)

Transcription

Transcription de la vidéo « Mise à jour du Compte satellite de la culture (CSC) »

Durée de la vidéo : 00:04:44

[Une carte du Canada et des logos représentant différents secteurs culturels apparaissent.]

[Texte à l’écran : Mise à jour du Compte satellite de la culture]

Narrateur : « Le Compte satellite de la culture – ou CSC – mesure l’importance économique de la culture dans l’économie canadienne; les chiffres qu’il présente sont fiables et comparables, comme les données sur le produit intérieur brut, les emplois et les métiers liés à la culture aux niveaux national, provincial et territorial. »

[Texte à l’écran : CSC Compte satellite de la culture]

[Texte à l’écran : Importance économique de la culture]

[Infographie d’un graphique linéaire avec quatre lignes courbes non étiquetées et un axe des Y avec les nombres 0 à 100 notés à un intervalle de 20.]

[Infographie d’un graphique à barres avec un axe des Y de 0 à 100 noté à un intervalle de 50. L’axe des X n’est pas étiqueté et il y a 10 barres colorées étiquetées 30, 45, 80, 50, 100, 20, 75, 40, 70, 15.]

[Trois curseurs de défilement vers le bas apparaissent de gauche à droite et se remplissent de texte.]

[Texte à l’écran : PIB, produit intérieur brut (lié à la culture); emplois (liés à la culture), commerce (lié à la culture)]

[Les provinces et les territoires sont accentués par des couleurs distinctes.]

Narrateur : « Le CSC est un outil statistique complexe qui comprend trois composantes principales. »

[Texte à l’écran : CSC Compte satellite de la culture]

[Trois cercles semblent se terminer par un mouvement tourbillonnant et se remplissent de texte]

[Texte à l’écran : 01 SCCM Le Système canadien des comptes macroéconomiques; 02 CCSC Le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011; 03 l’Enquête annuelle sur les industries de services]

Narrateur : «  Le Système canadien des comptes macroéconomiques (SCCM) est la principale source de données économiques du CSC. Il montre le « portrait » de l’économie canadienne globale brossé par Statistique Canada et combine de nombreuses sources de données – allant des enquêtes sur les industries aux données administratives et fiscales – en une base de données économiques riche et exhaustive. »

[Zoom sur le premier cercle à gauche]

[Texte à l’écran : 01 SCCM Le Système canadien des comptes macroéconomiques]

[Texte à l’écran : CSC]

[Illustration d’un ordinateur et des différents outils de comptabilité qui tournent autour de l’ordinateur central.]

[Zoom sur l’ordinateur, l’écran passe à la moitié gauche d’une feuille d’érable avec des barres simulant un graphique à barres venant du côté droit de la feuille.]

[Après un zoom arrière qui nous éloigne de l’ordinateur, les outils de comptabilité se déplacent derrière l’ordinateur et l’ordinateur se transforme en une illustration d’un ordinateur et d’un serveur de données.]

[Texte à l’écran : Enquêtes sur les industries, données administratives, données fiscales]

[Zoom arrière pour voir les trois cercles]

Narrateur : « La deuxième composante principale du CSC est le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011 (le « Cadre »), lequel énonce les principaux concepts et présente la définition de la culture employée par le CSC. Le Cadre classe les biens et services, les industries et les professions connexes à la culture par catégories appelées « domaines » et « sous-domaines ». Les domaines liés à la culture sont le patrimoine et les bibliothèques, les spectacles sur scène, les arts visuels et appliqués, les écrits et ouvrages publiés, l’audiovisuel et les médias interactifs ainsi que l’enregistrement sonore. Chacun de ces domaines comporte plusieurs sous-domaines. Les domaines transversaux sont des activités interdisciplinaires qui appuient les domaines liés à la culture. »

[Zoom avant vers le cercle central]

[Texte à l’écran : 02 CCSC Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011]

[Texte à l’écran : le « Cadre »]

[Carte du Canada avec différents logos de biens et services culturels convergeant vers un seul point.]

[Texte à l’écran : Biens et services, industries, professions]

[Texte à l’écran : Domaines, sous-domaines]

[Les logos de chaque domaine apparaissent avec le texte correspondant sous chaque logo.]

[Texte à l’écran : Domaines liés à la culture : patrimoine et bibliothèques, spectacles sur scène, arts visuels et appliqués, écrits et ouvrages publiés, audiovisuel et médias interactifs, enregistrement sonore.]

[Avec chaque domaine comme nœud, une ligne connecte chaque logo en les dirigeant tous vers deux cases étiquetées.]

[Texte à l’écran : Sous-domaines clés de la culture, sous-domaines auxiliaires]

[Sous ces cases, une case non connectée apparaît.]

[Texte à l’écran : Domaines transversaux]

[Deux flèches apparaissent de chaque côté de la case non connectée.]

[Texte à l’écran : Éducation et formation, gouvernance, financement et soutien professionnel]

[Zoom arrière pour voir les trois cercles]

Narrateur : « La troisième composante principale du CSC est l’Enquête annuelle sur les industries de services. Celle-ci sert à déterminer ce qui fait partie ou pas de la culture. Par exemple, les grands magasins de vente au détail peuvent vendre plusieurs types de biens liés à la culture (comme des livres, de la musique sur CD et des films sur DVD), mais habituellement, ils proposent aussi de nombreux autres articles sans lien avec la culture (comme des aliments, des articles ménagers et des produits de nettoyage). De telles enquêtes permettent à Statistique Canada d’établir la distinction entre la valeur des produits liés à la culture et des produits non liés à la culture. »

[Zoom sur le cercle à droite]

[Texte à l’écran : 03 Enquête annuelle sur les industries de services]

[Un triangle avec une coche apparaît et un cercle avec un X apparaît à côté.]

[Texte à l’écran : Grands magasins de vente au détail]

[Carte du Canada à l’arrière-plan, les chariots d’épicerie sortent en spirale d’un pictogramme représentant la balance.]

[Texte à l’écran : Biens liés à la culture, articles sans lien avec la culture]

[Les produits culturels, comme les livres et les disques compacts, remplissent le panier d’épicerie à gauche.]

[Les produits non culturels remplissent le panier d’épicerie à droite.]

[Le balance oscille d’un côté à l’autre.]

[En faisant un zoom arrière pour voir les trois cercles, les cercles inversent leur mouvement de rotation d’origine et disparaissent.]

Narrateur : « Bref, le CSC est complexe : sa conception intègre et synthétise une quantité importante de données provenant d’une variété de sources différentes. De plus, ces sources de données peuvent changer au fil du temps et pour un certain nombre de raisons, notamment : »

[Texte à l’écran : CSC Compte satellite de la culture]

[Le réseau de sources tourne autour du logo du CSC]

[Texte à l’écran : Le Commerce de gros, Système d’information d’étudiant de niveau post-secondaire, Balance des paiements internationaux, enquêtes annuelles, commerce au détail]

Narrateur : « La nature changeante des activités des entreprises. Par exemple, une galerie qui vendait des œuvres d’art originales mais ne vend plus maintenant que des reproductions; »

[Texte à l’écran : La nature changeante des activités des entreprises]

[Texte à l’écran : CSC Compte satellite de la culture]

[Des cadres apparaissent en arrière-plan pour illustrer la galerie, avant de se transformer en reproductions en noir et blanc.]

Narrateur : « Une amélioration de l’interprétation des résultats d’enquête. Cela pourrait comprendre le transfert de la valeur attribuée à une production cinématographique, allant de l’endroit de son enregistrement à des fins fiscales à l’endroit du tournage; »

[Texte à l’écran : Une amélioration de l’interprétation des résultats d’enquête]

[Carte du Canada avec une claquette de tournage au-dessus de Toronto]

[Texte à l’écran : Enregistrées à fin d’impôts]

[La flèche relie la claquette à un autre endroit, cette fois Vancouver, avec le logo d’une caméra et d’une chaise de producteur.]

[Texte à l’écran : L’emplacement des productions cinématographiques]

Narrateur : « Les changements au classement des données par catégories. Par exemple, de nouveaux codes ont été créés en 2012 pour l’industrie du jeu vidéo en Amérique du Nord, qui séparent cette industrie en catégories plus larges et génériques telles que les « éditeurs de logiciels ». »

[Texte à l’écran : Les changements au classement des données par catégories.]

[Carte du Canada avec deux points rouges s’affaissant vers une télécommande de jeu vidéo et un logo de logiciel.]

[Texte à l’écran : Codes de 2012, éditeurs de logiciels]

Narrateur : « De plus, le secteur de la culture, en particulier, s’est grandement transformé : les technologies numériques aux effets perturbateurs; l’émergence de nouveaux acteurs importants dans les industries; la venue de nouveaux modèles d’affaires. »

[Les cases apparaissent en descendant de gauche à droite]

[Texte à l’écran : Secteur de la culture, technologies numériques aux effets perturbateurs, acteurs importants dans les industries, nouveaux modèles d’affaires]

Narrateur : « En raison de cette complexité, Statistique Canada met à jour de façon proactive le CSC tous les deux ans. Il s’agit de remettre le CSC en phase afin d’y intégrer les changements apportés à ses données sources, ce qui constitue une tâche importante qui peut comporter une incidence sur les résultats déclarés d’une diffusion officielle de données à l’autre. Autrement dit, le CSC évolue au fil du temps. »

[Texte à l’écran : Mises à jour…]

[Barre animée de progression de la mise à jour]

[L’ordinateur envoie de l’information à un serveur avec une flèche animée connectant l’écran d’ordinateur illustré au serveur. L’écran de l’ordinateur affiche un graphique à barres non étiqueté.]

[Le graphique à barres pour 2017 apparaît avec les étiquettes de l’axe des Y de 0 à 100 notées à un intervalle de 50. L’axe des X porte l’étiquette 2017 et 6 barres de couleurs différentes accompagnées des étiquettes 27, 38, 48, 62, 59, 57.]

[Le graphique à barres pour 2018 apparaît avec les étiquettes de l’axe des Y de 0 à 100 notées à un intervalle de 50. L’axe des X porte l’étiquette 2018 et 6 barres de couleurs différentes accompagnées des étiquettes 50, 63, 38, 53, 59, 48.]

[Texte à l’écran : CSC Compte satellite de la culture]

Narrateur : « Voilà pourquoi nous comparons uniquement les données au sein de la même publication du CSC plutôt qu’entre différentes publications. »

[Deux types de documents différents avec des titres de 2018 avec une loupe qui les survolent et un crochet au centre. Ces graphiques sont remplacés par deux nouveaux documents, l’un intitulé 2017 et l’autre 2018. Cette fois, un « x » apparaît au centre de la loupe qui se déplace entre les deux.]

[Texte à l’écran : CSC Compte satellite de la culture]

Narrateur : « La réussite du CSC repose sur sa capacité d’adaptation aux changements, tant en ce qui touche les sources de données que l’économie, afin que les résultats qu’il présente soient constamment actualisés, exacts et fiables. »

[Le réseau de sources tourne autour du logo du CSC.]

[Une case apparaît dans laquelle des mots s’empilent les uns sur les autres dans l’ordre.]

[Texte à l’écran : Résultats fiables, exacts et actualisés]

Narrateur : « Pour en savoir plus sur le CSC, consultez le www.canada.ca. »

[Texte à l’écran : www.canada.ca]

[Carte du Canada]

[Texte à l’écran : Présenté par le Consortium de la stratégie en matière de statistiques culturelles]

[Logos de Statistique Canada, du Réseau des villes créatives du Canada, d’Ontario créatif, du Conseil des arts de l’Ontario, du Conseil des arts du Canada, de l’Association canadienne des organismes artistiques, de l’Alliance pour les arts et la culture, de Bibliothèque et Archives Canada, de Téléfilm Canada, du Conseil des ressources humaines du secteur culturel, de la Fédération canadienne des métiers d’art, de Parcs Canada, et de Patrimoine canadien]

[Logos de l’Ontario, du Québec, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, de Terre-Neuve-et-Labrador, du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest, et du Yukon]

[Mot-symbole du Canada]

Cette vidéo explique les mises à jour régulières du Compte satellite de la culture (CSC), qui garantissent que les répercussions économiques de la culture, du patrimoine artistique et du sport sur l'économie canadienne continuent d'être mesurées avec précision.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :