Élaboration, conception et prestation conjointes des programmes de pêches autochtones

Communiqué de presse

Pêches et Océans Canada collabore avec l'Institut national de pêches autochtones pour examiner les programmes principaux

Ottawa (Ontario) -- Le gouvernement du Canada s'engage à renouveler les relations avec les peuples autochtones et à veiller à ce que les programmes et les initiatives du gouvernement du Canada répondent aux besoins et aux attentes des collectivités d'un océan à l'autre.

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a anoncé aujourd'hui que Pêches et Océans Canada (MPO) travaille de concert avec l'Institut national des pêches autochtones pour examiner les programmes autochtones et élaborer une vision commune de l'avenir de ces programmes qui appuie la participation des Autochtones dans les pêches, l'aquaculture et la gestion de l'habitat et des ressources aquatiques.

Le gouvernement du Canada s'engage à adopter une approche axée sur la collaboration avec les collectivités autochtones afin d'élaborer, de concevoir et de mettre en œuvre les programmes. 

L’Institut national des pêches autochtones est un organisme technique qui travaille avec les collectivités, les organisations régionales et les organismes gouvernementaux pour promouvoir les normes et l’uniformité dans tous les programmes autochtones du MPO. L'Institut est dirigé par des responsables autochtones des pêches et de l'aquaculture de l'ensemble du pays. 

L'examen des programmes sera guidé par une commission composée du Conseil de l'Institut et de représentants du MPO. Le processus d'examen passera par une mobilisation à grande échelle des secteurs et des collectivités des pêches autochtones de l'ensemble du Canada. Les groupes autochtones peuvent participer à ce processus d’élaboration conjointe en consultant http://indigenousfisheries.ca/francais/   

Les programmes autochtones du MPO soutiennent chaque année 4 400 emplois dans les collectivités autochtones et les programmes commerciaux génèrent aussi environ 120 millions de dollars de revenus par an. 



Citations

« Notre gouvernement est résolument engagé à renouveler la relation de nation à nation avec les peuples autochtones du Canada, et nous savons que la pêche est une activité culturelle importante pour ces collectivités. Nous sommes heureux de collaborer avec l'Institut national des pêches, en vue d’examiner et améliorer nos programmes autochtones, afin de s’assurer qu'ils appuient les priorités des collectivités autochtones et améliorent la qualité de vie des familles autochtones. La collaboration est essentielle pour atteindre des résultats améliorés dans l'intérêt de ces collectivités et du pays dans son ensemble. »

L'honorable Dominic LeBlanc, C.P., c.r., député, Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« Cet Institut représente une mobilisation précoce pour entamer l'examen et l'élaboration des programmes. C'est ce que nous voulions depuis longtemps et cela se concrétise. » 

John G. Paul, directeur exécutif
Atlantic Policy Congress of First Nations Chiefs Secretariat

« Nous devons changer les pratiques qui ont eu cours par le passé mais qui ne reflètent plus les objectifs des programmes. C'est pour nous l'occasion de le faire. » 

Jordan Point, directeur exécutif
First Nations Fisheries Council of British Columbia

« L’Institut et cet examen des programmes témoignent de notre collaboration, en tant que partenaires à part entière, à la conception, à l’élaboration et à la prestation des programmes fédéraux concernant les vies et les ressources des peuples autochtones. »

Audrey Mayes, Assemblée des Premières Nations

Faits en bref

  • Faits en bref – Programmes autochtones en cours d'examen
    L'examen portera sur cinq programmes soutenus par le gouvernement fédéral : La Stratégie relative aux pêches autochtones, le Programme des gardes-pêche autochtones, le Programme autochtone de gestion des ressources aquatiques et océaniques, l'Initiative des pêches commerciales intégrées de l'Atlantique et l'Initiative des pêches commerciales intégrées du Pacifique. Il examinera également l'élaboration d'une nouvelle initiative de pêche commerciale pour le Nord.

  • Le programme de la Stratégie relative aux pêches autochtones fournit un cadre pour gérer efficacement la pêche autochtone à des fins alimentaires, sociales et rituelles conformément à la décision rendue par la Cour suprême du Canada dans l’affaire Sparrow en 1990.

  • L'Initiative des pêches commerciales intégrées de l'Atlantique  aide les 34 Premières Nations micmaques et malécites à se doter des moyens d'acquérir des compétences en gouvernance et en gestion d'entreprise de pêche commerciale conformément à la décision rendue par la Cour suprême du Canada dans l'affaire Marshall en 1999. 

  • L'Initiative des pêches commerciales intégrées du Pacifique a été élaborée à partir des travaux de réforme des pêches entrepris à la suite des rapports de 2004 publiés par le Groupe des Premières Nations sur les pêches et le Groupe de travail conjoint sur les pêches après la conclusion de traités. Elle aide les collectivités à renforcer leurs capacités en matière de pêches commerciales et à s’exprimer plus efficacement dans le cadre de la gestion collaborative des pêches.

  • Le Programme autochtone de gestion des ressources aquatiques et océaniques permet aux groupes autochtones de renforcer leur capacité à gérer leurs activités liées aux ressources aquatiques et de participer plus efficacement aux processus décisionnels.

  • Le Programme des gardes-pêche autochtones a été établi en vertu de la Stratégie relative aux pêches autochtones. Les fonctions de garde-pêche associent généralement la surveillance des pêches, la déclaration des prises, la restauration de l'habitat, l'échantillonnage des poissons, l'aide technique aux projets et à la mobilisation et à l'éducation des collectivités.

  • L'Initiative des pêches commerciales intégrées du Nord permettra de financer et d'appuyer les groupes et les collectivités autochtones qui ne sont pas admissibles aux programmes de l'Atlantique ou du Pacifique dans tous les secteurs où le MPO gère la pêche. Le financement sera destiné à des entreprises de pêche commerciale et au développement de l'aquaculture, en mettant l'accent tout particulièrement sur la planification du développement des entreprises et sur la formation ciblée.

Liens connexes

Personnes-ressources

RENSEIGNEMENTS :

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca   

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

Institut national des pêches autochtones
1-902-270-3720
feedback@indigenousfisheries.ca

C-AC-17-33F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :