Freiner la pollution plastique dans nos océans : Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne agissent 

Communiqué de presse

Le 8 février 2019

Ottawa (Ontario) - La pollution plastique étouffe nos océans, nos lacs et nos rivières. En raison des plus de huit millions de tonnes métriques de plastiques qui se retrouvent chaque année dans les océans, il est important pour nous tous ─ les gouvernements, les organisations, les collectivités et chaque individu, d’agir en conséquence.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à trouver des solutions concrètes. C’est pourquoi cet enjeu était un point central durant la présidence canadienne du G7 l’an dernier, qui a entraîné l’élaboration d’une Charte sur les plastiques dans les océans internationale et la signature par le Canada de la Global Ghost Gear Initiative (une initiative mondiale de lutte contre les engins de pêche fantômes).

Sur le plan national, le gouvernement du Canada prend des mesures pratiques, conformes aux éléments de gestion des déchets de la Stratégie pour un gouvernement vert, afin de mieux gérer l’utilisation et l’élimination des plastiques dans ses propres activités. Les mesures prises par le gouvernement pour réduire les déchets de plastique comprennent de nouveaux engagements, à savoir :

  • fixer des cibles explicites pour le détournement des déchets de plastique;
  • éliminer l’utilisation inutile de plastiques à usage unique dans les activités gouvernementales;
  • tirer parti des pratiques d’achat pour mettre l’accent sur les produits en plastique durables.

Misant sur ce leadership, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé aujourd’hui lors d’une assemblée de tous les employés, l’établissement d’une nouvelle politique visant à freiner l’achat et l’utilisation des plastiques à usage unique. Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne ont instauré une nouvelle politique visant à réduire l’achat et l’utilisation des plastiques à usage unique, et ont diffusé une directive connexe visant à en restreindre l’achat par le gouvernement fédéral et leur utilisation dans le cadre de réunions, d’événements et de conférences.

Pêches et Océans Canada, incluant la Garde côtière canadienne, est la première organisation du gouvernement fédéral à mettre en œuvre ce type de politique interne en appui de la Stratégie pour un gouvernement vert et des Mesures concernant les déchets de plastique associés aux activités fédérales, du gouvernement du Canada, qui engagent le gouvernement à détourner au moins 75 % de tous les déchets opérationnels non dangereux, y compris le plastique, d’ici 2030.

Plus de 2 400 employés de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne se sont engagés à réduire leur consommation de plastiques à usage unique, tant dans leur vie personnelle que professionnelle, dans le cadre de l’initiative Adieu déchets de plastique, dirigée par le Ministère.

Citations

« Chacun d'entre nous a un rôle à jouer pour réduire la pollution plastique et protéger notre environnement. Les employés passionnés et ardents au travail de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne font leur part pour réduire le plastique qui pollue nos océans ─ une cause à laquelle, je l'espère, tous les Canadiens peuvent participer et en être fiers. Félicitations! »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« L’adoption de mesures concrètes visant à protéger notre environnement et à renforcer notre économie constitue une priorité pour le Canada, et le leadership commence à la maison. C'est pourquoi nous nous efforçons de rendre les opérations gouvernementales plus écologiques. Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne contribuent à cet effort en achetant, en utilisant et en éliminant des produits en plastique d'une manière qui favorise le développement durable et protège l'environnement. »

L’honorable Jane Philpott
Présidente du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique

« Avec le plus long littoral du monde, et des milliers de collectivités et d'espèces sauvages qui dépendent de nos océans, de nos lacs et de nos rivières, nous devons lutter contre la pollution plastique ensemble et prendre des mesures, grandes et petites. En réduisant, réutilisant et recyclant les déchets plastiques, nous pouvons protéger notre nature, créer des milliers de nouveaux emplois, stimuler notre économie et réduire nos émissions. »

L’honorable Catherine McKenna
Ministre de Environnement et Changement climatique Canada

Faits en bref

  • Chaque année, dans le monde, environ 8 millions de tonnes de déchets plastiques entrent dans les océans. C'est comme jeter le contenu d'un camion à ordures rempli de plastique dans l'océan chaque minute.

  • Chaque année, dans le monde, environ 8 millions de tonnes de déchets plastiques entrent dans les océans. C'est comme jeter le contenu d'un camion à ordures rempli de plastique dans l'océan chaque minute.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :