Le gouvernement du Canada prend des mesures pour renforcer les connaissances scientifiques sur l'aquaculture et assurer la protection des stocks de poissons sauvages

Communiqué de presse

Le 28 mai 2019                                     

Ottawa (Ontario) - Le gouvernement sait à quel point il est important de mettre en œuvre des politiques fondées sur des données probantes en matière d'aquaculture. Dans cet esprit, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, mettra sur pied un Comité consultatif externe sur les sciences aquacoles, et lancera immédiatement un processus public pour choisir les membres du Comité.

Il s'agit d'une étape supplémentaire pour s'assurer que Pêches et Océans Canada utilise les meilleures données scientifiques et les plus récentes pour aider à élaborer des politiques et à prendre des décisions concernant l'aquaculture. Après avoir reçu le rapport de 2018 sur les sciences aquacoles de la conseillère scientifique en chef du Canada, Mona Nemer, le ministre Wilkinson s'est engagé à bâtir la capacité du gouvernement fédéral à élaborer et à mettre en œuvre des règlements plus efficaces pour l'industrie aquacole canadienne.

S'appuyant sur d’autres plus récentes mesures, y compris la création du poste de conseiller scientifique ministériel et le lancement de l'Étude sur l'état de la technologie en salmoniculture, le nouveau comité consultatif sera composé d'experts dans le domaine, qui aideront notre gouvernement à faire progresser une politique aquacole solide sur le plan scientifique.

Une industrie aquacole prospère est importante pour répondre à la demande mondiale croissante de produits de la mer sans exercer plus de pression sur les stocks sauvages. L'utilisation de pratiques exemplaires pour faire en sorte que l’industrie canadienne de l’aquaculture soit durable sur le plan environnemental est conforme à l’engagement de notre gouvernement à favoriser la croissance économique, tout en protégeant efficacement notre environnement.

Le nouveau Comité consultatif externe sur les sciences aquacoles sera composé de cinq membres, qui seront choisis en fonction de leur domaine d'expertise et de leur indépendance. Ce comité comprendra des experts scientifiques canadiens et internationaux, ainsi qu’un représentant autochtone.

La création de ce comité s'harmonise avec les recommandations formulées dans le Rapport de 2018 du Comité d’experts indépendant sur les sciences de l’aquaculture.

Citations

« Notre gouvernement du Canada s'est engagé à promouvoir un secteur de l'aquaculture fondé sur des données probantes qui est à la fois responsable et durable. Nous prenons des mesures pour veiller à ce que les décisions relatives à l'aquaculture et à la gestion des ressources sont fondées sur des avis scientifiques solides, et contribuent à assurer une industrie des pêches forte et durable pour l'avenir. La création d'un comité consultatif indépendant sur les sciences aquacoles souligne l'engagement de notre gouvernement à élargir notre pleine participation à l'égard des sciences aquacoles, et nous permettra de bénéficier d'un éventail de connaissances. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Le comité de cinq membres sera composé d'un scientifique canadien, de deux scientifiques internationaux, d'un représentant autochtone du Canada et d'un membre de droit. Pêches et Océans Canada accepte maintenant les candidatures et les manifestations d'intérêt pour ces postes.

  • Le Rapport de 2018 du Comité d’experts indépendant sur les sciences de l'aquaculture a fait des recommandations au Ministère au sujet de l'utilisation appropriée des preuves scientifiques dans la prise de décisions fondées sur le risque en aquaculture, du processus d'établissement des priorités pour la science aquacole et de la communication de la science aquacole et des décisions qui en découlent pour les Canadiens.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :